background preloader

L’apprentissage par la robotique : vers une robotique éducationnelle constructiviste ?

L’apprentissage par la robotique : vers une robotique éducationnelle constructiviste ?
Texte de : Cécile DOLBEAU-BANDIN, Enseignante-chercheure à l’UniCaen, Membre de l’IERHR En France, l’intégration de la robotique dans l’enseignement fait partie du « plan pour le numérique à l’école »[1] pour aborder notamment des notions d’informatique et sensibiliser les élèves à la programmation. Pour les initier à la robotique, des kits robotiques de construction et de programmation sont proposés (NXTT, Légo Wedo, Dash and Dot, Robotis Dream, Moss, Scribber 2, Cubelets, projet IniRobot : Thyméo II associé au site Dessine-moi un robot et Poppy) et adaptés à chaque enfant de la maternelle à l’enseignement supérieur. Des études récentes montrent l’apport de cet apprentissage (Roy (2016), Germain (2016), Gaudiello (2015), Oudeyer (2014), Gaudiello & Zibetti (2013), Alimisis (2013), Chevalier (2013), Bell (2010), Rusk & Resnick (2008)) comme vecteur pédagogique pour appréhender et appliquer les notions de mécanique, électronique ou programmation informatique. Planète Sciences Normandie Related:  PEDAGOGIE ET ROBOTIQUE

QDLR ? Apprendre par manipulation grâce aux robots Il existe différents types de dispositifs technologiques incluant des robots dont une grande partie se fonde sur l’idée que la manipulation physique favorise l’apprentissage de concepts abstraits. Nous présentons ici trois exemples de tels dispositifs et discutons de leur insertion possible au sein des classes. La robotique pédagogique a été initiée par Seymour Papert (1981), notamment pour faciliter des manipulations susceptibles d’appréhender de façon concrète des concepts abstraits. C‘est ainsi qu’un premier robot de sol programmable a été développé pour l’apprentissage de l’algorithmie, puis que des robots à construire sont apparus pour des champs d’applications variés. Depuis lors, les avancées technologiques font que les fonctionnalités des robots s’étendent (e.g. multiplication des capteurs, intégration de synthèses vocales) tout comme leurs champs d’utilisation (e.g. développement des compétences linguistiques, mathématiques, médiation thérapeutique). Conclusion Recommandations

Canopé: L'usage de la robotique à l'école Dans le contexte éducatif, il existe trois applications pédagogiques concrètes de la robotique : l’apprentissage de la robotique, l'apprentissage avec la robotique et l'apprentissage par la robotique. La finalité éducative de cette dernière est l’acquisition de connaissances et de compétences mathématiques, scientifiques et technologiques, mais aussi l’acquisition de compétences transversales et le développement des facultés cognitives, métacognitives et sociales des élèves. L’intérêt pédagogique de cette technologie robotique est ici illustré par un exemple de collaboration entre enseignants et chercheurs récemment menée en France dans une école primaire. La robotique pour l’éducation L’intérêt pour la robotique s’est fortement accru ces dernières années. Technologie robotique et finalités éducatives Quels sont les apprentissages favorisés par la robotique ? Comment mettre en œuvre des activités de robotique à l’école ? Conclusion Ilaria Gaudiello - Docteur en Psychologie Cognitive.

QDLR ? Apprendre à programmer L’apprentissage de la programmation dans les établissements scolaires est aujourd’hui au cœur des réflexions, des discours et des débats au sein de la communauté éducative. Dans un premier temps, cet article présente les arguments avancés en faveur de la découverte de la programmation dès le plus jeune âge. Ensuite, seront exposés les résultats d’études analysant la relation entre l’apprentissage de la programmation et les sujets tels que l’amélioration des performances cognitives, l’assimilation des concepts informatiques et le développement des compétences numériques. L’idée d’initier les jeunes à la programmation n’est pas nouvelle. Les industriels, les acteurs de l’éducation et différentes associations lancent des initiatives à ce sujet : événements, lieux dédiés, concours sont mis en place pour encourager les enfants à programmer. Pourquoi former les élèves à la programmation ? Développer les performances cognitives et démystifier la programmation Former les élèves aux concepts

La robotique à l'école : que disent les recherches? Le système d'éducation doit s'adapter aux technologies en présence. Il a fallu dans les années 90 habituer les élèves aux ordinateurs. Par la suite, il était primordial de leur enseigner les méandres du Web. Maintenant que les codes Internet sont de plus en plus accessibles, les activités scolaires et parascolaires plus technos se concentrent sur deux sujets : la programmation et la robotique. Et pourquoi pas? Différentes approches pédagogiques avec les robots De plus en plus de recherches s'intéressent aux approches de robotique en classe. Enfin, il y a l'apprentissage par la robotique. En plus de ce projet, l'organisme encourage des concours de robotique. Redonner de la motivation Mais y a-t-il un gain d'apprentissage en faisant de la robotique? Des recherches montrent aussi des améliorations dans l'acquisition de compétences transversales comme le raisonnement scientifique, mais aussi des habiletés cognitives, sociales et affectives. Et la suite, maintenant? Références Germain, Nicole.

Mes Datas et Moi : l'Observatoire Les robots (3) font bien partie de notre quotidien (robots industriels, agricoles, ménagers, sociaux…) et modifient déjà nos relations à notre environnement (travail, santé, éducation…), aux autres et à nous-mêmes. Le psychiatre Serge Tisseron expose les raisons pour lesquelles les hommes s’attachent aux objets ; et nous met en garde sur la relation que nous allons certainement développer avec les robots. Enrichissant sa réflexion personnelle de recherches récentes, l’auteur expose les risques éthiques majeurs liés à ces avancées technologiques. Il s’intéresse principalement aux robots sociaux (Nao, Pepper, Paro…) (4, 5, 6) appelés à investir de plus en plus notre quotidien. « Que cela va m’impressionner quand ce charmeur va me toucher, me regarder et me rappeler l’heure de mes médicaments ! L’empathie artificielle, stratégie marketing ? Comme le remarque la philosophe, Cynthia Fleury (10) : Un robot, trois risques éthiques majeurs Une réflexion collective indispensable S. S. (13) : S.

Lannion. Les écoles équipées de 36 robots éducatifs | Le Télégramme Mathieu Salvat, ingénieur à Orange, a imaginé un petit robot éducatif pour les 4-10 ans. Les plans sont disponibles gratuitement sur internet. Séduite par ce projet, la ville de Lannion en a commandé 36 exemplaires. Le Fablab s’est chargé de les fabriquer. La ville de Lannion en a commandé 36 exemplaires. Fonctionnalités hors du commun Le robot est équipé d’un clavier numérique doté de huit touches. Mercredi matin, OoRoBoT a été présenté dans les locaux d’Orange à Lannion. « C’est un robot qui a deux caractéristiques assez fortes. Concrétiser des idées innovantes « Orange permet à des collaborateurs qui ont des idées innovantes de les approfondir et de les développer. « J’y vois un intérêt à double titre », déclare Fabien Canevet, élu lannionnais en charge du numérique et enseignant. « Les robots éducatifs ont un coût largement supérieur à OoRoBoT, pour des fonctionnalités moindres.

1, 2, 3, codez ! - Découvrir le projet Pour plus de détail sur les motivations d’un enseignement de l’informatique, nous renvoyons le lecteur à trois rapports publiés récemment : « L’enseignement de l’informatique en France, Il est urgent de ne plus attendre » (rapport de l’Académie des sciences, mai 2013), « Ecole Jules Ferry 3.0 : bâtir une école créative et juste dans un monde numérique » (Conseil national du numérique, octobre 2014) et « Sécurité numérique et risques : enjeux et chances pour les entreprises » (office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, février 2015). Le projet « 1, 2, 3… codez ! » développé par la Fondation La main à la pâte avec l’appui de la communauté scientifique (notamment l’Inria) vise à initier élèves et enseignants à la science informatique, de la maternelle à la classe de 3ème . Le projet pédagogique "1, 2, 3... codez !" Coordination David Wilgenbus (La main à la pâte) Concepteurs - rédacteurs Consultants scientifiques Tests en classe Illustrations

L'Agence des Usages Le challenge d’intégrer la robotique dans le processus d’enseignement classique a franchi le pas dans l’école publique : cela peut en effet permettre de développer des compétences en informatique et en robotique chez les élèves. Mais ceci ouvre, également, la possibilité d’utiliser le robot lors de l’intégration d’un élève en difficultés pour faciliter les interactions ou les apprentissages. Dans la littérature dédiée à la robotique pour l’autisme, les domaines de recherche appliqués sont souvent issus de l’informatique et de la psychologie. Des études ont été menées sur l’utilisation de robots dans le but de développer des compétences déficitaires chez ces enfants, telles que l’imitation, l’interaction verbale, etc. Qu’est-ce que l’autisme ? Les troubles du spectre autistique (TSA) se caractérisent par une déficience dans la communication sociale associée à des troubles cognitifs et des comportements répétitifs. L’origine de cette déficience est neurologique. 1. 2. 3. Conclusion

Comment les humains s’attachent aux robots Passionnée par le langage, Véronique Aubergé est une des grandes spécialistes de la robotique sociale, c'est-à-dire des liens que nouent les humains avec les robots. Nous l’avons rencontrée dans son laboratoire de Grenoble. Cet entretien a été publié dans «Carnets de science», la nouvelle revue du CNRS. C’est peu de dire que Véronique Aubergé est intarissable sur ses recherches. Avant d’en venir aux robots, parlons un peu de votre parcours. Véronique Aubergé étudie les conséquences de la présence d'un robot sur les humains qui l'entourent (à ses côtés, Jérôme Maisonnasse, responsable du Fab Lab du laboratoire d'informatique de Grenoble). Vous avez pourtant fait de l’informatique avant d’étudier le langage… V. Les mots sont secondaires dans la communication entre les individus: on peut se faire comprendre d'un simple soupir... Vous vous êtes concentrée sur une modalité particulière du langage : la prosodie. Quelle erreur commettait-on avec les systèmes de synthèse vocale à cette époque ?

IEN EVIAN LES BAINS - Le Projet PLAIRE Le Projet Pensée Logique Algorithmes et Informatique des Robots d’Evian Le projet Rob’O d’Evian 2015/2016 DESCRIPTIF DU PROJET Pensée Logique Algorithmes et Informatique des Rob’O d’Evian : 1. Coder ou ne pas coder telle n’est plus la question… Aujourd’hui en France, depuis cette rentrée de septembre, les élèves reçoivent un enseignement qui consiste en cycle 3 à utiliser un logiciel de programmation et à coder le déplacement d’un robot ou d’un personnage sur un écran. Quels en sont les bénéfices pour l’élève ? Dans quelle matière intégrer ces nouvelles activités qui paraissent transcender le seul champ informatique ? Comment s’y prendre ? 2. 3h de formation branchée Pratique de la démarche d’investigation avec les robots Thymio. Nous les avons engagés ensuite à participer avec leurs classes à des rencontres, notamment : un festival dédié à la programmation qui a regroupé 450 élèves sur la journée. des défis entre classes lors de la liaison CM2/ 6ème. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Related: