background preloader

Tribunal Monsanto : la firme américaine reconnue coupable d’atteinte aux droits humains

Tribunal Monsanto : la firme américaine reconnue coupable d’atteinte aux droits humains
Six mois après le procès citoyen intenté au géant de l’agrochimie, les juges ont rendu, mardi, leur « avis consultatif » et demandent la reconnaissance de l’écocide dans le droit international. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux Les conclusions du Tribunal international Monsanto sont sans appel. La compagnie américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles a été reconnue coupable de pratiques portant atteinte à de nombreux droits humains. Elle était accusée de crimes contre l’humanité et d’écocide, se voyant notamment reprocher la commercialisation de produits toxiques ayant causé la mort de milliers de personnes, comme les polychlorobiphényles (PCB), le glyphosate – utilisé dans des herbicides comme le Roundup commercialisé par la multinationale –, ou encore l’acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique, constituant l’« agent orange », un herbicide pulvérisé par avion par l’armée américaine durant la guerre du Vietnam. Alerter l’opinion et faire avancer le droit

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/04/18/tribunal-monsanto-la-firme-americaine-reconnue-coupable-d-atteinte-aux-droits-humains_5113185_3244.html

Related:  MONSANTOEcocideResponsabilité environnementale

Bayer-Monsanto : un mariage dangereux et illégal Ce mercredi 14 septembre, le géant allemand Bayer a acheté la compagnie américaine Monsanto pour la somme de 59 milliards d’euros. Une acquisition qui menace encore davantage notre agriculture, notre santé et noter environnement. Réaction de Michèle Rivasi et Eva Joly, députées écologistes au Parlement européen : « Bayer, qui est déjà un grand producteur de pesticides et de médicaments, va pouvoir ainsi dominer le marché des semences OGM, qui a fait la richesse de Monsanto. Toute la chaine, de notre alimentation à notre santé, sera sous le contrôle de ce duo infernal. Un peu de Bayer-Monsanto dans nos champs, dans notre assiette et dans nos médicaments.

#AvantLeVote : que proposent les candidats en matière d’environnement ? L’attitude face au nucléaire et aux énergies renouvelables est la principale ligne de fracture des onze candidats à l’élection présidentielle. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Au contraire de l’économie, de la sécurité ou des sujets de société qui sont traités dans à peu près tous les programmes, l’environnement reste inégalement traité selon les sensibilités politiques. A des différences quantitatives que l’on peut chiffrer (l’environnement est, sur neuf thèmes traités, le sixième en nombre de propositions), existent également des divergences d’approche où plusieurs familles se dessinent.

OGM et interdictions nationales : Monsanto &Co ont réussi leur coup ! Corporate Europe Observatory - 27 mai 2014 La proposition permettant aux Etats-membres d’interdire certains OGM particuliers, présente dans son dispositif, une énorme faille favorable aux géants des biotechnologies. Le mercredi 28 mai, les pays de l’Union européenne ont voté en faveur du texte de la proposition. Ironiquement, ce texte pourrait s’avérer être favorable à Monsanto.

Les tribunaux de la planète (3/4) : Naomi Klein, procureure d'ExxonMobil Le pétrolier ExxonMobil : coupable. Le gouvernement du Brésil : coupable. Les 90 multinationales responsables de 63% des gaz à effet de serre : coupables. Vendredi dernier, à Paris et Montreuil (Seine-Saint-Denis), les verdicts se sont enchaînés pour condamner les responsables du dérèglement climatique et d’autres destructions de l’environnement. En marge de la COP21, des militants écologistes venus du monde entier et leur figures de proue – le chef brésilien Raoni, l’essayiste canadienne Naomi Klein ou l’activiste indienne Vandana Shiva – ont profité d’être réunis à Paris pour mener les procès dont ils ont toujours rêvés.

Notre consommation alimentaire épuise les eaux souterraines L’utilisation excessive des aquifères pour la production agricole met en péril les approvisionnements à la fois en nourriture et en eau. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Entre manger et boire, il faudra bientôt choisir. Nous utilisons toujours plus de produits alimentaires qui épuisent les eaux souterraines non renouvelables. La Commission autorise la mise sur le marché de onze produits issus d'OGM L'exécutif européen donne son feu vert à la commercialisation de onze nouveaux produits génétiquement modifiés. Des lacunes dans l'évaluation des risques sont toutefois pointées par certains spécialistes. Trois décisions de la Commission européenne autorisant la mise sur le marché de dix produits contenant des organismes génétiquement modifiés (OGM) et du pollen produit à partir du maïs MON810 sont parues au Journal officiel de l'UE ce mercredi 13 novembre 2013.

« Reconnaissons la nature comme sujet de droit » Pour la juriste Valérie Cabanes, dans une tribune au « Monde », il faut redéfinir les valeurs pivots de notre système juridique afin d’affirmer nos liens d’interdépendance avec les autres formes de vie. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Valérie Cabanes (Juriste spécialisée dans le droit international humanitaire et les droits humains) TRIBUNE. Durant dix mille ans, nous avons prospéré en tant qu’espèce grâce à des conditions climatiques favorables et des milieux de vie fertiles et foisonnants de biodiversité. Mais l’industrie s’est dernièrement imposée sur les milieux naturels en occupant l’espace et en perturbant les équilibres de l’écosystème terrestre. Le climat s’est emballé, la biodiversité s’est effondrée, la pollution est omniprésente, et les conditions mêmes de la vie sur Terre commencent à être menacées.

Monsanto : les rats quittent le rafiot ! Les hedge funds et les traders commencent à vendre les actions de Monsanto car les OGM posent trop de problèmes pour Wall Street ! par Mike Adams rédacteur en chef de NaturalNews.com Les dirigeants de Monsanto sont en train de vendre leurs actions Monsanto dans des volumes records provoquant une spirale de baisse du cours des actions. Le PDG Hugh Grant vient juste de vendre 40000 parts à 97,74 $, deux hauts responsables Janet Holloway et Gerald Steiner ont récemment abandonné plus de 10.000 actions chacun et Tom Hartley 6.000 autres actions à 100,15 $. Les hedge funds vendent aussi de la Monsanto, mais plus probablement en raison de la très forte augmentation de "l’opinion négative." Les hedge funds vendent Monsanto

Related: