background preloader

Observatoire Régional de l'Air en Midi-Pyrénées - ORAMIP

Observatoire Régional de l'Air en Midi-Pyrénées - ORAMIP
Related:  Sujet i : La pollution de l’air et ses conséquences sur la santé

La pollution de l'air accroît les risques pour le poumon et le cœur D’après la première étude publiée dans la revue The Lancet, une exposition de longue durée à la pollution aux particules accroît le risque de cancer du poumon et ce, même à des doses inférieures à celles autorisées au niveau européen. En passant en revue 17 études européennes rassemblant 313.000 personnes, les chercheurs européens ont montré qu’une hausse de la pollution aux particules fines (PM2,5) de 5 microgrammes par mètre cube augmentait le risque de cancer du poumon de 18%, tandis qu’une hausse des particules (PM10) de 10 µg par m3 augmentait le risque de 22%. D’après les scientifiques, le risque de cancer du poumon subsiste même à des concentrations inférieures aux normes européennes. Ils n’ont trouvé "aucun seuil en dessous duquel il n’y ait pas de risque". La deuxième étude publiée porte sur les maladies cardio-vasculaires. Les seuils fixés par l’Union européenne pour la qualité de l’air sont de 40 µg par m3 en moyenne par an pour les PM10 et de 25 µg par m3 pour les PM2,5.

Qualité de l'air en Languedoc Roussillon Les enjeux sanitaires de la pollution de l'air 12 septembre 2014 L’air est indispensable à la vie, mais il peut avoir des effets nocifs si sa qualité est mauvaise. La pollution constitue un danger immédiat pour la santé, mais a également un effet qui s’amplifie au fil des années, même pour des niveaux faibles. La pollution de l’air constitue donc une atteinte à notre qualité de vie et à notre santé. C’est même l’une des première cause de décès par cancer selon l’OMS. En savoir plus Un impact particulièrement important pour les personnes sensibles Pour les personnes sensibles (enfants, personnes âgées, fumeurs, malades du cœur ou des poumons), la pollution de l’air peut favoriser, voire aggraver certaines maladies, parfois jusqu’au décès. Les effets de la pollution sur la santé augmentent en fonction des concentrations des substances polluantes dans l’air et de la durée d’exposition. Il est possible de s’informer auprès de son médecin en cas d’inquiétude sur sa santé ou celle de ces enfants. la voie respiratoire. leur taille.

Observatoire Air Rhone-Alpes Effets sur la santé de la pollution de l’air - Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes - www.sante.gouv.fr Des effets de la pollution de l’air sur la santé sont observés à la fois suite à : une exposition de quelques heures à quelques jours (exposition aiguë, dite à court terme) à cette pollution : irritations oculaires ou des voies respiratoires, crises d’asthme, exacerbation de troubles cardio-vasculaires et respiratoires pouvant conduire à une hospitalisation, et dans les cas les plus graves au décès ; une exposition de plusieurs années (exposition chronique, dite à long terme) à la pollution de l’air ; les effets sur la santé peuvent dans ce cas être définis comme la contribution de cette exposition au développement ou à l’aggravation de maladies chroniques telles que : des cancers, des pathologies cardiovasculaires et respiratoires, des troubles neurologiques, etc. C’est l’exposition chronique à la pollution de l’air qui conduit aux impacts les plus importants sur la santé. Facteurs aggravants de la pollution de l’air Impacts sanitaires et économiques de la pollution de l’air

Atmo PACA, Qualité de l'Air /atmo/indice_atmo.php Historique des indices (calculés à 16h) Indices de qualité de l'air du jour Recevoir les indices par mail Afficher les indices sur votre page web. Survolez les éléments pour plus de détails Les indices, des thermomètres pour la qualité de l’air L’indice de la qualité de l’air est destiné à qualifier globalement, chaque jour, la qualité de l’air d’une ville ou d’une agglomération. Calcul de l’indice Cet indice est calculé à partir des concentrations en polluants relevés par les stations urbaines et périurbaines représentatives de zones de pollution homogène. Particules fines de diamètre inférieur à 10 µm (PM10) Dioxyde d’azote (NO2) Ozone (O3) Dioxyde de soufre (SO2) Pour chacun de ces polluants, un sous-indice est calculé en fonction des concentrations atteintes (ces dernières devant respecter les principales normes de qualité de l’air).

Pollution de l'air : quels sont les risques pour la santé ? Les particules fines sont classées cancérogènes par l'Organisation mondiale de la santé. Malgré leur dangerosité, la France dépasse régulièrement les normes maximales. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric L'air est irrespirable. La France vit littéralement sous un couvercle de pollution. Quelles sont les valeurs limites et les conséquences pour la santé des polluants atmosphériques, classés cancérogènes par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ? Les principaux polluants et leurs dangers Quatre polluants atmosphériques sont particulièrement mesurés en raison de leur dangerosité pour la santé : les particules fines (PM10 et PM2,5), le dioxyde d'azote (NO2), le monoxyde de carbone (CO) et l'ozone (O3). >> Lire : Pourquoi l'air est pollué quand il fait chaud en hiver Malgré tout, il reste difficile de chiffrer précisément l'impact sanitaire des particules fines en termes de mortalité. Lire : Particules fines : vraiment 42 000 morts par an en France ? Les seuils réglementaires

Atmo PACA, Qualité de l'Air /html/air_pollution.php L'air pollué par les soins de l'homme L'air est un mélange gazeux particulier L'air est un mélange constitué de 78% d'azote, 21% d'oxygène et seulement 1% de composés divers(argon, dioxyde de carbone, gaz rares et autres composés fabriqués par l'Homme), si l’on exclue la vapeur d’eau, qui représente une part variant entre 1 et 4% de l’atmosphère au niveau du sol. "Pollution de l'air" : la main de l'homme, toujours Dès lors que la répartition entre les trois principaux constituants de l'air (azote, oxygène et argon) n’est en général pas modifiée significativement par les activités humaines. Ainsi il est important de garder en mémoire que l'air a de multiples facettes et divers dimensions : odeurs, air extérieur à toutes les altitudes mais aussi air à l'intérieur des bâtiments ou des infrastructures de transports (tunnel, métro…). Mais qu'est ce que l'Atmosphère : basses couches et hautes couches La pollution se joue des frontières

la pollution de l’air a tué 7 millions de personnes en 2012 Contrairement à ce que beaucoup pensent, la pollution de l’air intérieur, qui se dégage des cigarettes ou des fourneaux à bois par exemple, tue davantage que la pollution atmosphérique (4,3 millions de morts contre 3,7). Il est donc important d’aérer régulièrement son habitation. © babasteve, Wikimedia Commons, cc by 2.0 En bref : la pollution de l’air a tué 7 millions de personnes en 2012 - 1 Photo Les chiffres effrayants de 2012 représentent plus du double des estimations précédentes. La pollution de l’air intérieur, responsable de 4,3 millions de décès en 2012, est la plus dévastatrice. « Ces décès surviennent dans les ménages cuisinant sur des réchauds à charbon, à bois ou à combustibles, indique l'OMS. Selon les estimations de l’OMS, les décès provoqués par la pollution atmosphérique sont dans 80 % des cas d’origine cardiovasculaire. Sur le même sujet

Air et Pollution Grenoble - Qualité de l'air Consciente des risques sanitaires auxquels la population est exposée, Grenoble-Alpes Métropole a très tôt enclenché, avec de nombreux partenaires locaux, une action visant à mieux connaître le phénomène et à organiser la lutte pour améliorer la qualité de l'air. Une approche Air Climat ambitieuse L’agglomération grenobloise est la première a avoir fait évoluer son plan Climat en Plan Air Climat se dotant d’objectifs précis pour le territoire en matière de qualité de l’air. Repenser les déplacements urbains Dans le cadre de son Plan de Déplacements Urbains (PDU), Grenoble-Alpes Métropole a également mis en œuvre des actions et des études afin de diminuer le trafic automobile en centre-ville. Développer les transports en commun, promouvoir les modes doux, favoriser l’intermodalité… Autant d’actions efficaces pour améliorer la qualité de l’air. Grenoble-Alpes Métropole partenaire du Plan de protection de l'atmosphère (PPA)

La pollution atmosphérique touche un tiers de la France La France fait face à un pic de pollution, à tel point que dans une trentaine de villes de France, les automobilistes sont invités à privilégier les transports en commun, gratuits pour l’occasion. © Ruben de Rijcke, Wikipédia, cc by sa 3.0 La pollution atmosphérique touche un tiers de la France - 3 Photos Une vague de ciel bleu et de températures anormalement douce sévit en France depuis une semaine. Une sensation agréable qui nous rappelle que le printemps approche et qui tranche nettement avec les épisodes pluvieux et tempétueux qui ont durement frappé le nord-ouest de la France durant l’hiver. Mais cette météo souriante n’est pas exempte d’effets indésirables. Car depuis mardi, un nuage de pollution aux particules fines (PM10) se répand dans un bon tiers nord de l’Hexagone. Cette carte proposée par Prev’air fait état des niveaux maximaux de pollution en PM10 à l’échelle de la France ce vendredi 14 mars. Ce phénomène de pollution atmosphérique est dû à une couche d’inversion.

Related: