background preloader

1107.5728v1.pdf - Powered by Google Docs

1107.5728v1.pdf - Powered by Google Docs

La discrétion du groupe de Bilderberg fait du bruit - Economie La réunion 2011 du groupe de Bilderberg s'est achevée dimanche 12 juin dans la station huppée de Saint-Moritz, en Suisse. Ce rassemblement d'une centaine de décideurs économiques et politiques a une fois de plus ouvert une polémique pour son opacité. Protégé par un important dispositif policier, le rendez-vous se tient à distance des médias. Impossible de connaître le thème des discussions. Quant à la liste des participants, elle ne peut pas être vérifiée. Il n'est donc pas surprenant de voir les théories du complot s'emparer de l'événement pour le décrire comme une rencontre entre "maîtres du monde" décidant dans leur coin de l'avenir de la planète. Des manifestations Plus prosaïquement, le manque de transparence pose un problème de contrôle démocratique, selon des opposants. Un autre groupe d'environ 150 personnes a séjourné sur une prairie devant l’hôtel, banderoles à la main, pour dénoncer ce qu'ils qualifient de "mafia globale". Tout est fait pour assurer une discrétion absolue

LES MAÎTRES DU MONDE Hier, à 17h00, Christian nous a signalé un article publié au mois de juillet, en faisant la remarque : « ça peut intéresser quelqu’un peut être. » L’article, c’est The network of global corporate control, par S. Vitali, J. B. Bénédicte était à la modération et je n’ai pas vu l’article immédiatement. La discussion a démarré sur les chapeaux de roue au cours de la nuit et Timiota a entrepris de traduire l’article, il ne manque apparemment qu’un bout. Vu l’importance de la chose, j’ai pris une décision inédite : faire de toute la discussion jusqu’ici un seul billet à partir duquel la suite de la discussion pourra reprendre. [For those of you readers more comfortable with English, a parallel discussion is taking place here: MASTERS OF THE UNIVERSE: About "The network of global corporate control", by S. Lisez ce qui suit : ça change tout !

« Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations Dans un livre événement, Bruno Fay décortique les mécanismes qui génèrent les théories du complot. Bonnes feuilles exclusives. Journaliste indépendant, Bruno Fay est le co-auteur de deux enquêtes remarquées : « Le Casier judiciaire de la République, abécédaire des hommes politiques mis en examen » (2002), et « No Low Cost » (2009), sur les coulisses et ravages de l’économie à bas coût. « Complocratie » de Bruno Fay (éditions du Moment). Dans « Complocratie » (paru ce 24 février aux éditions du Moment), il se penche sur « les sources du nouveau conspirationnisme ». Il explore son sujet dans toutes ses dimensions : la psychologie, le poids d’Internet, évidemment, qui accélère la circulation de la rumeur et de l’information. Un mensonge de Sarkozy, copié sur celui de Reagan Avant d’explorer la stigmatisation du doute et des secrets d’Etat, deux rapides exemples. Le 16 mai 2008, il visite un Pôle emploi à Melun. Un syndrome du « Truman Show » « Daniel Leconte serait renvoyé sur-le-champ. »

737 maîtres du monde contrôlent 80 % de la valeur des entreprises mondiales - Capitalisme Une étude d’économistes et de statisticiens, publiée en Suisse cet été, met en lumière les interconnexions entre les multinationales mondiales. Et révèle qu’un petit groupe d’acteurs économiques – sociétés financières ou groupes industriels – domine la grande majorité du capital de dizaines de milliers d’entreprises à travers le monde. Crédit : Michael Aston Leur étude, à la frontière de l’économie, de la finance, des mathématiques et de la statistique, fait froid dans le dos. Trois jeunes chercheurs de l’Institut fédéral de technologie de Zurich [1] ont scruté les interactions financières entre multinationales du monde entier. Leur travail – « The network of global corporate control » (le réseau de domination globale des multinationales) – porte sur un panel de 43.000 groupes (« transnational corporations ») sélectionnés dans la liste de l’OCDE. Une super entité de 50 grands détenteurs de capitaux Cette concentration pose de sérieuses questions. Ivan du Roy

Le bras droit de François Hollande est adoubé par le groupe Bilderberg Manuel Valls, le nouveau premier ministre de François Hollande, a été adoubé par le groupe Bilderberg, un des cénacles les plus sélects de l’oligarchie. Ce groupe réunit chaque année des grands dirigeants économiques et des politiques prometteurs. En tant que "socialiste ouvert", M. Valls avait été invité par le groupe Bilderberg, "afin de lui ouvrir les yeux sur certains points". Le groupe Bilderberg est un des cénacles les plus sélects par lesquels le régime oligarchique contourne le système démocratique. Banquiers et financiers de haut vol se retrouvent chaque année pour réfléchir ensemble, invitant des responsables politiques prometteurs, dont ils jugent qu’ils partagent leurs avis et leurs intérêts. Le président du Bilderberg a confiance en Manuel Valls Bruno Fay J’interroge maintenant Etienne Davignon sur le choix des invités. (...) "Les choses se passent dans l’autre sens", me répond-il. "Pour Clinton, c’est la même chose. Première mise en ligne sur Reporterre le 22 janvier 2012.

Blog de Paul Jorion El histórico discurso de Daniel Estulin denunciando al Grupo Bil Fuente: Pijama Surf (especial agradecimiento por la traducción y publicación) El investigador Daniel Estulin emitió un discurso ante la clase política en Bruselas, revelando la intención de la elite financiera de colapsar la economía global y convertir al mundo en una corporación, de la cual solo ellos se benefician. Traducción en español del discurso y videos de la conferencia de prensa en la sede del Parlamento Europeo y las preguntas posteriores. Señoras y Señores, Estamos hoy en posición de cambiar la historia. Yo he escrito un libro sobre el tema del grupo Bilderberg. En el mundo financiero internacional, hay aquellos que conducen los eventos y aquellos que reaccionan a los eventos. La organización Bilderberg es dinámica, en el sentido de que cambia con el tiempo, absorbe y crea nuevas partes mientras que se deshace de las partes en decadencia. Ahora bien, Bilderberg no es una sociedad secreta. Es una reunión de personas que representan una cierta ideología. Vean a Grecia.

Le BILDERBERG 2010 a commencé en Espagne aujourd’hui. - Pôv'con Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez. Gandhi Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval mardi 1er avril de Collectif Argentin pour la Mémoire Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime". Lire la suite Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video) mercredi 19 mars de Roberto Ferrario Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Lire la suite RAPPEL DES REGLES DE PUBLICATION SUR BELLACIAO/ "CONSPIRATIONNISME", FAFS etc. dimanche 2 mars de Collectif BELLACIAO 15 commentaires Lire la suite Le PAON : "Il n’existe à la CGT aucune opposition de principe face au patronat" vendredi 28 février

Bilderberg 2010 : quel bilan, quels consensus ? : La Science au Le 6 juin, une liste « finale » des participants à la réunion de Sitges du groupe de Bilderberg semble circuler sur plusieurs sites. Mais quels sont les résultats et les consensus à l'issue d'une réunion qui, d'après ses organisateurs, est censée ne pas aboutir à des véritables « conclusions » mais dont David Rockefeller estime les débats indispensables pour l'avenir du monde ? Force est de constater, en tout cas, que ces prétendus « débats indispensables » ont lieu à huis clos et avec une participation écrasante de représentants des grandes multinationales et des milieux financiers. Le 6 juin également, El Diario de León publie une interview du resposable fédéral d'Izquierda Unida, Cayo Lara, membre du Parti Communiste d'Espagne. Pour Cayo Lara, au sein du cercle de Bilderberg se trouve « une partie importante de ceux qui ont plongé le monde dans l'actuel chaos financier, des responsables de la crise et du chômage ». GBR Bredow, Vendeline von Business Correspondent, The Economist M.

Cet article "montre que le monde appartient à 147 compagnies aux intérêts entremêlés. Oubliez vos discussions sur la démocratie. Ça se passe sous nos yeux, sans le moindre complot. L’article le prouve mathématiquement : la science sert donc à quelque chose." Paul Jorion by nicoxbus Sep 6

Related: