background preloader

Difference entre un réseau et un groupe

Difference entre un réseau et un groupe

http://www.youtube.com/watch?v=BML4C_ah3Pc

Related:  qu'est ce qu'une communauté ?E learning

Communautés virtuelles Article publié par Vecam issu de l’ouvrage "enjeux de mots", édité par C & F Édition Comme en témoigne le livre déjà classique de Howard Rheingold « the virtual Community : homesteading in the electronic frontier » (La Comunidad Virtual, Editions Genisa, Barcelone), les États-Unis ont connu, durant les années 80, l’effervescence discrète des communautés virtuelles, grâce à la diffusion d’internet dans les universités et les centres de recherche, et la popularisation naissante des BBS. Pour la première fois on pouvait expérimenter la bidirectionalité des espaces virtuels, ce qui signifiait, dans le même temps, la dissémination d’une forme particulière d’auto-organisation, d’autogestion de l’abondance, de la production et de la gestion de l’information et de la connaissance. Une évolution globale de la relation à l’information

2014 - L’innovation pédagogique : gageüre ou nécessité ? Les questions relatives à l’innovation pédagogique sont des questions vives, qui enflamment les uns mais laissent les autres plutôt sceptiques sinon dubitatifs.L’innovation en matière de pédagogie fait l’objet d’injonctions institutionnelles réitérées, parfois incomprises, souvent associées à des effets de mode, et très inégalement suivies d’effet. À l’ère déjà engagée du numérique, où la masse de savoir disponible est devenue incommensurable à l’échelle humaine, mais où les questionnements ont augmenté en proportion, la question la plus sensible réside sans doute dans l’inégalité d’accès au savoir – et corrélativement, dans l’inégalité d’accès au questionnement – que notre société tolère. Présentation des interventions Communauté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La communauté est un concept du droit qui désigne un groupe de personnes possédant et jouissant de façon indivise d'un patrimoine en commun. En France, s'oppose traditionnellement à celui de société et d'association qui reposent sur un pacte ou une convention volontairement formée par ses membres. Par extension, la communauté désigne uniquement les biens qui sont communs à plusieurs personnes. Bien que nos sociétés aient presque partout remplacé ces communautés par des formes sociétales d'association, le terme de communauté (ou son équivalent corps) conserve toujours un sens juridique, administratif et politique précis, par exemple pour les copropriétés, les communes, les professions organisées en ordre, les corps de la Fonction publique, les familles, les congrégations religieuses, et bien sûr les diverses doctrines communistes.

Claire Jovanovic Dans le cadre de la formation internet pour adultes que j’anime, je souhaiterais mettre en place une partie en ligne, un peu sous la forme de classe inversée ou de présentiel enrichi, en tout cas hybride. Soit un apprentissage à la maison et des activités en présentiel, soit des compléments d’information et des révisions accompagnées d’activités. Voici les activités que j’aimerai mettre en place : Des quiz qui permettront aux apprenants de faire le point sur leurs connaissances et leur savoir faire, et aussi de voir leur progression.

Le langage définit l'appartenance à une communauté sur les réseaux sociaux Pour retrouver des communautés sur les réseaux sociaux, il suffirait de se fier au langage et aux termes qu'emploient les personnes les constituant et qui serait spécifique à celles-ci. Pour améliorer leurs campagnes sur les réseaux sociaux, les marketeurs ont besoin d'identifier les communautés qui peuvent s'y créer. L'Atelier a récemment vu que cela pouvait passer par l'analyse des liens faibles sur ces réseaux. Un groupe de chercheurs britanniques, John Bryden, Sebastian Funk et Vincent AA Jansen, ont pour leur part choisi de se concentrer sur la sociolinguistique.

Des badges pour le TwittMOOC Le module 6 du MOOC eLearn² concerne les modalités d’évaluation ce qui n’est pas simple dans le cadre du TwittMOOC. J’ai décidé de ne pas suivre exceptionnellement le travail proposé dans le module qui était au choix sur les QCM ou l’évaluation par les pairs, mais de chercher et mettre en place une évaluation adaptée à mon projet. En effet les attentes et l’aisance des participants sont très variables, ce MOOC ne veut pas se prendre au sérieux (tout en étant efficace !) et je ne vois pas bien comment gérer des “évaluations” à corriger, valider, vérifier… Malgré la présence de nombreux tuteurs cela demanderait de la gestion, du temps passé, des contraintes que je n’ai pas envie de m’imposer, ni d’imposer à d’autres. Le TwittMOOC doit rester léger, souple et ludique ! S’il devient pesant et contraignant il fera fuir… Mais il est aussi hors de question de faire l’impasse sur l’évaluation, elle est nécessaire et le besoin commençait à se faire sentir.

Réseaux sociaux, communautés, groupes : cherchez les différences ! Les réseaux sociaux, les communautés (on s'intéresse ici aux communautés en ligne) et les groupes (réels ou virtuels) sont des dénominations courantes dans la vie d'aujourd'hui - Facebook (surtout), Twitter, Linkedin et autres sont devenus, rapidement, des éléments importants de notre façon d'être et d'agir en société, principalement en société virtuelle. Des dénominations courantes et usuelles mais que recouvrent-elles réellement? Voici quelques pistes de réponse. Les communautés

Culture du remix, culture du buzz : aspects juridiques de la viralité La semaine dernière, j’ai eu le grand privilège d’intervenir devant la Licence pro "Animation de Réseaux et de Communautés" (@LpTicArc pour les intimes), lancée par Olivier Ertzscheid à l’Université de La Roche-Sur-Yon. Non content de pouvoir participer à la première année de cette formation innovante, Olivier m’avait demandé de traiter un sujet qui me tient particulièrement à coeur, à savoir celui des pratiques transformatives (mashup, remix, détournements, mèmes, etc) et de la dissémination des contenus sur Internet. Cela a été pour moi l’occasion de synthétiser un certain nombre de billets que j’ai pu consacrer à ces questions, sous la forme d’une présentation que vous pourrez découvrir ci-dessous : J’en ai aussi profité pour mettre à jour le Pearltrees que j’ai mis en place pour veiller sur le sujet : "Usages transformatifs : quels enjeux juridiques ?" Cliquez sur l’image pour accéder au Pearltrees.

Related: