background preloader

Super Robust Robot Hand

http://www.youtube.com/watch?v=YqmRKqFqiok

Related:  /!\ ROBOTS, Cybernétique & Armes (VEILLE)

Robot militaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un robot militaire, aussi appelé arme autonome, est un robot, autonome ou contrôlé à distance, conçu pour des applications militaires. Les drones sont une sous-classe des robots militaires. Des systèmes sont déjà actuellement en service dans un certain nombre de forces armées, avec des succès remarquables, tel que le drone "Predator", qui est capable de prendre des photographies de surveillance, et même à lancer des missiles air-sol AGM-114N "Hellfire" II ou des GBU-12 "Paveway" II dans le cas du MQ-1 et du MQ-9. Les études se poursuivent car ce type d'engin offre des possibilités prometteuses. Google vient d'acheter une flotte de robots militaires. Pour quoi faire? Google vient d’acheter une imposante flotte de robots. L’entreprise a confirmé une information du New York Times selon laquelle elle vient d'acquérir Boston Dynamics, le fabriquant de machines aussi célèbres que BigDog, Atlas, Petman, Cheetah et Wildcat. L’entreprise, basée dans le Massachusets, fait partie des plus avancées au monde dans le secteur des machines à quatre et à deux jambes. Certaines sont humanoïdes, quand d’autres ont l’apparence d’animaux prédateurs.

Outil Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] Le domaine d'application limite également l'usage du terme d'outil : Isaac Asimov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Isaac Asimov Isaac Asimov en 1965. Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Enfance russe[modifier | modifier le code] L'automatisation est le «Voldemort» du monde du travail Selon une étude réalisée par le centre américain de recherche Pew, 48% des 1900 experts interrogés entre novembre 2013 et janvier 2014 estiment que l'essor de l'automatisation va détruire des emplois et augmenter les inégalités de revenus. «L'automatisation, c'est Voldemort: la puissance terrifiante dont personne ne souhaite prononcer le nom», a commenté Jerry Michalski, fondateur du groupe de réflexion Relationship Economy Expedition qui réunit des patrons. Pour Lee Rainie, directeur du projet internet de Pew, la conquête de la robotique et de l'intelligence artificielle va nécessiter «une transformation du travail, en particulier dans le domaine du transport, de la restauration rapide et de la médecine».

Norbert Wiener ou la cybernétique pour un monde mieux communiquant Point de repère Pourquoi la cybernétique ? L’apport de Wiener dans les sciences de l’information est intéressant, car il met en lumière les concepts clés de la communication. Le premier «robot origami» voit le jour Ces ingénieurs ont seulement utilisé des feuilles de papier et de polystyrène, qui change de forme avec la chaleur, ainsi que des micro-circuits électroniques et des batteries. Ils ont programmé en trois dimensions un petit robot qui de lui-même a pris des formes complexes en quatre minutes et commencé à avancer à la vitesse de 5,4 centimètres par seconde, le tout sans aucune intervention humaine. La disposition des charnières dans le polystyrène ainsi que l'ordre du pliage s'est effectué grâce à des circuits chauffants commandés par un logiciel. Cette avancée révélée jeudi dans la revue américaine Science qu'il est possible de fabriquer rapidement de façon automatique et à bas coûts des machines intelligentes capables d'interagir avec leur environnement. Les scientifiques se sont inspirés de processus d'auto-assemblage observés dans la nature, comme par exemple la manière dont des acides aminés forment des protéines complexes dotées de fonctions sophistiquées.

Qu’est ce que la cybernétique, ou son père fondateur Norbert Wiener La cybernétique est mot étrange. Elle renvoie à nos fantasmes de lecture de sciences fiction… Elle renvoie à l’ordinateur, la machine, le robot, l’intelligence artificielle… Mais elle s’applique largement à notre place de l’homme dans un monde de communication. Loi de Moore Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les lois de Moore sont des lois empiriques qui ont trait à l'évolution de la puissance des ordinateurs et de la complexité du matériel informatique. Au sens strict, on ne devrait pas parler de lois de Moore mais de conjectures de Moore puisque les énoncés de Moore ne sont en fait que des suppositions. Il existe en fait trois « lois » de Moore, deux authentiques (au sens où elles furent émises par Gordon E. Moore), et une série de « lois » qui ont en commun de se prétendre « loi de Moore » mais qui n'en sont que des simplifications inexactes.

Cyberculture Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Apparu au début des années 1990, le terme cyberculture désigne à la fois un certain nombre de productions culturelles et un nouveau rapport à la culture en général, notamment par les internautes. La cyberculture succède à un certain nombre d'autres cybertermes dont elle est censée faire l'addition, tels que cyberpunk, cyberespace ou même cybernétique. Production culturelle[modifier | modifier le code] Du point de vue de la production culturelle, la cyberculture englobe des œuvres très diverses présentant un lien avec les technologies de l'information : informatique et réseaux.

Cyberpunk Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Centre Sony à Berlin, décrit comme un exemple réel de lieu cyberpunk par David Suzuki[1]. Le cyberpunk (association des mots cybernétique et punk) est un genre de la science-fiction très apparenté à la dystopie et à la hard science-fiction. Il met souvent en scène un futur proche, avec une société technologiquement avancée (notamment pour les technologies de l'information et la cybernétique). « Le courant cyberpunk provient d'un univers où le dingue d'informatique et le rocker se rejoignent, d'un bouillon de culture où les tortillements des chaînes génétiques s'imbriquent. » — Bruce Sterling

Cybernétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cybernétique (en anglais cybernetics) est un terme, formé à partir du grec κῠβερνήτης (kubernêtês) « pilote, gouverneur », proposé en 1947 par le mathématicien américain Norbert Wiener pour promouvoir une vision unifiée des domaines naissants de l'automatique, de l'électronique et de la théorie mathématique de l'information, en tant que « théorie entière de la commande et de la communication, aussi bien chez l'animal que dans la machine »[1]. Des scientifiques d'horizons très divers et parmi les plus brillants de l'époque participèrent, autour des « conférences Macy » organisées de 1946 à 1953, à ce projet interdisciplinaire : mathématiciens, logiciens, ingénieurs, physiologistes, anthropologues, psychologues… Les contours parfois flous de cet ensemble de recherches s'articulent toutefois autour du concept clé de rétroaction (en anglais feedback) ou mécanisme téléologique. Histoire du mouvement cybernétique[modifier | modifier le code]

Related:  aarzoo