background preloader

Un petit tableau pour définir la bienveillance (ou comment être exigeant ET encourageant)

Un petit tableau pour définir la bienveillance (ou comment être exigeant ET encourageant)
Dans son livre Grit: The Power of Passion and Perseverance (non traduit en français), Angela Duckworth propose un petit tableau qui peut servir de guide, de filtre pour nos actions à visée éducative. Elle y définit les variations autour de l’autorité selon deux axes : encourager et être ferme sur le comportement. La bienveillance s’inscrit dans la rencontre de l’encouragement et de la fermeté sur les comportements. J’ai aimé l’idée parce qu’on comprend facilement que la bienveillance n’est ni du laxisme, ni de l’autoritarisme, et encore moins de la négligence. Une attitude encourageante et exigeante est au contraire très difficile à adopter. Beaucoup d’adultes pensent en effet que la baisse de leurs exigences amènera les enfants à vivre des expériences de réussite et améliorera leur estime de soi. Seule une attitude exigeante ET encourageante libère les potentialités des enfants. Qu’est-ce qu’une attitude exigeante ? On peut être souple sur les émotions ET ferme sur le comportement. Related:  Compétences psycho socialesNeurosciences / Sciences cognitives et éducation`test 1019

Le Test du marshmallow : pourquoi et comment apprendre aux enfants à gérer la frustration ? Le Test du marshmallow est mondialement connu. Il a été initialement conduit par Walter Mischel dans les années 1960 à l’université de Stanford. Le test consiste à proposer à un enfant soit un marshmallow tout de suite, soit deux plus tard. Mais il existe une condition pour pour en recevoir deux plus tard : l’enfant doit attendre tout seul le retour de l’expérimentateur face au bonbon posé sur une assiette devant lui. Il est évident que la plupart des enfants veulent deux bonbons plutôt qu’un. En dessous de trois ans, aucun enfant ne réussit, tout au moins spontanément. À cinq ans, un tiers des enfants résistent. Les enfants soumis au test du marshmallow ont été suivis pendant plusieurs années. ils montrent une plus grande persévérance dans leurs projets,ils ont une plus grande réussite dans l’atteinte de leurs objectifs,ils font de plus longues études,ils consomment moins de drogues duresils ont un indice de masse corporel inférieur. La qualité de l’attachement Articles similaires

Papa positive ! - Semons des graines d'optimisme ! Comment étudier? Perspective de la neuroscience Le 10 mai dernier, Steve Masson, professeur à la faculté des sciences de l’Éducation de l’UQAM, a présenté un webinaire intitulé « Comment étudier? Perspective de la neuroscience ». La présentation avait pour but de fournir à des élèves du secondaire des stratégies d’étude efficaces appuyées par certains principes neuroscientifiques. Les stratégies d’étude privilégiées par les étudiants À l’approche d’un examen, relire les notes de cours et surligner les passages clés seraient deux stratégies d’étude souvent utilisées par les étudiants. Apprendre, c’est changer son cerveau D’abord, Masson explique qu’apprendre, c’est modifier les connexions entre les neurones de notre cerveau. Apprentissage : Le cerveau est comme une forêt Pour apprendre, on doit donc « activer » son cerveau (les connexions neuronales) à plusieurs reprises. Stratégie 1 : S’entrainer à activer son cerveau Dans un même ordre d’idées, un élève pourrait se poser des questions à propos de la matière à l’étude.

Punition Un week-end à Milan (partie 1) Il y a un peu plus d’un mois, je réservais deux billets aller-retour pour Milan. J’ai cette habitude étrange de passer un temps fou à guetter le prix des billets d’avion (avec les sites d’agence immobilière, mais ça, c’est une autre histoire). Et parfois et sans vraiment réfléchir, je réserve un ou plusieurs vols. Vendredi, nous nous sommes donc envolés pour la première fois à Milan ! Avant de réserver les billets d’avion, je ne connaissais absolument rien de Milan. Pour cela, nous sommes partis à la recherche d’une chouette hôtel ! Alors, on y fait quoi en amoureux à Milan ? On essaye de visiter les lieux vraiment essentiels de la ville. Il y a quelques lieux qui nous ont paru rapidement incontournables : la piazza del Duomo et sa célèbre cathédrale avec la visite sur son toit, la galerie Emmanuelle II, le théatre de la Scala, le quartier i navigli pour sortir et découvrir la tradition de l’apéritivo. Pour une fois, je vais essayer d’être organisée et de ne pas m’éparpillée.

"Effet Cendrillon": mère paumée et beau-père violent, un danger pour l'enfant Fiona, 5 ans, Tony, 3 ans, Yanis, 5 ans, David, 8 ans... Et tout récemment Léa*, cette fillette de 3 ans qui se trouve dans le coma à Dole (Jura), la moitié du corps paralysée, couverte d'hématomes et de brûlures. Pour chacun de ces cas de maltraitance infantile, dont les quatre premiers ont mené à la mort de l'enfant, la mère et le beau-père ont été mis en cause. LIRE AUSSI >> Dans le Jura, le calvaire d'une fillette maltraitée jusqu'à la paralysie Ce schéma de violence où un tiers, qui n'a pas de lien biologique avec sa victime, se rend responsable de sévices, porte un nom: c'est l'"effet Cendrillon", du nom de ce personnage de conte martyrisé par son acariâtre belle-mère. Martin Daly et Margo Wilson sont les deux psychologues canadiens à l'origine de cette notion, élaborée dès 1988. Plus de violences venant du beau-père que du père "L'enfant devient un ennemi" LIRE AUSSI >> Famille recomposée: "On n'est pas obligé d'aimer les enfants de son conjoint" L'enfant, symbole de l'ex-compagnon

Dégoupiller les petites bombes du matin ... gérer le stress du matin avec des enfants - S Comm C, le blog Les histoires de matin pressés, stressés, paniqués … sont fréquentes chez les parents. La plupart du temps, ça démarre assez bien. Puis progressivement, le temps passant, ça se stresse et ça s’énerve pour finir en apothéose de cris et de hurlements et/ou d’empoignades manu militari à l’heure H- 3 secondes – ou H+3 minutes chez certains … Mais qu’est-ce qui fait des matins qui devraient être sereins de tels moments détestables ? Est-ce que ça ne pourrait pas juste se passer « bien » ? Comment gérer le stress du matin avec des enfants ? Tout se passe comme si un inexorable tic-tac se faisait de plus en plus fort dans nos têtes, comme une bombe menaçant d’exploser si nous ne sortons pas de la maison en temps et en heure. Si c’était vraiment le cas, il serait logique que nous finissions en hurlements et en empoignades : c’est la bonne conduite à tenir quand un danger mortel nous menace. Un affreux monstre tapi au creux de la maison qui surgirait dès l’heure passée ? Mais il y a une astuce.

La charge cognitive dans l'enseignement Plusieurs articles du RIRE parlent d’un outil central à la réussite scolaire : les fonctions exécutives. Le développement de la mémoire de travail, du contrôle de l’inhibition et de la flexibilité cognitive est essentiel aux apprentissages des élèves et à la gestion de leurs comportements. Il est donc très intéressant pour un enseignant de maitriser ces concepts pour comprendre le fonctionnement du cerveau de leurs élèves et d’adapter leur enseignement de manière à favoriser leur réussite éducative. Les chercheurs de l’Université Grenoble Alpes Christophe Charroud et Philippe Dessus ont publié un article qui résume une théorie touchant la mémoire de travail, une fonction exécutive cruciale dans la planification de l’enseignement et de l’apprentissage des élèves. [Des idées d’activités pour favoriser le développement des fonctions exécutives chez l’enfant] La redondance Toutefois, multiplier les formes de présentation ne garantit pas forcément un meilleur apprentissage. Référence :

10 pièges à éviter lorsqu’on commence à appliquer la CNV | Croire en moi La CNV, ou Communication Non Violente, est une démarche qui vise à améliorer notre relation à nous-même et aux autres, créée dans les années 60 par Marshall Rosenberg. Cette méthode remporte de par le monde un succès grandissant, ce dont je ne peux que me réjouir. ( Vous en aurez une présentation par ma chère amie Isabelle Padovani en cliquant ici, et par Marshall Rosenberg en regardant cette vidéo) Ayant fait dix années de formation à la CNV, et côtoyant nombre d’adeptes de cette pratique, je pense avoir le recul nécessaire pour pointer les écueils où peut nous emmener un usage maladroit de la CNV. Voici donc 10 pièges qui nous tendent les bras lorsque nous débutons (et même lorsque nous poursuivons !) -1-Décider de pratiquer la CNV à partir d’une blessure En CNV, l’intention a toute son importance. Voici quelques exemples d’intentions liées à des blessures: Mon conseil: posez-vous la question: quand vous décidez de pratiquer la CNV, quelle est votre intention ? -3- Croire au père Noël

Un week-end à... Milan Sa cathédrale attire des hordes de touristes, tandis que les musicologues se pressent à la Scala, les fashionistas au 10 Corso Como et les footeux au stade du Milan A.C. Petite balade autour du quartier du Duomo, parfait pour un week-end culturel, romantique, mode et gourmand. Pour faire de beaux rêves Palazzo Segreti Un palace milanais converti en un hôtel de dix-huit chambres chic et confidentiel. 8 via San Tomaso Pour prendre cinq kilos Fratelli Freni The adresse pour les marzapane, ces pâtes d’amande aussi rigolotes que succulentes. 1 via Torino Pasticceria Giovanni Galli Ici, on vient acheter des marrons glacés toute l’année. 2 via Victor Hugo Pour charger sa valise en beaux livres Libreria Rizzoli La maison d’édition italienne possède une adresse phare dans la somptueuse galerie Vittorio Emmanuelle II. Galleria Vittorio Emmanuelle II Pour un brunch-buffet à l’italienne Obika Le bar à mozzarella, il fallait l’inventer, les Milanais l’ont fait. 3 via Santa Radegonda Pour une vue à tomber Borsalino

Une belle méthode pour annoncer délicatement à vos enfants que le Père Noël n'existe pas NOËL - Après avoir entretenu la légende du Père Noël pendant des années, les parents ont parfois du mal à révéler son caractère fictif à leurs enfants. Une mère de famille, Charity Hutchinson, a cependant trouvé une très jolie solution sur internet, qu'elle a partagée sur son fil Facebook. Elle y détaille ce qui est, selon elle, "la meilleure façon d'expliquer à ses enfants que le Père Noël n'existe pas". Devenir Père Noël à leur tour Au lieu de s'entendre dire que leurs cadeaux ont été offerts par le Père Noël, les enfants sont invités à "devenir" à leur tour un Père Noël. L'idée est très simple à mettre en œuvre. "Tu as vraiment énormément grandi cette année. Tu t'es probablement rendu compte que la plupart des Pères Noël que tu vois sont simplement des gens déguisés. Dis-moi ce qui te plaît chez le Père Noël. L'enfant choisit alors une connaissance, souvent un petit voisin. Pas de mensonge Charity Hutchinson, qui a deux fils de 4 et 6 ans, élève également ses neveux de 8 et 9 ans.

5 étapes pour mieux gérer sa colère - S Comm C, le blog Il est excessivement désagréable de se voir perdre les pédales pendant une « crise » émotionnelle. Vous savez ce moment très particulier où vous voilà parti-e à hurler sur vos enfants, votre conjoint ou n’importe qui d’autre. Nous sentons bien confusément que notre crise est parfaitement inutile … mais nous ne savons pas quoi faire d’autre et surtout tout se passe comme si la crise se faisait malgré nous. Parfois ces colères excessives sont liées à des situations qui se répètent encore et encore, c’est l’effet carte de fidélité dont j’avais parlé ici. Parfois, elles se déclenchent sur la mauvaise personne. Parfois simplement il s’agit d’un emballement émotionnel : nous nous laissons prendre dans l’émotion sans prendre les 3 secondes de recul qui suffisent à nous faire revenir à quelque chose d’à peu près rationnel. Comprendre ce qui nous met dans un état pareil peut aider à mieux cibler le problème … et donc à mieux le résoudre. 5 étapes pour mieux gérer sa colère : étape 1 = OBSERVER

Motivation, concentration, attention : 3 leviers indispensables pour un apprentissage réussi Motivation, concentration, attention… Connaissez-vous la différence entre ces trois termes ? Souvent utilisés sans distinction quand on parle d’apprentissage, il s’agit en réalité de phénomènes différents dont l’impact intervient à différentes étapes du processus d’apprentissage. Pour pouvoir en profiter au mieux dans la conception de vos contenus pédagogiques, il convient de bien les différencier. Commençons avec un exemple : Vous avez dans l’après-midi un entretien d’embauche. Première possibilité : Vous manquez de motivation. Deuxième possibilité : Vous manquez de concentration. Enfin, troisième possibilité : Vous avez du mal à canaliser votre attention sur les détails importants de l’entreprise. Motivation, concentration et attention sont fortement liés : ainsi, plus vous êtes motivés, et plus vous arrivez à focaliser votre attention sur l'essentiel, plus il vous sera facile de vous concentrer sur votre tâche. Distinguer les sources de la motivation Mais qu’est-ce que l’attention ?

Conte hindou : Cherche qui tu es! Voici un nouveau conte qui nous parle de l'enseignement et surtout des leçons que l'on peut être tirer ! Bonne lecture! En Inde, dans une région proche du Tibet, il était une fois un maître et son élève.

Related: