background preloader

Cybernétique et physiologie

Cybernétique et physiologie
Cybernétique et Physiologie Gilles Furelaud, Bernard Calvino (Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de Paris) La cybernétique peut être définie comme l'ensemble des sciences du pilotage, c'est à dire les mécanismes commandant l'évolution d'un système vers un but défini. Ces mécanismes se rapportent donc à une notion de finalité, au sens cybernétique du terme : on dit qu'un système est finalisé quand il évolue vers un nouvel état antérieurement défini, quelles que soient les péripéties imprévisibles qui accompagnent cette évolution. L'utilisation d'une approche cybernétique de l'étude de la physiologie est proposée dans le cadre des programmes de première et de terminale S. Toutefois, ces notions restent inconnues pour bon nombre d'enseignants. Ce dossier s'appuie essentiellement sur l'ouvrage de B. Remerciements Merci beaucoup aux membres du laboratoire Biologie et Multimédia pour leur relecture attentive de ce dossier. Vous ne voyez pas le menu en haut ? Related:  Cybernétique

Cybernétique, la science des systèmes La cybernétique est une science du contrôle des systèmes, vivants ou non-vivants, fondée en 1948 par le mathématicien américain Norbert Wiener. Notre monde est intégralement constitué de systèmes, vivants ou non-vivants, imbriqués et en interaction. Peuvent ainsi être considérés comme des "systèmes": une société, une économie, un réseau d'ordinateurs, une machine, une entreprise, une cellule, un organisme, un cerveau, un individu, un écosystème… Les ordinateurs et toutes les machines intelligentes que nous connaissons aujourd'hui sont des applications de la cybernétique. Un système cybernétique peut être défini comme un ensemble d'éléments en interaction, les interactions entre les éléments peuvent consister en des échanges de matière, d'énergie, ou d'information. Ces échanges constituent une communication, à laquelle les éléments réagissent en changeant d'état ou en modifiant leur action. Feedback et auto-régulation Les éléments d'un système sont en interaction réciproque. autre article:

L'homme cybernétique Hautes technologies - Hi-Tech Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les techniques de pointe ou, abusivement, hautes technologies ou technologies de pointe, aussi connues sous l'anglicisme high-tech (pour high technology), sont des techniques considérées comme les plus avancées à une époque donnée. Faiblement employé avant les années 1970, l'usage de cette notion est partiale et cette définition permet aujourd'hui aux départements marketing de décrire tous les nouveaux produits comme de la high-tech. Les domaines qui sont communément acceptés comme relevant de la technique de pointe sont aujourd'hui : Par ailleurs : Architecture high-tech, mouvement architectural des années 1970. Portail des technologies

Cybernetique et psyche Biotechnologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’OCDE définit la biotechnologie comme « l’application des principes scientifiques et de l'ingénierie à la transformation de matériaux par des agents biologiques pour produire des biens et services »[1]. La biotechnologie, ou « technologie de bioconversion » comme son nom l'indique, résulte d'un mariage entre la science des êtres vivants – la biologie – et un ensemble de techniques nouvelles issues d'autres disciplines telles que la microbiologie, la biochimie, la biophysique, la génétique, la biologie moléculaire, l'informatique… Par abus de langage, on la restreint souvent au domaine du génie génétique et aux technologies issues de la transgénèse, permettant en particulier d'intervenir sur le patrimoine génétique des espèces pour le décrypter ou le modifier (voir organismes génétiquement modifiés). Histoire[modifier | modifier le code] A la fin des années 1990, des sociétés spécialisées en biotechnologies apparaissent.

Qu’est ce que la cybernétique, ou son père fondateur Norbert Wiener La cybernétique est mot étrange. Elle renvoie à nos fantasmes de lecture de sciences fiction… Elle renvoie à l’ordinateur, la machine, le robot, l’intelligence artificielle… Mais elle s’applique largement à notre place de l’homme dans un monde de communication. Focus ! La cybernétique, c’est étymologiquement "l’art du gouvernail". [ Platon utilisait le terme pour désigner le pilotage des navires ]. C’est à dire de maîtriser sa route, en l’occurrence sur la mer pour les bateaux, en fonction des paramètres immédiats que l’on perçoit. La rétroaction, voilà le concept clef qu’a fondé Norbert Wiener, mathématicien [ 1894 - 1964] . Il fonde ainsi la cybernétique comme la science des systèmes auto-régulés. Les applications formelles, et concrètes de Norbert Wiener sont multiples, et s’intéressent à la fois à l’homme qu’à la machine. Dans le domaine de la communication, elle renvoie l’homme à une machine auto-régulée d’information. Il a refusé les travaux sur la bombe atomique. Like this:

La e-mémoire: rêve transhumaniste ou cauchemar déshumanisé? » Article » OWNI, Digital Journalism Derrière son projet de numérisation des souvenirs MyLifeBits, un ingénieur de Microsoft imagine une mémoire numérisée... mais aussi une vie non vécue. En fondant la Bibliothèque d’Alexandrie en 288 avant JC, Alexandre le Grand nourrissait le projet fou de conserver tout le savoir de l’humanité depuis l’invention de l’écriture à Sumer et Babylone. Sous l’empire romain et au plus haut de sa gloire, cette merveille de l’Antiquité compta jusqu’à 700.000 volumes sur papyrus et parchemins…avant d’être détruite et pillée par les disciples chrétiens du dernier des Ptolémée en l’an 642 comme le raconte le récent peplum Agora. Les savants et philosophes furent expulsés et toute cette mémoire partit en fumée, plongeant le monde dans l’éclipse intellectuelle et scientifique du bas moyen-âge. A l’époque nulle copie de sauvegarde n’était disponible… L’homme est poussière et retournera à la poussière, mais ses souvenirs resteront gravés sur silicium dans une quête si humaine d’éternité.

Cybernétique La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction. Elle est issue en particulier du passage par la théorie entre l'étude du système nerveux et sa reproduction en intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des...). Le mot cybernétique (La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction.) formalisé en 1948 par Norbert Wiener (Norbert Wiener (26 novembre 1894, Columbia, Missouri - 18 mars 1964, Stockholm, Suède) était un mathématicien américain, connu pour être le fondateur de la cybernétique. Techniquement, c'est une méthode interdisciplinaire qui étudie l'évolution dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Origine Définitions Science des systèmes

Les prothèses de mains d’aujourd’hui - Gizmodo - Accueil Tech Les prothèses de mains d’aujourd’hui Cette prothèse est suffisamment élaborée pour permettre à leurs porteurs la pratique d’activités, comme par exemple lancer des balles de base-ball, actionner des poignées de porte, éplucher des bananes et même tirer au fusil. Le sergent Arredondo, qui a perdu sa main au combat, avait essayé d’autres prothèses myo-électriques. Et il souligne la supériorité de l’iLIMB dans une épreuve déterminante : la préhension d’un gobelet en plastique, qui nécessite un contrôle très fin. D’après lui, la prothèse lui permet de prendre son gobelet comme avec une main naturelle. [MTB Europe and Touch Bionics via Medgadget] Dernières Questions sur Gizmodo Help

Cybernétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cybernétique (en anglais cybernetics) est un terme, formé à partir du grec κῠβερνήτης (kubernêtês) « pilote, gouverneur », proposé en 1947 par le mathématicien américain Norbert Wiener pour promouvoir une vision unifiée des domaines naissants de l'automatique, de l'électronique et de la théorie mathématique de l'information, en tant que « théorie entière de la commande et de la communication, aussi bien chez l'animal que dans la machine »[1]. Des scientifiques d'horizons très divers et parmi les plus brillants de l'époque participèrent, autour des « conférences Macy » organisées de 1946 à 1953, à ce projet interdisciplinaire : mathématiciens, logiciens, ingénieurs, physiologistes, anthropologues, psychologues… Les contours parfois flous de cet ensemble de recherches s'articulent toutefois autour du concept clé de rétroaction (en anglais feedback) ou mécanisme téléologique. Histoire du mouvement cybernétique[modifier | modifier le code]

Related: