background preloader

Exposition Honoré Daumier : "Le crayon et la griffe" - Présentation de l'expo

Exposition Honoré Daumier : "Le crayon et la griffe" - Présentation de l'expo
À l'occasion du bicentenaire de sa naissance, la Bibliothèque de Lyon rend hommage à Honoré Daumier, en présentant quelques oeuvres-clés de son activité. À côté de nombreuses estampes issues de la donation Gonnet-Gattefossé, figurent quelques pièces récemment acquises ainsi que des sculptures, en l'occurrence cinq bustes des Célébrités du Juste milieu, et certaines lithographies exceptionnelles prêtées par le Musée des Beaux-Arts de Lyon ou provenant d'autres établissements. Né à Marseille le 26 février 1808, ce grand dessinateur et caricaturiste a imprimé son nom et son style à l'illustration du XIXe siècle, avec une vigueur qui ne cesse de séduire. Par ailleurs peintre et sculpteur talentueux, il nous laisse une œuvre graphique impressionnant, où il attaque tant le pouvoir politique que les mœurs et les misères du quotidien d'une société entière. Claudio Galleri Collection d'estampes, BM Lyon Related:  Expositions

L’improbable tuto peinture de Banksy Petite musique d’ascenseur, permanente impeccable, palette et pinceaux bien en place… Pendant plus de dix ans, entre 1983 et 1994, l’Américain Bob Ross a animé une émission de télévision culte aux États-Unis : « The Joy of Painting ». « Vous avez sorti tout votre matériel ? Vous êtes prêts à faire une peinture fantastique avec moi ? » De sa voix douce et apaisante, l’animateur proposait aux téléspectateurs des cours de peinture en toute décontraction, ponctués d’encouragements bienveillants. Son thème de prédilection ? La nature, source inépuisable d’inspiration et de bonheur pour cet animateur brutalement décédé en 1995, devenu aujourd’hui un véritable phénomène de la culture web. C’est désormais Banksy qui ressuscite l’animateur star. La chaîne YouTube de Banksy La chaîne YouTube de Bob Ross

Pédagogie innovante : des collégiens créent leur propre musée virtuel Marie Soulié est intervenue lors de la dernière édition d’Eidos64, le forum des pratiques numériques sur l’éducation Pouvez-vous présenter le projet de musée virtuel que vous avez mis en place avec vos élèves ? C’est un projet que j’ai mis en place en septembre dernier, dans le cadre d’un atelier d’écriture. Avec les élèves volontaires, nous nous réunissons une fois ou deux par semaine pour y travailler. J’organise mes séances sous forme de plan de travail. Quelles sortes de créations pouvons-nous trouver dans le musée ? J’ai commencé par l’écriture poétique : je leur faisais choisir une œuvre de Laurel, et les élèves écrivaient en vrac les mots qu’elle leur inspirait. Puis sont venues les autres formes, sur mes suggestions, mais aussi celles des élèves. Les élèves sont en ce moment en train de créer un escape game en ligne autour des œuvres de Laurel Holloman. Comment est née l’idée de ce musée virtuel ? Quel était votre objectif en lançant ce projet ?

Exposition : Etienne Dolet (1509-1546) : l’encre et le feu A partir d’un choix d’une soixantaine de documents, pour la plupart issus des riches collections de la Bibliothèque municipale de Lyon, cette exposition s’attache à présenter les différentes facettes de la vie et de l’œuvre de ce personnage controversé. Des pièces uniques ou rares ont pour l’occasion été prêtées par les Archives départementales du Rhône, le Musée de l’imprimerie de Lyon, les Musées des beaux-arts de Lyon et de Grenoble, les bibliothèques municipales de Dôle, Grenoble et Toulouse, ainsi que la bibliothèque Mazarine de Paris. « Etienne Dolet, littérateur et imprimeur, né à Orléans en 1509, brûlé à Paris en 1546 » Le siècle d’Etienne Dolet est avant tout celui de la Renaissance : c’est un siècle caractérisé par le renouveau des arts, des lettres et des sciences. C’est une époque de bouillonnement intellectuel, marquée par la diffusion de l’humanisme. Lyon (Lugdunum). Haut de page Rue Mercière, à l’enseigne de la Doloire Un homme de plume, un homme de caractère(s)

Al, artiste sculpteur de papier – 13 Comme Une Al vit à Pontoise dans le quartier des Louvrais. A 25 ans, après des études artistiques, il est architecte d’intérieur et aussi artiste. Son rêve serait de pouvoir réussir à vivre totalement de son art. En attendant, il a déjà à son palmarès, plusieurs expositions. Après la toute première à Pontoise, dans le cadre des Rendez-vous aux jardins en 2018, il a pu exposer son travail au Carrousel du Louvre ainsi qu’au Parc Floral de Paris. Si sa démarche artistique prend sa source dans l’art ancestral japonais du pliage de papier, l’origami, Al se définit aujourd’hui comme un sculpteur de papier. Des tableaux à partir d’origamis Au tout début, il a utilisé le papier pour sa simplicité et les multiples possibilités qu’il offre mais aussi pour des convictions écologiques. L’art in situ a sa préférence Une exposition à la Maison des Arts Tantôt végétales, tantôt animales, ses sculptures de papiers vont peupler les espaces de la Maison des Arts à la manière d’animaux bien réels.

Belles lettres en lumière Belles lettres en lumière Présentation d'initiales sélectionnées dans les manuscrits de la Bibliothèque Universitaire de Médecine de Montpellier, au travers d'une histoire technique des lettrines. © Bibliothèque Interuniversitaire de Montpellier

« La poésie ça ne s’invente pas. » LOUIS CALAFERTE (1928-1994) Récits, théâtre, journal, poésie, essais, aphorismes, abécédaire… Oeuvre avant tout autobiographique, aucun genre littéraire n’a échappé à Louis Calaferte dont les écrits sont aussi abondants et inspirés que divers. Homme volontairement isolé, créateur prolixe, auteur de plus d’une centaine d’ouvrages, il laisse à son décès, le 2 mai 1994, des milliers de pages manuscrites et des archives littéraires constituées, entre autres, de dessins, d’illustrations, d’affiches, de correspondances. Guillemette Calaferte, selon le voeu de l’écrivain et au fil des parutions, a donné depuis 1996 cet ensemble à la Bibliothèque municipale de Lyon. Le département Langues et Littératures de la BmL a traité et encodé les documents offrant ainsi aux chercheurs un fonds Louis Calaferte exhaustif quasi unique. L’exposition de 1988, où Louis Calaferte proposait ses créations graphiques et celle de 1996, au moment de la première donation, mettant l’accent sur l’oeuvre théâtrale, lui rendaient hommage.

Exposition Côté jardin : de Monet à Bonnard – Musée Giverny Type d’évènement : Activité Atelier “Teintures et couleurs au jardin” dim. 27 juin | de 14h à 17h 35 000 tableaux de grands maîtres en téléchargement gratuit "Les utilisateurs peuvent télécharger et utiliser gratuitement et légalement, sans limite, toutes les images disponibles sans demander l'autorisation de la Gallery". Voilà ce qu'on peut lire sur le site de la National Gallery of Art de Washington DC, des propos relayés par OpenCulture. Un critère simple : les oeuvres sont libres de droit car dans le domaine public. Au programme, on retrouve la crème de la crème : des tableaux de Rembrandt, Monet, Van Gogh, Cézanne, Renoir ou Manet. Si vous n'avez pas de compte, vous pourrez accéder à un format de 1200 pixels. Autoportrait de Vincent van Gogh - 1889 Autoportrait de Henri Fantin-Latour, 1861 Autoportait de Rembrandt, 1659 Gustave Courbet, 1865- 1866 Auguste Renoir - Le Pont Neuf, 1872 Le Bassin aux Nymphéas, harmonie verte de Claude Monet, 1899 Le jardinier Vallier de Paul Cézanne, 1906 Journaliste culture depuis 1956.

Créer, c’est Résister Pendant trois mois, le réseau des bibliothèques de Lyon vous propose de vous immerger dans une programmation culturelle éclectique et originale dédiée à la résistance dans la création artistique. S’inspirant dans son titre d’une citation du philosophe Gilles Deleuze, Créer c’est résister fédère un ensemble de propositions (conférences, expositions, concerts…) qui donnent à voir l’art dans son versant le plus engagé. La création est ici abordée dans son potentiel à s’opposer à une pensée unique, une vision monolithique, des esthétiques et des principes admis. Tour à tour frontales ou prenant le parti de la nuance, ces propositions témoignent aussi et surtout de la lutte pour une expression artistique libre, capable d’ouvrir les consciences et de développer l’esprit critique du spectateur. Découvrez le programme Tout acte de résistance n’est pas une œuvre d’art bien que, d’une certaine manière elle en soit.

Related: