background preloader

Lumière et Couleur : La théorie des couleurs

Lumière et Couleur : La théorie des couleurs
Si la langue française dispose d'une large palette de vocabulaire pour exprimer de nombreuses nuances de couleur, la période antique disposait d'un vocabulaire plus restreint. Les grecs, à l'époque classique , disposaient d'adjectifs générique pour les couleurs principales et recouraient aussi aux comparaisons d'objets comme noir anthracote ou vert pomme. En fait le vocalulaire de couleur s'enrichissat quand il s'agisait d'un colorant facile à obtenir. Celui de couleurs comme le bleu dont les colorants étaient rares restait restreint. On va découvrir dans ce chapitre que la lumière et la couleur sont intimement liées. On entre pas à pas dans les secrets de la théorie des couleurs, en suivant les étapes chronologiques des plus grandes découvertes sur la lumière et la couleur. on y rencontrera les notions de base de la colorimétrie et des concepts importants sur la couleur afin d'aborder plus facilement les chapitres suivants. Fig. 1. Fig. 2.

Tableaux de Gustav Klimt  Éternels Éclairs Allée du parc de Schloß Kammer, par Gustav Klimt Bord de rivière de Schloß Kammer, par Gustav Klimt Eglise de Cassone, par Gustav Klimt Hêtraie, par Gustav Klimt Jardin au crucifix, par Gustav Klimt Jardin fleuri avec tournesols, par Gustav Klimt Le grand peuplier, par Gustav Klimt Le tournesol, par Gustav Klimt Litzlberg au bord de l'eau, par Gustav Klimt Maison de campagne autrichienne, par Gustav Klimt Maison forestière, par Gustav Klimt Rosiers sous les arbres, par Gustav Klimt Adèle Bloch-Bauer (I), par Gustav Klimt Adèle Bloch-Bauer (II), par Gustav Klimt Bébé, par Gustav Klimt Dame à la fourrure, par Gustav Klimt Emilie Flöge, par Gustav Klimt Femme à l'éventail, par Gustav Klimt Fredericke Maria Beer, par Gustav Klimt Johanna Staude, par Gustav Klimt La baronne Elisabeth Bachofen-Echt, par Gustav Klimt Les amies, par Gustav Klimt Schubert au piano, par Gustav Klimt Sonja Knips, par Gustav Klimt Adam et Eve, par Gustav Klimt Danaé, par Gustav Klimt Espoir (I), par Gustav Klimt

Signification des couleurs en E-marketing et en Ergonomie Web . Sur la demande de plusieurs clients et stagiaires, les consultants-rédacteurs de Trinity Advise se sont mobilisés pour vous proposer un dossier complet sur les codes couleurs web et la signification des couleurs pour Internet. Vecteurs de cohérence graphique, les couleurs dictent de nombreux comportements à l’inconscient de l’internaute. Elle génèrent des réactions et des émotions que nous ne savons pas concrètement évaluer et chiffrer en e-marketing, sauf avec les nouveaux outils de test d’ergonomie web (eye tracking, mouse tracking, neuromarketing). Comment sont perçues les couleurs sur Internet, quel est leur impact sur la navigation et comment influencent-elles les internautes dans le tunnel d’achat ? 1. 2. 3. 4. Annotations et explications complémentaires [x] En savoir plus ————————————————– . En tout état de cause, le choix de la colorimétrie demeure aujourd’hui très subjectif car il ne dépend souvent que des goûts d’un seul comité de décideurs. Significations : Représentations :

Testez votre moniteur (calibration de votre ecran) Les dégradés dans le noir et le blanc doivent apparaître parfaitement GRIS et sans aucune dominante de couleur. test complémentaire : utile uniquement pour l'impression et non l'affichage web Le moniteur doit afficher les nombres de 100% à 10% dans les colonnes cyan, magenta et jaune. Si vous ne pouvez discerner ci-dessous 216 couleurs toutes différentes les unes des autres c'est que votre écran n'est pas correctement calibré. Cliquez sur une couleur ci-dessous dans le tableau : une bande colorée apparaît. Ensuite, cliquez sur une couleur qui vous semble très ressemblante à celle que vous avez choisi et comparez la différence. Si vous ne voyez aucune différence (même très légère) en cliquant sur 2 cases différentes c'est que votre écran n'est pas encore bien paramétré... patience... Le test de précision de dégradés de couleurs L'image ci-dessous doit apparaître comme un arc en ciel commençant et finissant par la couleur rouge. ...ou comme cela Le test de gris simple :

L'Atelier des icônes | Le carnet de recherche d'André Gunthert Les usages ordinaires des images L’histoire de l’art comme les visual studies privilégient une approche autonomiste des images, bien loin de leurs usages réels. Utilisées comme supports de récit ou espaces de projection, les images interviennent dans la culture ordinaire de façon décorative ou utilitaire, à des fins principalement référentielles, comme des outils de transaction ou de naturalisation des formes culturelles. Seule la prise en compte de la globalité des dispositifs, des circulations intermédiales et de l’interaction avec la réception permet de comprendre les particularités et les forces des ressources visuelles. Séminaire de recherche ouvert aux doctorants et masterants, 1er et 3e jeudis du mois de 18 h à 20 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris), du 6 novembre 2014 au 14 mai 2015 (descriptif sur le site de l’EHESS). Blog: Initiation à l’étude de la culture visuelle

Quelques notions de mise en page : Les couleurs et les contrastes les couleurs sont une composante importante d’une mise en page réussie, tant par l’apport visuel, que par sa symbolique, ne vous y trompez pas, chaque couleur a son importance et transmet un message bien précis. Préambule J’ai eu, pendant mes études, un professeur de couleurs (et oui un cours à l’année uniquement pour parler des couleurs), un type formidable dont j’ai, hélas, oublié le nom, mais c’est ce que l’on peut appeler; Un Monsieur. Pourtant, nous étions partis du mauvais pied, imaginez une classe d’une vingtaine de jeunes loups et louves, qui ont passé leur première année avec brio, qui pensent déjà tout savoir sur tout, et surtout qui ne comprennent pas l’intérêt de se taper un cours uniquement pour parler des couleurs. Trois mois plus tard, il était devenu notre dieu, vous vous en doutez. Bref, revenons à nos moutons. La couleur Si vous ne deviez retenir qu’une chose de la couleur, ce serait ceci : Le Cercle chromatique : Nous avons : Deux autres variations de ce cercle chromatique :

Quelle différence entre sRGB et Adobe RGB ? Tous les photographes savent que le profil Adobe RGB a un gamut plus large de le profil sRGB. Mais très peu savent cerner la subtile différence qui existe entre ces deux espaces colorimétriques pour faire le bon choix photographique. Qui peut le plus peu le moins ! Alors si Adobe RGB est un peu plus large que sRGB, pourquoi ne pas l’utiliser systématiquement ce qui évitera toute restriction de couleur. Simplement parce la limitation apportée par le sRGB n’intervient que dans certaines conditions et ne concerne qu’une plage restreinte de couleurs vives. Le rôle de votre écran dans ce comparatif Fig. 1. L’écran que vous avez devant les yeux est probablement comme pour 98 % des utilisateurs, un écran de milieu ou d’entrée de gamme, c’est à dire avec une gamme de couleurs équivalente au sRGB ou inférieure. La meilleure solution pour contourner la limitation de gamut liée à votre écran est de faire une simulation d’un écran à plus large gamme de couleurs. Constatation des différences Fig. 2.

Grillon du foyer Les couleurs du Moyen-Âge<br/>par Michel Pastoureau Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Conférences en ligne>Initiation à l'histoire des arts>Les couleurs du Moyen Age Les couleurs du Moyen-Âgepar Michel Pastoureau Conférences en ligne L’historien des représentations Michel Pastoureau nous entraîne dans une exploration des couleurs au Moyen Âge. Pour ce cycle de cours, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe la chaire d’histoire de la symbolique occidentale, vous entraine dans son époque de prédilection pour une exploration des couleurs au Moyen Âge. L’historien face à la couleur Pourquoi et comment étudier l’histoire des couleurs ? Pigments et colorants Histoires et recettes des matières colorantes Pratiques et codes vestimentaires Le vêtement comme principal code chromatique de la vie en société Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs La « révolution bleue » des 12e et 13 siècles Presse

L'ORIENT LITTERAIRE

Related: