background preloader

_GuideTravail.pdf

Related:  Responsabilité administrateur systèmes et reseauxSécurité des SI

Vie privée des salariés et réseaux ouverts et fermés Cybersurveillance du salarié dans l’entreprise : Connexion Internet, fichiers, mèls… Tous professionnels ! Sept ans après l’arrêt NIKON, la jurisprudence précise désormais les limites de « la vie privée informatique » du salarié pendant son temps de travail face au pouvoir de contrôle de l’employeur. En 2001, la Cour de Cassation avait consacré le droit du salarié au respect de l’intimité de sa vie privée même au temps et au lieu de travail, s’agissant en particulier de l’utilisation personnelle des outils informatique professionnels mis à disposition par l’employeur : ordinateur, connexion Internet, messagerie. L’employeur ne pouvait accéder au contenu de la messagerie du salarié sans violer le secret des correspondances qui en découle ; il ne pouvait pas non plus interdire toute utilisation personnelle de ces outils informatiques professionnels. Par la suite, la jurisprudence a, à plusieurs reprises, précisé les contours de ce droit à la vie privée, souvent dans un sens favorable au salarié. Retour sur les dernières évolutions en la matière. 1. 2. Conclusion

La surveillance des réseaux : une nécessité pour maintenir la disponibilité des applications La productivité des entreprises dépend très largement des applications et services utilisés. Elles sont nombreuses à recourir à des applications Web centrales pour organiser leurs flux de travail internes. Il suffit qu’un service de flux de travail cesse de fonctionner pour que des processus soient paralysés. À l’ère actuelle des technologies de l’information, la productivité des entreprises dépend très largement des applications et services utilisés. Le site Web de l’entreprise ne déroge pas à la règle car son rôle est essentiel pour la réussite de l’entreprise. Surveillance distincte pour les applications et les services Plusieurs fournisseurs de solutions de surveillance offrent une approche englobant serveurs d’applications et services. Fonctionnement fiable de SharePoint et d’IIS Certains capteurs spéciaux offrent une surveillance détaillée des différents processus d’applications et de serveurs. Garder l’œil sur le site Web Surveillance des systèmes de messagerie Conclusion

Document sans nom Cybersurveillance sur les lieux de travail Guide pratique pour les employeurs Loi Informatique et libertés Signature électronique La cybersurveillance sur les lieux de travail Extrait du rapport "La cybersurveillance sur les lieux de travail" présenté par M. La surveillance cantonnée par le droit : La loi du 31 décembre 1992 a posé les jalons d'un droit "informatique et libertés" dans l'entreprise. Ces principes et droits font écho à la loi du 6 janvier 1978 qui impose que tout traitement de données personnelles soit déclaré à la CNIL, que les salariés soient informés de son existence, de ses finalités, de ces caractéristiques et qu'ils aient accès aux informations les concernant. L'information préalable, condition de transparence: L'obligation d'information préalable résulte de l'article L.121-8 du code du travail. La discussion collective : Il n'en est rien. Deuxième idée fausse: une information préalable des personnels suffirait Conclusions du rapport 1) Le contrôle de l'usage d'internet

Vérifier et trouver le contenu plagié ou dupliqué A quoi sert cet outil ? L'outil ci-dessus vous permet de vérifier qu'un texte ou qu'une page de votre ne site n'a pas été copiée par quelqu'un d'autre et indexée sur le web. Vous saurez donc qui vous à plagié !. L'outil va vous montrer quel est le pourcentage de mots repérés par google comme dupliqués ou non par rapport au texte ou à la page source. Comment fonctionne cet outil ? Soit vous entrez un texte dans le premier champ, soit vous entrez l'url de la page à analyser dans le second champ. Spécifications Vous pouvez insérer n'importe quels caractères dans le champ de texte, tout est codé au format utf-8. Bon référencement et attrapez les tous !

La gestion des données privées des salariés à revoir dans une majorité d'entreprises Trop d’entreprises françaises maîtrisent encore mal les enjeux et la gestion des données à caractère personnel, selon les résultats de deux études récentes. La première est un sondage (1) coréalisé par l’éditeur de progiciels de gestion juridique Legal Suite. Sur trois cents directeurs juridiques, RH, DSI, et autres opérationnels d’entreprises interrogés, 56 % disent ne pas maîtriser - ou mal - la gestion des données personnelles. Pourtant une majorité (60 %) affirme être bien ou plutôt bien informée sur la notion et les enjeux des données à caractère personnel. « Cela montre que les entreprises, bien qu’informées des obligations légales vis-à-vis de la Cnil (2), ne gèrent pas de manière rigoureuse l’ensemble de leurs déclarations et traitements soumis à la loi », note l’étude. Elle rappelle que les risques encourus pour atteinte aux libertés individuelles sont conséquentes. Plus de correspondants informatique et libertés en entreprise

Les droits d'auteur pour les nuls J'avoue être surpris du retentissement qu'ont eu mes deux billets répondant à la tribune de Luc Besson et à l'interview de Frédéric Lefèbvre (j'ai eu plus de visites dans la journée de mardi que lors de la journée du 23 octobre 2008 où j'avais publié 63 billets de magistrats). Cela révèle un véritable intérêt pour le droit de la propriété littéraire et artistique, discipline non pas complexe, mais contre-intuitive, à cause du parallèle fait avec le droit de propriété tout court, source de confusion chez les artistes eux-même (sur ce point, la tribune de Luc Besson était un exemple parfait). Alors je vous propose une explication, que j'espère simple, sur la propriété littéraire et artistique (PLA), aussi appelée propriété intellectuelle. Retenez d'ores et déjà une chose : ces expressions sont indivisibles. La propriété littéraire et artistique est d'apparition relativement récente. L'Ancien droit ne le connaissait pas non plus. Mais qu'est-ce qu'une œuvre de l'esprit ? Le droit moral

Tribune | La sécurité des réseaux informatiques: un défi de taille La sécurité des réseaux informatiques est un enjeu croissant du fait des évolutions technologiques rapides et de l'augmentation naturelle des risques qui en résulte. En 2013, dans le monde, une attaque envers les entreprises a eu lieu tous les 1,5 secondes, soit deux fois plus que l'année précédente. De quoi donner du sens au terme « cyberguerre » . Rentabilité, image de marque, activité, pérennité... c'est toute l'entité dans son entier qui est affectée par une attaque informatique. La haute technologie, le secteur public et le monde financier sont les plus touchés par la chose. Leur dénominateur commun : une information critique et souvent d'ordre stratégique qui puisse mettre en péril non seulement la structure concernée et, à plus grande échelle, son environnement. Le réseau informatique est un système de communication intégré où communiquent plusieurs postes de travail au sein d'une organisation identifiable par l'intermédiaire d'adresses IP.

La surveillance du salarié En effet l’idée que les acteurs d’Internet se situaient dans une zone de non-droit dans laquelle il était impossible que de simples règles nationales ne s’appliquent à des pratiques hautement technologiques à la fois planétaires et anonymes, est devenue fausse. Plusieurs lois spéciales ont été adoptées pour tenir compte de la spécificité du phénomène, telle la loi du 1er août 2000 portant sur la responsabilité des acteurs de l’Internet. Pour le reste, on a pu constater que le vide juridique n’existait pas et que les règles classiques du droit s’appliquaient. Effectivement force est de constater que l’utilisation des technologies par des employeurs peu scrupuleux au regard des obligations légales peut entraîner et favoriser des atteintes à la vie privée des personnes. L’employeur doit respecter ces règles dès lors qu’il met en place un système de surveillance : I-Les obligations d’information de l’employeur. L’information des salariés. L’information du Comité d’entreprise.

Qu'est-ce qu'un contenu libre ? Qu'est-ce qu'un contenu libre ? Qu'est-ce qu'un contenu non-libre ? Comment un contenu peut-il devenir libre ? Les licences libres Le libre sur Édulibre Un contenu (document, texte, image, vidéo...) libre est un contenu qui vous donne un certain nombre de libertés, dont : - liberté d'utiliser, pour tout usage, et par toute personne - liberté de copier et de redistribuer - liberté de modifier et de redistribuer des versions dérivées À l'inverse, un grand nombre de contenus que l'on peut trouver (sur internet ou en édition classique) ne donne pas toutes ces libertés. L’exception pédagogique, longtemps souhaitée, n’existe pas en France. Par défaut, tout document , qu’il soit sur internet, sur un manuel ou autre, est soumis au droit d’auteur , et tous les droits lui sont réservés. Cela signifie que, sauf mention contraire explicite , vous n’avez pas le droit de copier, de modifier, de redistribuer un document qui ne vous appartient pas. Il faut alors bien regarder les conditions .

Les données personnelles et la protection de la vie privée à l'heure des nouvelles technologies (Dossier de mai 2012 Introduction Si la notion de données personnelles d'un individu englobe une quantité non-négligeable et importante d'informations plus ou moins nominatives (nom, prénom, âge, sexe, lieu de résidence, loisirs préférés, pseudo, n°client, etc.), force est de constater que bon nombre de personnes ignorent précisément de quoi il s'agit, mais aussi par qui et dans quel but des fichiers sont créés. S'il est aisé d'imaginer que nous sommes tous fichés par l'Etat et les organismes qui lui sont rattachés (sécurité sociale, fisc, police à travers la carte nationale d'identité, la préfecture lors de l'établissement de la carte grise, le Pôle emploi, le médecin, etc.), par son employeur, par des associations indépendantes (club de sport, association à laquelle on fait un don, forum de discussion ou chat, etc.) ou encore par des sociétés commerciales (banque, assureurs, téléphonie, fichiers clients des commerces, etc.), on imagine moins être fichés par des sociétés que l'on ne connaît pas.

Compte rendu : « Droit d’auteur et numérique, où en est-on ? » Yann Bergheaud - Photo par Élodie Picard Du 7 au 11 septembre 2009, le Centre pour l’édition électronique ouverte a organisé son Université d’été de l’édition électronique ouverte. Nous mettons à votre disposition les comptes rendus des conférences et des cours donnés durant cette semaine de formation. Intervenant : Yann Bergheaud Mardi 8 septembre 2009 – 10h30-12h30 (Université St Charles) Yann Bergheaud est expert en propriété intellectuelle et artistique, spécialiste du droit de l’Internet et du e-learning. Le but de cette intervention était de passer en revue les adaptations du droit d’auteur aux enjeux du numérique, en commençant par une présentation générale des aspects les plus courants de la législation. Propriété intellectuelle Le droit d’auteur, tel qu’envisagé aujourd’hui, est une création relativement récente, que l’on peut faire remonter à la Révolution française. Droit d’auteur Le droit d’auteur est défini depuis l’origine en référence au droit de propriété (CPI Art. L’Art.

Administrateurs de réseaux : entre sécurité informatique et protection des salariés par Me Sylvain Staub et Stéphane Marletti L'administrateur de réseaux a en charge la mise en place, la maintenance et la sécurité des systèmes d'information de l'entreprise. Il cherche notamment à éviter les risques d'intrusions ou de virus, à prévenir les fuites de savoir-faire ou de fichiers clients, et à s'assurer d'une utilisation normale par les salariés des systèmes informatiques de l'entreprise. Lorsqu'il ne prend pas les mesures nécessaires à cette mission, il risque de manquer aux obligations définies dans son contrat de travail et d'engager sa responsabilité civile et pénale, tout comme celle de l'entreprise. Pour assurer cette sécurité, il est tenu de surveiller l'usage que font les salariés de la messagerie et de l'accès à internet mis à disposition par l'entreprise. Or, cette surveillance, autrement appelée "cybersurveillance", peut également dans certains cas engager sa responsabilité. En quelques années, le rôle et la responsabilité de l'administrateur de réseaux ont été largement précisés.

Related: