background preloader

Recherche et développement

Recherche et développement
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La recherche et développement (parfois abrégée en « R et D », « R & D » ou « R&D ») est une catégorie statistique, économique et comptable englobant l'ensemble des activités entreprises « de façon systématique en vue d’accroître la somme des connaissances, y compris la connaissance de l’homme, de la culture et de la société, ainsi que l’utilisation de cette somme de connaissances pour de nouvelles applications. »[1] On distingue trois grandes composantes de la recherche et développement : la recherche fondamentale ;la recherche appliquée ;le développement expérimental[1]. Les entreprises mènent des activités de recherche et développement afin d’améliorer leurs capacités de production, la qualité, notamment environnementale, de leur production, ou afin de créer de nouveaux biens et services, si possible en accord avec les orientations du marketing et, entre autres, en matière de développement durable. Composantes[modifier | modifier le code] R. Related:  l'arnaque du développement durableWikipédia

Politique européenne de développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le processus d'unification économique et politique de l'Europe, qui a abouti en 1993 à l'Union européenne, puis en 2002, à la mise en œuvre d'une union économique et monétaire, avec une monnaie commune, l'euro, s'est accompagné, dans la même période, d'initiatives et de mesures réglementaires, moins spectaculaires, mais non moins importantes, sur d'autres thématiques comme l'environnement, ou la recherche et développement, touchant directement au développement durable. Cet article se propose de dégager les grandes étapes de cette évolution vers un développement durable dans l'Union européenne. Historique[modifier | modifier le code] Émergence des préoccupations environnementales dans les années 1970[modifier | modifier le code] On peut dater l'émergence de la préoccupation environnementale des années 1970, avec les deux chocs pétroliers de 1973 et de 1979. L'Acte unique européen - 1986[modifier | modifier le code]

Oculus Rift Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Oculus Rift est un périphérique informatique de réalité virtuelle en cours de développement et conçu par l'entreprise Oculus VR, filiale de Facebook[4]. Le projet a été lancé en 2012 grâce à son financement réussi via la plate-forme Kickstarter et sa mise sur le marché est prévue pour le début de l'année 2016. Le projet a été appuyé dès ses débuts par John Carmack, qui a porté pour ce périphérique une réédition du jeu de tir subjectif Doom 3. Présenté lors de différents salons en 2013, par exemple au Consumer Electronic Show en janvier 2013, ou au Games Convention en août 2013, le périphérique a été encensé par les critiques qui, pour beaucoup, y ont vu la nouveauté la plus enthousiasmante de l'industrie[8],[9]. Historique[modifier | modifier le code] L'Oculus rift est conçu en 2012 par un jeune hobbyiste américain nommé Palmer Luckey. Carmack rejoint Oculus VR en août 2013, en tant que CTO (Chief Technology Officer)[12].

Recherche Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : recherche, sur le Wiktionnaire D'une manière générale, le mot recherche désigne l'action de rechercher. En particulier, le mot peut désigner l'effort intellectuel entrepris pour parvenir à une maîtrise intellectuelle de nouvelles techniques ou notions. recherche des lois (du « système du monde ») — voir physique ;recherche de la vérité — voir philosophie, méditation ;production de savoirs nouveaux — voir recherche scientifique. En sciences[modifier | modifier le code] La recherche scientifique se caractérise par l’ensemble des actions entreprises en vue d’améliorer et d’augmenter l’état des connaissances dans un domaine scientifique. En sciences sociales[modifier | modifier le code] En informatique[modifier | modifier le code] Dans la culture[modifier | modifier le code] Dans la marine[modifier | modifier le code]

Groupe d'entreprises Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Groupe. Un groupe d'entreprises ou groupe est un ensemble d'entreprises, présentant des personnalités morales distinctes, mais entretenant des liens directs et indirects principalement financiers (participations ou contrôle) mais aussi fréquemment organisationnels (dirigeants, stratégies, etc.), économiques (mise en commun de ressources) ou commerciaux (ventes et achats de biens ou de services). L'existence de personnalités morales distinctes, permet de caractériser la notion de groupe et la différenciant par exemple des relations qui existent entre une entreprise et ses établissements ou succursales. Un groupe d'entreprise est « chapeauté » par une entreprise qualifiée de « tête de groupe », entreprise non contrôlée directement ou indirectement par une autre entreprise et ayant donc au moins une filiale. Mode[modifier | modifier le code] Un tel groupe peut être : Organisations[modifier | modifier le code]

Flash Eco : ''La compétitivité dépend de l'innovation'' La compétitivité ne se résume pas au coût du travail mais dépend aussi de la capacité d'innovation, de recherche, du goût du risque d'un pays, a déclaré dimanche Jacques Attali, auteur en 2010 d'un rapport proposant des mesures sur dix ans pour la croissance. "Il faut tout jouer sur l'intelligence parce que la compétitivité ce n'est pas une question de coût du travail seulement", a-t-il déclaré sur Europe 1. "La compétitivité ne se réduit pas à la baisse des charges sociales. Sinon la Grèce serait très compétitive", a-t-il également lancé dans un entretien accordé au Journal du dimanche. M. "La compétitivité c'est l'innovation, la recherche, le goût du risque", a poursuivi sur Europe 1 M. Interrogé par Europe 1 sur l'apparente difficulté à engager des réformes structurelles en France, M. LIRE AUSSI:» Histoire d'un rapport qui dérange le gouvernement

Développement durable Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts Le développement durable (anglais : sustainable development qui peut aussi être traduit en français par développement soutenable) est une conception du bien commun développée depuis la fin du XXe siècle. Définition[modifier | modifier le code] Le concept de durabilité a été défini quelques années auparavant. Historique[modifier | modifier le code] Histoire du mot[modifier | modifier le code]

OpenVibe OpenViBE is a software platform dedicated to designing, testing and using brain-computer interfaces. The package includes a Designer tool to create and run custom applications, along with several pre-configured and demo programs which are ready for use.[3] OpenViBE is software for real-time neuroscience (that is, for real-time processing of brain signals). It can be used to acquire, filter, process, classify and visualize brain signals in real time. Applications[edit] The main OpenViBE application fields are medical (assistance to disabled people, real-time biofeedback, neurofeedback, real-time diagnosis), multimedia (virtual reality, video games), robotics and all other application fields related to brain-computer interfaces and real-time neurosciences. OpenViBE users can either be programmers or people not familiar with programming. Interface[edit] See also[edit] Comparison of neurofeedback software References[edit] External links[edit]

Recherche scientifique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire de la recherche scientifique[modifier | modifier le code] Premières formes d'organisation de la science[modifier | modifier le code] S'il existe depuis la haute Antiquité des formes de réflexion spéculatives sur le monde, ainsi que quelques tentatives de son exploration raisonnée, ces démarches scientifiques ou protoscientifiques relèvent jusqu'au XVIe siècle d'initiatives isolées, et sont le plus souvent le fait d'individus savants et passionnés. On peut cependant relever l'existence de quelques embryons d'une telle organisation, avec les lycées antiques, les écoles philosophiques, les universités médiévales, les monastères, ou le système du mécénat. Programme baconien[modifier | modifier le code] Mais si Bacon peut symboliser un moment important de l'institutionnalisation de la recherche, il n'en est pas pour autant l'unique fondateur. Ère des Académies[modifier | modifier le code] Recherche plurielle[modifier | modifier le code]

La R&D au coeur de l'entreprise « Si la R&D est un des outils pour innover, elle ne prend sa pleine efficacité qu'à certaines conditions » Les entreprises aujourd'hui, plus que jamais, ont la nécessité d'innover pour assurer leur croissance et garder leur position de leader sur le marché. Les pressions multiples (coûts de production, complexité croissante de la concurrence avec la globalisation, évolution rapide et complexe des marchés, accélération des progrès technologiques...) poussent à placer l'innovation au coeur de la stratégie des compagnies, comme une clef de leur compétitivité. Si la R&D est un des outils pour innover, elle ne prend sa pleine efficacité qu'à certaines conditions : Cette co-innovation est importante car elle permet une fertilisation croisée indispensable. La R&D, associée à une bonne politique de communication, peut être un élément de différenciation en contribuant à donner une image dynamique de l'entreprise auprès de toutes ses parties prenantes (actionnaires, clients, fournisseurs, salariés).

Nouveau Samsung E1202 : découvrez le mobile double carte SIM pas cher sur 1001innovations.com ! | Les Nouvelles de l'Innovation Le mobile dual sim Samsung E1202 est idéal pour tous ceux qui recherchent un téléphone ergonomique et simple d’utilisation. D’une simple pression sur le bouton de navigation, vous passez d’une SIM à une autre, sans avoir à éteindre le mobile. En effet, il vous permet d’avoir 2 téléphones en 1, grâce au système double SIM. Les 2 cartes fonctionnent simultanément, une solution pour ceux qui voyagent souvent ou souhaitent avoir deux abonnements différents ou simplement pour ceux qui veulent réconcilier leur vie professionnelle et personnelle dans un seul appareil. Ce portable n’est pas bloqué et compatible avec tous opérateurs. C’est un téléphone simple, beau, ergonomique et surtout pas cher ! Voici les avantages qu’offre le Samsung E1202 : - Le premier double SIM Samsung à moins de 50 Euros ! - Interface conviviale vous permettant de naviguer avec une parfaite aisance. - Doté d’un clavier anti-poussière. - Design compact et très fin (seulement 1.4cm d’épaisseur). Dans la même thématique :

Le « développement durable » 1 En anglais « sustainable développement », également traduit par « développement soutenable ». Les (...) 1C’est en 1980, dans un rapport commun du Programme des Nations unies pour l’environnement et du World Wildlife Fund, qu’apparaît pour la première fois la notion de « développement durable »1. Elle est ensuite mise en avant dans le rapport dit « Brundtland », du nom de la Première ministre norvégienne présidant la commission des Nations unies pour l’environnement et le développement. 2 Il n’existe pas de définition beaucoup plus précise du « développement durable ». 3Les industriels ont résumé à leur façon ces trois objectifs : les « 3 P », c’est-à-dire les « trois pôles interdépendants du développement durable de l’humanité : équité sociale (People), préservation de l’environnement (Planet), efficacité économique (Profit) ». 4 Un programme très exactement déclaré dans le projet de traité constitutionnel européen (rejeté not (...) 5 Commission européenne, « Relever le défi.

Smartphone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Terminologie[modifier | modifier le code] Plusieurs dénominations sont utilisées : en Europe, on utilise « smartphone » , « ordiphone », ou « terminal de poche » (TP); au Canada francophone « téléphone intelligent »[3]. Les termes officiels en France sont « terminal de poche » et « ordiphone »[4], un mot-valise formé à partir des mots « ordinateur » et « téléphone ». Le terme de « photophone » est parfois employé pour désigner un smartphone capable de prendre des photographies numériques, cette pratique étant désignée sous le nom de phonéographie. Dans le monde anglophone est apparu le terme Feature phone (en), pour désigner la catégorie intermédiaire entre smartphone et téléphone mobile classique. Histoire[modifier | modifier le code] Le premier smartphone, l'IBM Simon, fut conçu en 1992 puis commercialisé en août 1994. D'après certaines sources, à la fin 2013 le marché des smartphones arriverait peu à peu à saturation[24].

Programme spécifique «Capacités» Dans la continuité des actions menées antérieurement, le programme spécifique «Capacités» vise principalement la création de nouvelles infrastructures de recherche et d’innovation à travers l’Europe. À cette fin, le programme prévoit une approche stratégique en deux phases : une phase préparatoire et une phase de construction. Cette approche concerne les domaines suivants: les infrastructures de recherche; la recherche au profit des PME; les régions de la connaissance; le potentiel de recherche; la science dans la société; les activités horizontales de coopération internationale. En termes de budget, le montant estimé nécessaire pour l’exécution du programme spécifique s’élève à 4 097 millions d’euros pour la période allant du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2013. L’ensemble des moyens mobilisés par le programme répondent à des objectifs spécifiques à chaque domaine: Pour chacun des thèmes abordés par le programme spécifique sont définis: Infrastructures de recherche Potentiel de recherche

Les métiers de la filière Recherche et développement | Institut des métiers et formations des industries de santé Si le métier de chercheur constitue le cœur de cette filière, toute une galaxie de métiers gravite autour de lui. En amont, des responsables de département R&D proposent des études de recherche dans le cadre d’objectifs, en aval, des agents de laboratoire préparent et contrôlent la qualité des matières premières destinées aux études scientifiques. La logistique, la préparation et la gestion des études, le respect de la réglementation, la qualité, le développement du produit requièrent des métiers tout autant nécessaires et complémentaires les uns avec les autres. Les modèles d’organisation de la R&D évoluent vers la création d’unités de recherche plus petites, spécialisées par domaine thérapeutique avec une multiplication des partenariats en France et à l’international. Exercer un emploi dans ces métiers nécessite de plus de plus des profils aux multiples compétences :

Related:  2.5 CoûtCoût