background preloader

Terraforming

Terraforming
An artist's conception shows a terraformed Mars in four stages of development. Terraforming (literally, "Earth-shaping") of a planet, moon, or other body is the theoretical process of deliberately modifying its atmosphere, temperature, surface topography or ecology to be similar to the biosphere of Earth to make it habitable by Earth-like life. The term "terraforming" is sometimes used more generally as a synonym for planetary engineering, although some consider this more general usage an error.[citation needed] The concept of terraforming developed from both science fiction and actual science. The term was coined by Jack Williamson in a science-fiction story (Collision Orbit) published during 1942 in Astounding Science Fiction,[1] but the concept may pre-date this work. History of scholarly study[edit] In March 1979, NASA engineer and author James Oberg organized the First Terraforming Colloquium, a special session at the Lunar and Planetary Science Conference in Houston. Mars[edit] Related:  angelraby

Archéologie Extra-terrestre ovni dans l'histoire On a retrouvé des dessins à des époques très reculées dans toutes les parties du monde, représentant de manière non ambiguë des êtres et des engins troublants. Il ne faut pas oublier que les artistes préhistoriques dessinaient ce qu'ils avaient l'habitude d'observer. figure casquée - Mexique Wondjinas d'Australie Peintures rupestres d'Aborigène trouvées dans des grottes à Kimberley en Australie. Les aborigènes adoraient, et adorent toujours un dieu, du nom de Wandijna, et qui serait à l'origine de la création de la Terre.Les traditions aborigènes racontent également que la Cité de la Lune, dans la terre d'Arnhem, a été le lieu d'une bataille entre le dieu du ciel venu sur son vaisseau et celui de la Terre, ce dernier ayant été vaincu par l'assaut d'une chaleur dévastatrice..étrange. Peintures rupestres d'Aborigène " les frères brillants ". Wondjina Serpents Australia Les frères brillants Tjabuinji et Jagtjadbulla-Victoria, Australie Grotte Altamira, Espagne Grotte de Los Casares, Espagne Japon

Les ovnis dans l'histoire Peintures et illustrations Peintures et illustrations étranges Roue chinoise ( 1400 av. JC ) Vieille illustration chinoise d'un livre fictif " l'Enquête Illustrée du Pays Mystérieux " ( -1400 ) avec le titre original suivant : " Le pays de Ji Gung : les gens pourraient faire des voitures volantes et voyager loin avec un vent approprié ". Prajnâpârâmita-Suna D'un ancien écrit de l'Est le " Prajnâpârâmita-Suna ". La naissance du christ - Grèce Illustration de "La naissance du christ" provenant d'un manuscrit greque "Le livre des Evangelistes" ( 12ème s. ). Cathédrale Svetishoveli - Georgie Fresque du 17ème siècle dans la Cathédrale Svetishoveli , ville de Mtskheta en Géorgie. Pour les défenseurs de l'Art il y a une mauvaise compréhension de la signification d’une oeuvre, parce que celui qui connaît le symbolisme artistique de l’époque ne peut arriver à soutenir qu’il s’agit d’éléments mystérieux ou incongrus. Tapisserie de Beaune - France ( XIVème ) La crucifixion - Kosovo ( 1350 ) L'Annonce de Saint Emidius ( 1486 )

Gilgamesh : une nouvelle interprétation {*style:<i>Il était l’homme à qui toute chose était connue; il était le roi qui connaissait tous les pays du monde. Il était sage, il vit des mystères et sut les choses secrètes, Il nous apporta le conte des jours d’avant le déluge. Il partit pour un long voyage, il était fatigué, usé par le labeur, à son retour, il se reposa et il grava sur une pierre toute l’histoire. </i>*} L’histoire sumérienne connue de nos jours sous le nom de « L’Epopée de Gilgamesh » fait partie des plus anciens textes existant encore. Il est habituellement daté du 18 ème ou du 17 ème siècle avant notre ère, bien que les premiers poèmes sumériens remontent à la Troisième Dynastie d’Ur (2150-2000 av. Sur le fond, Gilgamesh combine deux histories, celle de l’amitié de Gilgamesh et d’Enkidu et plus tard celle de Gilgamesh à la recherché de l’immortalité. {*style:<b>Considérons d’abord les attributs de Gilgamesh: </b>*} {*style:<i>Lorsque les dieux créèrent Gilgamesh, ils lui donnèrent un corps parfait. </b></i>*}

sumer et akkad Le nom de Sumer (Sinéar dans la Bible, Shumeru en akkadien) désigne la partie méridionale de la Mésopotamie, et Akkad ou Agadé désigne la partie centrale. Les Sumériens sont un peuple d'origine inconnu et ne sont pas une population sémitique contrairement aux Akkadiens. La date de leur arrivée au sud de la Mésopotamie est difficile à préciser, elle se situerait au cours du IVe millénaire. Les premiers documents écrits en sumérien proviennent de la ville d'Uruk et datent de la fin du IVe millénaire avant JC. Or les archéologues ont montré avant cette époque, des regroupements de population qui s'étaient formés antérieurement et sur place dès le VIe millénaire. Les historiens et archéologues pensent qu'il n'y a jamais eu d'immigration sumérienne mais que cette civilisation est le résultat de la lente évolution sur place des communautés humaines qui occupaient le pays depuis des millénaires. documentaire civilisation sumérienne (partie 1/3) documentaire civilisation sumérienne (partie 2/3)

Les Découvertes Impossibles - - Accueil Cartographie et astronomie: les secrets des Ancients English page Page personnelle de J-P Lacroix Les cartographes de l'âge glaciaire Publié par la SIS. Thèbes: un reflet du ciel sur la terre des Pharaons Conférence présentée par J-P Lacroix et R Bywater dans le cadre du "International Piri Reis Symposium" (Istambul)en septembre 2004. En bref: la côte de l'Asie orientale a été cartographiée pendant le paléolithique supérieur. Une copie de l'article du "Journal of Spatial Science" peut être obtenue par simple demande à: J-P Lacroix Rue Adrien de Witte, 6 4020 Liège Belgique Cupmarks, stellar maps, and mankala board-games (overview) An archaeoastronomical and Africanist excursion into Palaeolithic world-views Un article de Wim van Binsbergen (Africa Studie Centrum) auquel l'auteur de cette page a apporté sa contribution. En bref: une carte du ciel sur une pierre à cupules du paléolithique moyen. La Cathédrale de Chartres: un témoin du cycle de rétrogradation des noeuds de l'orbite lunaire Programmes de calcul astronomique

The Official Website of Robert Bauval - Home Page Search Results for "atlantis legendary" -- 1 - 12 of 12 from the Library of Congress ↓ Refine your search Atlina, queen of the floating isle, Catalog Record - Electronic Resource Available Illustrated t.p. and half-title. Plates part monotints. Azores - lost continent atlantis The Critias tells us that Poseidon, God Of The Sea, was granted the realm of Atlantis when the gods divided the earth amongst themselves. There he created a palace for his love,a mortal woman named Cleito. On the top of the hill in the center of the island a great temple was constructed to honor Poseidon. Consisting of several land masses, the Atlantis Continent was located in the Atlantic, west of Gibraltar. While reading the Critias I would like to point to three statements which will be discussed in future additions to the unexplained: 1. Archaeologists, explorers and scientists have placed Atlantis in the mid-Atlantic, Cuba, the Andes, South Pacific and dozens of other places. Atlantis as Antarctica was given birth by the theories of Professor Charles Hapgood of Keene College, New Hampshire. Influenced by Hapgood's theories, Canadian writers Rose and Rand Flem-ath claimed in their 1995 book "When the Sky Fell" that the Antarctic continent was Plato's Atlantis.

Related: