background preloader

Direction Etablissement

Direction Etablissement

Comment améliorer la diffusion de sa veille ? Compte-rendu de la matinée ADBS Le secteur "Veille et Recherche sur Internet" de l'ADBS a organisé le 6 décembre dernier, en collaboration avec le secteur Santé, une matinée sur le thème "Comment améliorer la diffusion de sa veille ?". Cette matinée était le prolongement logique de celle qui s'était intéressée en mai dernier à la phase amont de la veille, à savoir le choix de la plateforme – voir "Veille : outils gratuits vs plateformes payantes. Confrontation des usages à l'ADBS". Centrée sur les retours d'expérience d'adhérents de l'ADBS, cette manifestation a permis à cinq professionnels de l'information, appartenant à des domaines et des organismes très différents (Veolia Environnement, TF1, Total, FLA Consultants et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Savoie...), d'expliquer leur démarche et les outils qu'ils avaient choisis pour diffuser et capitaliser les résultats de leur veille. Le compte-rendu détaillé des différentes interventions vient d'être publié dans la lettre Netsources n°101.

A.F.A.E. Café pédagogique : Accueil Assurez une veille professionnelle avec Google CommentCaMarche Pour rester concurrentiel, il est indispensable d'être la pointe de l'actualité de son secteur professionnel. Pour vous faciliter cette veille professionnelle, Google dispose d'outils spécifiques : Google News, Google Alertes, Google Reader, iGoogle. On vous explique pourquoi et comment les utiliser dans le cadre de votre entreprise. Veille concurrentielle : Google essentiel ? Pour connaître les bases de la veille concurrentielle sur internet, consultez l'article utiliser internet pour sa veille concurrentielle. Les avantages des outils de veille Google sont leur gratuité et leur compatibilité. Leur prise en main ne nécessite pas de connaissance particulière, il suffit généralement d'indiquer votre adresse Gmail et de se laisser guider par les popup explicatives ou les pages d'aide facilement accessibles dans l'interface des outils Google. Google n'est pas le seul à proposer ce type d'outils, si vous n'êtes pas partisan du tout Google, voici leurs équivalents : Comment utiliser iGoogle :

Concours des personnels d'encadrement Inscriptions Modalités communes pour s'inscrire aux concours de recrutement des personnels de direction, inspecteurs d'académie-inspecteurs pédagogiques régionaux (IA-IPR) et des inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) Candidats résidant en métropole ou dans les Dom Les candidats, agents de la fonction publique en activité ou en détachement en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer, s'inscrivent auprès du rectorat de l'académie dans le ressort de laquelle ils ont leur résidence administrative.Les candidats des académies de Paris, Créteil et Versailles s'inscrivent auprès du service interacadémique des examens et concours (SIEC) d'Île-de-France.Les candidats en résidence à Mayotte s'inscrivent auprès du vice-rectorat de Mayotte. Candidats résidant en Nouvelle-Calédonie, dans une collectivité d'outre-mer ou à l'étranger Les candidats en résidence dans les collectivités d'outre-mer s'inscrivent conformément aux indications figurant ci-dessous : S'informer Calendrier

Enseignement catholique [Etude] Fin de Google Reader ? Quelle alternative pour les professi... 4 étapes pour réaliser une veille efficace sur Twitter 18 Août 2014 Cette semaine, nous ouvrons notre blog à Céline Dewaele, responsable de contenus web. Elle revient sur un sujet de fond qui intéresse le plus grand nombre : comment faire de la veille sur Twitter. « Il est très triste qu’il y ait si peu d’informations inutiles de nos jours », plaisantait Oscar Wilde. A l’époque, il ne connaissait pas Twitter ! En effet, aucun réseau social n’est épargné. Netvibes, Google Reader, Google Alerts … Internet ne manque pas d’outils pour faire de la veille. Faisons dès à présent un petit tour d’horizon des étapes clés à respecter pour optimiser votre veille sur Twitter… 1. Vous avez déjà un compte Twitter ? 2. La deuxième étape consiste à classer les informations que vous récupèrerez de vos abonnements. Petit bonus : vous pouvez retrouver les listes créées par les autres utilisateurs en consultant leur profil et en vous y abonnant. Toutefois, une des fonctionnalités les plus simples de Twitter reste d’utiliser les « hashtags » (dièses). 3. 4.

Dis-moi comment tu veilles... La première personne pour laquelle je veille, c’est moi. Du coup, les sites sur lesquels porte ma veille correspondent à mes besoins premiers : le monde des bibliothèques, l’innovation en bibliothèque, la formation et l’apprentissage, etc. Ma veille passe par de nombreux sites et de nombreuses sources. I. 1. Ma source principale est mon agrégateur. Depuis le début de l’année, il s’agit deGoogle Reader après avoir longtemps été fidèle à Bloglines. Mon agrégateur compte actuellement 294 flux, ce qui est évidemment beaucoup trop. Les dossiers restant sont : Il y a aussi un dossier "divers" qui me sert à regrouper tout ce que je ne sais pas où classer et qui finit en vraie poubelle de flux. Évidemment, certaines catégories sont bien plus consultées que d’autres et, d’une manière générale, je concède que je devrais faire plus de désherbage qu'actuellement. Je ne consulte pas forcément tout d'un coup non plus. 2. Deuxième source importante d’information : les réseaux sociaux. En vain. 3. II.

Comment construire une veille efficace via les flux d'information Voici un schéma représentant la construction d'une veille efficace, en fonction des thématiques que l'on choisie. Je dois dire que je le trouve plutôt réaliste ce schéma, mais il lui manquerait juste une petit chose, la révision des sources d'information dans le temps. On s'aperçoit qu'en matière de flux, on a souvent tendance à cumuler des flux tout en gardant les anciens, même parfois inactifs depuis un bon moment et du coup on se retrouve avec des lecteurs de flux plutôt chargés. Comme vous le voyez sur le schéma, l'auteur parle de fusionner les flux, de les filtrer, etc... Il y a un outil en ligne que j'utilise pour cela depuis des années, il s'agit de xFruits, et je vous le recommande. source Nous vous proposons de lire aussi

moteur de recherche avec les 4° Tous les ans, les élèves de 4° ont droit à ma petite séance de 2h autour du fonctionnement de Google (soyons honnête, je commence en disant moteur de recherche et en présentant les autres moteurs et puis on finit toujours par ne plus parler que de Google...). Voici son déroulement : Phase 1 Les représentations des élèves : fiche de travail n°1 Chacun pour soi, les élèves répondent aux questions en émettant des hypothèses. Ensuite, nous mettons tout en commun. Voici ce que les élèves répondent : Phase 2 : La vérification/réfutation des hypothèses : fiche de travail n°2 C'est la phase la plus difficile : faire prendre beaucoup de recul et faire avoir une réelle réflexion aux élèves. Phase 3 : Mise en commun et apports théoriques au fur et à mesure des réflexions Un élève volontaire est chargé de faire la démonstration avec le vidéoprojecteur : il lance les recherches dans Google et note les réflexions dans le tableau au fur et à mesure. 1. 2. 3. - L'achat de mot-clefs : c'est l'exemple de wwf.fr

Related: