background preloader

Données sur Montréal, 1642-1805

Données sur Montréal, 1642-1805
Related:  Sources d'archives actes d'états civils: naissances etc.PatrimoinePatrimoine

Salle des inventaires virtuelle Traitement en cours Mot de passe oublié ? Veuillez saisir au moins un des champs "Recherche libre", "Lieu", "Producteur". Veuillez sélectionner au moins un site de consultation. Intervalle d'années : Restreindre les réponses : Aux sites de consultation : Archives numérisées : A une catégorie d'archive : Effacer Archives nationales Contacts Patrimoine, Histoire et multimédia | Découvrir l'histoire et le patrimoine du Québec par Vicky Lapointe

Le travail d'une vie | Linda Corbo | Arts & Spectacles En fait, c'est le travail d'une vie que M. Vaugeois publie ces jours-ci avec la sortie de son ouvrage intitulé Les Premiers Juifs d'Amérique 1760-1860 - L'extraordinaire histoire de la famille Hart, un bouquin de 386 pages qui ravira les amateurs d'histoire, et qui risque d'interpeller particulièrement les Trifluviens. Et comme il publie le tout aux Éditions Septentrion, maison qu'il a fondée mais qui est désormais gérée par autrui, on n'a pas lésiné sur la facture visuelle pour que son travail profite de la meilleure présentation. Le conteur Suffit d'entendre parler Denis Vaugeois d'un sujet qui le passionne pour qu'automatiquement, son interlocuteur ait le goût d'approfondir le sujet. L'homme propose ainsi une somme d'informations impressionnante, qui a bien failli ne jamais être publiée. La famille Hart «À Trois-Rivières, on ne les ostracise pas. Autocensure L'auteur l'affirme sans hésiter, il s'est autocensuré et a marché sur des oeufs constamment en écrivant son bouquin.

La Nouvelle-France racontée : 104 histoires de Nouvelle-France a Listes de passagers document imprimé depuis le site frenchlines.com le 14 juin 2015 à 17:52 Liste des passagers du paquebot 'La Bretagne', 1887 Porteuses d'informations précieuses pour les généalogistes et les chercheurs, les listes de passagers sont des documents régulièrement sollicités. Pour répondre à cet engouement, il est désormais possible de consulter sur cette page l'intégralité de nos listes pour la période 1864-1945 Il s'agit de l'ensemble des listes de passagers à bord des navires de la Compagnie Générale Transatlantique effectuant la ligne Le Havre - New York entre 1864 et 1945. Consultez les listes patronymiques des passagers et des membres d'équipage classées par ordre alphabétique Entrez le nom que vous recherchez ci-dessous, ou consultez l'index passager de tous les noms recensés dans les listes de passagers. Téléchargez les copies numériques des listes. La Bretagne 1887 La Bourgogne 1894 La Lorraine 1902 La Lorraine 1903 La Provence 1907 La Savoie 1911 La Lorraine 1918 De Grasse 1925 Flandre 1926

SHSC | Accueil Traditions des anciens Canadiens La tradition du poisson d'avril prend son origine en 1564, année où le roi de France, Charles IX, décréta que la célébration de la nouvelle année devait passer du premier avril au premier janvier. Pour se moquer des gens mécontents de ce changement, on commença à leur offrir des simulacres de cadeaux. Ce sont ces farces qu'on baptisa "poissons d'avril" parce qu'avril marquait également l'ouverture de la pêche. Au Québec, la vieille tradition française prit des proportions inégalées. Les gens passaient parfois des semaines à préparer des blagues et des farces pour attraper leur famille, leurs amis, le curé ou le député. Certains journaux se mirent aussi de la partie en mettant sur pied des "collections de noyaux de pêche pour le reboisement du Sahara" ou encore en annonçant "la découverte d'un arbre capable de produire des spaghettis".

Défricher pour s'établir : l'arrivée sur une seigneurie En Nouvelle-France, la colonie est divisée en grandes bandes de terres, longues et étroites, qui font face au fleuve Saint-Laurent ou à un autre cours d'eau. Le territoire est organisé de cette façon parce que les cours d'eau sont nécessaires pour l'agriculture et facilitent les communications. Les terres sont d'abord données à des seigneurs par le gouverneur et l'intendant. Sur la seigneurie, le seigneur se garde un domaine où il fait cultiver la terre et construire un manoir. Le seigneur construit aussi un moulin où les paysans apporteront leur blé pour faire de la farine. Un colon, comme Nicolas Choquette, doit donc demander une terre à un seigneur avant de s'établir. Lorsqu'il a reçu sa terre, Nicolas loge chez un voisin pendant un an ou deux. Après deux ans de travail, Nicolas a construit sa première maison et une grange, faites de bois.

Related: