background preloader

Quizz - La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement

Quizz - La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement
Related:  La Seconde Guerre mondialetroisième

La dénazification de l’Allemagne et le procès de Nuremberg à travers l’élaboration d’un schéma et l’exploitation d’un film de fiction, « le labyrinthe du silence ». Longtemps étudié dans la leçon consacrée au « bilan de la seconde guerre mondiale », le procès de Nuremberg est inclus aujourd’hui dans une réflexion plus vaste sur la dénazification. Il apparaît non plus comme le point final de l’histoire du nazisme, mais comme préalable au rétablissement de la démocratie. Cette séquence s’insère dans le temps long car le rapport au passé nazi est l’une des clés de compréhension de la RFA et de la RDA. Elle permet également un questionnement sur le travail de mémoire jusqu’à nos jours. Capacités/méthodes mises en oeuvre : -Décrire et mettre en récit une situation historique, ici sous forme de schéma. -Rédiger un texte et/ou présenter à l’oral un exposé construit et argumenté. -Appréhender la dénazification sur un temps long. ► Accéder à la ressource : La démarche - le point sur la question - Le diaporama Le schéma complété - La bibliographie. - Les annexes. -Sandrine BERAUD, lycée Darchicourt d’Hénin-Beaumont -Cécilia DEBRUYN, lycée Pasteur de Lille

Réfugiés World War II in Europe A "theatre" of conflict is the geographic place where military events occur. World War II had two primary theatres: The European Theatre and the Pacific Theatre. The European Theatre of World War II stretched across the entire continent, from the Atlantic Ocean to the Ural Mountains. The roots of World War II in Europe are found far deeper than the development of the Wehrmacht in 1935, and linger far beyond its unconditional surrender ten years later. Visit our interactive timeline of the Pacific Theatre to better appreciate how the conflict truly was a world war.

Le début du blocus de Berlin Dès l'hiver 1947-1948, les Alliés se résignent à la division de l'Allemagne en quatre zones. Mais les réunions des Quatre sont conflictuelles et les négociations semblent impossibles. Des violents débats sur l'interdiction du parti socialiste dans les zones occidentales et sur une déclaration polono-tchéco-yougoslave amènent le Conseil des Quatre à abandonner toute tentative de réunion. Le 18 Juin 1948, sans en discuter avec les Soviétiques, les occupants américains, britanniques et français créent dans leur trizone une nouvelle monnaie, le Deutsch Mark, afin de juguler l'inflation. Le 23 Juin, les Soviétiques introduisent à leur tour une nouvelle monnaie dans leur zone tout en bloquant électricité et charbon dans le secteur occidental de Berlin. Le 26 Juin, Truman décide de faire ravitailler la ville par air, sous le commandement du général Clay, jusqu'à ce qu'une solution diplomatique soit trouvée. La ville devient le symbole du combat pour la Liberté.

3ème H3 - La Seconde Guerre mondiale : une guerre d'anéantissement (1939-1945) - La p@sserelle -Histoire Géographie- CONTEXTE : Qui se bat ? Pourquoi ? 1. Les deux phases de la guerre Compétence : Je mémorise et situe les grands repères historiques grâce à une carte mentale 2. ACTIVITÉ : Histoire des arts – Maus de Art Spiegelman Deux liens pour répondre à vos questions sur le génocide (ex : pourquoi les Juifs/les Tziganes ?) Assassiner : la mission des Einstazgruppen « Le 22 juin 1941, Hitler déclenche l’opération Barbarossa, portant la guerre en Union Soviétique. Au printemps 1941, quatre groupes d’interventions mobiles (les Einsatzgruppen) sont formés en vue de liquider sur place les cadres du parti communiste et les Juifs. Un camp de la mort : Auschwitz-Birkenau (pour ceux qui avancent vite) 3. – Le point de départ : le bombardement de la base américaine de Pearl Harbor le 7 décembre 1941 – La guerre du Pacifique (1942-1945) -> voir dossier p 56 et p 59 – Hiroshima et Nagasaki : comment en est-on arrivé là ? L’essentiel

1968-2018 : espérance de vie, mariage, enfants… ce qui a changé dans la population française Zoom sur cinquante ans d’évolution des mœurs et des schémas familiaux. La France célèbre le cinquantième anniversaire de Mai 68. Les Décodeurs ont cherché à comprendre comment la société a évolué en cinquante ans. Des Français plus nombreux, qui vivent plus longtemps + 16,4 millions La population française n’a cessé de croître en cinquante ans. + 11 ans d’espérance de vie En 1968, un enfant qui naissait pouvait espérer vivre jusqu’à 71,5 ans en moyenne, avec un décalage important selon son sexe : 67,8 ans pour un homme et 75,2 ans pour une femme. Aujourd’hui, l’espérance de vie à la naissance s’établit à 82,5 ans (en 2017), avec un écart réduit entre les hommes (79,5 ans) et les femmes (85,3 ans). Résultat, la population a nettement vieilli. Moins d’enfants, plus tardivement + 4,5 ans pour les femmes à la naissance de leur premier enfant Des naissances plus maîtrisées Lire aussi : Apogée et déclin de la pilule, tabou de la stérilisation : 50 ans de contraception en France

La Seconde Guerre mondiale - Histoire-géographie - Éduscol La Seconde Guerre mondiale est étudiée à de nombreuses reprises dans les programmes d’histoire du secondaire : en 3e et en 1re pour l’ampleur de l’événement et de ses conséquences et en terminale pour la richesse et la complexité de sa mémoire.Ce dossier présente d’abord des ressources générales sur le conflit, puis plus spécifiquement sur le génocide. Il rassemble ensuite des liens vers des mises au point scientifiques sur la Shoah et la Résistance. Pour finir, la dimension mémorielle forte de ces événements est également considérée. Ressources globales sur la Seconde Guerre mondiale La plateforme Savoirs conçue par Radio France Internationale (RFI) met en ligne des dossiers de ressources audio et d’articles autour de la Seconde Guerre mondiale : le conflit en lui-même, les camps nazis, l’Afrique pendant la guerre, le débarquement de Normandie et la Libération. Ressources sur la déportation et l’extermination des Juifs Mises au point scientifiques sur le génocide La Résistance

Auschwitz : un laboratoire grandeur nature de l’idéologie nazie Pour célébrer la date anniversaire de la libération du camp, Arte propose le documentaire “Auschwitz Projekt”, qui révèle qu’Auschwitz ne fut pas seulement un camp de concentration mais un gigantesque complexe avec ses usines, mines et exploitations agricoles, ce qui en fit un laboratoire grandeur nature de l'hubris nazie. Arbeit macht frei (le travail rend libre). Le monde entier connaît cette devise d'un cynisme démoniaque surplombant le portail d’Auschwitz qui trône au seuil de l’Anus mundi. Pour célébrer comme chaque année la libération du camp, le 27 janvier 1945, Arte propose un documentaire qui prend en quelque sorte de la hauteur face à ces images ultra célèbres, et nous révèle, cartes et plans aériens à l'appui, qu’Auschwitz ne fut pas seulement un lieu destiné à détruire les “races inférieures” et les ennemis du Reich mais, comme l'évoque le titre du film, un “projet” conçu pour donner corps à la dystopie hitlérienne. Un cauchemar industriel Un puzzle concentrationnaire

Goulag(s) : 02/04/2019 à 23h10 sur France 2 En poursuivant votre navigation (notamment via une action de scrolling - faire défiler la page), vous acceptez l’utilisation de Cookies nous permettant de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre traffic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, de publicités, et d’analyses, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation des services. Le paramétrage de vos cookies vaudra pour l'ensemble des sites Prisma Media et de Cerise. Pour en savoir plus, et notamment, pour vous opposer à leur utilisation, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies.

Enseigner l'Holocauste grâce aux ressources numériques Le numérique a bouleversé la façon dont on écrit et enseigne l’histoire. Il s’avère aussi un outil particulièrement efficace dans l’apprentissage de l’histoire de l’Holocauste. par Audrey Mallet, Musée de l’Holocauste de Montréal L’Holocauste est un sujet sensible et complexe qui n’est pas toujours facile à expliquer et à comprendre. Afin de combler ce vide, de nombreux musées ont recourt aux ressources numériques, non seulement pour archiver et conserver les témoignages des survivants de leur communauté, mais également pour leur offrir une seconde vie. Certains centres ont choisi d’immortaliser les survivants via la création d’hologrammes. Le site Web du Musée de l’Holocauste est également une ressource intéressante pour tout enseignant souhaitant travailler le sujet avec ses élèves. Finalement, tous les outils pédagogiques sont téléchargeables gratuitement sur le site. Articles similaires

L’addiction aux écrans et sa sous-estimation sociétale Au mieux, parler d’addiction aux écrans de la jeunesse des pays développés crée la polémique, défraye les chroniques journalistiques, mais n’est pas réellement pris au sérieux par nombre de spécialistes. En France, Le Monde a consacré de nombreux articles aux usages et mésusages d’Internet par les adolescents. La cyberdépendance, une approche médicalisée Effectivement, la question reste ouverte : la cyberaddiction est-elle une addiction au même titre que les addictions avec des substances comme l’alcool, le tabac, les drogues ? Dès le début, ce débat passionné a été généré par les craintes affichées des éducateurs (professeurs et parents) désemparés par une distanciation des liens familiaux et des résultats scolaires en chute libre. Des écrans « chronophages » face à la vraie vie Ce n’est pas un hasard si les premiers à soulever et à identifier le problème de la cyberaddiction ont été les enseignants et les parents. Une sous-estimation constante et la paralysie des politiques publiques

Composition : Gouvernance mondiale et espoirs de paix - Éducation et Numérique La composition comporte 3 éléments : une introduction, un développement et une conclusion. L'entrée en matière Il s’agit de définir le sujet et d’en montrer l’importance. Il faut mobiliser des connaissances afin d’expliciter les termes du sujet qui peuvent être implicites. Ces deux démarches te permettront de cerner les bornes chronologiques et spatiales du sujet. Exemple d’une entrée en matière Sujet : Les régimes totalitaires: fascisme, nazisme, stalinisme dans l’entre-deux-guerres.Au lendemain de la Première Guerre mondiale, des régimes totalitaires s’affirment en Europe. L'annonce de la problématique Seul ce travail préalable et une bonne connaissance de la période te permettront de dégager une problématique. Il peut y avoir des formulations différentes de la problématique. Exemple de problématiques L'annonce du plan Enfin, tu dois terminer ton introduction par l’annonce des parties qui articuleront ton devoir. Quelques termes utiles pour annoncer ton plan

VIDEOS. Le Chant des Partisans a 70 ans: 5 choses à savoir La première version du Chant des Partisans était écrite en russe À l'origine, c'est Anna Marly -une guitariste d'origine russe, réfugiée à Londres pour fuir l'invasion de la France par le régime nazi d'Hitler- qui compose la musique du Chant des Partisans, en 1942. Dans sa première version, l'hymne des résistants s'appelle Le Chant de la Libération et les paroles sont en russe, parfois précédé d'une traduction lorsqu'Anna Marly le chante à la BBC. Une mélodie sifflée pour passer outre le brouillage allemand et se reconnaître dans le maquis Le refrain du Chant des Partisans a, au début, été sifflé par hasard, par "réflexe". "Je sifflais (Le Chant des Partisans, ndlr) d'abord parce que lorsque vous jouez de la guitare, le réflexe normal est de siffloter (...) j'ai donc sifflé le refrain (à la radio) et on a découvert que c'était justement l'air qui traversait le brouillage ennemi", explique Anna Marly lors d'une interview en 1964 (voir ci-dessous). Un chant de résistance international

Related: