background preloader

Littérature jeunesse : l’offensive de la Morale - 7 juillet 2009

Littérature jeunesse : l’offensive de la Morale - 7 juillet 2009
L’affaire a fait bruire les couloirs du Salon de la littérature jeunesse de Montreuil. L’éditeur Thierry Magnier est au centre d’un maelström offensif qui voit ses collections et certains de ses titres pris à parti par articles et commission de surveillance interposés. Qui est Thierry Magnier? Aujourd’hui, c’est l’un des acteurs incontournables de la littérature jeunesse. La qualité de son travail littéraire, développé au sein de sa maison d’édition puis à Actes Sud Junior et bientôt au Rouergue, est quasi unanimement saluée par les prescripteurs (bibliothécaires, documentalistes, enseignants, professionnels...) mais aussi par les lecteurs. Ses romans ont gagné plus de prix ces dernières années qu’il n’est possible d’en rêver quand on est éditeur. C’est le «quasi» qui fait mal. Les faits d’abord. Voyons de quoi il s’agit. Le premier s'appelle «Quand les trains passent» du Suédois Malin Lindroth. Deux textes durs. Que dit la loi de 1949 sur la protection de la jeunesse? Surtout pas.

http://bibliobs.nouvelobs.com/jeunesse/20071214.BIB0493/litterature-jeunesse-l-offensive-de-la-morale.html

Related:  CensureMooc littérature jeunesseMémoire de stage

Le rêve de Tanger Quatrième de couverture Elle a douze ans, un cœur grand comme ça et une mère dure, instable et raciste. Rejoindre Malik, c'est son seul espoir. Il la surnommait "mon soleil", lui offrait ses rêves et les couleurs du Maroc. Mais il est rentré à Tanger, de l'autre côté de la mer. (20+) La censure, même pas morte ! Un matin, on reçoit un mail inattendu signé Bernard Joubert, spécialiste de la censure dans la bande dessinée. Il nous demande si nous sommes au courant que Libération a été repéré par la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées à la jeunesse et à l’adolescence. Un papier publié dans le journal et un diaporama lié sur le site internet semblent avoir déplu… Sauf qu’on ne le savait pas et qu’on n’avait même jamais entendu parler de cette instance jusqu’alors. «Cette commission découle d’une loi sur la censure datant du 16 juillet 1949», explique alors Bernard Joubert. Soixante-quatre ans plus tard, un organisme chargé de surveiller et, éventuellement, de punir la presse et l’édition existerait donc toujours ?

L'album narratif - Littérature de jeunesse - Animation pédagogique CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. Critères d'analyse et d'appréciation d'un échantillon d'albums variés dans l'objectif de repérer leur fonctionnement interne, d'opérer une analyse comparative et d'en établir une typologie : Les femmes gagnent toujours moins et s'occupent plus des enfants - L'Express Styles "Les hommes et les femmes ne parcourent pas les étapes de la vie de la même façon. S'il y a des améliorations, notamment en termes d'emploi, des différences persistent à tous les âges", a résumé devant la presse Laurence Rioux, cheffe de la division des études sociales à l'Insee. Dès l'école primaire, les filles réussissent mieux à l'école que les garçons et cet écart se creuse au collège. Plus diplômées que les hommes, les jeunes femmes sont majoritaires dans le supérieur (55%) et s'engagent dans des cursus plus longs.

Littérature jeunesse Des romans de Jules Verne ou de Zénaïde Fleuriot, des titres de presse ou des images d'Epinal, la littérature pour la jeunesse constitue l'un des axes majeurs d'enrichissement de Gallica. Grâce au programme de numérisation concerté piloté par la BnF et la médiathèque Françoise Sagan, ce sont plus de 2000 titres qui sont désormais accessibles. De nouvelles collections viendront progressivement enrichir ces pages : contes, livres en tissus, ou encore romans illustrés.

Résistance féministe #1: Arrêter d’acheter des magazines féminins qui nous prennent pour des quiches La résistance féministe au quotidien, ce sont des petites actions simples, accessibles à tous, mais dont la signification est lourde de sens. Parce que le féminisme, c’est inutile si cela se limite à la théorie ou aux grandes manifs. 1938. Parution d’«Annabelle», premier magazine féminin suisse (en allemand). Née avec les balbutiements du féminisme et avec l’implication toujours plus grande des femmes dans la société, la presse féminine représentait à ses débuts un produit fait pour elles, un produit qui disait : «Les femmes existent et leurs intérêts ont droit de cité sur papier glacé». 3 sites qui sélectionnent les meilleures applis pour enfants C’est désormais presqu’une habitude sur Lettres Numériques, à la veille des vacances, on vous propose une série d’applications et d’ebooks à destination des enfants. Cette fois, on change un peu la donne et on vous propose non pas des applications et ebooks mais des sites internet ou des blogs spécialisés dans le recensement des applications pour enfants. Aujourd’hui plus que jamais, il n’est pas simple de trouver des applications intéressantes pour les enfants sans tomber dans les piège de l’app Reine des neiges ou Charlotte aux fraises (où chaque étape supplémentaire est l’occasion pour les parents de sortir leur carte de crédit). Mais il est vrai qu’avec plus de 80 000 apps dédiées à l’éducation et ce, rien que sur l’App store, faire le tri n’a jamais été aussi difficile et peut devenir un véritable business.

Pour en finir avec le déni et la culture du viol en 12 points Pour bien trop de personnes encore, qu’elles soient ou non des professionnelles susceptibles de prendre en charge des victimes, il y a un véritable refus à penser les violences sexuelles, à en reconnaître la réalité et les conséquences, mais également à les entendre lorsqu'elles sont révélées. Imposer le silence aux victimes, les culpabiliser leur permet de se débarrasser très facilement du problème : plus besoin de remettre en cause l’opinion favorable qu’elles peuvent avoir des personnes désignées comme agresseurs, et du monde dans lequel elles pensent vivre en sécurité. Le refus d’intégrer que de telles violences aient lieu dans des espaces que ces personnes veulent continuer à penser comme protecteurs et fiables, le sentiment d’horreur face à des crimes et des délits qui les rendent impensables et inconcevables, la peur des conséquences d'une dénonciation des violences, font que par angoisse, lâcheté ou complicité, tout sera mis en place pour dénier les violences. La sidération

Aucune différence ou presque: Littérature jeunesse et littérature adulte Ah là là, ce billet, combien j’ai rechigné à l’écrire! Mais maintenant qu’on me demande quasi-systématiquement mon avis sur la question quand je fais des rencontres, je me dis qu’il faut bien que je le donne sous forme écrite un jour ou l’autre (toi qui lis ceci en 2036, j’ai peut-être changé d’avis depuis; vérifie). La question en question: “Mais pourquoi vous obstinez-vous à dire que Songe à la douceur est un roman jeunesse?” Je précise d'emblée, mais peut-être n’est-il pas besoin de le préciser, que cette question ne m’est jamais posée par des ados mais par des adultes. Elle est en général accompagnée de questions plus intéressantes car plus théoriques, du type: Et d’ailleurs, pourquoi a-t-on besoin de la catégorie ‘littérature jeunesse’ de toute façon?

Related: