background preloader

Accueil

Accueil
Related:  Santé mentale en ligne

Toutes les actualités Le 8 novembre 2011 donne le coup d'envoi de conférences sur les cohortes: "Enjeux, méthodes, limites et atouts des suivis de cohorte en psychiatrie". A l’occasion du 5ème cycle de conférences qu’elle organise à l’attention des professionnels de santé au sein du Groupe Hospitalier Mondor-Chenevier, la Fondation FondaMental réunit les plus grands experts français et internationaux sur le sujet. Ce programme de conférences va accompagner la mise en place de « Psy-Coh », le projet de suivi d'une cohorte de jeunes adultes atteints de troubles bipolaires, de schizophrénie ou d'autisme de haut niveau, ayant obtenu un financement de 1,8 millions d’euros du programme « Investissements d’avenir ». Son intervention lors de la conférence du 8 novembre 2011 portera sur les principes généraux des cohortes, leurs limites comme leurs interprétations.

Séduction et hystérie ! Quoiqu'on en dise l'hystérie est la pathologie la plus difficile à diagnostiquer. C'en est fini des grandes crises qu'observait Charcot lorsqu'il professait à la Salpêtrière. Face aux psys, l'hystérique moderne est plus adroite, plus matoise. Son besoin de séduire enfin libéré par nos mœurs relâchés lui donne tout pouvoir. Combien de fois ai-je expliqué qu'une minijupe vulgaire de Skaï rouge et des escarpins putassiers d'un mauvais chausseur, ne signalaient pas l'hystérique mais simplement l'absence de goût et de moyens financiers ! La séduction de l'hystérique, c'est autre chose, c'est plus ténu, plus nuancé. L'hystérique en chasse est une tigresse dont les rayures se confondent dans le paysage ambiant. Le DSM IV explique que "L'interaction avec autrui est souvent caractérisée par un comportement de séduction inadapté, ou d'attitude provocante". Elle peut tour à tour jouer la femme fatale puis la pauvre victime en détresse. C'est une rencontre entre snipers.

Brainologie Chaque jour, la science nous en apprend un peu plus sur cet organe mystérieux. Siège de la pensée, gardien de vos souvenirs, de vos peurs et de vos désirs, votre cerveau est une machine extraordinaire qui contrôle tous les aspects de votre vie... Oui, tous ! Si vous êtes ici, c'est que vous avez déjà commencé à explorer le vaste du monde du développement personnel. Vous avez sûrement découvert différentes approches, essayé plusieurs outils... Vous savez au fond de vous-même que vous pouvez être et faire plus, mais malgré tous vos efforts, quelque chose bloque et vous empêche de vous réaliser pleinement. Ne cherchez pas plus loin. Vous avez à votre disposition un formidable outil de transformation... et il se trouve au coeur de votre boîte crânienne. En ce moment, vous êtes comme le jeune musicien qui ne maîtrise pas bien son instrument : vous jouez toujours les mêmes mélodies apprises par coeur.

Santé mentale collaborative blogschizo | Blog sur la schizophrénie: journal de mes années de maladie, actualités, références de livres Dixième clé Jacques Poujol - Valérie Duval-Poujol Empreinte Temps Présent, 2002 Dixième clé Les psychopathologies © Jacques Poujol et Valérie Duval-Poujol. Première clé : Le contrat Deuxième clé : Vivre dans son temps Troisième clé : L'écoute Quatrième clé : Les sentiments Cinquième clé : Le pardon et la colère Sixième clé : Les besoins et les frustrations Septième clé : Le changement Huitième clé : L'identité Neuvième clé : L'entretien Dixième clé : Les psychopathologies Dixième clé Les psychopathologies Définition La psychopathologie est la science de la souffrance psychique. Pour faire de la relation d’aide efficace, l’écoutant se doit de connaître les limites de sa compétence. La personnalité est la structure la plus profonde de la personne. Un point important à souligner : si la foi chrétienne ne guérit pas les psychopathologies graves, elle permet d’être une source de réconfort dans les difficultés, un rempart contre le désespoir. (1) : La personne névrosée vit normalement sa vie. I. A. B. C. Les symptômes A.

THÉRAPIE COGNITIVE DE LA DÉPRESSION Santé mentale institutionnelle Le burn out, une maladie mal définie Quels que soient vos symptômes, vous ne souffrez pas de burn out. Cette maladie n'existe pas! Elle est absente des grandes classifications internationales des maladies mentales (DSM-V américain, CIM-10 de l'Organisation mondiale de la santé) encadrant la recherche internationale en psychiatrie. «Le terme de burn out renvoie à une réalité mal définie», souligne l'Académie de médecine dans un rapport rendu public mardi. L'important, pour les psychiatres, reste de bien poser le diagnostic. «Le malade c'est la plainte, et les personnes en burn out sont des malades, explique le Pr Bruno Falissard, polytechnicien et médecin pédopsychiatre. «En l'état actuel, le burn out n'est pas un diagnostic médical, insiste le Pr Jean-Pierre Olié, corapporteur de l'Académie, avec le Dr Patrick Légeron, au nom de la commission Psychiatrie et santé mentale. Tellement complexe qu'un demi-siècle plus tard l'Académie s'avoue toujours impuissante à démêler l'écheveau de la souffrance au travail.

Il s’agit du premier lien trouvé, et qui s’avère être très intéressant pour ma recherche, j’y trouve d’emblée tout ce que je cherchais, c’est à dire un questionnement sur l’usage d’internet pour les personnes malades et ce en quoi internet peut leur être utile. Il s’agit d’un site officiel universitaire. by flageul_grouped_psy Mar 14

Related: