background preloader

Mettre en place une politique documentaire (2.0) en bibliothèque

Mettre en place une politique documentaire (2.0) en bibliothèque
Uploaded on Support de formation pour bibliothécaires, sur les fondements et la manière de mettre en place une politique documentaire dans leur établissement. Support conçu pour 26 heures de formation. (4*6...... Support de formation pour bibliothécaires, sur les fondements et la manière de mettre en place une politique documentaire dans leur établissement. Support conçu pour 26 heures de formation. (4*6 heures). Licence creative commons by-nc-sa

http://www.slideshare.net/bibliobsession/mettre-en-place-une-politique-documentaire-20-en-bibliothque-507130

Related:  POLITIQUE D'ACQUISITIONacquisition fonds

Comment évaluer les activités des bibliothèques à l’ère numérique? - Voici un support de formation utilisé à l’occasion de la formation des conservateurs territoriaux de l’INET à Strasbourg. Il est nourri des travaux de normalisation au sein de la commission Qualité – Statistiques et évaluation des résultats : AFNOR/CN 46-8 à laquelle je participe pour la Bpi , de réflexions liées à mon expérience sur les politiques documentaires inspirées par Thierry Giappiconi et enfin de mon expérience de la médiation numérique. A l’heure où les données sont nombreuses et les visualisations faciles à construire, il devient en effet urgent de faire le point sur ce qu’on mesure et surtout de trouver des repères. Il devient aussi nécessaire de savoir de quoi on parle lorsqu’on parle de l’activité des bibliothèques. Trop souvent on se concentre sur des données d’activité et trop rarement encore sur de véritables indicateurs relatifs à des objectifs.

4. La politique documentaire - BU - SCD - Bibliothèque universitaire - UNIVERSITE DU HAVRE La Bibliothèque s’est dotée d’une charte documentaire, qui fixe les orientations essentielles de ses actions en matière d’acquisitions et d’organisation de ses collections. version soumise pour approbation au Conseil de la documentation du 22 septembre 2009 Préambule La présente charte documentaire a pour but de définir les principes et les objectifs de la politique documentaire de la Bibliothèque de l’Université du Havre. Elle est mise à jour en tenant compte des choix, des priorités et des projets de l’Université, et vise à améliorer la qualité du service documentaire rendu et l’adaptation des collections aux besoins du public. Validée par le Conseil de la Documentation et soumise au vote du conseil d’administration, cette charte fixe les orientations stratégiques de la Bibliothèque Universitaire, pour la durée du présent contrat quadriennal (2008-2011).

Qui a peur de Larbre-Dousset ? La fin de l’année approche, et avec elle la perspective des répartitions budgétaires par domaines d’acquisition pour l’année à venir, moment privilégié où le bibliothécaire se pose des questions que le quotidien vient souvent occulter. Il sait bien, pourtant, que dans un contexte de budgets et d’espaces parfois très contraignants, l’évaluation rigoureuse de l’adéquation de l’offre aux usages du public est d’autant plus nécessaire. D’autant plus nécessaire aussi que les proportions documentaires des bibliothèques, façonnées par leur historique, ne prennent pas toujours en compte les évolutions des 10 dernières années (je pense notamment à la place de nos documentaires, fortement dépréciés depuis l’essor du haut débit… :-) ). Prenons par exemple le célèbre taux de rotation. il est peu adapté pour l’analyse des grandes proportions. On observe volontiers le TR des 600 ou des romans policiers, rarement celui des proportions adultes / jeunes, ou documentaires / fictions.

Cécile Rabot, La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque 1 Dans le discours de certains bibliothécaires, à côté de cette catégorie « grand public », on retrou (...) 1À la fois original et ambitieux, le travail de Cécile Rabot se construit à partir d’une « enquête sur le long cours » (p. 17) effectuée au sein du réseau des bibliothèques de la Ville de Paris dans le cadre de sa thèse de sociologie. Dans cet ouvrage, Cécile Rabot nous propose d’analyser les enjeux liés à la valorisation des collections et à l’action culturelle menée en bibliothèque de lecture publique.

Quand peut-on établir qu'une bibliothèque dispose d'une politique documentaire ? S’il est un terme largement répandu aujourd’hui dans les bibliothèques françaises, c’est bien celui de politique documentaire. L’émergence du phénomène est récente et mérite qu’on se penche sur lui : il y a une douzaine d’années, presque personne n’évoquait cette perspective… La profusion des chartes et autres plans de développement publiés durant ces dernières années pourrait faire penser que l’ensemble des bibliothèques s’est immergé dans une relation nouvelle aux collections, et au développement de celles-ci. Certes, l’État et parfois les collectivités locales ont encouragé ce développement par l’utilisation de la « politique documentaire » comme critère d’appréciation estimé pertinent pour juger de l’action d’une bibliothèque : chartes d’objectifs pour la Bibliothèque nationale de France ou la Bibliothèque publique d’information, contrats quadriennaux pour les universités, condition – formelle – d’accès aux subventions du Centre national du livre, etc.

Aides aux bibliothèques et à la diffusion - Bibliothécaire Bibliothèques municipales Médiathèque municipale Louis Aragon de Martigues : projet 2015 de développement de collections adaptées pour les malvoyants et les malentendants, pour des animations, notamment des ateliers et des lectures destinées à des personnes porteuses d’un handicap mental. La médiathèque a recruté 3 agents entièrement dédiés à l’accueil des publics empêchés, elle a adapté également ses bâtiments avec une signalétique spécifique pour les différents types de handicap. Elle participe gratuitement à la formation des bénévoles de la bibliothèque de l’hôpital et des auxiliaires détenus d’un établissement pénitentiaire. Médiathèque José Cabanis de Toulouse : projet 2015 de développement des collections documentaires adaptées, notamment à destination d’une importante communauté de personnes en situation d’handicap auditif qui pratiquent la Langue des signes français (LSF) ainsi que pour des collections de livres tactiles qui aident à l’intégration des enfants au milieu scolaire.

Qui sommes-nous? Le groupe Poldoc est un groupe de recherche bibliothéconomique appliquée aux outils des politiques documentaires. Fondé en 1999, il connait une nouvelle jeunesse en 2014, en rénovant le site web et en organisant une journée d'étude. Il s’intéresse aux objectifs et aux configurations de l’offre documentaire des bibliothèques auprès des publics qu’elles servent. Du libre accès aux bouquets de ressources numériques, des magasins patrimoniaux aux bibliothèques numériques, de la gestion logistique à la médiation documentaire, le groupe Poldoc questionne les modalités de cette proposition, de cet enjeu. Les politiques documentaires recouvrent de multiples dimensions : acquérir, structurer, organiser, gérer, conserver, promouvoir, organiser la médiation…

Politique d'acquisition, pistes bibliographiques - [Politique documentaire et informationnelle] Ce dossier du BBF (t. 51, n°1) propose des réflexions sur la politique d’acquisition, des outils pour acquérir, un chapitre sur les acquisitions pour des publics et des fonds particuliers. La Charte des collections : une affirmation de l’identité de l’IUFM de l’académie de Créteil / Eglantine Reymond ; sous la dir. de Catherine Lancha [document électronique]. - Données textuelles. Villeurbanne : ENSSIB, 2006. [consultée le 19 décembre 2005]. Disponible sur : Après avoir décrit le contexte du service commun de la documentation de l’IUFM de l’académie de Créteil, l’auteur de ce mémoire, rédigé dans le cadre de la formation d’élève bibliothécaire, pose la question de savoir pourquoi il faut formaliser la politique d’acquisition à l’IUFM, décrit la préparation de la rédaction de la charte des colections et sa mise en oeuvre.

Related: