background preloader

Système nerveux

Système nerveux
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le système nerveux humain. Le système nerveux peut faillir en de nombreuses conditions : anomalies génétiques, traumas physiques, intoxications, infections ou simplement par l'effet du vieillissement. Une altération du système nerveux provoque le plus souvent des symptômes graves à cause de l'importance de ce système dans le fonctionnement du corps. La neurologie est la branche de la médecine qui cherche à soigner les pathologies du système nerveux et les neurosciences est la branche pluridisciplinaire scientifique qui est centrée sur son étude. Anatomie comparée[modifier | modifier le code] Le système nerveux est présent chez la majorité des animaux multicellulaires mais varie grandement en termes de complexité[2]. Organisation macroscopique[modifier | modifier le code] Schéma du système nerveux humain. Le système nerveux est composé de deux parties, centrale et périphérique. Système nerveux central[modifier | modifier le code] Schéma de neurone

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_nerveux

Related:  HYGIÉNISME_ Anatomie_ PhysiologieSystème nerveuxSystème Nerveux - ArticlesLe système nerveux

Présentation de la neurologie et du système nerveux/Composants Une page de Wikiversité. Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Présentation de la neurologie et du système nerveux : ComposantsPrésentation de la neurologie et du système nerveux/Composants », n'a pu être restituée correctement ci-dessus. Le système nerveux/ soins-infirmiers.com Le système nerveux DéfinitionOrganisation du système nerveuxLe tissu nerveux : la cellule nerveuse, le neuroneLe système nerveux centralLe système nerveux périphériqueLe système nerveux végétatifL'influx nerveux Définition Le système nerveux est le centre d'intégration et de traitement des données.

Le système nerveux - Cours CAP Petite Enfance Le système nerveux humain assure la communication entre les différentes partie du corps et de la coordination des actions. Responsable à la fois de l’envoi, la réception et l’interprétation de l’information, il transmet les stimuli des récepteurs sensoriels vers le cerveau et la moelle épinière, et conduit les impulsions nerveuses émises par le cerveau vers les autres régions du corps. Il se compose de deux parties : le système nerveux central (encéphale et moelle épinière).le système nerveux périphérique (nerfs et ganglions). Le cerveau est particulièrement gros chez l’humain. Le système nerveux central

Système nerveux central Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. ① L'encéphale② Le système nerveux central (SNC)③ La moelle spinale Le système nerveux central (ou névraxe) est constitué de l'encéphale et de la moelle spinale. Il est enfermé dans le crâne et dans le canal vertébral de la colonne vertébrale, et se compose de tissu nerveux (neurones), glial et vasculaire. Il est entouré par les méninges. Histologie : les tissus - système nerveux - Niveau PAES Sections Le tissu nerveux, substratum histologique du système nerveux (SN), est spécialisé dans la conduction, la transmission et le traitement des informations. Présent dans toutes les régions du corps, il est - avec le système hormonal et le monde des cytokines - l’un des trois grands moyens de communication de l’organisme. D’un point de vue anatomique, il est commode de distinguer au sein du tissu nerveux, ce qui appartient au système nerveux central (SNC) de ce qui appartient au système nerveux périphérique (SNP), tout en se souvenant que ces distinctions sont arbitraires et que le SN forme un tout qui, in vivo, n’est pas découpé en organes séparés. Le SNC (ou névraxe), concentré à l’intérieur du crâne et de la colonne vertébrale qui le protègent, est constitué de haut en bas par l’encéphale (cerveau, tronc cérébral - pédoncules, protubérance et bulbe - et cervelet) prolongé par la moelle épinière.

Le système nerveux Le système nerveux humain est responsable de l'envoi, de la réception et du traitement des influx nerveux. Il contrôle les actions et les sensations de toutes les parties du corps, ainsi que la pensée, les émotions et la mémoire. Situé à l'intérieur de la boîte crânienne, l'encéphale constitue l'organe principal du système nerveux. Sans son enveloppe protectrice, la dure mère, l'encéphale pèse en moyenne 1,4 kilogramme, ce qui représente 92 % du poids total du système nerveux central. L'encéphale est relié à l'extrémité supérieure de la moelle épinière (au travers du trou occipital du crâne) et est responsable de l'envoi des influx nerveux, du traitement des données transmises par les influx nerveux et de la création des processus de pensée, au plus haut niveau.

Système nerveux autonome Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SNA. Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro-)végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques, non soumise au contrôle volontaire. Il contrôle notamment les muscles lisses (digestion, vascularisation...), les muscles cardiaques, la majorité des glandes exocrines (digestion, sudation...) et certaines glandes endocrines. Le système nerveux autonome contient des neurones périphériques mais aussi centraux (cf plus bas).

Neurone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cerveau n'est pas le seul organe à avoir une forte concentration de neurones : l'intestin par exemple en compte selon les estimations, environ 500 millions[4]. Les neurones seraient approximativement aussi nombreux[5] que les cellules gliales, seconds composants du tissu nerveux assurant plusieurs fonctions dont le soutien et la nutrition des neurones. Les neurones ont deux propriétés physiologiques : l'excitabilité, c'est-à-dire la capacité de répondre aux stimulations et de convertir celles-ci en impulsions nerveuses, et la conductivité, c'est-à-dire la capacité de transmettre les impulsions. Les neurones d'un même individu se différencient en modifiant leur patrimoine génétique[6].

La thermorégulation La thermorégulation DéfinitionsLes centres de la thermorégulationLa mise en jeu des centres de la thermorégulationLe métabolisme basalLa thermogenèseLa thermolyse Définitions La thermorégulation est un mécanisme physiologique qui permet à l’homme de maintenir sa température constante quelque soit les variations de la température extérieure et quelque soit sa propre production de chaleur. L’homéothermie Le système nerveux L'observation, chez la grenouille, de la contraction des pattes sous l'action de stimulations électriques jette les bases de la neurophysiologie telle qu'on la connaît aujourd'hui, et dont on s'efforcera ici d'expliquer les principes fondamentaux. Ainsi, afin de mieux faire ressortir les ressemblances entre le système de "circulation" de l'électricité animale dans le corps et celui d'un circuit électrique, il est essentiel d'en expliquer le fonctionnement de manière approfondie. De cette façon, après avoir expliqué la constitution et les mécanismes du système nerveux dans son ensemble, on s'interessera de manière plus précise au mécanisme de transmission de l'électricité dans les fibres nerveuses. 1) Le système nerveux, véritable "chef d'orchestre" de l'organisme

Encéphale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Divisions de l'encéphale représentées sur un cerveau de requin et un cerveau humain Divisions de l'encéphale[modifier | modifier le code] Le développement de l'encéphale de l'embryon effectue trois premières divisions : le rhombencéphale qui prolonge la moelle spinale, le mésencéphale et le prosencéphale. Le rhombencéphale évolue ensuite en deux parties qui sont le myélencéphale et le métencéphale; le prosencéphale évolue aussi en deux parties, à savoir le diencéphale et le télencéphale. Anatomie de l'encéphale[modifier | modifier le code]

Related: