background preloader

Agence régionale de santé Ile-de-France

Agence régionale de santé Ile-de-France

Pôle de Ressources Départemental Ville et Développement Social Infection à VIH et sida / VIH-sida / IST Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus humain qui affaiblit le système immunitaire de la personne infectée. L’infection peut rester asymptomatique pendant plusieurs années et dans ce cas seul un test sérologique, qui détecte dans le sang la présence d’anticorps dirigés contre le virus, permet de diagnostiquer l’infection. La personne est séropositive. Le syndrome d’immunodéficience acquise (sida) est le stade avancé de l’infection à VIH et correspond à l’apparition d’une pathologie opportuniste liée à l’affaiblissement du système immunitaire. Les associations d’antirétroviraux disponibles depuis 1996 ont permis d’augmenter considérablement l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH. Le VIH se transmet par voie sexuelle ou par voie sanguine.

Conseil National de l'Ordre des Médecins – l'Ordre des Médecins SIG Politique de la Ville L’Observatoire régional de santé Île-de-France (ORS) Créé en 1974 pour mener des études auprès du préfet de Région, l’Observatoire régional de santé (ORS) Île-de-France est, depuis, devenu, sur volonté du conseil régional, un département technique autonome de l'Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) de la Région Île-de-France. Depuis 1983, il est financé à parts égales par l’État et la Région. Son objectif : fournir, notamment à la préfecture, au conseil régional et à l’Agence régionale de santé, des études sur l’état de santé de la population francilienne, afin de participer à l’élaboration de la politique régionale de santé. Ses principaux domaines d’observation sont les pathologies, les populations, les comportements, les modes de vie et la santé environnementale. L’ORS contribue au débat régional de la santé en appui aux acteurs du système de santé, aux collectivités locales, aux élus et aux citoyens. Toutes les informations et publications sont accessibles sur son site Internet et à travers les réseaux sociaux.

Sida : premières cartes de l'épidémie en France, région par région Le nombre de nouvelles infections ne diminue pas en France et certaines régions sont bien plus touchées que d'autres : l’Île-de-France et les départements français d’Amérique en tête. C'est l'un des constats que l'on peut tirer de "la première cartographie régionale de l’épidémie du VIH en France, réalisée grâce à une modélisation statistique", rapporte l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le Sida) sur son site internet. Réalisées en partenariat avec l'Inserm et l'InVs, les cartes figurant ci-dessous ont été présentées lors de la 21e Conférence internationale sur le Sida qui s'est tenu à Durban (Afrique du Sud) du 18 au 22 juillet 2016. Une forte concentration de l'épidémie de Sida dans 3 régions En 2013, 7100 nouvelles contaminations sont survenues, dont la moitié chez des personnes résidant dans trois régions (voir figure A ci-dessous) : Ile-de-France (42%), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (PACA - 7%) et Rhône-Alpes (6%). "L'épidémie cachée"

Coronavirus (COVID-19) L’épidémie de COVID-19 en France Le point sur la situation (semaine 26-2022) En semaine 26, la circulation du SARS-CoV-2 continuait de s’accélérer sur l’ensemble du territoire métropolitain. Le taux d’incidence augmentait à nouveau de plus de 50 % dans la quasi-totalité des classes d’âge et dans toutes les régions en métropole. Les nouvelles hospitalisations ainsi que les admissions en services de soins critiques étaient toujours en hausse et le nombre de décès augmentait également. En Outre-mer, une hausse marquée des taux d’incidence était observée en Guadeloupe, à La Réunion, ainsi qu’à Mayotte même si l’incidence restai ...t basse dans ce département. La mission de Santé publique France Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. En savoir plus sur notre mobilisation L’origine du coronavirus SARS-CoV-2

Related: