background preloader

Site d'information alternatif

Site d'information alternatif

Numéro Spécial : Oasis, un nouveau mode de vie Dans ce numéro spécial de Kaizen coédité avec le Mouvement Colibris, nous vous présentons cent initiatives passionnantes, aux quatre coins de la France, en ville comme à la campagne. C’est le choix de la diversité et de l’abondance. Il y a sans doute une oasis près de chez vous. Chacun peut s’en inspirer pour se ressourcer, apprendre, inventer son lieu de vie, concrétiser son projet. Et nous pourrons, ensemble, créer cent oasis de plus dans les cinq ans à venir. « Notre conviction est qu’un nouveau projet de société n’est possible que par la synthèse des valeurs et des acquis du monde rural et de la société urbaine. » Pierre Rabhi Au sommaire 100 lieux présentés selon un découpage de la France en 4 : nord-est, nord-ouest, sud-est, sud-ouest. Feuilleter ce numéro Lire aussi : Hors-série 3 “Comment devenir Autonome” Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse Les déchets s’accumulaient dans le quartier de Bogota où Hubert Motte finissait ses études d’ingénieur. Une idée a alors germé dans l’esprit du jeune homme.« Faisons quelque chose avec ces ordures pour les réduire, et qui mobilisera les habitants », raconte l’ingénieur de 24 ans. Cette idée a pris forme à son retour en France. Près de Lyon, Réversible invente des sacs à partir de ballons, des trousses à partir de bâches avec un objectif : éviter l’incinération du produit et travailler à une économie propre. Refabriquer et créer de l’emploi A Toulouse, ce sont les vélos dans leur intégralité qui retrouvent une seconde vie. Cette optimisation de la refabrication a également une autre finalité : « rendre la transmission plus aisée », explique Florent. Une démarche partagée par Hubert Motte à Lille qui forme trois personnes en situation de handicap à sa technique de la ceinture en chambre à air. Changer les habitudes et acheter un téléphone reconditionné Alors, innovez, réparez, réinventez !

Soutenez Reporterre Le quotidien de l’écologie lance une campagne de dons ! Depuis quatre ans, grâce à votre soutien, Reporterre s’est imposé comme la vigie de l’écologie, quand les politiques veulent l’oublier. Chaque jour, Reporterre enquête sur les dossiers de l’écologie, accompagne les luttes contre la destruction de la planète, explore les alternatives pour les aider à s’épanouir et offre un espace de discussion aux penseurs et aux artisans de l’écologie. Média associatif, Reporterre refuse la publicité. Il est en accès libre et pose l’information comme un bien commun. Aujourd’hui, cette aventure continue. Petit ou grand, régulier ou ponctuel : chaque don compte.

L'Entraide Dans cette arène impitoyable qu’est la vie, nous sommes tous soumis à la « loi du plus fort », la loi de la jungle. Cette mythologie a fait émerger une société devenue toxique pour notre génération et pour notre planète. Aujourd’hui, les lignes bougent. Un nombre croissant de nouveaux mouvements, auteurs ou modes d’organisation battent en brèche cette vision biaisée du monde et font revivre des mots jugés désuets comme « altruisme », « coopération », « solidarité » ou « bonté ». Notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d’entraide… Un examen attentif de l’éventail du vivant révèle que, de tout temps, les humains, les animaux, les plantes, les champignons et les micro-organismes – et même les économistes ! Pourquoi avons-nous du mal à y croire ?

Kaizen, le magazine qui rend sobre... et heureux ! Entretien avec Françoise Vernet Yvan Saint-Jours, Cyril Dion et Pascal Greboval, trois des quatre fondateurs de Kaizen Depuis 2012, année de son lancement, Kaizen partage de l’information positive. À travers son bimestriel et ses nombreuses autres activités (débats, cinés, radio…), le magazine donne inlassablement la parole à tous ceux qui portent des initiatives pionnières en faveur de la préservation de l’humain... et de la planète. - Comment a commencé l’aventure Kaizen ? En 2010, Yvan Saint-Jours, le fondateur de La Maison Écologique, est allé voir Pierre Rabhi, convaincu que l’action quotidienne des milliers de citoyens engagés, les colibris et les autres, devait être partagée et diffusée à travers un magazine. - Ça n’est pas commun “Kaizen”.... “Kaizen”, c’est un mot japonais qui veut littéralement dire “changement bon”. Question à CYRIL DION, l'un des quatre fondateurs : Ton souvenir le plus épique de l'aventure Kaizen ? Oui bien sûr ! - Qui sont vos lecteurs ? Bien entendu !

Les meilleures newsletters du moment | A Nous Paris Pour vous informer vous faites comment vous ? Il y a ceux qui scrutent attentivement tous les sites de news, ceux qui ne passent que par Facebook, et il y a les petits malins qui se font livrer leurs informations directement dans leur boîte mail via une newsletter. Encore faut-il dénicher la perle rare… A Nous Paris a défriché le terrain et vous livre sa sélection. 1/ La plus à la page : TTSO Vous étiez bloqué dans une grotte toute la journée ? Votre smartphone a rendu l’âme ? 2/ La plus féministe : les Glorieuses Parce que c’était déjà un peu le sujet phare de 2017, et que la question du féminisme s’annonce encore plus centrale en 2018, il est peut être temps de rattraper votre retard sur le sujet. 3/ La plus cool : Slate x Titiou Les vendredis matin la journaliste, auteure et blogueuse Titiou Lecoq vous livre son ressenti de l’actualité de la semaine. 4/ La plus intello : France Culture 5/ La plus engagée : Say Yess 6/ La plus motivante : Switch Collective Futur !

Isolez votre casserole pour fermer une centrale nucléaire Le Cocon est un système d'isolation de casserole qui vise à cuisiner en réduisant considérablement sa consommation d'énergie. Multiplié par 60 millions de Français, on pourrait même se passer de Fessenheim. L’histoire commence par une froide matinée de novembre. Emmitouflé dans sa couette, au sortir du lit, Ambroise attend à côté de la casserole que son lait chauffe quand soudain, il est traversé par une idée lumineuse : pourquoi ne pas mettre une couette autour des casseroles afin de conserver leur chaleur ? Des produits biosourcés, 100% made in France Le choix des matériaux de fabrication a également été pensé dans un soucis d’écologie et de respect de l’environnement, "pour avoir un impact moindre et une empreinte carbone proche de 0".Le Cocon est composé d’un feutre de laine ignifugé et d’un contour en bois. Une démarche éco-citoyenne Permettre à chacun d’agir au quotidien pour préserver l’environnement, c’est la volonté de Panda Fuji.

La Relève et La Peste D’expéditions au bout du monde à un tour de France, des passionnés de low-technologies ont décidé de partager leurs trouvailles grâce au Low-tech lab. Cette plateforme web permet à tous de consulter et d’enrichir des tutoriels, mais aussi de partager des inventions accessibles, durables et économes en termes de ressources et d’énergie. Les low-technologies : être le plus performant avec le moins possible Les low-technologies sont des systèmes qui répondent à des besoins élémentaires et ont un faible impact sur l’environnement car ils privilégient les matériaux de récupération et des fonctionnements peu énergivores. Crédit : Chaîne YouTube Low-tech Lab Lancée il y a un an et demi, cette plateforme collaborative fonctionne de la même façon que Wikipedia : tout le monde peut soumettre des tutoriels ou contribuer à ceux déjà présents sur Low-tech Lab. Une philosophie de vie L’équipe du Low-tech lab voit grand. En attendant, le projet fait déjà des émules. Crédit photo : Gold Bengal

La nouvelle génération revisite les affiches de Mai 68 MAI 68 - Des poings levés, des CRS ridiculisés, l'ORTF piétiné, des usines qui se soulèvent, et des slogans qui s'élèvent... Les affiches de Mai 68 font partie de notre mémoire collective. Et 50 ans plus tard, la nouvelle génération ne les a pas oubliées. Qu'ils soient engagés politiquement ou non, qu'ils vivent en France ou à l'étranger, qu'ils soient graphistes professionnels, artistes de rue, dessinateurs ou illustrateurs, ils sont tous attachés à cette iconographie si particulière, créée collectivement, à la demande des grévistes, en deux mois à peine. Pour le cinquantenaire de Mai 68, Le HuffPost a donné la parole à la nouvelle génération d'artistes, résolument tournée vers les réseaux sociaux pour faire passer ses messages. L'affiche de Mai 68 qu'il a choisie Sa version 2018 Dugudus "En 1968, De Gaulle gouvernait un pays en pleine transformation à coup de réformes, aujourd'hui Macron nous impose ses ordonnances. Atelier Populaire Combo L'affiche de Mai 68 qu'elle a choisie Marion Nail

Une coopérative pour financer des oasis ! Grain&Sens en Ardèche a besoin de mettre le lieu aux normes et d'acheter du matériel agricole Depuis 2015, Colibris soutient les projet d'habitats écologiques, collectifs et solidaires via le Projet Oasis. Parmi les outils imaginés pour accompagner ces lieux, un dernier né : la Coopérative Oasis, qui vient d'être lancée en juin 2018. Directeur de Colibris et coordinateur du Projet Oasis, Mathieu Labonne, à l'origine de ce projet, nous en explique les objectifs. Colibris lance un outil de financement - En quelques mots, c'est quoi la Coopérative Oasis ? Depuis 3 ans, nous développons des outils pour faciliter l’émergence de nouveaux lieux de vie écologiques et solidaires : les oasis. La Coopérative permet donc de collecter de l'épargne citoyenne et de la prêter à des projets d'oasis ayant besoin de financement, jusqu'à ce que les prêteurs demandent à récupérer leur argent. Mathieu Labonne directeur de Colibris et à l'origine de la Coopérative Oasis - Quelle est la différence avec une banque ?

Utopia - Editions Intervalles 34,00 € Quantité Ajouter au panier Sortie : 15 juin 2018 192 pages N° ISBN : 978-2-36956-066-1 Carlo Bevilacqua Carlo Bevilacqua est un photographe et un réalisateur de documentaires né en Sicile en 1961. Tenir à l’impossible Les utopistes sont les vrais rêveurs, non pas ceux qui rêvent les yeux ouverts mais ceux qui réalisent leurs rêves. Cette société est possible. Chemin faisant, il dessine l’atlas fascinant d’un monde à portée de main. Critiques Rencontre avec Thomas Porcher : « La réussite n'est pas individuelle, elle est collective » L’équipe de Mr Mondialisation est allée à la rencontre de Thomas Porcher pour discuter de son dernier fait d’arme : « Traité d’économie hérétique ». Coup de cœur de la rédaction, ce livre coup de poing entend mettre à mal le discours économique dominant. Interview. Mr Mondialisation : Pourriez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ? Thomas Porcher : Je m’appelle Thomas Porcher, j’ai un doctorat d’économie, je suis membre des économistes atterrés et j’enseigne dans une école de commerce. M.M : Quel était votre objectif en écrivant ce livre ? T.P : L’objectif était de donner des arguments aux citoyens pour qu’ils n’acceptent plus comme une fatalité le discours actuel. M.M : Vous dites dans votre livre que l’économie n’est pas une science dure, pourquoi ? T.P : En effet, ce n’est pas une science dure. M.M : En quoi cette association de l’économie à une science dure dans les esprits est-elle dangereuse ? T.P : La première question de la dette d’un État, c’est sa soutenabilité.

Related: