background preloader

Simplicity Collective - Join the Simple Living Movement

Simplicity Collective - Join the Simple Living Movement
Related:  Planète : vision globaleSlow Down

Biosphère :zenhabits Synthèse Rapport Planète Vivante The Slow Movement: Making a Connection Overshoot Day Un article de Encyclo-ecolo.com. Chaque année, le réseau Global Footprint propose une date à partir de laquelle il estime que les Terriens ont épuisé leur quota de ressources naturelles de l'année. Ce jour est appelé "Overshoot Day". Overshoot Day, ce que cela signifie En 2011, la date de l'"Overshoot Day" était fixée au 21 septembre. Overshoot Day, une planète à crédit La date de l'Overshoot day, c'est avant tout une date symbolique, une date de prise de conscience pour le monde entier. C'est à partir de cette date fixée par le réseau Global Footprint que l'on considère que les Terriens ont épuisé leur quota de ressources naturelles pour l'année, que cela soit le quota de nourritures, de matières premières, de rejets de C02, d'eau... C'est à partir de cette date donc que l'on considère que le monde vit désormais à crédit, continuant à survivre en puisant dans les réserves, des réserves qui s'amenuisent malgrès tout. Un constat mondial provoqué par la consommation de certains

Journée de la lenteur: «Le rythme actuel est dicté par notre économie» La journée internationale de la lenteur alerte sur nos rythmes de vie. Est-ce un vrai problème? Aujourd’hui, les trois quarts des patients qui passent dans mon cabinet sont touchés par un stress lié à leurs rythmes de vie. Cela induit des conséquences qui peuvent être graves. On parle là d’anxiété chronique, de dépression, de burn-out et bien sûr des troubles du sommeil. On a coutume de dire que la vie actuelle est plus «speed» que par le passé. Oui, notamment en raison de la multiplication des moyens de communication. Transports, travail, pollution: le stress du rythme de vie est-il un phénomène uniquement urbain? La plupart des gens qui en souffrent travaillent en ville. Benjamin Franklin disait: «Le temps, c’est de l’argent». Le rythme actuel des choses est en effet dicté par notre économie. Individuellement, existe-t-il des trucs pour lâcher prise? Oui. Propos recueillis par Vincent Vantighem

What if Ecocide Were a Punishable Crime? Written by Chris Milton, a blogger for the Earth Island Journal Today, a trial in the halls of United Kingdom’s Supreme Court in London will try two top business executives for Ecocide — the destruction of ecosystems to such an extent that people can no longer live in an area in peace. The trial, Living Planet v Ecocide, is not a real one but will be conducted as though ecocide were an International Crime Against Peace, which would place the destruction of ecosystems on a par with genocide. The mock trial is part of a campaign to have ecocide declared the fifth International Crime Against Peace by the United Nations, which could be tried at the International Criminal Court (ICC) in The Hague. To ensure the trial is as rigorous as possible a fully qualified legal team will be donating its time free of charge. The importance of the mock trial on future legislation cannot be underestimated, as one of the prosecuting barristers, Jane Russell, explains: Related Stories:

Le vélo, un engin solidaire qui tourne rond La petite reine a plus d’un tour de roue dans son sac. Moyen de transport économe en CO2 par excellence, elle est en train de donner naissance à une filière de valorisation des déchets et de réinsertion professionnelle. Tout ceci se passe dans les ateliers de réparation « participatifs et solidaires », dont le nombre ne cesse d’augmenter selon une étude publiée par le réseau L’Heureux cyclage. « On en dénombre 71 en activité, contre une trentaine en 2010 », souligne Julien Allaire, administrateur du réseau. « Ces structures, associatives dans leur immense majorité, sont des lieux où l’on apprend à réparer soi-même son vélo, explique-t-il. Beaucoup de gens abandonnent leur bicyclette parce qu’elle est en mauvais état ou simplement crevée. Jusque 15 000 vélos récupérés chaque année Mais la plupart de ces ateliers cherchent aussi à récupérer des vélos laissés à l’abandon pour les « recycler ».

Pour une cour pénale environnementale internationale - RIO+20 Nicole Bricq Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable Madame la Ministre, La Conférence de Rio de Janeiro se réunit en Juin 2012. Les problèmes provoqués par la détérioration des ressources de la nature et leurs conséquences sur la santé de l’Homme se manifestaient déjà dans l’Antiquité mais, au cours des siècles, le rapport entre l’Homme et la Nature s’est toutefois transformé en un rapport d’agression mutuelle. A cette agression, souvent criminelle, de la part de l’homme, la nature a répondu en répandant dans la nature sa charge de poisons. Il faut , en effet, constater un impact de plus en plus intrusif des éléments polluants et une plus grave altération des ressources environnementales. Aussi bien, nous souhaiterions que la délégation française soutienne l'initiative prise pour la création d'une Cour Pénale Internationale spécialisée pour examiner les délits les plus graves contre l'environnement et : 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Dorothée BENOIT-BROWAEYS

Locally owned businesses can help communities thrive — and survive climate change Cities where small, locally owned businesses account for a relatively large share of the economy have stronger social networks, more engaged citizens, and better success solving problems, according to several recently published studies. And in the face of climate change, those are just the sort of traits that communities most need if they are to survive massive storms, adapt to changing conditions, find new ways of living more lightly on the planet, and, most important, nurture a vigorous citizenship that can drive major changes in policy. That there’s a connection between the ownership structure of our economy and the vitality of our democracy may sound a bit odd to modern ears. It wasn’t until the 20th century that this tenet of American political thought was fully superseded by the consumer-focused, bigger-is-better ideology that now dominates our economic policy-making. At about the same time, two other sociologists, C.

Earth Blog: EARTH MEANDERS: This I Know to Be Ecological Truth Abrupt climate change and ecosystem collapse, caused by human industrial growth at expense of ecology, are poised to utterly destroy our one shared biosphere, and thus virtually all life including humanity. "I'm for truth, no matter who tells it. I'm for justice, no matter who it is for or against. I'm a human being, first and foremost, and as such I'm for whoever and whatever benefits humanity as a whole." – Malcolm X By Dr. Earth is an ancient organism, alive for 3.5 billion years. Human history can be summarized as the rich screwing the poor, stealing their work's surplus, while trashing ecosystems, at the point of a gun. It has been routinely claimed that growth and liquidating natural habitat is progress and advancement, when in fact ecosystem loss is ecocide, and is killing us all. Earth without its ecosystems and biosphere is no longer habitable. The human family faces an unprecedented ecological and social emergency, of its own making, and for which it is woefully unprepared.

Ralentir pour accélérer la révolution La slow attitude n’est pas un mouvement nouveau. Il se développe depuis la fin des années 80 sur plusieurs thématiques villes lentes, slow food, avec un point commun à chaque fois la recherche d’une meilleure qualité de vie. Il ne s’agit pas d’une idée « naturellement » communiste, mais d’une idée à regarder de près tant elle peut nous interpeler sur nos pratiques politiques en directions des milieux populaires, en plus de la question de la qualité de la vie. Il existe un réseau international des villes du bien vivre réunissant des communes de plusieurs pays à partir d’un mouvement venu d’Italie. La liste des engagements de la charte peut laisser facilement penser qu’il s’agit là plus affichage politique, de communication que d’une réelle transformation de la vie : • Multiplication des zones piétonnières, • Mise en valeur du patrimoine urbain historique en évitant la construction de nouveaux bâtiments, • Création de places publiques où l’on peut s’asseoir et converser paisiblement,

Related: