background preloader

Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation

Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation
Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final. Ces méthodes ont été élaborées dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim. Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. La valeur économique a commencé avec les ressources (céréales, minéraux). Pourquoi le design thinking ?

https://www.lescahiersdelinnovation.com/2016/02/qu-est-ce-que-le-design-thinking/

Related:  Formation capsulesDesign thinking en bibliothèqueApproche critique du Design Thinkingdesign theoriesnumerobis44

Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches. Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation). Sources

Ecoconception numérique : mode d’emploi - Green IT Développer des outils numériques plus fonctionnels, plus rapides, consommant moins de ressources, des objets connectés plus robustes, réparables, générant moins de déchets : l’ensemble de ces notions peuvent et doivent être étudiées dès la phase de conception afin de concilier transition digitale et transition environnementale. C’est ce que propose l’écoconception. « Cette approche globale permet d’identifier d’importants leviers de réduction d’impacts environnementaux pour développer des services numériques à la fois plus durables et offrant une meilleure expérience aux utilisateurs » détaille Caroline Vateau, co-auteur du livre blanc « L’écoconception des services numériques » publié par l’AGIT et une dizaine de clusters, associations et fédérations partenaires. Un mode d’emploi méthodologique La démarche de l’écoconception de service numérique s’appuie sur les normes et standards de l’écoconception (ISO 14006, ISO 14062) dont les principes clés sont : Source : GreenIT.fr

[Dossier] Qu’est-ce que le design thinking ? On pourrait penser que c’est une mode, mais le design thinking est bel et bien né dans années 1950. De San Francisco à Delhi, en passant par Londres et Berlin, cette méthode qui oblige à repenser les cycles de création et de management en entreprise par le design convainc les plus réfractaires. Trois écoles spécialisées ont déjà ouvert. FrenchWeb a récemment consacré un atelier dédié en juillet dernier : qu’est-ce que le design thinking ? Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti? Réponses avec Jean-François Marti (fondateur de Nealite) et Cédric Borderie (fondateur de Creasenso).

« L’innovation est un mythe » - 14 décembre 2016 La lecture de l’économie via des cycles d’innovation est souvent une manière purement idéologique de légitimer des politiques libérales. Voir le document C’est ce que montre Edwin Mootoosamy, 28 ans, dans un texte stimulant [PDF], qui lui vaut d’être l’un des trois lauréats du Prix des Talents de la Recherche. Ce concours a été créé par Rue89 et Fabernovel Institute pour mettre en valeur de jeunes chercheurs dont les travaux permettent de mieux comprendre les transformations en cours dans notre société numérique. Pour prolonger la réflexion, on s’est retrouvés, avec Edwin Mootoosamy, dans l’ancienne concession automobile où il a installé son bureau. Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

Publication en ligne des élèves  Page mise à jour le 01 juillet 2013 De nombreux travaux pédagogiques sont réalisés dans le cadre scolaire. Ces travaux, lorsqu’ils sont « originaux » sont protégés par le droit d’auteur. Il est donc nécessaire de s’assurer des conditions dans lesquelles ils peuvent être diffusés sur le Web. Présentation Exposés, rédactions, dessins, photos ou vidéo… mêmes créés par des élèves dans le cadre des activités pédagogiques sont susceptibles d’être protégés par le Code de la propriété intellectuelle et, lorsqu’ils ne le sont pas, sont tout de même des créations qui appartiennent à leur « créateur ».

Le Site de Dominique Sciamma Après avoir créé l’option Multimédia à Strate Collège en 1998, je l’ai ensuite métamorphosé en un des départements majeurs de l’école en 2007 (Systèmes et Objets Interactifs) sur la base d’une position radicale – à l’époque – qui affirmait que les enjeux du numériques allaient s’instancier dans le monde matériel, les espaces, les objets, les corps. L’autre affirmation est que un des enjeux du design d’interaction sera celui de la définition des comportements des objets plutôt que de leur fonction, et que de ce fait nous allions passer à du design de la relation plutôt qu’à du design de l’interaction. Je propose dès 2008 le néologisme ROBJET (our ROBJECT) – contraction de ROBOT et OBJET – pour designer ces nouveaux types d’objets qui auront cette caractéristique de percevoir le monde, se le représenter, prendre des décisions et agir.

Explorez votre créativité Photo Credit: tec_estromberg via Compfight cc Article co-écrit avec Franck La Pinta, initialement publié sur son blog « Médias sociaux, marketing et ressources humaines » Les Ressources Humaines sont rarement associées à l’innovation dans les entreprises. Storytelling visuel : Le pouvoir des images pour attirer et engager des clients Pour évoquer des émotions et engager votre public cible, vos images doivent s’appuyer sur 4 principes : l’authenticité, le rapport sensoriel, les archétypes et la pertinence culturelle. 1. L’authenticité

Ce qui se cache derrière l'innovation Depuis quelque temps, une idée s’est imposée avec la force de l’évidence : une des solutions à la crise économique, ce sera l’innovation. L’innovation, le mot est désormais partout, dans le discours technologique évidemment, où c’est un mantra, dans le discours politique (le Ministère de Fleur Pellerin est celui des PME, de l’Innovation et de l’économie numérique), dans le discours médiatique (un nouveau magazine commence bientôt sur Arte, un magazine de l’innovation). Et en ce moment, a lieu à Las Vegas LA grand-messe mondiale de l’Innovation, le CES (Consumer Electronics Show), auquel s’est rendu Fleur Pellerin pour soutenir les start-ups françaises et défendre l’idée de la « Start-Up République » (c’est le nouveau nom de la France), CES où le journal Le Monde a envoyé un journaliste qui nous raconte en détail depuis ce week-end tout ce qu’on y voit.

Related: