background preloader

L’ère de l’information a-t-elle laissé place à l’ère de la crédulité ?

L’ère de l’information a-t-elle laissé place à l’ère de la crédulité ?
Par Alexandra Yeh, France Télévisions, Direction de la Prospective Google en est témoin : les recherches sur le terme « fake news » ont explosé fin 2016, alors que Donald Trump s'apprêtait à devenir le 45ème président des Etats-Unis. Pourtant le phénomène n’est pas nouveau : qu'on l'appelle rumeur, hoax, complot ou conspirationnisme, le scepticisme, voire la méfiance à l’égard de l’information, ont toujours existé. Et une telle vigilance est sans doute plutôt saine dans les régimes démocratiques. Mais nous avons depuis longtemps dépassé le simple recul critique du citoyen éclairé : désormais, c’est une véritable guerre de l’information qui se livre. Une guerre dont les réseaux sociaux sont le premier champ de bataille. Comment en est-on arrivé à cette situation de mise en doute, voire de contestation systématique de la parole des médias traditionnels ? De la théorie du complot à la fake news : genèse de la désinformation La fake news moderne serait-elle née avec le 11 Septembre ?

http://www.meta-media.fr/2017/02/26/lere-de-linformation-a-t-elle-laisse-place-a-lere-de-la-credulite.html

Related:  Rumeurs et théories du complotSociété de l'informationmémoire suiteFiabilité et validation de l'informationÀ classer 35

Internet : 14 bons réflexes pour un Internet plus sûr - Geek Junior - Internet envahit notre quotidien. Il vaut mieux posséder les bons réflexes pour ne pas faire un hors-piste numérique. Voici 14 bons réflexes pour profiter d’un Internet plus sûr. Internet, les web, les applis, le smartphone, la tablette, l’ordi, les jeux, les consoles, les messageries….

Les algorithmes : nouvelles formes de bureaucraties Pour Real Life – dont on ne recommandera jamais assez la qualité (@_reallifemag) – l’essayiste Adam Clair (@awattobuildit) dresse une intéressante comparaison entre algorithme et bureaucratie. Les algorithmes sont paradoxaux rappelle-t-il : « ils sont conçus pour améliorer la prise de décision humaine en supprimant supposément ses biais et ses limites, mais les protocoles analytiques inévitablement réducteurs qu’ils mettent en œuvre se révèlent surtout vulnérables à des formes d’utilisation abusive. » Comme le dit très bien Cathy O’Neil dans son livre : loin d’être neutres et objectifs, « les algorithmes sont des opinions formalisées dans du code ». Pour Adam Clair, derrière l’apparente complexité de leur code, les objectifs des calculateurs ne sont pas nouveaux : ils visent à concentrer le pouvoir dans des structures ordonnées et cohérentes, à l’image des bureaucraties. Comme celles-ci, les algorithmes tendent à être impénétrables, opaques, et à renforcer les injustices existantes.

Conspirations, rumeurs, parodies: l'annuaire des sites "d'infaux" Méthodologie: 1. Pourquoi une telle base de données? Fake news, la complexité de la désinformation - First Draft News FR Aujourd’hui, nous reconnaissons tous que le terme fake news, particulièrement répandu en anglais et toujours plus utilisé en français pour désigner des fausses informations, ne s’avère pas très utile. Cependant, sans qualificatif pour le remplacer, nous sommes contraints à employer cette formule en mimant des guillemets. Trouver une expression de remplacement n’est pas chose aisée, car il s’agit d’évoquer bien plus que des simples actualités. En effet, il est question de l’ensemble de l’écosystème de l’information.

Les réseaux sociaux : un outil de citoyenneté et de consommation ? Cet article à été initialement diffusé dans le numéro d’avril du journal Epicure (version collège en page 6et version lycée en page 9) Le succès des réseaux sociaux a redistribué les rôles : l’utilisateur est devenu un acteur. Pris individuellement, un message est « inaudible » sur la toile ; mais au sein d’une communauté avec le soutien du groupe, il en est autrement. Tout un chacun est désormais source potentielle d’informations et peut diffuser des idées ou impulser des tendances. Un outil de citoyenneté Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des outils de débat public au service d’une démocratie plus participative.

Comment fonctionne (réellement) l’algorithme de Facebook ? Saint Graal de la portée des publications, l’algorithme de Facebook est le sujet de nombreuses conversations au sein de la communauté des social media manager et créateurs de contenus. Ce dernier évolue régulièrement et de manière soudaine au rythme de la vision stratégique de Facebook depuis maintenant 10 ans. Mais pourquoi l’algorithme de Facebook est-il sujet à tant d’attention de la part des marketeurs ? Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel. L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses.

Le smartphone devient-il le nouveau « crayon-livre » de l’élève ? – Veille et Analyse TICE Il y a eu la calculatrice électronique, y aura-t-il le smartphone dans la trousse de l’élève ? Rappelons d’abord la Loi : Article L511-5 Créé par LOI n° 2010-788 du 12 juillet 2010 – art. 183 (V) qui dit : « Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite. » La formulation de ce texte est évidemment pleine d’interprétations (téléphone mobile, mais quid des fonctions déconnectées par exemple, des usages par wifi local etc.…). Pour enrichir le propos, la question de la protection de la santé des jeunes est abordée par les artefacts visibles mais pas par la question fondamentale de la nocivité plus globale de l’ensemble des dispositifs permettant de communiquer à distance, aussi bien sûr pour ce qui est des ondes que pour ce qui est des contenus et des modes d’usage de ces contenus. A suivre et à débattre

S'informer avec les médias sociaux Cet article à été initialement diffusé dans le numéro de mars du journal Epicure (version collège en page 18 et version lycée en page 17) Presse écrite, radio, télévision d’un côté ; blog, médias sociaux de l’autre. Nous avons désormais le choix pour nous informer. « Fact checking » et esprit critique - 320 - avril 2017 Les initiatives de « fact checking » se multiplient. Le journal Le Monde a lancé le « Décodex », France info propose sa rubrique régulière « Le vrai du faux » et Libération son « Désintox ». Google annonce la mise en place d’un label « vérification des faits » associé à son service « Actualités » qui s’appuiera sur les « décodages » proposés par les trois médias cités plus haut. Ces initiatives partent de bonnes intentions : donner des outils pour aider à faire la part des choses entre informations sérieuses et rumeurs qui se multiplient avec Internet. Mais, s’inquiète l’ancien journaliste Guy Mettan, « on risque très rapidement de désigner de manière arbitraire et peu transparente qui sont les “bons” qui éclaireraient le public, et qui seraient les “méchants” qui voudraient le tromper ». Ainsi, le Décodex du Monde propose d’entrer le nom d’un site Internet pour connaître la fiabilité de la source de l’information1.

Related: