background preloader

Polychlorobiphényle

Polychlorobiphényle
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PCB et BPC. Les polychlorobiphényles (PCB), aussi appelés biphényles polychlorés (BPC), ou encore parfois improprement dits « pyralènes » (du nom commercial d'un produit de Monsanto à base de PCB autrefois très utilisé en Europe dans les transformateurs) forment une famille de 209 composés aromatiques organochlorés dérivés du biphényle. Ils sont industriellement synthétisés, et chimiquement proches des polychloroterphényles, polychlorodibenzo-furanes et des dioxines. Les PCB sont toxiques, écotoxiques et reprotoxiques (y compris à faible dose en tant que perturbateurs endocriniens). Ce sont des polluants ubiquitaires et persistants (demi-vie de 94 jours à 2700 ans selon les molécules[5]). En France, fabriquer et utiliser des PCB est interdit depuis 1987 et les préfets peuvent (par arrêtés préfectoraux) réglementer la pêche quand la contamination dépasse certains seuils [8]. Usages[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Polychlorobiph%C3%A9nyle

Related:  Pollution de l'eauRéunion Professionnelle: BIO/ EQUITABLE MARQUE

Pollution de l'eau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les détritus de type déchets ménagers sont souvent indicateurs de pollutions (métaux lourds, microbes) posant des problèmes de santé publique, notamment dans les régions où les eaux de surfaces sont utilisées pour la boisson, la lessive, la vaisselle, se laver, faire la cuisine, etc.) Les pollutions les plus spectaculaires (par des sels de fer ici) ne sont pas toujours les plus toxiques, mais de fortes concentrations d'un produit non réputé toxique (fer, sel par exemple) peuvent faire disparaitre la plupart des formes de vie. Exemple d'espèces indicatrices de très forte pollution organique de l'eau.

Matières Naturelles et bio Le fait de privilégier les matières naturelles (lin, laine, coton bio, chanvre,…) permet de préserver à la fois les ressources naturelles mais aussi d’avoir des produits plus respectueux pour notre santé. A l’heure du développement durable,l’industrie de la mode intègre de plus en plus les fibres naturelles dans des collections respectueuses de l’environnement. Il faut dire que les fibres et matières naturelles ont de nombreuses qualités.

Algues vertes : le risque de zones mortes Cette année à nouveau, la prolifération d’algues vertes sur les côtes bretonnes fait la Une des médias. Car, l’été, lorsque la température de l’eau augmente, les algues déjà présentes dans l’eau se multiplient et viennent s’échouer sur les plages, où elles se décomposent. Campagne de France Nature Environnement Les algues vertes sont toujours là Ce phénomène, l’eutrophisation, est due à un excès de nutriment (azote, phosphore provenant des eaux usées) qui déséquilibre l’écosystème et qui a pour conséquence une croissance excessive d’espèces végétales (algues vertes). En Bretagne, ce phénomène est principalement lié à l’élevage et à l’agriculture il est connu depuis plusieurs années. Coton Coton « Pour comprendre les mondialisations, celles d’hier et d’aujourd’hui, rien ne vaut l’examen d’un morceau de tissu ».Erik Orsenna David contre Goliath Fibre reine d’une industrie textile longue et complexe, la culture du coton fait vivre des dizaines de millions de personnes à travers le monde, l’immense majorité d’entre eux vivant dans des pays en voie de développement ou émergents. Ainsi, pour de nombreux pays - parmi lesquels des pays où l’Indice de Développement Humain est très faible - le coton constitue une part importante des recettes d’exportation et une source essentielle de revenus, contribuant au développement rural et à la sécurité alimentaire des populations. Les producteurs cultivent et vendent du coton dit « coton-graine », qui est ensuite transformé localement en fibre.

Onze produits chimiques dangereux qui devraient être éliminés Alkylphenols Les composés alkylphénoliques fréquemment utilisés comprennent les nonylphénols (NP), les octylphénols et leurs éthoxylates, notamment les éthoxylates de nonylphénols. Les NP sont largement utilisés dans l’industrie textile pour les procédés de nettoyage et de teinture. Ils sont toxiques pour la vie aquatique, persistent dans l’environnement et peuvent s’accumuler dans les tissus corporels et sont susceptibles de biomagnification (augmentation de la concentration dans la chaîne alimentaire).12 Leur similitude avec les hormones œstrogènes naturelles peut perturber le développement sexuel de certains organismes, entraînant tout particulièrement la féminisation des poissons.13,14

Object moved Historique de la production de coton biologique La production et la consommation certifiées de coton biologique remonte au début des années 90 lorsque des pionniers aux États-Unis et en Turquie ont commencé à créer des marchés pour le coton cultivé en assolement traditionnel dans des exploitations certifiées biologiques. Les premiers textiles de coton issu de l’agriculture biologique mis sur le marché consistaient en une gamme limitée de produits de coton certifié 100% biologique, lesquels étaient vendus dans un petit nombre de magasins spécialisés – généralement des magasins d’alimentation naturelle et diététique. Ils étaient essentiellement commercialisés pour leurs caractéristiques écologiques plutôt que pour leur qualité, leur esthétique ou leur côté mode. Tendances dans les années 90

Pollution des eaux chinoises : Nike, Adidas et les autres tardent à relever le défi Paris, le 18 juillet 2011 – Les réactions ne se sont pas faites attendre, suite au lancement de la campagne Detox, accusant plusieurs grandes marques de sport d’être impliquées – via leurs sous-traitants – dans la pollution de fleuves chinois. Les marques ont confirmé qu’elles entretenaient bel et bien des liens commerciaux avec les deux usines incriminées. Par contre, Nike et Adidas sont dans le déni et refusent de reconnaître leurs responsabilités.

ZARA n°1 de la mode, n°1 de la toxicité. Lequel allez-vous nous présenter fortement? Posté le 04/07/2013 par olivialove Lequel allez-vous nous présenter fortement? Projection-débat : Terres de Schiste, vendredi 13 juin, 20 h à la MRE* Le documentaire Terres de schiste témoigne de la nouvelle ruée vers les gaz et huiles de schiste de l’Argentine à la France. France, 2011 : suite à la mobilisation citoyenne, une loi est votée, interdisant la fracturation hydraulique sur le territoire français, avec notamment pour conséquence l’abrogation du permis dit de Montélimar, qui avait initialement été accordé à Total. Mais rien n’empêche cette entreprise d’aller exploiter les gaz et huiles de schiste ailleurs, en Europe et dans le monde. Second opérateur de gaz en Argentine, Total acquiert avant toutes les autres grandes multinationales du secteur, des permis de gaz non conventionnels dans la province de Neuquén en Patagonie, y compris au sein d’une aire naturelle protégée. Plus d’informations : www.terresdeschiste.fr

Related: