background preloader

Egora - Actualités médicales - Formation Médicale Continue (FMC) - Santé - La santé fait débat

Egora - Actualités médicales - Formation Médicale Continue (FMC) - Santé - La santé fait débat

http://www.egora.fr/

Related:  coinsin_groupeb_psy

Définition de psychologie clinique Déc 21, 2011 La psychologie clinique s’intéresse à la recherche, à l’évaluation, au diagnostic, au pronostique, au traitement, à la réhabilitation et à la prévention des questions nuisant à la santé mentale. Il s’agit d’une branche de la psychologie qui porte sur les conditions pouvant provoquer un certain malaise ou de la souffrance chez les personnes. La psychothérapie et le soutien psychologique sont deux des principales pratiques de cette discipline dont les origines remontent à l’an 1896 par le biais de Lightner Witmer. Au cours des premières décennies du XXe siècle, la psychologie clinique se centrait sur l’évaluation psychologique; toutefois, vers la Seconde Guerra Mondiale, les efforts ont commencé à se diriger vers le traitement des malades.

CISMeF Actualités En situation d'épidémie dans une zone géographique identifiée (jusqu'à ce jour toutes les épidémies ont eu lieu en Afrique), le risque de survenue, en France, d'un cas importé de fièvre hémorragique à virus (FHV) Ebola devenant symptomatique dans les 3 semaines qui suivent le retour est jugé faible mais ne peut être totalement exclu. L'existence d'une épidémie dans une zone géographique identifiée ne doit pas faire oublier que d'autres pathologies infectieuses fébriles peuvent se déclarer au retour avec une probabilité supérieure à celle de la FHV Ebola. La durée d'incubation de de la maladie à virus Ebola varie entre 2 et 21 jours, avec une moyenne de 8 jours. Dans la forme habituelle, la maladie débute brutalement par un syndrome pseudo-grippal (fièvre, myalgies, arthralgies, céphalées) et une profonde asthénie psychomotrice. Dans les formes hémorragiques, le décès survient dans 80 % des cas en moyenne 8 jours après l'apparition de la fièvre.

Hystérie Publicité Les symptômes de l'hystérie simulent une pathologie organique pour laquelle aucune anomalie physique (en particulier neurologique) n'existe. L'association de manifestations permanentes ou récurrentes, fréquemment des paralysies, des troubles de la parole ou de la sensibilité, et d'autres transitoires, crises pseudo-épileptiques, comas psychogènes constitue la forme classique de cette maladie. Ces symptômes sont très souvent associés à un trouble de la personnalité marqué (théâtralisme, personnalité histrionique).

Page d'accueil - Accueil Contribuer à la régulation par la qualité et l'efficience Recherche Avancée Accueil Recherche Avancée Hystérie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Enseignement de Charcot à la Salpêtrière : le professeur montrant à ses élèves (dont Joseph Babinski à droite sur le tableau) sa plus fidèle patiente, « Blanche » (Marie) Wittman, en crise d'hystérie. Détail du tableau d'André Brouillet : Une leçon clinique à la Salpêtrière, 1887) L'hystérie est en psychanalyse une névrose touchant les femmes et les hommes, aux tableaux cliniques variés, où le conflit psychique s'exprime par des manifestations fonctionnelles (anesthésies, paralysies, cécité, contractures...) sans lésion organique, des crises émotionnelles, éventuellement des phobies[1]. C'est une notion qui fait également partie de l'histoire de la psychiatrie et de la psychologie.

Folie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La folie est une notion extrêmement polysémique. Elle désigne le plus souvent des comportements jugés et qualifiés d'anormaux. Selon le contexte, les époques et les milieux, la folie peut désigner la perte de la raison[1] ou du sens commun, le contraire de la sagesse, la violation de normes sociales, une posture marginale, déviante ou anticonformiste, une impulsion soudaine, une forme d'idiotie, une passion[2], une lubie, une obsession, une dépense financière immodérée.

Trouble du sommeil Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Classification et ressources externes Un trouble du sommeil (somnipathie) est un trouble médical lié aux habitudes du sommeil d'un individu. Certains troubles du sommeil sont suffisamment sérieux pour interférer au fonctionnement physique, mental et émotionnel.

Dépression (psychiatrie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Classification et ressources externes Au seuil de l'éternité (1890), tableau de Vincent van Gogh souvent interprété comme représentant le désespoir ressenti dans la dépression. La Troubles du sommeil - Santé mentale de A à Z - Espace Presse Les différents troubles du sommeil Le sommeil assure plusieurs fonctions vitales, dont la maintenance du métabolisme neuronal, la mise au repos du système cardiovasculaire et l’équilibre du métabolisme des liquides. Selon une enquête de l'Institut national du sommeil et de la vigilance (2009), les troubles du sommeil concernent une personne sur trois en France. Les principaux troubles du sommeil sont : Les troubles du sommeil sont fréquents chez les personnes ayant des troubles psychiques. Par ailleurs, des insomnies chroniques peuvent être à l’origine de certaines affections, comme les troubles de l’humeur (dépression) ou les troubles anxieux.

Addiction Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance, ou addiction (qui est un anglicisme), est, au sens phénoménologique, une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Le sujet se livre à son addiction (par exemple : utilisation d'une drogue, ou participation à un jeu d'argent), malgré la conscience aiguë qu'il a — le plus souvent — d'abus et de perte de sa liberté d'action, ou de leur éventualité. L'anglicisme addiction est au sens courant souvent synonyme de toxicomanie[1] et désigne tout attachement nocif à une substance ou à une activité. Le terme d’assuétude, également noté bien que peu utilisé, a un sens similaire sans toutefois être aussi négatif (assuétude au chocolat mais dépendance à la cocaïne).

Anorexie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Classification et ressources externes L’anorexie (du grec ancien : ἀνορεξία / anorexía, « absence de désir ») est un symptôme qui correspond à une perte de l'appétit. Lorsque la perte d'appétit est partielle, il conviendrait plutôt de parler d'hyporexie[1]. Dans les faits, le terme est très souvent abusivement utilisé pour désigner exclusivement l'anorexie mentale qui est un trouble psychopathologique complexe et spécifique, au cours duquel il n'y a pas de perte de l'appétit mais au contraire une lutte active contre la faim et l'absorption d'aliments.

Burnout Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : burnout, sur le Wiktionnaire Burnout est un mot anglais (du verbe to burn out) qui signifie saturation, épuisement. Conférence Internet et santé mentale La Conférence internationale sur l'utilisation d'Internet en santé mentale s'est déroulée à l'Institut Douglas du 14 au 16 mai 2009. Je suis très heureux de vous souhaiter la bienvenue à la « Conférence internationale sur l’utilisation d’Internet en santé mentale ». Le thème de la conférence est La psychologie par Internet ? L’avenir de la santé mentale électronique. Je suis également heureux d’accueillir le premier Atelier de Recherche Avancée de l’OTAN sur le thème suivant : En quoi Internet peut-il être utile après un événement traumatique. Ces deux événements nous permettront de mieux cerner le tout nouveau domaine que représente la santé électronique et d’ouvrir des perspectives sur d’éventuelles nouvelles approches en matière de soins.

Related: