background preloader

Un label, une application, une box : Leroy Merlin prépare son offensive dans les objets connectés

Un label, une application, une box : Leroy Merlin prépare son offensive dans les objets connectés
En tant qu'enseigne leader du marché du bricolage en France, Leroy Merlin ne peut pas se permettre de rater le virage de l'internet des objets et de la smart home. "C'est encore un petit marché, mais nous avons une vraie légitimité à nous positionner, explique Pierre-Yves Hadengue, Chief IoT Officer de l'enseigne du groupe Adeo. C'est un projet structurant pour l'entreprise, qui modifie en profondeur ses métiers, ses timings, sa façon de communiquer, ses relations avec ses fournisseurs…" Leroy Merlin a par exemple mis en place un contrat destiné aux start-up (qui tient en deux pages), qui leur permet de tester leur innovation en conditions réelles. D'autres expérimentations sont menées sur plusieurs fronts. Dans les magasins : de multiples tests "Nous devons apprendre à bien vendre ces produits, à bien les expliquer", explique Pierre-Yves Hadengue. "Mais cela ne touche pas qu'un seul rayon, toutes nos familles de produits ou presque sont concernées. Une appli mobile puis une box

http://www.usine-digitale.fr/article/un-label-une-application-une-box-leroy-merlin-prepare-son-offensive-dans-les-objets-connectes.N501934

Related:  Stratégie créativeÉconomieLes nouvelles applications mobiles prévus

La Banque Postale concocte, à son tour, une offre 100% digitale Nouvelle mutation en perspective pour le paysage bancaire français. Alors qu'Orange laisse planer le suspense sur la date de lancement d'Orange Bank, une offre phygitale construite avec les fintechs, La Banque Postale compte, elle aussi, se doter d'une banque 100% en ligne, conçue pour un usage sur mobile. C'est ce que révèle, ce mardi 14 février 2017, le journal Les Echos, qui explique avoir pu consulter un document interne. D'après les informations du quotidien économique, le lancement est prévu entre mai et septembre 2018. Le projet est piloté par Alice Holzman, actuelle directrice du digital et de la communication au sein de la Banque Postale, passée par Orange, où elle avait notamment participé au lancement de l'offre Sosh.

NotreSanté lance ses solutions e-santé pour les familles et les professionnels Spécialisée dans la conception et le développement de services de e-santé, NotreSanté a choisi de mener de front deux grands chantiers : le développement d'une application mobile grand public pour faciliter la gestion de la santé au quotidien et le développement d'une solution web pour les professionnels de santé. En conjuguant les deux, l'objectif est d'élargir la gamme des services. Après plusieurs mois de R&D et de rodage en mode beta-test, les deux offres sont disponibles. Utilisées depuis peu par 150 familles et une dizaine de professionnels de santé, elles sont appelées à se déployer dès les prochaines semaines avec l'ambition affichée de totaliser pas moins de 100 000 familles et 10 000 professionnels de santé d'ici fin 2018.

Paiement mobile : l'app chinoise Alipay débarque en force aux Etats-Unis Alipay, l'application de paiement mobile développée par le géant chinois du e-commerce Alibaba, peut désormais être utilisée aux Etats-Unis. La firme chinoise vient de nouer un important partenariat avec le processeur de paiement américain First Data Corp, rapporte Bloomberg. Cet accord permet aux clients d'utiliser l'app de paiement auprès de 4 millions de commerçants américains. Un déploiement pour les touristes chinois mais qui concurrence Apple Pay Ce déploiement s'adresse en premier lieu aux touristes chinois, de plus en plus nombreux à séjourner sur le territoire américain.

Orange joue la carte de l'intelligence artificielle pour réinventer la banque "Le secteur bancaire n'a pas encore fait sa transformation digitale !". Les mots prononcés ce 20 avril par Stéphane Richard, le patron d'Orange, lors du Show Hello, ont sans doute dû hérisser le poil des acteurs traditionnels du monde de la finance, qui investissent à tour de bras pour mener à bien leur mue. Et d'enfoncer le clou : "C'est d'ailleurs pourquoi les acteurs du numérique sont en train de passer au premier plan. Ces sociétés numériques pensent d'abord à l'usage".

Related: