background preloader

Bio, frais et de saison : c'est aussi livré à domicile !

Bio, frais et de saison : c'est aussi livré à domicile !

La qualité - Au pain de mon Grand-Père I Boulangerie de tradition à Strasbourg, Alsace Pancito - boulangerie alternative à Toulouse Maman, j'ai mangé bio à la cantine ! alimentation 20% de bio dans les cantines, c'est un des objectifs du Grenelle de l'Environnement. Pour y arriver, le groupement e l'agriculture biologique des Hautes-Pyrénées propose des formations aux cuisiniers des cantines et des restaurants collectifs : recettes, processus, savoir-faire, tout y passe. Par Véronique Haudebourg Publié le 28/11/2014 | 11:33, mis à jour le 28/11/2014 | 11:33 © Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées pas très évident d'introduire du bio dans la restauration collective. Une manière également de casser des préjugés sur l'alimentation biologique qui fait une part plus grandes aux fruits et légumes sans baisser les apports nutritifs. A Nestier, les cuistots sont donc reparti à l'école. Les chefs cuistots à l'école du bio

Qui sont les consommateurs bio en 2014 Pour mieux cerner le profil type du consommateur bio, ses motivations et ses attentes, Bio à la Une a recueilli les réponses de plus d'un milier d'entre eux dans le cadre d'une vaste enquête. En 2014, près d’un Français sur deux consommait des produits bio au moins une fois par semaine, selon la 11ème édition du Baromètre Agence Bio/CSA1 parue au printemps derniers. Si l’on sait que les produits éthiques séduisent des acheteurs toujours plus nombreux, on connaît encore peu les habitudes de consommation de ces bio consommateurs. Jeunes initiés ou convaincus de longue date, qui sont ces consommateurs de produits biologiques et/ou écologiques ? Quels sont leurs critères d’achat, et que pensent-ils de l’offre bio en France ? Pour faire la lumière sur les grandes tendances qui caractérise les acheteurs de produits naturels, Bio à la Une a lancé une vaste étude auprès d’un millier d’entre eux. Il apparaît que la bio fidélise de plus en plus les consommateurs.

Unplusbio, association spécialisée dans le conseil, la mise en place et le suivi d'une restauration collective de qualité An Urban Micro Farm Delivered to Your Door November 30, 2010 by Robin Plaskoff Horton It’s like a CSA (Community Supported Agriculture) that delivers but, instead of just delivering the produce, it delivers the farm. Home Grow Micro Farms, a new service in the greater Los Angeles area, delivers pre-planted, high-productivity, low-maintenance organic vegetable growing boxes directly to your home or business. Having identified the “growing” demand for home grown produce, Home Grow’s service offers customers the opportunity to grow their own vegetables anywhere there is sunlight, including balconies, decks, and rooftops. The “micro-farms” are delivered equipped with a self-watering irrigation system, and the company claims they are nearly twice as productive as a traditional raised bed garden. All you do is watch them grow and then harvest the fresh vegetables. Reggie Casagrande lettuce from Home Grow Micro Farms It takes about 30 days before the first harvest is ready. The Home Grow Micro Farm Menu

les AMAP disent NON à la Ruche qui dit oui Le “frelon” Parisien exterminateur de la petite paysannerie continue ses ravages ! Depuis plusieurs années, des groupes de consom-acteur-actrices se sont regroupés pour aider au maintien ou à l’installation de paysans (AMAP , ACAPE , centres de réinsertion, etc…), mais depuis peu cette mouvance semble s’essouffler. Par contre, de nouveaux moyens de distribution ont vu le jour, via internet comme “La ruche qui dit oui”. Grâce à la médiatisation énorme dont a bénéficié cette nouvelle formule, l’engouement auprès de celle-ci a bien pris. En effet, la presse laisse supposer aux lecteurs qu’il s’agit de distribution de paniers en vente directe, alors que c’est une plate-forme logistique qui prélève près de 20 % du chiffre d’affaires aux paysans adhérents à ce système. Un apiculteur à 90% en vente directe, distribuant dans 10 lieux d’AMAP a dit « NON » aux sollicitations d’une « ruche qui dit oui » (1) près de chez lui ! par AMAP Bio Devant – Courbevoie Petite mise à jour:

Le marché | % Category_title% Le mercredi et le vendredi matin (article lu641fois) Toulouse Marchés couverts Tous les jours sauf le lundi, de 6 h à 13 h. Le marché des Carmes (50 commerçants) La halle des Carmes qui a été réaménagée abrite des étals regorgeant de fruits et légumes, de viandes et charcuteries et bien d’autres victuailles tentantes. Le marché Victor Hugo (100 commerçants) A ne rater sous aucun pretexte, les étals sont à tomber par terre. Le marché Saint-Cyprien (35 commerçants) Située sur la rive gauche en face du Pont Neuf, c’est la seule halle couverte traditionnelle de Toulouse. Marchés en plein air Marchés alimentaires et forains Les marchés quotidiens Ils vous accueillent du mardi au dimanche, de 6h à 13h30. Marché Cristal : Situé sur le côté pair du boulevard de Strasbourg, c’est un grand marché coloré de légumes et fruits frais et divers.Marché de la place Saint-Georges : Tous les jours, sauf dimanche et lundi.Marché de la place du Capitole : Tous les jours sauf dimanche et lundi, le mercredi de 7h à 18h. Les marchés bi-hebdomadaires Les marchés hebdomadaires

Potimarron - Panier de fruits, légumes et produits fermiers et locaux en Normandie bio-culture-toulouse E-commerce : quels sont les éditeurs qui respectent le droit français ? Édité le 29/05/2014 Attention : Cet article ne vise pas à offrir un conseil juridique, mais simplement une synthèse de la législation française, avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon le 13 juin 2014. Ouvrir une boutique en ligne n’est pas une chose à prendre à la légère. Ne pas respecter la législation en matière d’e-commerce peut coûter cher, avec des amendes pouvant s’élever à plusieurs centaines de milliers d’euros ! Nous vous avons déjà donné notre avis sur les performances techniques de différents éditeurs de site Internet. L’e-commerce en France : quelles obligations légales ? Mentions légales Tout d’abord, votre boutique en ligne, tout comme n’importe quel site Internet, doit comporter une page « Mentions légales » contenant un certain nombre d’informations obligatoires. Attention, ces informations devront figurer aussi bien sur le site qu’au moment de la commande dans votre boutique. Quant à votre offre e-commerce, elle doit remplir les conditions suivantes : Indication du prix

Related: