background preloader

Numéro plurithématique de la Revue scientifique et technique, 2004 Volume 23 (3), décembre 2004 Épidémiologie et économie

Numéro plurithématique de la Revue scientifique et technique, 2004 Volume 23 (3), décembre 2004 Épidémiologie et économie
Related:  Peste des petits ruminantsPrincipaux sites

Le site Australien : National pests & disease outbreaks Maladie de Lyme Le choléra est une maladie diarrhéique épidémique, strictement humaine, due à des bactéries appartenant aux sérogroupes O1 et O139 de l'espèce Vibrio cholerae. Ce bacille fût initialement observé par Pacini en 1854 puis isolé en 1883 par Koch en Egypte. La bactérie Vibrio cholerae sérogroupe O1, biotype El Tor, est répandue sur toute la planète, qui subit actuellement la septième pandémie de choléra. > Lire la suite TECHNIQUES DE L INGENIEUR 10/04/09 Les nanoparticules en tête de liste des risques chimiques émergents au travail[Interview] Die L'Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au travail (EU-OSHA) vient de publier un rapport sur les risques chimiques émergents, à la fois nouveaux et croissants, liés à la santé et à la sécurité au travail. Entretien avec le professeur Reinert, l'un des co-auteurs du rapport. L'exposition aux substances dangereuses serait à l’origine de 74.000 décès liés au travail chaque année en Europe. Dietmar Reinert est le vice-directeur de l'institut de prévention des caisses allemandes d'assurance AT-MP. Il a co-écrit le rapport de l'EU-OSHA sur les risques chimiques émergents liés à la santé et à la sécurité au travail. Comment avez-vous procédé pour réaliser cette étude ? Dietmar Reinert : Nous avons recueilli l'avis de plus de 170 experts au cours de trois tours d'enquête, en nous appuyant sur la méthode européenne Delphi. Avez-vous été surpris par les résultats de l'étude ? Nous avons obtenu une liste avec plus de 80 risques différents. Ce n'était pas le but du rapport.

IRD SEPT 2009 Grippe aviaire : chez les oiseaux sauvages, les épidémies se propagent via l’eau septembre 2009 Fiches d'actualité scientifique Le virus H1N1 menace actuellement la planète d’une pandémie de grippe A. Mais qu’en est-il de son tristement célèbre cousin H5N1 et autres virus de l’influenza aviaire (1) ? Contrairement au premier, ils ne présentent que peu de risque de contamination pour l’homme. Chez les oiseaux, la situation est plus complexe : les symptômes sont variables, d’une maladie bénigne chez les oiseaux sauvages jusqu’à une infection rapidement mortelle chez les volailles domestiques. Pour quelque 250 espèces d’oiseaux, la Camargue est une halte migratoire indispensable à l’automne et au début du printemps sur leur trajet entre l’Europe et l’Afrique. Des oiseaux mais pas d’épidémie Afin de comprendre comment surviennent les flambées épidémiques, les chercheurs ont compilé des données démographiques et épidémiologiques sur les oiseaux sauvages circulant en Camargue de septembre 2005 à juillet 2006. Des virus persistants dans l’environnement

RECONNAÎTRE LA PESTE DES PETITS RUMINANTS Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, mise en mémoire dans un système de recherche documentaire ni transmise sous quelque forme ou par quelque procédé que ce soit: électronique, mécanique, par photocopie ou autre, sans autorisation préalable du détenteur des droits d'auteur. Toute demande d'autorisation devra être adressée au Directeur de la Division de l'information, Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, Viale delle Terme di Caracalla, 00100 Rome, Italie, et comporter des indications précises relatives à l'objet et à l'étendue de la reproduction.

Borréliose Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les borrélioses sont des maladies infectieuses causées par des bactéries véhiculées et transmises à l’homme par les tiques ou des poux. Ces bactéries, qui tirent leur nom du biologiste français Amédée Borrel, causent deux formes principales de borrélioses : les borrélioses tropicales (connues depuis plus longtemps sous le nom de fièvres récurrentes) et la maladie de Lyme. Ces deux maladies peuvent être considérées comme maladies émergentes, car le nombre des tiques et/ou le nombre de borrélioses semble augmenter rapidement (depuis quelques décennies) en Amérique du Nord, comme en Europe et en Afrique. Des vêtements couvrant tout le corps limitent le risque d'être mordu par des tiques. Maladie de Lyme[modifier | modifier le code] Borrelia burgdorferi, l'un des trois variants connus de la bactérie parasite qui cause la maladie de Lyme. Borrelia burgdorferi est la principale cause de la maladie de Lyme en Amérique du Nord.

TECHNIQUES INGENIEUR 15/04/11 « Des présomptions de toxicité sur des nanoparticules ont été établies » - Tribune [Didier Baptist Du 5 au 7 avril 2011, se tenait, à Nancy, une conférence organisée par l’INRS, en partenariat avec le réseau européen PEROSH, rassemblant 13 instituts homologues de l’INRS, sur les risques liés aux nanomatériaux et nanoparticules. Didier Baptiste, directeur scientifique à l’INRS, nous parle des enjeux de la recherche dans ce domaine. 465 chercheurs, experts, préventeurs et médecins, venus de 22 pays, se sont rassemblés pour partager leurs connaissances autour de la toxicité des nanoparticules, de la mesure des expositions et des méthodes de prévention. Bien que le risque lié aux nanoparticules ne soit toujours pas avéré, plusieurs laboratoires internationaux ont fait état de présomptions de toxicité sur certaines nanoparticules. La nature chimique et la concentration massique, utilisées habituellement comme critères pour caractériser les risques des produits chimiques, ne sont pas des paramètres suffisants pour les nanoparticules. Par Didier Baptiste, directeur scientifique à l’INRS

ONU 26/03/08 Ducks and rice major factors in bird flu outbreaks, says UN agency 26 March 2008 – Ducks, rice and people – and not chickens – have emerged as the most significant factors in the spread of avian influenza in Thailand and Viet Nam, according to a study carried out by a group of experts from the United Nations Food and Agriculture Organization (FAO) and associated research centres. “Mapping H5N1 highly pathogenic avian influenza risk in Southeast Asia: ducks, rice and people” also finds that these factors are probably behind persistent outbreaks in other countries such as Cambodia and Laos. The study, which examined a series of waves of H5N1 highly pathogenic avian influenza in Thailand and Viet Nam between early 2004 and late 2005, was initiated and coordinated by FAO senior veterinary officer Jan Slingenbergh and just published in the latest issue of the Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States. “We now know much better where and when to expect H5N1 flare-ups, and this helps to target prevention and control,” said Mr.

Manual on the preparation of rinderpest contingency plans T.U. Obi Visiting Scientist, EMPRES/Infectious Diseases Group, Animal Health Service, FAO, Rome Professor of Veterinary Medicine, University of lbadan, Ibadan, Nigeria P.L. Roeder Animal Health Officer, EMPRES/Infectious Diseases Group, Animal Health Service, FAO, Rome W.A.Geering Consultant, EMPRES/Infectious Diseases Group, FAO,Rome Former Director, Animal and Plant Health, Bureau of Resource Sciences and Deputy Chief Veterinary Officer, Commonwealth of Australia Editing, design, graphics and desktop publishing:Editorial Group, FAO Information Division Cover photo by permission of Dr. The designations employed and the presentation of material in this publication do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the Food and Agriculture Organization of the United Nations concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries. All rights reserved. Acknowledgements

Maladie de Lyme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle évolue sur plusieurs années ou décennies, en passant par trois stades (ces stades étant théoriques, car en réalité plus ou moins différenciés, parfois entrecoupés de périodes de latence ; ils peuvent se chevaucher pour certains symptômes). Non soignée et sans guérison spontanée au premier stade, après une éventuelle phase dormante, cette maladie peut à terme directement ou indirectement affecter la plupart des organes humains, de manière aiguë et/ou chronique avec des effets différents selon les organes et les patients, et finalement conduire à des handicaps physiques et mentaux. Des séquelles et rechutes sont possibles. Les critères diagnostiques, les dépistages, les traitements, comme l'aspect chronique de cette maladie font actuellement l'objet d'une controverse dans le monde médical, entre experts mondiaux[1]. Borrelia burgdorferi, l'un des trois variants connus de la bactérie parasite qui cause la maladie de Lyme.

NANO NORMA - JUILLET 2010 - Les nanotechnologies : fontaine de jouvence ? Selon un rapport de Thomson Reuters sur la propriété intellectuelle, le nombre de demandes de brevets déposées dans le secteur de la beauté en ce qui concerne les nanotechnologies est en très forte augmentation. Les marques faisant appel au préfixe "nano" se sont également multipliées entre 2000 et 2009, années de référence du rapport. L'étude, intitulée Can Nanotech Unlock the Fountain of Youth?, montre que le secteur de la beauté utilise de plus en plus massivement les nanotechnologies pour améliorer les performances des crèmes, écrans solaires, shampoings et autres produits de soin personnel. Le rapport s'appuie sur les inventions mentionnées dans les demandes de brevet et les brevets accordés entre 2003 et 2009, ainsi que sur les données des marques relatives aux années comprises entre 2000 et 2009 pour identifier les entreprises et les domaines de l'innovation nanotechnologique ayant connu la plus forte croissance dans ce secteur.

Related: