background preloader

Peut-on apprendre par le jeu? - Contact

Peut-on apprendre par le jeu? - Contact
Notre société dissocie souvent le jeu de l’apprentissage. Ainsi, jouer est perçu comme une activité peu productive, voire inutile, qui se mérite comme une récompense après un travail ayant demandé un effort important. L’engagement et le plaisir de jouer s’opposeraient à l’effort nécessaire pour apprendre. Cette vision dichotomique du jeu-plaisir et de l’apprentissage-effort ne tient pas compte de l’effort plaisant qu’il peut y avoir aussi bien dans le jeu que dans d’autres activités d’apprentissage. Et pourtant… Dans une perspective de psychologie positive et d’humanisme, jouer est considéré comme l’une des meilleures stratégies d’apprentissage. Jouer même en vieillissant Jouer est une activité humaine universelle; les historiens ont même observé des traces de jeux dans les anciennes civilisations d’Égypte et de Mésopotamie ainsi que dans les cultures indo-américaines. Mais quand un adulte est un «joueur», des inquiétudes surgissent. 1. 2. 3. Haut de page

http://www.contact.ulaval.ca/article_blogue/peut-on-apprendre-par-le-jeu/

Related:  Pédagogie du 21è siècleJeux en pédagogieLe jeu éducatif, les jeux sérieux et la ludificatioL'apprentissage par le jeu

Mettre en œuvre la différenciation pédagogique en lettres La nouvelle de Jean-Christophe Rufin, « Le Refuge Del Pietro », extraite du recueil Des histoires qui reviennent de loin (Folio 2012, Etonnants classiques) peut ouvrir sur l’ensemble des questionnements au programme du cycle 4 : aller vers l’inconnu, dénoncer les travers de la société, agir sur les autres… Si les quatre scenarii d’activités différenciées exposés dans le dossier sont plutôt centrés sur la compétence de compréhension et d’interprétation, ils convoquent également d'autres attendus de fin de cycle 4 : La proposition de différenciation s'opère autour de quatre leviers pédagogiques ainsi déclinés: La différenciation des contenus (un fragment différent de la même nouvelle pris en charge par un groupe) amène au fonctionnement d’une classe-puzzle, les élèves émettant des questions et des hypothèses auprès des autres groupes, pour reconstruire la chaîne des inférences, réviser les premières hypothèses et saisir les enjeux d’une histoire qui s’apparente à une énigme.

L’apprentissage par le jeu vidéo pour contrer le décrochage scolaire local En novembre 2015, le studio de jeux vidéo Ubisoft Montréal a annoncé le lancement de son programme CODEX, financé à hauteur de 8 millions $ sur 5 ans, destiné à promouvoir la persévérance scolaire au Québec et l’apprentissage par le biais du jeu vidéo. Le 9 mai dernier, Yannis Mallat, président-directeur général d’Ubisoft Montréal et Toronto, donnait une conférence au Cercle Canadien de Montréal au cours de laquelle il a souligné l’importance de former les travailleurs qualifiés de demain pour faire face à divers enjeux tels que les départs à la retraite des baby-boomers, la pénurie d’une main-d’œuvre qualifiée et l’émergence de nouveaux métiers liés aux évolutions technologiques. Forte de sa maîtrise des processus créatifs et de sa maîtrise technologique, Ubisoft Montréal a ainsi mis en place 13 initiatives visant tous les niveaux scolaires (primaire, secondaire, Cégep et universitaire), en partenariat avec 18 organismes dont l’École de technologie supérieure de Montréal. Partager sur

Réseau Ludus : jouer en classe – Apprendre avec les jeux Edu Game Jam 2017 Qui a dit que l’on ne pouvait pas apprendre en s’amusant ? La création d’un bon jeu vidéo éducatif est un véritable défi créatif, car elle nécessite à la fois des compétences d’enseignant et de créateur… Read moreEdu Game Jam 2017 Au réseau Ludus on a fait le pari de la mutualisation et ça marche plutôt bien.

Untitled Genially by laurence.gilmant on Genially Transcription Scoop it Cette infographie est collaborative. Le jeu sérieux à l’université Introduction En 2013, le Groupe de travail de la promotion du développement des compétences informationnelles (GT-PDCI) du réseau de l’Université du Québec s’est intéressé au concept de jeu sérieux à l’université. Le concept intéresse de plus en plus le monde de la pédagogie et est souvent abordé comme étant prometteur. Un sous-comité a donc été créé afin d’évaluer la pertinence de l’utilisation de jeux sérieux en contexte universitaire. Les objectifs étaient les suivants :

Fintech: un rapport préconise de croiser la finance et le jeu vidéo C'est l'une des recommandations qui se dégagent d'un rapport rédigé pour l'organisation Finance Montréal que La Presse a obtenu. Le document prône la création d'un pôle d'excellence Fintech dans la métropole - une sorte de « Maison Fintech » - visant à accélérer le développement de ce secteur et des entrepreneurs d'ici qui s'y consacrent. « Ça fait longtemps que je me promène en disant qu'il faut créer un pôle Fintech à Montréal. Jeu et pédagogie ou pédagogie par le jeu : pourquoi il faut jouer toute l’année en classe (et ailleurs) Vaste sujet me direz-vous ? Et vous auriez raison. Je pense qu’on pourrait y consacrer quelques livres. Pour me présenter en quelques mots sur le plan professionnel : enseignante en élémentaire et intervenante en orthopédagogie (quel mot bizarre…). J’ai créé une structure d’accompagnement pédagogique portant le nom d’HeuréCAP. Autrement dit, mon truc à moi, c’est d’accompagner les enfants en difficulté voire même en souffrance scolaire, avec ou sans trouble(s) des apprentissages.

Une nouvelle étude relativise l'impact de l'intégration du numérique dans les écoles Suffit-il d'équiper une école en tableaux numériques (TNI) et tablettes pour que la pédagogie change ? On se doute que non. Mais la question est renouvelée par l'étude eEduc Eval Bordeaux, que le Café pédagogique s'est procurée.

Related: