background preloader

La pédagogie Freinet au collège et au lycée

La pédagogie Freinet au collège et au lycée
Télécharger le texte au format RTF Sommaire Avant-propos Travailler autrement dans les collèges et les lycées aujourd’hui et demain, pourquoi ? Et comment répondre à ces questions ? TémoignagesNotesBibliographie « L'enfant n'est, à l'origine, ni un être passif, ni une marionnette, ni une cire molle extraordinairement docile... » Célestin Freinet Avant-propos La Pédagogie Freinet est née et s'est développée à l'école primaire autour des années 1920. La journée continue qui se déroule avec un enseignant unique, dans un lieu permanent, contraste, bien sûr, avec la journée du collège ou du lycée durant laquelle interviennent plusieurs adultes, dans des lieux spécialisés et diversifiés. Transposer la Pédagogie Freinet du primaire au secondaire n'est pas possible. Il est aussi possible d'introduire des techniques spécifiques, compte tenu de l'âge du public concerné. Les enseignants du secteur Second Degré de l'ICEM (Institut coopératif de l'École moderne) s'attachent à cette constante recherche. J. Related:  Pédagogie et NeurosciencesCoopérationOrganisation de classe

Apprendre de façon naturelle avec la Pédagogie Freinet Depuis le début de ma carrière, la pédagogie Freinet m’intrigue et me fascine aussi bien à travers les valeurs défendues que les démarches mises en œuvre. Jusque là, j’ai mis en place des outils, observé des classes et des pratiques, assisté à des salons, échangé avec des enseignants « Freinet », mais sans jamais oser me lancer vraiment. Il me manquait la compréhension fine du « pourquoi ». Et il me manquait le lâcher prise ! (J’en parle plus loin.) Cette pédagogie est malheureusement peu connue du grand public et quand on m’interrogeait sur ce sujet, ma réponse était toujours un peu confuse. Célestin Freinet (1896 – 1966), instituteur dans les Alpes-Maritimes, œuvre au long de sa carrière pour une pédagogie émancipatrice, contre l’école traditionnelle dont l’enseignement asservit les élèves, futurs citoyens. Trois faits marquants de sa vie peuvent aider à comprendre son engagement: Lors de la Première Guerre Mondiale, il se retrouve enrôlé dans l’armée. Des exemples de démarches : Cécile

LES INVARIANTS PEDAGOGIQUES Code pratique d’Ecole Moderne par C. FREINET – Ch'ti qui Recherche Ch'ti qui Versions numériques des publications des Groupes Freinet 59 et 62 Aller au contenu principal Ouvrir la recherche LES INVARIANTS PEDAGOGIQUES Code pratique d’Ecole Moderne par C. Partager : WordPress: Sur le même thème chtiqui Archives d’Auteur Author website Dans nos archives Article précédent Laisser un commentaire Du côté des GD 59/62 Pages et Articles Les plus vus Du côté de l’ICEM Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications. Ce site a été visité 1,626 fois ! Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com. Retour en haut ↑ %d blogueurs aiment cette page :

8 concepts pour une pédagogie ouverte et hybride | Jeff Tavernier Au travers de mes nombreuses lectures sur la pensée et l’apprentissage à l’heure du numérique, 8 concepts semblent revenir : Cognition : avec les avancées de l’imagerie cérébrale, impossible aujourd’hui de ne pas tenir compte des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance, de mémorisation, du langage, du raisonnement et de l’apprentissage dans la construction de dispositif pédagogiques. Communication : l’acte d’apprendre reste un acte social et d’échange. La relation avec l’enseignant et ses pairs sont au coeur du processus d’apprentissage. Collaboration : à l’heure de l’intelligence collective, il s’agit d’insister sur la co-construction dans l’horizontalité des relations humaines. Compétences : il s’agit de veiller à donner du sens aux connaissances pour les mettre en pratique au travers de capacités et d’attitudes qui permettront de construire des compétences transférables dans d’autres contextes, hors des murs de l’école. Crédit photo : mbeo WordPress:

Une expérience Freinet dans le secondaire : Le CLEF de La Ciotat Le Collège – Lycée Expérimental Freinet (CLEF (1)) de La Ciotat est la seule filière de pédagogie Freinet implantée dans un établissement secondaire public en France (2) . Après cinq ans de fonctionnement, dont trois ans avec des classes de troisième et terminale dont les résultats aux examens soutiennent la comparaison avec ceux des classes traditionnelles, cette expérience montre comment une pédagogie coopérative peut être mise en œuvre dans le cadre institutionnel d'un établissement secondaire et dans l'accomplissement des missions de l'Education Nationale (3) .Sans être un modèle à reproduire tel quel, c'est un exemple de l'apport des pédagogies coopératives face aux difficultés et défis que connaît l'enseignement secondaire aujourd'hui. Un collège lycée comme les autres ? Comme dans les autres établissements le programme (ainsi que les sections) est celui défini par l'Education Nationale. La pédagogie au CLEF : construction autonome du savoir ; individualité et citoyenneté 1. 2. 3.

Aider et accompagner les élèves, dans et hors l'école Coordonné par Sylvie Grau et Jean-Michel Zakhartchouk Si la question de l’aide a déjà été beaucoup travaillée, l’utilisation du mot « accompagnement », très à la mode, demande à être précisée. De quoi parle-t-on exactement ? Maëla Paul explique en quoi ce mot désigne beaucoup plus qu’une simple aide ou une assistance : l’accompagnement implique de se positionner en tant que professionnel dans ses postures et ses intentions, de se questionner en tant qu’individu sur le type de relation à mettre en place avec les élèves, et en tant que citoyen, sur le type de société qu’il s’agit de contribuer à construire. Avec Martine Lani-Bayle, c’est l’approche clinique qui vient en interférence donner un rôle primordial à la relation langagière entre l’apprenant et l’enseignant. Mais ces deux chercheuses nous disent la même chose : accompagner, c’est prendre une posture différente de celle de surplomb souvent attribuée à l’enseignant.

Le texte libre dans la pédagogie Freinet périence personnelle et collective de l'enfant et celui de sa destination : la diffu¬ sion vers les familles, d'autres écoles et la mise en place des stratégies requises. Ces divers registres se recoupent ou se superposent, sont bien sou¬ vent confondus, mais un examen attentif des textes, des situations, des ques¬ tions et des problèmes rencontrés montre que leur distinction est parfois nécessaire, utile, voire décisive. L'étude des thèses de Célestin Freinet et du mouvement Freinet sur le texte libre que nous proposons dans les pages qui suivent s'appuie sur un corpus constitué principalement 1) par les textes de Freinet lui-même, 2) la revue L'Éducateur (ou Le nouvel Éducateur selon les périodes) et les documents annexes produit par le Mouvement (dossiers, brochures spécifiques), 3) divers travaux de recherches portant sur la pédagogie Freinet. 1.

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques N° 114, décembre 2016 Auteur(s) : Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : À l’heure où le travail en équipe, l’intelligence collective et le travail collaboratif en projet sont ancrés dans le monde du travail, que les idées de collectifs citoyens, de fablabs et d’échanges de savoirs se développent, que se passe-t-il à l’école ? Ce Dossier interroge la manière de mettre en œuvre la coopération dans les classes, à l’appui des recherches en éducation. Côté enseignement, pour mettre en place cet apprentissage coopératif, l’enseignant.e peut organiser les situations de coopération selon différentes modalités qui dépendent des objectifs d’apprentissage visés : ce peut être le tutorat, où un.e élève est expert.e, l’autre novice ; ou encore l’aide spontanée entre les élèves, pour pallier les difficultés ponctuelles. Abstract :

freinet-français Le journal de classe : un exemple de construction coopérative du savoir Eléments de contexteEn primaire, une page est éditée chaque jour pour constituer le cahier de vie. Au collège, le même principe est adopté mais de façon hebdomadaire dans le cadre du cours de français. Objectifs Le journal de classe permet de construire un outil de travail commun à la classe; il est élaboré à partir des productions d'élèves ; le journal est à la fois mémoire de la classe (compte-rendu des Quoi de neuf ?, textes libres, textes du patrimoine abordés à partir de productions d'élève) et outil de travail de la langue. Mise en œuvre 1. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Garde-fous Le journal demande une gestion rigoureuse car il doit paraître toutes les semaines. Effets sur le climat et les résultats scolairesLe journal ancre les apprentissages dans la classe et dans le vécu des élèves qu'il contribue à transformer en matière d'apprentissage. Stéphanie Jolivet

pédagogie intégrative Le terme alternance induit en erreur. Il sous entend un processus disjonctif (soit en stage, soit à l’école) alors qu’il s’agit d’une succession pédagogique intégrative. Nous avons tous conscience que la formation par alternance induit forcément un changement de rythme entre des lieux, des espaces, des temps différents : l’école, l’entreprise… mais nous avons du mal à admettre qu’elle constitue un processus continu de formation. L’alternance (…), c’est d’abord (…) une succession de ruptures et de relations entre deux catégories d’espaces-temps, scolaire d’une part, socioprofessionnelles d’autre part, dans lesquels le sujet alternant assure des apprentissages de nature différente et complémentaire. WordPress: J'aime chargement…

Coopération au Collège-Lycée En 2012 est créée une liste d'échanges Coop2nddegré pour permettre à des enseignants de collèges et lycées de changer leurs pratiques en toute sécurité. Parallèlement à cela, les colloques PIDAPI-ICEM34 depuis leur 5ème éditionen en mai 2015, invitent des profs de collèges pour présenter leurs pratiques coopératives. Le résultat est tellement enrichissant que, depuis lors, tous les colloques ont eu la chance d'avoir un représentant du second degré pour une présentation. Il s'en est suivi une intensification des relations entre les professeurs. En 2015, avec l'arrivée des nouveaux programmes et du nouveaux cycle3, le besoin de faire évoluer nos pratiques et d'échanger, de coopérer dans nos classes et entre nous est encore plus évident. La liste mail s'étoffe et les échanges s'intensifient. Pour particper à cette liste, faites une demande. Rencontre à Léon Cordas - "Pratqiues coopératives communes à toutes les disciplines" - mai 2017 Rencontre à Léon Cordas - "L'évaluation" - mars 2017

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : La différenciation pédagogique en classe N° 113, novembre 2016 Auteur(s) : Feyfant Annie Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Le constat de l’accroissement des inégalités scolaires en France, relevé par les dernières évaluations PISA et par le récent rapport du CNESCO, alarme les partenaires de l’école et relance le débat de « la gestion de l’hétérogénéité des élèves ». La réponse classique à cette diversité (culturelle, sociale, scolaire, cognitive, etc.) a été d’envisager une pédagogie différenciée ou une différenciation pédagogique. Ce dossier interroge bien sûr le concept quant au(x) sens à lui donner et aux principes mis en avant par les uns et les autres. Abstract : The observation of the increase in educational inequality in France, noted by the latest PISA results and the recent report of CNESCO, alarm the school partners and revive the debate about "managing the heterogeneity of the students."

Jean Piaget – L'œuvre De la logique de l’enfant à la logique de l’adolescentUne brève caractérisation de la pensée formelleLe groupe INRCLa combinatoire propositionnelle et le groupe INRCPsychologie et modélisation logiqueDeux familles de problèmes De la logique de l’enfant à la logique de l’adolescent Le développement de la pensée représentative passe par deux grandes étapes caractérisées par la nature des rapports de cette pensée aux objets qu’elle considère et par la nature des structures logiques qui sous-tendent les conduites et les notions des sujets. La première étape, qui s’étend de deux à douze ans environ, est celle de la construction de la pensée concrète, dont les acquis se retrouvent dans la seconde étape. Quant à la seconde étape, elle se caractérise par l’apparition d’une nouvelle forme de pensée, dite "formelle". La découverte de la pensée de l’adolescent – de mettre en évidence la parenté structurale des différents domaines de la pensée concrète, Haut de page Le groupe INRC

Un jour avec… la classe coopérative du collège Van Gogh d’Émerainville L’année dernière, lors de la journée académique de la Cardie intitulée « Chercher pour comprendre, Coopérer pour apprendre », nous avions eu le plaisir d’accueillir Sylvain Connac, spécialiste des pédagogies coopératives. Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université Paul Valéry de Montpellier et professeur des écoles, Sylvain Connac est aussi l’auteur d’Apprendre avec les pédagogies coopératives. Démarches et outils pour l’école (Paris, ESF éditeur, collection pédagogies – 2009), un ouvrage de référence donc il nous a donné un aperçu au cours de sa conférence intitulée « Coopération entre élèves et apprentissages scolaires ». Après la théorie, la pratique ! Memento de la DGESCO sur la coopération Pour aller plus loin : le conseil coopératif version longue

Related: