background preloader

Plantes comestibles, médicinales - Etre ou ne pas… - Lamier pourpre - Alchemille - l'Oseille - Plantain lancéolé - Le sureau noir… - la Sauge ( salvia… - un parasite... - Raiponce ...à la… - Pimprenelle et ..... - Le blog de Sergio

Plantes comestibles, médicinales - Etre ou ne pas… - Lamier pourpre - Alchemille - l'Oseille - Plantain lancéolé - Le sureau noir… - la Sauge ( salvia… - un parasite... - Raiponce ...à la… - Pimprenelle et ..... - Le blog de Sergio
Samedi 31 mai 2008 6 31 /05 /Mai /2008 11:35 ou l'arbre aux multiples usages Le sureau noir appartient à la famille des Caprifoliacées C'est un arbre qui a besoin de soleil ou mi ombre et que l'on trouve donc surtout dans les haies. Particularié. Ses branches sont creuses - Son bois servait à la fabrication des flûtes d'où son nom latin. - C'est un refuge pour tout un tas d'insectes de par cette caractéristique Pratiquement tout est utilisable dans cet arbre, c'est pourquoi il était vénéré dès l'antiquité. Je retiendrai pour ma part l'usage fait avec ses fleurs. - En décoction ,elles ont des propriétés calmantes et adoucissantes pour la peau. - Elles favorisent la transpiration et sont utilisées pour soigner la grippe, le rhume. - En cuisine, on la retrouve dans les confitures, les beignets, les tartes Mais aujourd'hui, je vous propose comme recette, du vin de sureau Ceuillir 7 ombrelles ( fleurs ) de sureau ou un peu plus suivant la taille. 3 litres de vin - rouge , blanc ou rosé.

Recettes de Sirops Faire ses sirops maison ! Quel plaisir que de réaliser et déguster les arômes de nos sirops artisanaux. Et en plus, c'est facile, ludique, économique, délicieux et naturel ! Votre fantaisie et votre créativité peuvent s'exprimer dans la confection de ces recettes de sirops maison. Il faut veiller cependant à ne pas faire n'importe quoi sous peine de gâcher une bouteille et le temps de macération que votre patience a supporté : veillez à suivre les recettes à la lettre. Ces sirops se conservent facilement entre 6 mois à 1 an. A utiliser en cocktails, avec de l'eau plate ou gazeuse, avec du lait, comme sauce sur vos desserts etc... -Autres boissons à réaliser soi même: Vodkas Arrangés, Rhums Arrangés, Vins, Crèmes, Liqueurs, Laits.

Cuisine des fleurs comestibles avec CUISIFLOR,legumes anciens,recettes cuisine fleurs sauvages ou cultivees,ateliers jardin et cuisine florale,animation floralies et fetes des fleurs par Pierrette Nardo Cuisine AZ, Recettes de cuisine de A à Z Recettes jus de fruits limonades kéfir. Jus de fruits limonades kéfir naturels limonade aux fleurs de tilleul préparation 10 minutes + 20 minutes ingrédients 1 grosse poignée de fleurs de tilleul séchées, 6 litres d'eau, 500 g de sucre, 2 décilitres de vinaigre de pomme, 1 citron. Prélever le zeste du citron puis en extraire le jus. Mettre ensuite tous les éléments de la recette dans un grand pot en grès. Placer ensuite le récipient pendant 3 jours au soleil. Lorsque de petites bulles se forment en surface, filtrer la limonade à travers un tissu fin. Verser la boisson dans des bouteilles (de préférence avec des fermetures à ressort) puis ranger ces bouteilles de limonade debout, à la cave. Cette limonade pourra être consommée après quelques jours de repos. limonade aux fleurs de sureau recette 1 préparation 10 minutes + 20 minutes ingrédients 4 ombelles moyennes de fleurs de sureau, 2 litres d'eau, 225 g de sucre, 2 citrons. Récolter les ombelles en juin, les nettoyer mais ne pas les laver. Émincer les citrons. Après 5-6 jours, des bulles d'air devront se former. recette 2

Herboristerie: récolte, séchage et conservation - Le livre des Secrets Quelles plantes choisir ? Où peut on les trouver ? Plantes fraiches Aussi souvent que possible, il vaut mieux utiliser les plantes dans leur prime fraîcheur. Comme toute matière vivante, leurs éléments de base constituent des forces dynamiques interagissant avec les différents systèmes de l'organisme humain, eux-mêmes en continuel processus de transformation. L'idéal est, évidemment, de cultiver soi-même des plantes médicinales dans les meilleures conditions possibles. La plupart des annuelles se cultivent assez facilement en contenant : souci, basilic, persil, de même que certaines vivaces, particulièrement le romarin et la verveine citronnée, qui ne supportent pas nos hivers rigoureux et gagnent à être rempotés à l’automne, après leur séjour estival au jardin. Pour la culture en pot, choisissez un terreau pour plantes d’intérieur du commerce, ou composez le vôtre avec, en parts égales, du compost (de fumier de mouton ou de crevette), de la mousse de tourbe. Plantes séchées Le séchage

cuisine sauvage L'ortie comme aliment L'ortie est une plante sauvage couverte de petits poils piquants et urticants. Aussi détestée qu'adorée, c'est une plante super nutritive qu'il faut cueillir avec le respect qu'elle impose! Valeur nutritive de l'ortie L'ortie est une véritable découverte du monde sauvage. La teneur en minéraux de l'ortie peut varier jusqu'à 30 fois¹ ² ³ ⁴, d'où l'importance de consulter la fiche nutritionnelle. Attention, il est important de s'assurer que l'ortie n'est pas issue d'un sol contaminé au plomb, car l'ortie l'accumule tout aussi efficacement le plomb que les autres minéraux⁵. * Les valeurs pour les minéraux sont issus de la moyenne entre la valeur minimum et la valeur maximum affichées par les analyses. Propriétés médicinales de l'ortie C'est de longue date que l'ortie est considérée comme la plante par excellence contre l'anémie. Cuisiner l'ortie fraîche Faire de la poudre d'ortie séchée La poudre d'ortie séchée est un trésor. Cueillette de l'ortie L'ortie adore l'eau. Culture de l'ortie Sources :

Sauvagement-Bon La CONSOUDE cette plante méconnue : de_tout_un_peu Mais attention, les feuilles contiennent un alcaloïde qui, consommé en trop grandes quantités ou trop souvent, peut être nocif (troubles hépatiques). Il ne faut en aucun cas consommer la racine. Enfin, ultime précaution, après récolte, lavez vos feuilles à l'eau vinaigrée et ou salée, avec le même soin que celui apporté au lavage des légumes. Beignets de consude farcis au chèvre frais (entrée pour 4 personnes) Pâte à crêpes : de farine1 oeuf1 dl de bière1 pincée de sel20 g de beurre liquide Préparer la pâte en ajoutant le beurre liquide à la fin. 1 petite tomme de chèvre fraîche ou fromage frais double crème 10 petites feuilles de livèche(Ache de montagne) sel et poivre Hacher les feuilles de livèche, mélanger au fromage de chèvre et assaisonner. 16 jeunes feuilles de consoude Les laver et sécher délicatement. Une des faces de la feuille de consoude est hérissée de petits poils. beurre à rôtir Chauffer dans une poêle à revêtement antiadhésif. Servir très chaud. Consoude à la japonaise Bon appétit.

Related: