background preloader

Abattre un arbre - 6 étapes indispensables - Husqvarna

Abattre un arbre - 6 étapes indispensables - Husqvarna
Related:  AbattageAbattage

Techniques d’abattage et sécurité Distance de sécurité : au moins deux fois la hauteur de l’arbre Avant de commencer l’abattage, assurez-vous que personne ne se trouve dans la zone dangereuse. Cette zone est définie par un cercle dont le rayon est égal au double de la hauteur de l’arbre à abattre. Portez, ainsi que la personne qui travaille avec vous, une veste ou un blouson de travail de couleur de sécurité pour être bien repérables, l’un par l’autre, et par les passants. La direction d’abattage Commencez à prévoir la direction d’abattage dès que vous vous approchez de l’arbre. Observez l’arbre. Il est bon que vous puissiez travailler à une hauteur convenable pour le travail d’ébranchage qui suit. Click to enlarge Déterminer le point de chute Lors d’abattage d’arbres à proximité de bâtiments, il est souvent important de pouvoir contrôler tant la direction que le point de chute de l’arbre. Choisissez le sens de la chute la plus naturelle possible La plupart des arbres ont un sens de chute naturel.

L’abattage, étape par étape - Comment utiliser une tronçonneuse Jonsered A. Sciez le trait d’abattage au niveau de la pointe de l’entaille d’abattage, ou légèrement au-dessus. Laissez une mesure (charnière d’abattage) d’au moins 3 cm (env. 1 1/4 pouce). B. Si le diamètre du tronc est inférieur à la longueur du guide-chaîne, vous pouvez entailler le trait d’abattage directement du côté du tronc opposé à l’entaille. C. D. E. Remarque : si vous en êtes à vos débuts dans le métier, nous vous recommandons de ne pas abattre des arbres dont le diamètre est supérieur à la longueur du guide-chaîne. Comment abattre un arbre ? : direction de chute Ici nous allons voir comment abattre un arbre. Avant de commençer, vous devez être familiarisé avec votre tronçonneuse. Deuxième point important dans l'abattage d'un arbre, ne travaillez jamais seul. Vous devez aussi avant de continuer, connaître la hauteur de l'arbre. Avant de continuer, dégagé la zone autour de l'arbre afin de ne pas se prendre les pieds dans une branche qui pourrait vous faire tribucher. Donc une fois que la direction de chute a été déterminée, il est parfois nécessaire d'enlever les contreforts observables à la base de certain tronc. Attention : si vous vous êtes trompé dans la direction de chute et si la coupe oblique de l'entaille d'abattage est exécutée trop à plat, le tronc peut porter sur cette coupe d'abattage oblique, se fendre et changer de direction de chute. Suite : comment abattre un arbre ?

abattage d'un arbre penché et dangereux L'abattage d'arbres penchés : Le danger d'abattre un arbre penché est l'éclatement du tronc avant que le trait d'abattage ne soit terminé. Les bûcherons utilisent parfois un serre tronc afin d'éviter justement les accidents au cas ou le tronc éclate. Cet éclatement du tronc dépend aussi des essences. Pour éviter l'éclatement : S'aider du schéma ci dessous. Nous avons donc vu ensemble différentes méthodes que l'on peut rencontrer quand on décide d'abattre un arbre. Ces 3 méthodes vues sont : - Abattage directionnel. - Les techniques d'abattage sur des arbres de grand dimension. - Les abattages particuliers. Si vous avez un doute, il vaut mieux éviter de vous lancer dans l'abattage d'un arbre.

KOX - Le maniement du levier d'abattage L'abattage d'arbres fait partie des travaux les plus dangereux et les plus pénibles physiquement lorsqu'ils sont effectués à la main (même en utilisant une tronçonneuse). Pour faciliter ces travaux, il existe de nombreux outils, notamment le levier d'abattage. Il s'agit d'un outil universel permettant de retourner des billes et de faciliter l'abattage. Ce Conseil de Spécialiste vous explique comment l'utiliser et attire votre attention sur les points importants concernant son maniement. Ce Conseil de Spécialiste est destiné à informer l'utilisateur des points importants à considérer lors de l'utilisation d'un levier d'abattage et ne remplace en aucun cas la réglementation en cours concernant la prévention d'accidents ou des directives propres à l'entreprise. Il existe de nombreux organismes qui, au sein de formations sur l'utilisation de tronçonneuses, enseignent le maniement adéquat d'une tronçonneuse. Le travail en forêt Ne jamais travailler seul. Le levier d'abattage

définition du débardage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mode de débardage ancien[modifier | modifier le code] Le verbe desbarder est connu en 1522 avec, en particulier, le sens de « décharger un bateau ». La graphie ancienne disparaît vers 1740. Dans les mines, les carrières ou les forêts, le débardage concerne surtout le transport habituel du matériau abattu ou coupé (bois, grumes, pierre) ou extrait (minerais), parfois taillé (pierre de taille au carré), vers le chemin, la voie, la rivière, le sommet de la pente qui, à partir du chargeoir ou lieu de chargement, permet son transport au-delà. Au XIXe siècle, le débardage dans le monde agricole peut correspondre à l'évacuation des racines de plantes à racines pivotantes, par exemple de betteraves, après leur arrachage dans les champs vers les chemins carrossables. Débardage des bois en forêt[modifier | modifier le code] Le débardage forestier repose sur différentes techniques : Débardage par bœufs, États-Unis, vers 1900

Tronçonnage du bois : abattage, débitage, ébranchage, élagage... Abattage L’abattage d’un arbre est une opération délicate qui demande un peu de réflexion. Avant de commencer, réfléchissez dans quel sens souhaitez-vous que tombe l’arbre et vérifiez qu’aucune personne, ligne électrique, bâtiment… ne se trouvent dans le périmètre de l’arbre à couper. N’hésitez pas à vous faire aider par une personne ayant de l’expérience dans le domaine… 1) Installez des cordes autour du tronc pour pouvoir, une fois coupé, le faire tomber dans la bonne direction.2) Faites une 1ère coupe horizontale, dite de « sole », le plus bas possible et du côté où vous souhaitez que tombe l’arbre. NB : Tronçonnez toujours à pleine puissance en attaquant le bois avec le milieu de la chaîne. Ebranchage Une fois l’arbre au sol, il faut enlever les branches avant de le débiter. Débitage Une fois l'arbre ébranché, il faut débiter le tronc en plusieurs morceaux. Elagage Depuis le sol : Depuis l'arbre : Depuis une échelle : Connaître la nature du bois à couper Dureté du bois

Abatteur manuel - Les métiers de la forêt Tu possèdes… Une bonne dextérité manuelleDe l’endurance physiqueUn bon sens de l’observation et de l’organisationDes aptitudes pour respecter les directives et les règlements en vigueur comme des normes SST Tu aimes… Être à l’extérieurTravailler avec des outils et de la machinerieTravailler physiquementAccomplir des tâches selon des directives déjà établies Le métier d’abatteur manuel est pour toi! L’abatteur manuel est un professionnel qui utilise la scie à chaîne pour couper, ébrancher et tronçonner les arbres lors de l’exécution de travaux de récolte forestière. Scolarité… DEP en abattage manuel et débardage forestier * Possibilité de reconnaissance des acquis et des compétences (RAC): pour plus d’information, consulte ce site www.reconnaissancedesacquis.ca en choisissant le secteur de formation « 12 – Foresterie et papier » Conditions de travail… Institutions d’enseignement

Lexique foret : glossaire et définition domaine forestier Chaque métier a son jargon. Celui de l’exploitation forestière, activité qui remonte aux gaulois (les archéologues ont démontré le recul de la forêt sur cette période), est riche : Abattage : Opération consistant à couper un arbre sur pied. Afforestation : voir boisement. Agroforesterie : Méthode de culture associant des plantations forestières espécées sur un terrain exploité par l’agriculture (pâturage, fauche). Aménagement forestier : L’aménagement forestier consiste à planifier de façon rationnelle la gestion d’un massif forestier. Arboricole : Qui a rapport à la culture des arbres. Arboriculture : Désigne l’activité humaine qui consiste à cultiver des arbres. Arbre : Un arbre est une plante ligneuse de plus de sept mètres de haut. Arbrisseau : Plante ligneuse se ramifiant dès la base et ne dépassant pas 6 à 7 mètres de hauteur. Arbuste : Plante ligneuse dont la tige n’est pas ramifiée dès la base d’une taille inférieure à 8 mètres. Bille : Tronçon découpé dans une grume.

Related: