background preloader

Une mémoire d'éléphant ?

Une mémoire d'éléphant ?
Related:  Mind Mapping ou cartes mentalesneurosciences & apprentissage

Synapse : une puce IBM qui imite le cerveau humain L’avenir de l’homme, c’est vraiment l’ordinateur. IBM veut à nouveau le démontrer via Synapse. Ce 18 août, Big Blue a révélé le résultat de ses recherches sur une architecture de puce électronique « conçue pour imiter les capacités du cerveau humain pour percevoir, agir et comprendre. » Elle apprend de ses expériences, fait les associations nécessaires, vérifie ses hypothèses et se souvient des résultats, ce qui lui permet de s’adapter seule aux nouvelles situations. Comme un cerveau biologique. Baptisées « neurosynaptic computing chips » , les puces issues de cette architecture « Systems of Neuromorphic Adaptive Plastic Scalable Electronics » (Synapse) devraient permettre d’utiliser « plusieurs ordres de grandeurs d’énergie et de place de moins que les ordinateurs actuels » , selon le communiqué d’IBM. L’architecture du mathématicien John von Neumann (en savoir plus sur sa page Wikipedia) est le modèle de référence pour les micro-processeurs actuels mais elle atteindrait ses limites.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

Cerveau, apprentissage et enseignement Il y a quelques années, la pertinence de s’intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée. Intuitivement, les chercheurs, les enseignants et les autres intervenants du milieu de l’éducation se doutaient bien de l’existence d’un lien important et profond entre le cerveau et les apprentissages scolaires. Cependant, ce lien n’était ni clair ni appuyé sur des connaissances scientifiques solides, ce qui rendait les retombées éducatives des recherches sur le cerveau somme toute peu nombreuses et fragiles. Aujourd’hui, par contre, grâce aux avancées considérables de l’imagerie cérébrale et des neurosciences en général, cette situation a considérablement changé. Première découverte : l’apprentissage modifie l’architecture du cerveau La première découverte concerne la relation entre apprentissage et cerveau. Nous savons aujourd’hui que cela est en bonne partie erronée. Deuxième découverte : l’architecture du cerveau influence l’apprentissage Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner

Logiciel de Cartographie Mentale - Créer des cartes mentales en ligne Neurosup : projet de neuroéducation Comment concevoir un cours en ligne ? Voici une méthode efficace ! Comment concevoir une formation à distance via Internet ? Voici une méthode efficace en 4 étapes : analyse, développement, implémentation et évaluation. Beaucoup d’entreprises hésitent encore à créer un cours en ligne ou une formation mixe (blended learning : qui allie cours en présentiel et formation à distance). Comment s’y prendre ? Quelles sont les étapes à respecter ? Je suis moi-même confronté au problème en tant que formateur, concepteur de formation mais aussi en tant que participant à de nombreux MOOCs (Massive Online Open Courses – cours massifs en ligne et gratuits). Et, tout au long de mes recherches, j’ai glané quelques trouvailles intéressantes que j’ai envie de partager avec vous. Aujourd’hui, je vous propose une méthode de conception de formation à distance en quatre étapes. Le « Course design » inspiré du « design éducatif » Debbie Morrison s’est inspirée d’un ouvrage de Klaus Krippendorf, sur le design, ses origines philosophiques et ses relations avec le langage.

Charge cognitive Cet article concerne la théorie en psychologie cognitive. Pour le principe de sociologie traitant de la charge cognitive que représente la gestion du foyer au quotidien, voir charge mentale ménagère. La charge cognitive est une théorie développée par John Sweller (en) et Fred Paas qui explique les échecs ou les réussites des personnes essentiellement en activité d'apprentissage mais aussi en activité de résolution de problème. La théorie de la charge cognitive met en jeu la capacité de stockage d'informations en mémoire de travail et l'intégration de nouvelles informations. Théorie[modifier | modifier le code] Mémoire de travail[modifier | modifier le code] La mémoire de travail ne peut gérer qu'un nombre limité d'informations à la fois, le nombre habituellement avancé étant de 3 à 4 informations. Schémas mentaux[modifier | modifier le code] Si la mémoire de travail ne peut traiter que trois données simultanément, la taille de ces données n'est, semble-t-il, pas limitée.

Atelier n°1 : Structurer ses idées avec le mind-mapping (vidéo) Les Podcasts de l'Université de Grenoble > Atelier n°1 : Structurer ses idées avec le mind-mapping (vidéo) Atelier n°1 : Structurer ses idées avec le mind-mapping (vidéo) Cet épisode fait partie du podcast Les Ateliers de l'information 25 Sep 2012 16:07:37Jean-Michel Mermet42 min498.88 Mo> Télécharger ( .m4v ) > Intégrer dans votre site webCopiez et collez ce code HTML pour afficher ce média sur votre site web (basé sur Flash). Vous pouvez adapter la hauteur et la largeur en donnant d'autres valeurs en pixels aux attributs "width" et "height" dans le code. mind-mapping Laissez un commentaire Dernières nouvellesLa vidéo : reine des contenus sur le web et les réseaux sociauxUn article intéressant suite à une étude effectuée par la société Adobe. Les Podcasts de l'Université de Grenoble sont propulsés par WordPress & FeedWordPress • Nous contacter • Mentions légales • Thème dessiné par yagraph

eLearnAgency - Blog - Neurosciences et e-Learning es neurosciences nous apprennent que l’exploitation des outils numériques, avec notamment les possibilités offertes par le multimédia, peut permettre de faciliter l’apprentissage. Lorsqu’une personne est attentive, elle retient en moyenne seulement 10% de ce qu’elle lit contre 50% de ce qu’elle voit et entend (Roger Mucchielli, 2006) a mémorisation des informations peut dépasser un taux de 80% si la personne répète ce qu’elle lit et/ou réalise une action l’impliquant. Ceci est dû au fait que lors d’une phase d’apprentissage, différentes zones du cerveau peuvent être sollicitées afin de faciliter d’une part le traitement de l’information et d’autre part sa mémorisation. Mais comment optimiser celle-ci avec des dispositifs e-Learning ? La théorie cognitive de l’apprentissage multimédia e nombreux scientifiques exerçant dans le domaine de la psychologie ont mené des études pour comprendre les mécanismes de rétention de l’information. L’apport du multimédia

Les intelligences multiples de Howard Gardner Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ? Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ? Le psychologue américain Howard Gardner a révolutionné notre façon de penser l’intelligence. Lorsque Binet et Simon, deux Français, ont inventé le concept de Q.I. (quotient intellectuel) ils ne voulaient pas mesurer l’intelligence en tant que phénomène abstrait. Cette distinction purement fonctionnelle était héritée du modèle de division du travail de Taylor : d’un côté, les intellectuels qui décident – aujourd’hui, on les appellerait des « leaders« . Ken Robinson exprime très bien cette conception de l’intelligence et du parcours scolaire dans une de ses conférences sur le paradigme de l’éducation. Depuis, plusieurs psychologues ont tenté de renouveler notre conception de l’intelligence, voire « des intelligences ». Des dominantes, pas des exclusives J'aime :

Usages du mindmapping papier ou électronique « Trouve ta voie ! Il y a les partisans du mindmapping manuel, sur papier. Et il y a les tenants du mindmapping électronique. Les uns et les autres aiguisent leurs arguments et campent sur leurs positions. Lequel est le meilleur ? Les deux ont des avantages et des inconvénients. Passons-les un peu en revue… C’est une carte publiée sur Biggerplate par Toni Krasnic, l’auteur de Concise Learning, qui m’a inspiré cet article. C’est vrai que les logiciels de mindmapping offrent des avantages indéniables : j’en suis un utilisateur fervent et quotidien. Mais faut-il jeter le mindmapping papier pour autant ? Non. Comparons les avantages et les inconvénients des deux méthodes (Cliquez sur la carte pour l’agrandir ou ici pour la télécharger depuis Biggerplate, la plus grande communauté de mindmappeurs au monde). Votre mindmapping : papier ou logiciel ? Comme je le disais récemment dans l’échange organisé par Signos, les logiciels de mindmapping ont déjà transformé les usages du mindmapping. Quel est mon objectif ?

Qu'est ce que le mind mapping et comment démarrer immédiatement ? Inscrivez le site à votre lecteur RSS pour ne manquer aucun article ! Flux RSS. Pour savoir ce qu’est un flux RSS, Cliquez ici. Merci de lire cet article, je suis honoré. Le mind-mapping (ou carte heuristique) est un moyen graphique et ludique de représenter les idées, les concepts, les problèmes, les livres, les films, les cours … et à peu près tout ce qui existe sur cette planète. Et même ce qui n’existe pas encore, car le mind mapping est un prodigieux outil pour trouver de nouvelles idées et innover. Créer une mind map est simple, amusant et très efficace pour booster l’apprentissage et la mémorisation. A quoi ca ressemble une mind map ? Il existe énormément de façons de créer une mind map. Cela va du plus simple : …. au plus complexe Certaines mind maps sont tout à fait étonnantes : A quoi ca sert une mind map ? Une mind map, c’est comme si vous dessiniez une cartographie de votre propre cerveau et de comment il fonctionne. Voici mes applications préférées pour utiliser les mind maps :

Pourquoi le Mindmapping est-il si efficace pour étudier ? Pourquoi dit-on que le Mindmapping peut aider les étudiants ? Est-ce vraiment si efficace ? Et si oui, pourquoi ? A ces questions, on peut répondre sans hésitation : OUI, le Mindmapping est une méthode efficace pour étudier. La vue : le sens dominant d’une majorité de personnes Une étude de Linda Kreger Silverman, Docteur en psychologie de l’Université du Colorado, menée sur 750 élèves, a démontré qu’environ 30% d’entre eux utilisaient fortement le canal visuel-spatial, 25 % d’entre eux utilisaient principalement le canal auditif-séquentiel, et 45% utilisent les deux ensemble. Ce qui veut dire que l’enseignement actuel, basé principalement sur les mots, répond vraiment aux besoins de 25% de la population scolaire! Répartition des canaux sensoriels dominants Une méthode qui sollicite tous nos sens ! Par son utilisation de mots-clés, d’associations et de relations entre les concepts stimule également l’utilisation du canal auditif et de l’intelligence verbale. Vous avez aimé cet article ?

Les 7 règles de base pour réaliser une carte heuristique Voici les règles fondamentales pour concevoir et réaliser une carte heuristique efficiente 1 La feuille de papier est utilisée dans le format paysage. La feuille de papier sera orientée dans le sens panoramique, car nous avons une vision plus large que haute. Nos écrans de cinéma, de TV et d’ordinateur ont adopté depuis longtemps ce format. Il s’agit de ne pas contrarier notre fonctionnement naturel. Toutes les règles énoncées adopteront ce principe. Un dernier point, elle est de préférence sans lignes et sans carreaux. 2 Le cœur est beaucoup plus qu’un titre simplement informatif. Il doit posséder un pouvoir évocateur puissant. Il n’est pas enfermé dans un cadre ou un cercle, il inspire l’ouverture Une image est préférable à un mot. Pour des raisons pratiques, le cœur est bien au centre de la feuille pour que les branches puissent être ramifiées tout autour de façon équilibrée, ni trop sur un côté, ni trop en haut ou en bas. Nous éviterons la verticalité car elle nuit à la lisibilité.

Related: