background preloader

PIX : un nouveau cadre de référence pour remplacer le B2i

PIX : un nouveau cadre de référence pour remplacer le B2i
Le B2I disparaîtra définitivement à la rentrée 2017. Un cadre de référence est appelé à le remplacer. La plateforme PIX permettra de valider ses compétences numériques. La plateforme PIX permettra de valider ses compétences numériques, à la place du B2I. Dans le cadre du socle commun de compétences et des nouveaux programmes, qui « confortent la place du numérique dans les enseignements », un projet de « cadre de référence des compétences numériques » a été élaboré, indique Eduscol. Commun à l’enseignement scolaire et au supérieur, ce référentiel vise à remplacer le B2i (brevet informatique et internet) – qui a disparu à l’école et au collège depuis septembre 2016, et qui devrait être supprimé au lycée à la rentrée 2017. Selon le projet de cadre de référence, une attestation du niveau de maîtrise des compétences numériques sera « délivrée aux élèves à partir de l’année scolaire 2017-18 » – pour la scolarité obligatoire. 5 domaines de compétences La plateforme PIX (version bêta) Fabien Soyez

http://www.vousnousils.fr/2017/01/19/pix-un-projet-de-cadre-de-reference-pour-remplacer-le-b2i-598424

Related:  Réflexion sur l'educationCulture numériquelemoine44Référentiels et curriculum info doc

Classe virtuelle : une solution crédible pour maintenir l’engagement et la motivation des apprenants ? - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs Crédit photo @Freepik En pleine transformation numérique, la formation est devenue de plus en plus mobile, distancielle et asynchrone, notamment pour répondre aux nouvelles attentes des entreprises et de leurs salariés. Coûts réduits, plus grande flexibilité, meilleure accessibilité, plus grand éventail de choix… si les avantages du digital learning sont nombreux, certaines problématiques persistent, notamment autour de l’engagement des apprenants et de la complétude des parcours d’apprentissage numérique. Apprendre à coder, c’est « fondamental » Depuis la rentrée 2016, l’enseignement du code informatique est entré dans les programmes de primaire et de collège. Le code informatique est-il l’un des « fondamentaux » de l’école ? Réponse avec les points de vue de David Wilgenbus et Gilles Dowek, qui intervenaient tous deux lors d’une rencontre organisée par l’APEL, association des parents d’élèves de l’école libre. Le 24 novembre dernier, l’association des parents d’élèves des établissements privés (APEL) organisait au Sénat un rendez-vous presse autour de l’apprentissage du codage à l’école avec à la fois des acteurs engagés à divers niveaux dans ce nouvel enseignement et deux chercheurs : David Wilgenbus, auteur de 1,2,3 Codez avec la Fondation La main à la pâte, que nous avons récemment interviewé, et Gilles Dowek, informaticien et philosophe, qui a aussi participé à l’élaboration de l’ouvrage. La pédagogie avant les tablettes

Matrice et lycée – Doc'Toulouse La matrice EMI a servi de base à la publication d’un document d’appui pour l’éducation aux médias et à l’information au lycée sur le modèle de celui écrit pour le cycle 3 et le cycle 4. Ce travail de simplification a été mené par le groupe TraAM de l’académie de Toulouse. Les séances pédagogiques sont proposées à titre indicatif et non exhaustif. Télécharger au format .pdf : Matrice EMI et lycée Télécharger au format .doc : Matrice EMI et lycée À Paris, l'incubateur de start-up géant de Xavier Niel séduit Facebook Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Ce que le numérique peut en éducation Publiée par Canopé et sa délégation Éducation et société, la revue Diversité nous propose pour son numéro 185 un dossier où l’on peut lire de nombreuses contributions qui interrogent les relations souvent complexes entre le numérique et l’éducation, avec une ouverture hors des sentiers de l’école qui est la bienvenue, dans la partie « Le numérique pour la réussite et l’insertion des jeunes », peut-être la plus originale du dossier. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec cette affirmation d’Emmanuel Davidenkoff : « Ce n’est pas la question du numérique qui se pose, mais celle du pédagogique. » Elle pourrait servir de sous-titre au dossier, car c’est un leitmotiv de plusieurs contributeurs : les questions techniques, de matériel, de logiciels sont finalement secondaires, et à l’heure où 83 % de la population française est connectée (contre 36 % en 2004), on ne peut plus raisonnablement parler de « fracture numérique » comme il y a dix ans, nous rappelle Pascal Plantard.

Matrice EMI : mise à jour février 2016 – Doc'Toulouse Le groupe académique TraAMDOC a retravaillé la matrice de compétences en éducation aux médias et à l’information (EMI) pour la simplifier tout en gardant le cadre élaboré et répondre aux retours et aux propositions des professeurs documentalistes lors des journées départementales. Ce nouveau document est également augmenté par un glossaire intégré. Télécharger le matrice EMI en .pdf Matrice EMI TraAMDoc Toulouse février 2016 Télécharger le matrice EMI en .odt Matrice EMI TraAMDoc Toulouse février 2016Télécharger la matrice EMI en .doc Matrice EMI TraAMDoc Toulouse février 2016 Ce travail de conceptualisation de la matrice cadre est décliné en outils pratiques :

L’académie de Montpellier engagée à 100% dans le modèle pédagogique de classe inversée – Ludovia Magazine Share Tweet Email L’académie de Montpellier est bien consciente des enjeux des nouveaux modèles pédagogiques utilisés aujourd’hui par les enseignants pour renouveler leurs pratiques et améliorer les apprentissages des élèves. La classe inversée, qui en fait partie, est encouragée à 100% par l’académie au travers du plan académique de formation, d’outils comme la plateforme S@fire sur l’ENT et d’actions comme le séminaire annuel académique sur le numérique éducatif ou encore le partenariat avec la semaine CLISE 2017. « Nous remarquons un intérêt croissant pour cette pratique pédagogique qu’est la classe inversée », explique Mathieu Ruffenach, Délégué Académique au Numérique.

« L’école numérique, c’est se livrer aux géants de l’informatique » (Karine Mauvilly) Prof en collège, Karine Mauvilly a démissionné face au "plan numérique pour l'éducation". Pour elle, il s'agit d'une intrusion du monde marchand à l'école. “Le désastre de l’école numérique” (Seuil) Ex-journaliste, Karine Mauvilly a été prof d’histoire en collège pendant 2 ans. Face au développement du “tout-numérique” à l’école, elle a démissionné. Dans “Le désastre de l’école numérique – Plaidoyer pour une école sans écrans”, avec Philippe Bihouix, ingénieur, elle alerte sur les dangers du numérique à l’école.

[APDEN] Introduction. Quelle que soit l’activité d’information, quel que soit le niveau de l’usager, les compétences documentaires mises en oeuvre sont identiques. Seul le niveau de maîtrise varie et doit s’accroître en fonction des pratiques successives. Il s’agit donc de varier les paramètres des situations d’apprentissage : niveau de complexité du thème de recherche, tâche requise, évaluation, conditions de travail, étayage, afin que l’élève construise ces compétences puis les mobilise.Afin que l’élève de seconde aborde sa scolarité au lycée avec une Culture de l’information, il semble intéressant qu’en classe de troisième, les thèmes derecherche abordés soient empruntés à ce domaine et que l’élève rende compte de sa démarche dans la phase de communication (partie d’un dossier documentaire réservée à cet effet, expression orale...).

L’approche par compétence Il est question d’un modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle et technique. L’écart est souvent grand entre la formation dispensée au sein des établissements de formation et le milieu du travail. Cet article qui n’est qu’un modeste résumé des travaux de M. Bourdreault vous donnera quelques pistes de réflexions. Crédits photos UQAM.

Related: