background preloader

Mindmap et Dys

Related:  dyslexie

Sylvie Cèbe : un outil pour apprendre aux élèves à comprendre. Depuis plusieurs années, Sylvie Cèbe et Roland Goigoux ont organisé une recherche sur l'apprentissage de la compréhension des élèves de 8 à 13 ans, en collaboration avec 250 enseignants, avec l'optique de mettre au point des outils pour la classe. En effet, depuis que les évaluations internationales sont publiées, on sait à la fois que l’école fait bien son travail pour 80% d'élèves, mais qu’on constate des différences d’efficience précoces et cumulatives. Au CE2, 4% ne maîtrisent pas le décodage, 15 à 20% ont du mal à comprendre. En 6e ou aux journées de la JAPD, 20% ont une compréhension défaillante. L’écart entre les ZEP et les hors-ZEP est d’environ 8 points, l’écart passe à 15 points quand on regarde l’écart de performance entre les enfants de cadres et les enfants d’ouvriers. Quand on observe les pratiques des enseignants, on voit qu’ils se calent sur le niveau moyen de la classe, ne différencient que dans les aides personnalisées ponctuelles ou en réduisant le nombre de tâches.

Cepec Documentation-Dyslexie La loi sur le handicap de février 2005 a provoqué un changement lent et progressif de la prise en compte de la difficulté des élèves dans les classes. En effet, si cette réalité de la gestion de la difficulté n’est pas nouvelle, elle s’est complexifiée par l’accueil des élèves en situation de handicap qui ,à l’intérieur du groupe classe, vivent des difficultés dues à un trouble spécifique des apprentissages provoquant des « limitations » dans les activités de la classe et dans la construction des compétences . Ce dossier vous donne les éléments premiers de compréhension d’une situation de handicap due à un trouble spécifique du langage écrit, de la lecture et de ses automatismes, la dyslexie ,à laquelle peuvent s’associer d’autres troubles des apprentissages . Liliane Tur, formatrice CEPEC Textes officiels Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie (2 fichiers) Rapport de l'INSERM, 2010 A propos de l'enfant dysphasique et de l'enfant dyslexique. Sites externes Documents utiles à télécharger.

MINDMAPPING un outil idéal pour les dyslexiques | Gps des Dys J’ai découvert le Mind Mapping lors d’une formation à « La Fabrique à Bonheurs » avec Audrey AKOUN et Isabelle PAILLEAU (auteurs de « Apprendre autrement avec la pédagogie positive » aux éditions Eyrolles). J’ai été emballée par la facilité d’utilisation de cet outil et toutes les possibilités d’apprentissage qu’il offre. « Mind en anglais signifie « l’esprit » au sens du cerveau qui réfléchit. Map ceut dire « carte ». Logiciels de Mind Mapping : Xmind, Imindmap, thinkbuzan, freemind,… Voici une carte de la carte par Marion Charreau : Et plein d’applications possibles : Apprendre à lire et à écrire | Comment les enfants apprennent à lire et à écrire | Les chemins de la lecture | Monde On dénombre aujourd’hui environ 3 000 langues différentes sur Terre, mais seules 200 d’entre elles s’écrivent. Un milliard d’êtres humains ont le chinois pour langue maternelle. L’anglais et l’espagnol sont les langues maternelles de 400 millions de personnes respectivement. Les différentes manières d’écrire On distingue deux manières d’écrire. Stefan Siebers enseigne l’hébreu à l’Université de Düsseldorf. La langue chinoise a recourt à des idéogrammes. Les phases d’apprentissage de l’écriture Pour apprendre notre alphabet latin, les enfants passent par plusieurs phases : pour commencer, ils doivent apprendre que l’écriture ne consiste pas à dessiner de quelconques signes mais qu’elle sert à retenir un sens. Ensuite, les enfants doivent comprendre que notre système d’écriture repose sur des signes arrêtés que sont les lettres. Les enfants qui apprennent l’hébreu et l’hindi développent très vite une conscience phonologique : ils reconnaissent les structures de la langue. Barbara Fuchs

Ressources pour scolariser les élèves handicapés - Modules de formation à distance pour les enseignants Les trois premiers modules mis en ligne concernent les élèves porteurs de troubles des apprentissages, de troubles envahissants du développement ou de troubles du spectre autistique, ou les élèves ayant des troubles des comportements et des conduites. D'autres seront élaborés ultérieurement afin de répondre le plus largement possible aux besoins des enseignants. Troubles des apprentissages (TSA) Face aux troubles des apprentissages, il n'y a pas de réponse commune, chaque enfant est unique. Les troubles de ces élèves peuvent être liés à une dyslexie/dysorthographie, une dyspraxie, une dyscalculie, un T.D.A.H (trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité), ou à des troubles des fonctions exécutives (trouble de la planification, du traitement séquentiel, et de la mémoire de travail). 1er module : scolarisation des élèves présentant des troubles des apprentissages (TSA) Troubles envahissants du développement (TED) Troubles des conduites et des comportements

Les intelligences multiples de Howard Gardner Existe-t-il une seule conception de l’intelligence ? Est-elle valable pour tout et tous ? Où classer les musiciens extraordinaires, les acrobates, les gens capables de distinguer le chant des oiseaux ou les négociateurs hors pair ? Le psychologue américain Howard Gardner a révolutionné notre façon de penser l’intelligence. Lorsque Binet et Simon, deux Français, ont inventé le concept de Q.I. Cette distinction purement fonctionnelle était héritée du modèle de division du travail de Taylor : d’un côté, les intellectuels qui décident – aujourd’hui, on les appellerait des « leaders« . Ken Robinson exprime très bien cette conception de l’intelligence et du parcours scolaire dans une de ses conférences sur le paradigme de l’éducation. Depuis, plusieurs psychologues ont tenté de renouveler notre conception de l’intelligence, voire « des intelligences ». Gardner distingue pas moins de huit formes d’intelligences que je résume ici sur une mindmap (cliquez sur l’image pour l’agrandir). J'aime :

Dépistage et Diagnostic : DYScernons les enfants DYS | AEMO13 On dénombre six troubles DYS qui apparaissent au cours du développement de l’enfant et persistent à l’âge adulte : la dyslexie et la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie, les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité, les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques et la dyscalculie. Ces différents troubles sont innés et peuvent avoir de grandes répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale des enfants qui en sont atteints. C’est pourquoi le repérage, le dépistage et le diagnostic sont primordiaux pour que la prise en charge de ces enfants soit la plus précoce possible. Ces troubles entraînent une gêne significative qui peut être repérée par les professeurs des écoles ou par les parents de l’enfant. En effet, certains signes sont évocateurs de troubles comme, par exemple, des difficultés de positionnement des lettres et des sons dans le mot en fin de classe préparatoire. Le dépistage consiste à faire passer des tests rapides à l’enfant.

Mind Mapping Software - Create Mind Maps online Lecture Romans Histoire à quatre voix Pistes de travail Lecture des quatre voix Comparaison des voix 1 et 2 Questions Janus, le chat des bois La liste des fournitures Pistes de travail Mots croisés 1 Mots croisés 2 Mots croisés 3 ORL : Nom ou verbe ORL : Noms propres et noms communs Vocabulaire Les fantômes de Belleville Fiche 1 Fiche 2 Le nom L'adjectif qualificatif Grammaire et conjugaison Étude des procédés Évaluation La reine des fourmis a disparu Ali Papa La petite pierre de Chine Un Noël noir et blanc La fugue Pas de whisky pour Méphisto On a volé mon vélo L'assassin habite à côté On l'appelait Tempête Le coupeur de mots Les Minuscules Fiche 1 Fiche 2 Cherchez le Minuscule... L'oeil du loup Lecture de l'implicite Bandes dessinées Astérix étude d'une couverture Astérix : étude d'une page Astérix (évaluation) Boule et Bill Puzzles de lecture Bout de paille Le couteau de cuisine Le mot juste Le pot de terre Vous êtes sur

Related: