background preloader

Mindmap et Dys

Related:  dyslexie

Sylvie Cèbe : un outil pour apprendre aux élèves à comprendre. Depuis plusieurs années, Sylvie Cèbe et Roland Goigoux ont organisé une recherche sur l'apprentissage de la compréhension des élèves de 8 à 13 ans, en collaboration avec 250 enseignants, avec l'optique de mettre au point des outils pour la classe. En effet, depuis que les évaluations internationales sont publiées, on sait à la fois que l’école fait bien son travail pour 80% d'élèves, mais qu’on constate des différences d’efficience précoces et cumulatives. Au CE2, 4% ne maîtrisent pas le décodage, 15 à 20% ont du mal à comprendre. En 6e ou aux journées de la JAPD, 20% ont une compréhension défaillante. L’écart entre les ZEP et les hors-ZEP est d’environ 8 points, l’écart passe à 15 points quand on regarde l’écart de performance entre les enfants de cadres et les enfants d’ouvriers. Quand on observe les pratiques des enseignants, on voit qu’ils se calent sur le niveau moyen de la classe, ne différencient que dans les aides personnalisées ponctuelles ou en réduisant le nombre de tâches.

CometBird La FNASEPH organise le mercredi 29 mai le « Grenelle 2 des familles », consacré à la scolarisation et à l’accompagnement dans leurs projets des enfants et jeunes en situation de handicap. L'université Paris-Dauphine accueille cette manifestation, durant laquelle de nombreux débats et tables rondes seront organisés. Clotilde, exemple d'intégration présenté par la FNASEPH, organisatrice de la conférence La Fédération Nationale des Associations au service des Elèves Présentant une situation de Handicap (FNASEPH) organise ce mercredi 29 mai, de 9h30 à 16h30, le "Grenelle 2 des Familles" dans les locaux de l'université Paris-Dauphine. Ce rendez vous fait suite à un premier "Grenelle" ayant débouché le 25 Janvier 2012 sur 47 propositions en faveur de la scolarisation et de l'insertion des jeunes handicapés. L’objectif de cette nouvelle journée est d’améliorer l’aide apportée aux jeunes handicapés en situation scolaire ou de formation.

Apprendre à lire et à écrire | Comment les enfants apprennent à lire et à écrire | Les chemins de la lecture | Monde On dénombre aujourd’hui environ 3 000 langues différentes sur Terre, mais seules 200 d’entre elles s’écrivent. Un milliard d’êtres humains ont le chinois pour langue maternelle. L’anglais et l’espagnol sont les langues maternelles de 400 millions de personnes respectivement. Les différentes manières d’écrire On distingue deux manières d’écrire. Stefan Siebers enseigne l’hébreu à l’Université de Düsseldorf. La langue chinoise a recourt à des idéogrammes. Les phases d’apprentissage de l’écriture Pour apprendre notre alphabet latin, les enfants passent par plusieurs phases : pour commencer, ils doivent apprendre que l’écriture ne consiste pas à dessiner de quelconques signes mais qu’elle sert à retenir un sens. Ensuite, les enfants doivent comprendre que notre système d’écriture repose sur des signes arrêtés que sont les lettres. Les enfants qui apprennent l’hébreu et l’hindi développent très vite une conscience phonologique : ils reconnaissent les structures de la langue. Barbara Fuchs

Expression orale - CometBird La lune La mer Le voiturier La neige Printemps Saisons Cortège La pluie Le vent L'école L'école L'écolier Les écoliers Les galets Liberté Marine Dans Paris Mathématiques J'ai mis Des liens Arbres à poèmes Cahier de poésies Recherche de poésies Poésies Poèmes d'auteurs Vous êtes sur Dépistage et Diagnostic : DYScernons les enfants DYS | AEMO13 On dénombre six troubles DYS qui apparaissent au cours du développement de l’enfant et persistent à l’âge adulte : la dyslexie et la dysorthographie, la dysphasie, la dyspraxie, les troubles d’attention avec ou sans hyperactivité, les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques et la dyscalculie. Ces différents troubles sont innés et peuvent avoir de grandes répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale des enfants qui en sont atteints. C’est pourquoi le repérage, le dépistage et le diagnostic sont primordiaux pour que la prise en charge de ces enfants soit la plus précoce possible. Ces troubles entraînent une gêne significative qui peut être repérée par les professeurs des écoles ou par les parents de l’enfant. En effet, certains signes sont évocateurs de troubles comme, par exemple, des difficultés de positionnement des lettres et des sons dans le mot en fin de classe préparatoire. Le dépistage consiste à faire passer des tests rapides à l’enfant.

Sémiologie des fonctions cognitives - CometBird Les fonctions cognitives (intellectuelles, parfois encore dites « supérieures ») recouvrent : la mémoire les fonctions instrumentales les fonctions exécutives et l'attention. Les fonctions instrumentales regroupent : le langage (communication : expression et compréhension) les gestes et le schéma corporel les capacités visuo-spatiales (espace, personnes, etc.) Les fonctions exécutives et l'attention exercent des fonctions de contrôle et permettent l'exécution d'actions de résolutions de problèmes de planification d'inhibition d'activités routinières d'anticipation de raisonnement de prise de décision. Ces fonctions sont sous-tendues par les structures corticales (néocortex associatif notamment), des structures sous-corticales (striatum, thalamus) et requièrent un transfert inter-hémisphérique efficient via le corps calleux. Seront étudiées successivement : I - Aphasies 1. 2. A. Elle sont situées dans l'hémisphère gauche du droitier (hémisphère droit du gaucher). B. 3. A. B. C.

Lecture Romans Histoire à quatre voix Pistes de travail Lecture des quatre voix Comparaison des voix 1 et 2 Questions Janus, le chat des bois La liste des fournitures Pistes de travail Mots croisés 1 Mots croisés 2 Mots croisés 3 ORL : Nom ou verbe ORL : Noms propres et noms communs Vocabulaire Les fantômes de Belleville Fiche 1 Fiche 2 Le nom L'adjectif qualificatif Grammaire et conjugaison Étude des procédés Évaluation La reine des fourmis a disparu Ali Papa La petite pierre de Chine Un Noël noir et blanc La fugue Pas de whisky pour Méphisto On a volé mon vélo L'assassin habite à côté On l'appelait Tempête Le coupeur de mots Les Minuscules Fiche 1 Fiche 2 Cherchez le Minuscule... L'oeil du loup Lecture de l'implicite Bandes dessinées Astérix étude d'une couverture Astérix : étude d'une page Astérix (évaluation) Boule et Bill Puzzles de lecture Bout de paille Le couteau de cuisine Le mot juste Le pot de terre Vous êtes sur

A propos du diagramme de CAROLL - CometBird Cette compétence essentielle mérite une attention privilégiée. Elle dépend de l'entraînement de l'élève au travail, de sa confiance en lui, qui résulte elle même beaucoup de ses mais aussi actuelles et donc des encouragements du maître. et cherche à améliorer la disponibilité du maître. Les réussites antérieures résultent de la qualité de l'enseignement fourni, mais cette qualité ne peut se réduire à la "clarté" du discours magistral et à la "qualité" des leçons (4). Elle résulte plus généralement d'une conception claire de l'organisation de la classe et du rôle des divers temps d'apprentissage, qui sont aussi des critères de qualité pédagogique (5). L'organisation efficace se veut et ne cherche pas tant à mettre la tâche à portée de l'enfant qu'à permettre à l'enfant de se hisser à hauteur de la tâche, cette distinction n'étant pas simple subtilité pédagogique. Il ne faut pas cantonner l'enfant dans des tâches faciles.

Pascal PERRAT de la dyslexie a la creativite. Un cancre génial témoignages conseils De la dyslexie dyslexie à la créativité Je ne suis allé à l’école qu’à 6 ans, du fait de la guerre... Jusque là, j’étais un enfant heureux. Je ne savais pas que j’allais devenir un cancre… C’est lorsque j’ai dû apprendre à lire, écrire et compter, que je les choses se sont gâtées. Pourtant, au début, j’ai essayé. J’aurais tant aimé être parmi « les bons élèves », tant voulu que mes parents soient contents de moi. Peine perdue, cette pédagogie dont je ne comprenais pas les règles, était hermétique pour moi. À dix ans, vu mon niveau, pas question d’entrer en 6e. À cette époque, la dyslexie était encore méconnue. Je connus vexations et brimades, gifles et punitions. Une blessure de plus aurait suffi a transformer mon désespoir en pathologie. Les mots qui chantaient m’enchantaient. C’est dans cet esprit que j’ai traîné mon cartable et mes blouses réglementaires de pensionnats publics en pensionnats privés, censés me « dresser » . Là aussi j’ai essayé. Bien sûr, je n’ai pas obtenu le CAP.

Related: