background preloader

La manipulation de l'opinion en démocratie

La manipulation de l'opinion en démocratie
Comment manipuler l'opinion en démocratie? "Edward Bernays"Edward Bernays (1891-1995) fut l’un des pères fondateurs des «relations publiques» aux États-Unis. Conseiller pour de grandes compagnies américaines, dont GE, Procter Gamble et l’American Tobacco Company, Bernays a mis au point les techniques publicitaires modernes." "Comment imposer une nouvelle marque de lessive ? Comment faire élire un président ? Dans la logique des démocraties de marché », ces questions se confondent.Dans ces sociétés, constate Edward Bernays, le pouvoir appartient à celui qui contrôle adéquatement les moyens d’influencer l’opinion. Un document édifiant où l’on apprend que la propagande politique moderne n’est pas née dans les régimes totalitaires, mais au cœur même de la démocratie libérale américaine.

http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=484&Itemid=88

Related:  SAVOIRS Censurés au 21 Siècle...la manipulationSanté - bien être - sciencesBazar temporaire 28

Les censures médiatiques au 21ème siècle Malgrè un élargissement de l'offre de programmes, les parts d'audience se concentrent encore sur les chaînes du réseau hertzien qui représente 92 % du total avec la répartition suivante public/privé : - 46.1% de part d'audience pour les chaînes publiques (22.1 pour France2, 16.8 pour France3, 3.1 pour Arte, 4.1 pour La Cinquième)- 50.7% de part d'audience pour les chaînes privées (33.4 pour TF1, 13.2 pour M6 et 4.1 pour Canal+) La loi du 1er août 2000 a institué le groupe France Télévision, regroupant les trois sociétés nationales de programmes (France2, France3, La Cinquième), il s'agit d'une holding qui a pour mission de définir les orientations stratégiques des chaînes, de coordonner les politiques de programmes et l'offre de service, de mener les actions de développement.

Aversion à l'incertitude Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En psychologie, l'aversion à l'incertitude est une forme d'aversion au risque se traduisant par la crainte, assez répandue, qu'en cas d'incertitude (situation pourtant générale dans la vie et dans la société, comme dans tout système dynamique) il y ait plus à perdre qu'à gagner. On constate dans la pratique qu'en ce qui concerne les enjeux importants un individu est disposé à engager des ressources pour réduire son incertitude (par exemple : achat de portes blindées, souscription de contrats d'assurance). En ce qui concerne les enjeux plus modestes, au contraire, il se montre prêt à en dépenser pour augmenter cette même incertitude : si un changement de vie, même de probabilité très faible, peut en être espéré (ex: loterie et jeu de hasard)ou tout simplement pour échapper à l'ennui (ex; jeu de cartes, réussites, patiences...)

Comment les industriels utilisent la science comme un instrument de propagande - Imposture Basta ! : Les industriels ont choisi de tordre la science, dites-vous, pour contrer ce qui pourrait entraver leurs activités. Par exemple les révélations sur les effets sanitaires désastreux de certains produits. Comment s’y prennent-ils ? Stéphane Foucart : La technique « d’utilisation de la science » a été théorisée par John Hill, un grand communicant américain. Les industriels de la cigarette l’ont appelé au secours en 1953, au moment où sont publiés les premiers travaux scientifiques sur le lien entre cigarette et cancer. Comment les médias contrôlent nos pensées Savez vous qu'actuellement, et ce, depuis plus de deux semaines, une vague de protestations sans précédent depuis quarante ans secoue les Etats-Unis, dans le Wisconsin ? Certainement pas, et cela, car l'information que vous recevez est partiale, triée, et vous dicte ce sur quoi vous devez réfléchir. Il ne faut pas se voiler la face, les médias n'ont pas pour but la diffusion d'informations, ils ne sont pas dirigés par des philantropes, leur raison d'exister est "faire du profit". Les médias sont des entreprises, qui, pour faire du profit, utilisent le crédo de la diffusion de l'information.

Résistance au changement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le conservatisme au sens générique est un phénomène psychologique relativement courant, appelé aussi résistance (ou aversion) au changement ou immobilisme, consistant à désirer, et tenter d'obtenir par diverses formes de comportements d'opposition ou de préservation, le maintien du statu quo par aversion à l'incertitude. Le terme vient de conserver; du latin conservare, «maintenir, observer (une loi, une coutume)» composé de servare «préserver, garder». Domaines où ce phénomène est répandu[modifier | modifier le code]

La carte corporelle de nos émotions révélée par une étude Des scientifiques finlandais ont cartographié les zones de notre corps qui sont le siège d'une augmentation ou une diminution de l'activité sensorielle lorsque nous éprouvons telle ou telle émotion. Crédits : Aalto University Des scientifiques finlandais ont cartographié les zones de notre corps qui connaissent une augmentation ou une diminution de l'activité sensorielle lorsque nous éprouvons telle ou telle émotion. Livres: Leçons de morale, censure... le retour du puritanisme? Il y a quelques mois, alors qu’il était soupçonné d’agression sexuelle et tentative de viol sur la personne de Nafissatou Diallo, puis accusé de la même chose par Tristane Banon, Dominique Strauss-Kahn était présenté comme un "séducteur", certes un peu lourd, mais bon, pas de quoi s’en émouvoir… Bref, il n’y avait pas "mort d’homme", pour reprendre le mot désormais célèbre de Jack Lang. Et beaucoup de dire plus bas que ce n’était quand même pas une "petite bécasse" comme Banon quil y a quelques mois, alors allait barrer la route à leur donc se permettre allait barrer la route à leur champion. Des symptômes puritains bourgeois, et hypocrites Aujourd’hui, alors qu’on le révèle haut consommateur de prostituées et de partouzes (ce qu’on appelle "parties fines" dans les journaux de droite), les mêmes poussent des cris d’orfraie face à "l’incroyable débauche" de DSK. Le sexe, dans toute sa dimension politiquement incorrecte, donc forcément subversive, devrait rester caché, secret, clandestin.

Le centième singe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les macaques japonais de l'expérimentation Le centième singe est une expression désignant, à l'origine, un phénomène supposé par lequel un apprentissage se serait répandu depuis un petit groupe de singes à toute la population des singes de la même espèce, une fois qu’un certain nombre d’entre eux aurait été atteint (masse critique ou transition de phase). Dans le courant New Age, l'expression se rapporte à une propagation paranormale d’une idée, d’un savoir ou d’une capacité au sein d'une population humaine (comme dans le concept de résonance morphique de Rupert Sheldrake) sans qu’il y ait de transmission visible et une fois qu’un nombre clé de personnes aurait acquis ce savoir ou cette capacité. Le phénomène est généralement considéré dans la communauté scientifique comme une légende urbaine. Origine de la théorie[modifier | modifier le code]

Alimentation - Nutrition - Préhistoire - Préhistorique Comment savoir ce que les hommes préhistoriques mangeaient ? Les traces laissées sur les dents fossilisées En analysant, grace au microscope à balayage électronique, l'émail dentaire on peut découvrir des stries d'utilisation provoquées par le type d'aliment mâché. L'existence de stries verticales et longues indiquent une alimentation à base de viande. Des stries horizontales témoignent d'une alimentation plus riche en végétaux. Par ailleurs, la consommation de feuilles laisse des traces de polissage sur les incisives.

Related: