background preloader

Esclavage dans la Rome antique

Esclavage dans la Rome antique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'esclavage dans la Rome antique est l'institution qui régit la condition des non-libres (appelés servi, singulier servus), juridiquement assimilés à des choses. Souvent, les personnes réduites en esclavage, ou maintenues dans cette condition d'esclave, proviennent d'autres peuples conquis, ce qui se manifeste souvent par une langue, une religion, voire une couleur de peau, différentes de celles des maîtres. Le prestige d'un Romain se calcule au nombre d'esclaves qu'il possède. Certains en commandent plusieurs milliers. Les sources de l'esclavage[modifier | modifier le code] La source principale de l'esclavage provient des conquêtes de la guerre. La deuxième source importante d'esclavage est la naissance : est esclave celui qui naît de mère esclave. Enfin, la perte de la liberté était aussi prévue en guise de sanction pour certains délits graves, comme la désertion ou le non remboursement. — Plaute, Pseudolus, I, 2[1] Entraves d'esclave. Related:  masse 64D-(04)

Rome. Citoyenneté, politique et droit La citoyenneté Rome reste cependant une société d’exclus qui ne sont pas citoyens : les étrangers, les esclaves, les affranchis et les femmes. Le pouvoir politique À l'époque de la Royauté la répartition des citoyens se faisait selon leur fortune et selon la qualité de l'équipement qu'ils pouvaient acquérir pour aller combattre. À l'époque de la République, à Rome, le pouvoir appartenait au peuple mais il était exercé par des représentants, les magistrats. Un État centralisé autour de l'empereur À l'époque de l'Empire, c'est l'empereur qui devient le dépositaire du pouvoir. Un droit écrit Dans les premiers temps de la civilisation romaine, les rois étaient les maîtres des règles établissant les rapports des personnes entre elles et avec l'autorité. Dans ce système de droit purement oral, la justice n'était pas toujours appliquée avec équité. Exemples de lois : « Si quelqu'un brise un membre, s'il n'y a pas transaction avec lui qu'on lui en fasse autant. L'État et le droit

Société romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La société romaine antique (societas hominum) s’organise selon une hiérarchie strictement définie, où chacun a son rang, qui lui définit ses droits et ses devoirs. On ne peut parler de classe sociale, car les clivages ne sont pas strictement socio-économiques, mais sont basés sur un droit ou statut des hommes, individuellement ou collectivement. Statut[modifier | modifier le code] La toge était la tenue distinctive des hommes romains, les femmes portaient des stolas. Pour décrire la position d'une personne dans le système romain, on distingue trois statuts différents. Status libertatis[modifier | modifier le code] Le statut social et juridique des esclaves dans la Rome antique a varié selon les époques. Les affranchis avaient un statut intermédiaire spécifique : ils bénéficiaient des droits civils et politiques attachés à la citoyenneté, à l'exception du droit d'être élu magistrat. Les hommes nés libres (ingenui) pouvaient alors être :

De la naissance à la chute de l'empire romain Cette carte fait partie d’un ensemble de 8 cartes animées portant sur Rome et son empire Rome, des origines à la chute de l’empire Rome, à l’origine modeste cité d’Italie, finit par dominer l’ensemble de la Méditerranée. La ville a d'abord connu la royauté, puis la république et enfin l'empire. De -753 à -509 Rome est gouvernée par des rois légendaires dont le dernier est Tarquin le Superbe.Sous la République la ville est gouvernée par le sénat, aux mains des Romains les plus riches, et par deux consuls élus chaque année. Dans un premier temps Rome conquiert l’Italie. Au cours des Guerres puniques, Rome combat Carthage, et s’empare de ses territoires en Méditerranée. Vainqueur de sa grande rivale Rome part alors à la conquête du bassin Méditerranéen. Le prestige de ces victoires militaires permet aux généraux romains de revendiquer le pouvoir politique. Mais du fait de sa très grande taille l’empire romain est difficile à défendre et à administrer.

Un "homme bionique" exposé au Musée des sciences de Londres Un "homme bionique", entièrement conçu à partir d'organes de synthèse et de prothèses robotisées, est exposé au Science Museum de Londres à partir de cette semaine. L'humanoïde de deux mètres de haut, dont la réalisation a coûté un million de dollars, a été assemblé à partir d'innovations scientifiques déjà existantes par une équipe d'experts en robotique. Baptisé Rex, il est doté d'un pancréas, d'un rein, d'une trachée et d'une rate artificiels, sans qu'aucun tissu humain n'entre dans sa composition. Il possède également un système autonome de circulation sanguine. Il servira de base à un documentaire diffusé sur la chaîne de télévision britannique Channel 4.

Paper Layers Can Create Stunning Art « Blognator These beautiful art pieces are made completely out of paper, actually several and several layers of paper. Korean artist Cheong-ah Hwang is the woman behind this little project that made her raise $570. The layers gives an amazing 3D illusion, and it is hard to believe that paper can be like that. Hwang is self-taught but wants to be a professional artist someday, and I have no doubts that she will. Médecine spatiale: progrès contre les effets de l'impesanteur TOULOUSE - Une nouvelle campagne d'études sur les moyens de combattre les effets délétères pour l'organisme humain de l'impesanteur liée aux vols spatiaux de longue durée s'est achevée jeudi à Toulouse (sud-ouest de la France), avec la sortie des cobayes volontaires de l'hôpital Rangueil. La clinique spatiale de l'institut français de médecine et de physiologie spatiale (Medes) n'en est pas à sa première opération «Bedrest»: des campagnes en 2001-2002, 2005 et 2010, ont simulé des séjours en impesanteur (pesanteur réduite) de 5 à 90 jours avec des hommes puis des femmes, en variant exercices et alimentation. Chaque campagne, coordonnée par l'agence spatiale française (Centre national d'études spatiales, Cnes), affine la recherche «d'une contre-mesure idéale, dans l'optique d'expéditions de deux à trois ans vers Mars, visant à préserver la santé des astronautes sans pénaliser la mission», a indiqué Guillemette Gauquelin-Koch pour le Cnes.

L’apesanteur et ses effets sur l’organisme humain Le corps humain subit de multiples changements physiologiques Peu après avoir quitté l’atmosphère terrestre, l’absence de gravité entraîne une croissance de l’astronaute de l’ordre de deux à trois centimètres. Ce phénomène est dû à l’étirement de la colonne vertébrale, qui n’est plus soumis à l’attraction de la gravité. Pour cette même raison, le sang et autres fluides migrent des jambes vers la partie supérieure du corps. Ces symptômes auront pour l’essentiel complètement disparu au terme de la première semaine, l’organisme s’adaptant progressivement à ces nouvelles conditions. En contrecoup de tous ces changements physiologiques, les astronautes ont toujours besoin d’un certain temps pour réadapter leur organisme et leurs sens à l’attraction de la gravité de retour sur Terre. Aspects médicaux et physiologiques de l’apesanteur Aujourd’hui, nous avons la preuve que l’être humain peut vivre en apesanteur pendant de longues périodes sans risque sanitaire majeur.

Le mal de l'espace Le mal de l'espace Un milieu hostile (I) L'étude du mal de l'espace remonte avant la seconde guerre mondiale, en 1939, lorsqu'un groupe de chercheurs de la British Interplanetary Society se mirent à inventer les scénarios les plus horribles et les effets les plus inattendus qu'était supposé provoquer l'état d'apesanteur sur les astronautes et les futurs pilotes au long cours galactique. A l'époque personne ne savait comment le corps réagirait en état d'apesanteur, si même il y survivrait. Plus tard en 1957, en préparant la conquête de la Lune, les Soviétiques ont envoyé une chienne, Laika, dans une fusée pour étudier son comportement dans ce milieu hostile à l'homme. Les Américains firent de même avec des singes et plus tard avec toute une série de vivarium portatifs contenant des batraciens mais également des araignées et des mouches. Les effets de l'apesanteur Redistribution des fluides corporels Fièvre persistante Tout commence au contact de la gravité. Prochain chapitre Les radiations

Premier vol libre du futur vaisseau spatial touristique - Espace Dimanche 10 octobre le SpaceShipTwo, ou VSS Entreprise, a décollé arrimé au vaisseau cargo, le WhiteKnightOne (ou Virgin Mother Ship Eve), du port aérospatial de Mojave, dans le désert californien. A 13.700 mètres d’altitude, le vaisseau cargo a largué l’avion spatial, qui a plané dans le ciel avant de venir se poser sur la piste un quart d’heure après environ. Depuis que les tests sur les vaisseaux de Virgin Galactic ont commencé il y a deux ans, c’est la première fois que le véhicule de transport des futurs touristes réalisait un vol en solo. Jusqu’à présent, au cours des vols tests qui ont eu lieu, il était resté arrimé au vaisseau mère. A ce stade il était très important de tester la séparation des deux vaisseaux, précise la société Virgin Galactic. Le VSS Entreprise et le VMS Eve dérivent du vaisseau SpaceShipOne et de son cargo WhiteKnightOne conçu par Burt Rutan et sa société Scaled Composites. Ailes déployées et vol plané 200.000 dollars le siège

Mes premiers pas dans la domotique Quand on a une maison relativement neuve, un métier d’informaticien, quelques connaissances (modestes) en électricité, pour ami un domoticien, comment ne pas se lancer dans ce sujet ? Il y a quelques mois, Google me renvoie sur ce blog lorsque que je commençais à m’intéresser au sujet. Séparés de seulement 15 bons kilomètres de notre serviteur Spy, il ne m’a pas fallu longtemps pour le rencontrer. Le coeur du système : la Zibase Tout d’abord, j’ai fait le choix de la solution de Zodianet pour sa simplicité et la facilité à associer les éléments et programmer les scénarios. La Zibase (à gauche en noire) reliée en ethernet au réseau local domestique. La Zibase au célier, au milieu du reste … Pour ce qui est ensuite de sa configuration, je vous dirige vers les tutoriels présents sur ce site et ailleurs, ils sont légion, les néophytes en informatique y arriveraient … Par contre, je reviendrai plus tard sur les scénarios mis en place. 15 micromodules Tyxia 463 (volets roulants) Nabaztag

Ca y est, je me lance dans la Domotique Bonjour zà tous, Je fais un petit billet rapide pour annoncer que je me lance officiellement dans la Domotique (mais bon, c’est pas une annonce de portée mondiale non plus, hein ). Ca risque de n’intéresser que peu de personnes mais mon blog me servant principalement de bloc-note et autre aide à la mémoire, ben voilà, quoi, je note. J’ai donc pour cela recyclé un vieux MacMini, avec un Core2Duo à 2 GHz et 2 Go de RAM, propulsé par une Debian 6. Première étape : consolider l’existant J’avais déjà en place depuis quelques mois un relevé de la consommation électrique de ma maison, grâce à un boîtier CurrentCost, connecté à un Seagate DockStar détourné avec une Debian. Le MacMini étant tout le temps en marche, j’ai du coup migré une machine virtuelle chargée de faire de la surveillance de mon réseau informatique (basé sur Centreon/Nagios) dessus. Seconde étape : déterminer les technologies à utiliser Le X10 a pour principal avantage son coût, par rapport à d’autres technologies.

Related: