background preloader

Esclavage en Rome antique

Esclavage en Rome antique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'esclavage dans la Rome antique est l'institution qui régit la condition des non-libres (appelés servi, singulier servus), juridiquement assimilés à des choses. Souvent, les personnes réduites en esclavage, ou maintenues dans cette condition d'esclave, proviennent d'autres peuples conquis, ce qui se manifeste souvent par une langue, une religion, voire une couleur de peau, différentes de celles des maîtres. Le prestige d'un Romain se calcule au nombre d'esclaves qu'il possède. Certains en commandent plusieurs milliers. Le simple citoyen se satisfait d'un ou deux. Les sources de l'esclavage[modifier | modifier le code] La source principale de l'esclavage provient des conquêtes de la guerre. La deuxième source importante d'esclavage est la naissance : est esclave celui qui naît de mère esclave. Enfin, la perte de la liberté était aussi prévue en guise de sanction pour certains délits graves, comme la désertion ou le non remboursement.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_dans_la_Rome_antique

Related:  vie quotidienne romaineCivilisation romaineAu quotidien

Femme romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La femme romaine est traditionnellement, c'est-à-dire selon la religion romaine, sous la dépendance de son père (pater familias), puis de son mari. À Rome, on ne conservait en général que la fille aînée. Première Guerre judéo-romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Première Guerre judéo-romaine qui s'est déroulée entre 66 et 73, parfois appelée la Grande Révolte (hébreu : המרד הגדול, ha-Mered Ha-Gadol), fut la première des trois révoltes des juifs de la province de Judée contre l'Empire romain, telle que relatée principalement par Flavius Josèphe. La Judée, province romaine[modifier | modifier le code] Les affrontements de 66 à 69[modifier | modifier le code]

La villa romaine A l’origine la villa romaine est une entité économique qui a pour vocation la production agricole. Progressivement, les bâtiments composant la villa évoluent pour permettre aux propriétaires de bénéficier d’un certain confort de vie. La villa romaine comprend généralement deux parties : la partie résidentielle (la pars urbana) réservée aux propriétaires de la villa et la partie agricole (la pars rustica). Cependant, on rencontre certaines variantes du modèle : la villa urbana qui est donc une résidence de luxe sans aménagements agricoles (ou minimes) et la villa rustica dont la seule vocation est agricole, la part de l’habitat est minime car elle est occupée par les exploitants et non par les propriétaires. Il existe unes grande variété de plans de villae et notamment des variations d'ordre régional. Mais deux grands types de plans prédominent : la villa de plan fermé organisée autour d'une cour et la villa de plan ouvert, dotée de deux ailes encadrant une cour ouverte.

Matrone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matrone est un nom propre ou commun qui vient du latin matrona, de mater (mère) avec un suffixe augmentatif, selon une dérivation similaire à pater/patronus (père, patron). Rome antique[modifier | modifier le code] Dans la société antique romaine, la matrone était la mère de famille, digne et respectable, chargée du bon maintien de la maison et de l'éducation des enfants. Judée (province romaine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La province romaine de Judée vers 120 La Judée ou Iudaea est une province romaine créée en l'an 6 sur une partie du territoire des royaumes hasmonéen et hérodien. Elle tire son nom du royaume israélite de Juda. Elle couvre les régions de Judée, de Samarie et d'Idumée. Indicateurs du coût de la vie dans la Rome antique Quelques indicateurs sur la vie dans la Rome antique, le taux d'inflation, les salaires et le prix de certains produits Monnaies romaines vers 200 Av. J.C.

Place des femmes dans la Rome antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La femme romaine est traditionnellement, c'est-à-dire selon la religion romaine, sous la dépendance de son père (pater familias), puis de son mari. À Rome, on ne conservait en général que la fille aînée. La mention de deux filles dans une famille romaine est exceptionnelle. « Tous les juristes ont relevé ce qu’on appelle la disparition forcée des cadettes[1]». Le phénomène existait aussi chez les garçons chétifs ou victimes d’une malformation. Alors que les garçons reçoivent un prénom, ce qui est une marque d’individualité, les filles ne conservent que celui du père.

Fêtes religieuses romaines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la Rome antique, on dénombrait seulement 55 jours ouvrables, les autres jours étant des fêtes religieuses et autant d’occasions de se réjouir en célébrant les dieux. Ces fêtes religieuses romaines, manifestations vivantes de la religion, sont inscrites dans le calendrier. La journée-type d'un Romain. Vous commencez à le savoir, j'ai mes favoris parmi les grandes figures de l'Histoire romaine. Ma foi, j'estime que c'est bien normal : à force d'étude et de lectures, j'ai forcément développé une attirance pour certaines personnalités, qui me touchent plus que les autres. N'étant pas historienne, j'ai par ailleurs l'immense avantage de n'être pas tenue à une stricte objectivité ! Mais en dehors des personnages historiques, j'ai déjà eu l'occasion de raconter à quel point la visite de sites archéologiques m'émouvait, parce qu'on y retrouvait les traces de la vie quotidienne des Romains anonymes - qui, reconnaissons-le, sont plus proches de vous ou moi qu'un Jules César ou un Marc Aurèle. C'est sans doute pour cette raison que j'ai eu envie de consacrer un billet à la journée-type d'un Romain... Précisons d'emblée que l'entreprise a quelque chose d'artificiel, et ce pour plusieurs raisons.

Société romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La société romaine antique (societas hominum) s’organise selon une hiérarchie strictement définie, où chacun a son rang, qui lui définit ses droits et ses devoirs. Statut[modifier | modifier le code] Jeux (Rome antique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jeux. Les Jeux de la Rome antique, ou les Ludi, comprennent les courses de chevaux, l'athlétisme (athletae), la boxe et même du théâtre. Pour Jean-Paul Thuillier « d’une certaine façon, Rome est [...] la fille des jeux du cirque, de ces courses de chars sans lesquelles elle n'aurait pas pu exister »[1].

Related: