background preloader

Les technologies du Web sémantique

Les technologies du Web sémantique
J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la seconde : Le Web sémantique désigne, en premier lieu, une activité du W3C, l'organisme de normalisation du Web, visant au développement de technologies de mise à disposition des données structurées en vue de leur traitement par les machines sur le Web. L'architecture du Web par Christian Fauré Les triplets pour décrire et exprimer <! Related:  Influences du web et d'Internet sur la sociétéweb semantic

Retour sur le Web de données J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la troisième et dernière : Ainsi, elle a constitué le point de départ d'une renaissance du Web sémantique avec le projet du W3C « Linking Open Data » visant à placer sur le Web des données structurées en RDF et à offrir des cas d'utilisation réels et simples des technologies du Web sémantique.

Que nous prépare le web 3.0 ? web sémantique ubiquitaire symbiot 01Business le 16/10/09 à 16h46 sommaire Le Web 2.0 fait une entrée timide dans les entreprises et voilà qu'on annonce le 3.0. Dans l'industrie du logiciel, un numéro de version correspond à la configuration d'un produit à un instant t. Le succès du 2.0 : blogs et réseaux sociaux… Cette version 2 du Web désigne de manière consensuelle les interfaces et les applications permettant aux utilisateurs d'interagir avec le contenu des pages mais aussi entre eux : c'est celui qu'on peut éditer, centré sur les communautés, fait de blogs, de médias sociaux, d'XML, de flux RSS, d'applications Web… Ses figures emblématiques sont Wikipedia et Google. Alors, de quoi sera fait le Web 3.0 ? Bien que tout le monde ne soit pas d'accord sur la définition du web 3.0, c'est pourtant ce terme que nous allons utiliser pour désigner de manière générique toutes ses évolutions. Topographie des discours sur le Web 3.0

Reader - Internet of Things Google's Hummingbird updated explained - what should it mean for SEOs? Google's Hummingbird update explained - what should it mean for your SEO? Last week Google announced its new Hummingbird algo update, putting lots of SEOs into doubts and concerns – what should this algo change mean to you and your website? To make sure you don't get down into panic and plan your SEO strategy wisely, we've put up this short guide to explain what Hummingbird update is, how it affects your rankings and how to adapt your SEO strategy to benefit from the changes. So, what do we know about Hummingbird? Though announced on September 26 only, Hummingbird was in fact released a month before that and is said to affect 90% of search queries. Unlike Penguin and Panda, Hummingbird is not a penalty-based update (aimed at cleaning the SERPs from low-quality content), but a change in the way Google reacts to different types of queries, which lets the search engine now get the actual meaning behind a query, rather than the separate terms in it. 1. What's happening? Informational 1. 1. 1.

Blog Le thesaurus à l’ère du web sémantique La norme ISO 25964, consacrée à la construction du thesaurus, va paraître en juin 2011. Elle sera suivie d’une 2e partie en 2012 centrée sur les questions d’interopérabilité avec d’autres vocabulaires contrôlés (thesaurus, mais aussi taxonomies, schéma de classification, référentiels pour le records management, ontologie, etc) Elle remplace les normes Afnor et ISO publiées entre 1985 et 1988, ainsi que les normes anglaise BSI 8723 et américaine ANSI/NISO Z39.19 qui étaient plus récentes (2004-2008). Qu’est-ce qu’un thesaurus? Le thesaurus est un outil utilisé pour faciliter l’indexation et la recherche d’information, quel que soit le type de ressources. Usages d’un thesaurus Un thesaurus peut notamment être utilisé pour : Thesaurus et web sémantique La nouvelle mouture de la norme s’inscrit résolument dans l’ère du sémantique avec : La norme positionne clairement le rôle du thesaurus. Quelques illustrations Arborescence hiérarchique : Un artiste :

Petite histoire du Web sémantique J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake »

Web 2.0 vs. Web 3.0, la suite... Web 2.0 vs. Web 3.0, la suite... Il y a plus d’un an déjà, je tentais une réflexion personnelle sur l’évolution du Web 2.0 vers le Web 3.0, d’abord sollicité par Jean-François Ruiz. Ce questionnement reste sous-jacent dans de nombreux débats que j’observe ici et là sur le Web, mais il a été relancé ces derniers jours par les déclarations d’Eric Schmidt, répondant à un auditeur qui lui demandait de définir le Web 3.0. Les déclarations du CEO de Google ont suscité pas mal de polémiques sur sa vision du Web 2.0 (un concept marketing) et sur ses prévisions concernant le Web 3.0. C’est ici qu’intervient Nicholas Carr, le « poil à gratter » de Didier Durand, dont le billet reprenant et analysant l’épisode à peine décrit m’a enthousiasmé. Son billet s’intitule Qu’est-ce que le Web 3.0 ? Voici donc – quelle surprise ! Voilà. Excellent, je vous dis ! Web 2.0, Web 3.0, Google, Internet, laboratoire de traduction

The Internet of Things moves a step closer with open source, ultra-low-power JenNet-IP The Internet of Things moves a step closer with open source, ultra-low-power JenNet-IP Much has been written about the "internet of things." Right now, not every human being has an IP but in the very near future, low cost smart chips will be added to every device to give it an IP address and everything in one's life will become part of your private secure network to be monitored and controlled (and hence become smart) via a smartphone, tablet or PC. Earlier this week, Dutch-based NXP Semiconductors announced its GreenChip, which for the cost of about US$1.00, enables every light bulb to have its own wireless IP address. This development is very significant as it reduces the cost and greatly simplifies adding "smart" connectivity and two-way communication into a wide range of devices, and might well establish a cross-application standard for wireless connectivity in both residential and industrial environments. About the Author Post a CommentRelated Articles

Le web sémantique : un projet pour amener le web à son plein potentiel Le web sémantique (généralement associé au terme « web 3.0 »), est une notion que l’on rencontre de plus en plus. Que désigne cette association des mots « web » et « sémantique » qui appartiennent tous deux à des disciplines relativement éloignées que sont l’informatique et la linguistique ? Le web du futur sera-t-il « intelligent » et capable de juger de la pertinence d’une réponse en analysant la sémantique de la question correspondante ? Nous offrira-t-il la possibilité d’exploiter l’ensemble des contenus du web de façon parfaitement pertinente et précise ? Le web sémantique est un projet initié en 2001 par Tim Berners Lee1, inventeur du World Wide Web. Ce projet s’est développé sous l’égide du W3C qui est un organisme de standardisation des formats informatiques utilisés sur internet. Web semantique et ontologies - source : Samuel Huron/Flikr Les ressources et leur sémantique Les ontologies Les facteurs de diffusion du web sémantique _ L’effort de standardisation Sources : T. Notes :

NoSQL Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En informatique, NoSQL désigne une famille de systèmes de gestion de base de données (SGBD) qui s'écarte du paradigme classique des bases relationnelles. L'explicitation du terme la plus populaire de l'acronyme est Not only SQL (« pas seulement SQL » en anglais) même si cette interprétation peut être discutée[1]. La définition exacte de la famille des SGBD NoSQL reste sujette à débat. L'architecture machine en clusters induit une structure logicielle distribuée fonctionnant avec des agrégats répartis sur différents serveurs permettant des accès et modifications concurrentes mais imposant également de remettre en cause de nombreux fondements de l'architecture SGBD relationnelle traditionnelle, notamment les propriétés ACID. Éléments historiques[modifier | modifier le code] La domination historique des SGBD relationnels[modifier | modifier le code] Les pionniers du modèle "NoSQL"[modifier | modifier le code] Théorie[modifier | modifier le code]

How to use Google Alerts If there has ever been an entity that bore a great deal of resemblance to George Orwell’s “Big Brother” then it is Google. Google sees everything that happens on the Internet (well, everything that isn’t protected by your robots.txt file) and now Google is offering a service that gives you a glimpse of new posts and website updates that are related to your business or website. It keeps you posted of new web pages in your niche as well as what your competition is up to… This service is called Google Alerts. It’s been interesting to find that there are a great deal of people out there that have never used Google Alerts before or really don’t know how to use them properly and really make the most of the service. This article aims to remedy that… Google Alerts is a brilliantly simple and completely free way to keep an eye on the presence and reputation of your blog, business or website on the World Wide Web. To set up an alert, go to So, visit Treat

Destination web sémantique Travaillant actuellement sur un projet de gestion sémantique de l’information, je me suis rendu compte que peu de personnes savent exactement de quoi il s’agit et que même les experts ne sont pas forcement d’accords sur la définition de cette discipline. Web sémantique & enrichissement sémantique Il faut d’abord bien faire la différence entre la notion de web sémantique et celle d’enrichissement sémantique de l’information. Le web sémantique est une évolution coordonnée du web (lancée entre autre par le W3C), une initiative collective dans laquelle chacun à son niveau travaille pour rendre les contenus web plus intelligibles, plus accessibles par les programmes et les machines.L’enrichissement sémantique de l’information est une méthode de travail consistant à donner du sens aux fichiers/informations afin qu’elles soient traitées plus intelligemment par les machines et les applications. L’enrichissement sémantique est une étape vers le web sémantique. L’enrichissement sémantique de l’info

L’INTERNET DES OBJETS «L’Internet des objets» Aujourd’hui, c’est déjà demain La vie quotidienne de millions de personnes a été bouleversée par l’Internet, qui nous relie les uns aux autres, indépendamment des distances et des fuseaux horaires. Cette révolution prévisible fait l’objet d’une publication de l’UIT, The Internet of Things, septième de la série de Rapports de l’UIT sur l’Internet, dont la sortie coïncide avec la seconde phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) en novembre 2005. La mise en place de l’infrastructure nécessaire à l’Internet des objets avance à grands pas (Figure 1). On peut prévoir que l’environnement de demain fourmillera de réseaux invisibles de micro-processeurs communiquant tous les uns avec les autres, sans que nous nous en rendions compte (Figure 2). Les technologies en vedette Bien que l’Internet des objets soit un concept relativement nouveau, les technologies qui le rendent possible existent depuis quelque temps déjà. De nouveaux marchés potentiels

Olivier Le Deuff: Un petit texte écrit dans le cadre du concours 2016 des 50 ans des IUT. J’avais pour l’occasion écrit une nouvelle dédiée à Robert Escarpit. Je la publie ici en rappelant que va se tenir un important colloque prochainement sur cet acteur des universités et des SIC. Le colloque Robert Escarpit en septembre 2018 Voici donc ce texte : Bob is Back (en Bob is back) Bob is back Rouletabosse s’ennuyait. Il n’était plus qu’un personnage en quête d’auteurs, prisonnier des souvenirs de trop rares lecteurs qui se souvenaient de lui. Quelle injustice de se trouver ainsi coincé alors qu’il n’aspirait qu’à reprendre du service ! Certes, il est vrai, il n’était qu’un personnage de fiction mineure destinée à la jeunesse. C’est ainsi que Rouletabosse vient prendre place à mes côtés dans cette aventure pour mieux me raconter ce qu’il avait envie de dire et d’écrire : « Il faut que je te parle de Robert. Le petit bonhomme, à l’embonpoint certain et à la moustache malicieuse semblait bien sûr de lui. « Du quoi ?

Related: