background preloader

Les technologies du Web sémantique

Les technologies du Web sémantique
J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la seconde : Le Web sémantique désigne, en premier lieu, une activité du W3C, l'organisme de normalisation du Web, visant au développement de technologies de mise à disposition des données structurées en vue de leur traitement par les machines sur le Web. L'architecture du Web par Christian Fauré Les triplets pour décrire et exprimer <!

Retour sur le Web de données J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la troisième et dernière : Ainsi, elle a constitué le point de départ d'une renaissance du Web sémantique avec le projet du W3C « Linking Open Data » visant à placer sur le Web des données structurées en RDF et à offrir des cas d'utilisation réels et simples des technologies du Web sémantique.

Séminaire Ecritures en réseau / Autorités calculées Séminaire contributif proposé par Evelyne Broudoux et Camille Paloque-Berges – Laboratoire Dicen (Cnam, Paris) Dans l’évolution des supports d’écriture, le numérique transforme lentement mais profondément les pratiques d’inscription, de médiation, de participation, d’évaluation de l’expression individuelle et collective. · Par écritures, nous entendons la matière symbolique observable créée et organisée par les acteurs et agents coproducteurs de l’information. · Par systèmes techniques, nous entendons les agencements réalisés par les réseaux hypertextes, les langages formels et descriptifs conditionnant la matérialisation physique de ce qui est donné à voir, à expérimenter. · Par autorités, nous entendons les régimes d’acceptation des propositions, l’assentiment implicite et l’explicite qui dénotent la soumission aux différents modes d’écritures et à leurs réceptacles. Or, écrire en environnement numérique de réseau supposerait changer son rapport à la tradition : Fonctionnement du séminaire

Reader - Internet of Things Blog Le thesaurus à l’ère du web sémantique La norme ISO 25964, consacrée à la construction du thesaurus, va paraître en juin 2011. Elle sera suivie d’une 2e partie en 2012 centrée sur les questions d’interopérabilité avec d’autres vocabulaires contrôlés (thesaurus, mais aussi taxonomies, schéma de classification, référentiels pour le records management, ontologie, etc) Elle remplace les normes Afnor et ISO publiées entre 1985 et 1988, ainsi que les normes anglaise BSI 8723 et américaine ANSI/NISO Z39.19 qui étaient plus récentes (2004-2008). Qu’est-ce qu’un thesaurus? Le thesaurus est un outil utilisé pour faciliter l’indexation et la recherche d’information, quel que soit le type de ressources. Usages d’un thesaurus Un thesaurus peut notamment être utilisé pour : Thesaurus et web sémantique La nouvelle mouture de la norme s’inscrit résolument dans l’ère du sémantique avec : La norme positionne clairement le rôle du thesaurus. Quelques illustrations Arborescence hiérarchique : Un artiste :

Petite histoire du Web sémantique J'ai écrit le texte de ce billet en guise d'introduction aux technologies du Web sémantique pour le projet de publication selon les règles du Web de données du thésaurus pour l'indexation des archives locales publié par les Archives de France que j'ai mené pour Atos Origin avec le Service Interministériel des Archives de France au printemps 2010 (et sur lequel il faudra que je trouve le temps de revenir sur ce blog pour vous en dire plus...). Claire Sibille, conservateur en chef au SIAF, m'a très gentiment donné l'autorisation de republier ces textes sur mon blog. Je l'en remercie. Il s'agit d'une introduction générale en trois parties dont ce billet est la première : Si le Web sémantique commence à être médiatisé aujourd'hui, ses fondements sont plus anciens, ils remontent aux origines même du Web et ont connu plusieurs évolutions dont l'histoire permet de mieux appréhender les enjeux. Diapo de la présentation de Tim Berners-Lee à WWW94 Le premier « Layer cake »

Twitter, une machine à fabriquer de l’autorité | Autorités calculées Pour cette 4ème séance du séminaire « Autorités calculées », nous recevons Louise Merzeau (MCF Paris Ouest Nanterre La Défense – Tactic / Dicen-IDF), qui viendra nous présenter son dernier article, « Twitter, une machine à fabriquer de l’autorité » (in Gabriel Gallezot, Nicolas Pélissier (dir.), Twitter, un monde en tout petit ? L’Harmattan, p.35-52, 2013). Jeudi 28 mars 2013 : Louise Merzeau 17h-19h CNAM, 2 rue Conté Voici une synthèse de l’article, afin de bien préparer la séance : Les univers dits « désintermédiés » du Web 2.0 forcent la remise en question de la construction et de la médiation de l’autorité ; même si cette appellation est critiquable (la disparition des intermédiaires est un fantasme plus qu’une réalité), il est probable que les valeurs de référence traditionnelles de l’autorité, liées aux cultures de l’imprimé, ne soient plus valides. Contrairement à ce que l’on en dit, Twitter n’opère pas une confusion des genres ou le mélange entre public et privé. Imprimer ce billet

The Internet of Things moves a step closer with open source, ultra-low-power JenNet-IP The Internet of Things moves a step closer with open source, ultra-low-power JenNet-IP Much has been written about the "internet of things." Right now, not every human being has an IP but in the very near future, low cost smart chips will be added to every device to give it an IP address and everything in one's life will become part of your private secure network to be monitored and controlled (and hence become smart) via a smartphone, tablet or PC. Earlier this week, Dutch-based NXP Semiconductors announced its GreenChip, which for the cost of about US$1.00, enables every light bulb to have its own wireless IP address. This development is very significant as it reduces the cost and greatly simplifies adding "smart" connectivity and two-way communication into a wide range of devices, and might well establish a cross-application standard for wireless connectivity in both residential and industrial environments. About the Author Post a CommentRelated Articles

NoSQL Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En informatique, NoSQL désigne une famille de systèmes de gestion de base de données (SGBD) qui s'écarte du paradigme classique des bases relationnelles. L'explicitation du terme la plus populaire de l'acronyme est Not only SQL (« pas seulement SQL » en anglais) même si cette interprétation peut être discutée[1]. La définition exacte de la famille des SGBD NoSQL reste sujette à débat. L'architecture machine en clusters induit une structure logicielle distribuée fonctionnant avec des agrégats répartis sur différents serveurs permettant des accès et modifications concurrentes mais imposant également de remettre en cause de nombreux fondements de l'architecture SGBD relationnelle traditionnelle, notamment les propriétés ACID. Éléments historiques[modifier | modifier le code] La domination historique des SGBD relationnels[modifier | modifier le code] Les pionniers du modèle "NoSQL"[modifier | modifier le code] Théorie[modifier | modifier le code]

How to use Google Alerts If there has ever been an entity that bore a great deal of resemblance to George Orwell’s “Big Brother” then it is Google. Google sees everything that happens on the Internet (well, everything that isn’t protected by your robots.txt file) and now Google is offering a service that gives you a glimpse of new posts and website updates that are related to your business or website. It keeps you posted of new web pages in your niche as well as what your competition is up to… This service is called Google Alerts. It’s been interesting to find that there are a great deal of people out there that have never used Google Alerts before or really don’t know how to use them properly and really make the most of the service. This article aims to remedy that… Google Alerts is a brilliantly simple and completely free way to keep an eye on the presence and reputation of your blog, business or website on the World Wide Web. To set up an alert, go to So, visit Treat

La technologie est-elle toujours la solution ? (2/2) : le risque du solutionnisme Dans une récente tribune pour le New York Times, l’essayiste et chercheur Evgeny Morozov (@evgenymorozov) expliquait assez clairement ce qu’il définit comme le « solutionnisme », qui est le second concept au coeur de la critique du livre qu’il vient de publier Pour tout sauver, cliquez-là. L’actualité apporte chaque jour son lot de nouveaux services en ligne, tous plus indispensables les uns que les autres, comme LivesOn, le service qui vous propose une vie sociale après la mort, en vous permettant de continuer à twitter après votre mort, grâce à l’analyse des tweets que vous avez publiés jusque-là, via un algorithme capable de prolonger vos goûts et votre syntaxe en les greffant à l’actualité. Ce service (qui semble être une parodie) « met en évidence l’idéologie dominante de la Silicon Valley aujourd’hui » estime Morozov : « ce qui doit pouvoir être perturbé doit l’être, même la mort ». La technologie veut tout transformer, tout socialiser Même l’ennui pourrait bien disparaître demain.

L’INTERNET DES OBJETS «L’Internet des objets» Aujourd’hui, c’est déjà demain La vie quotidienne de millions de personnes a été bouleversée par l’Internet, qui nous relie les uns aux autres, indépendamment des distances et des fuseaux horaires. Cette révolution prévisible fait l’objet d’une publication de l’UIT, The Internet of Things, septième de la série de Rapports de l’UIT sur l’Internet, dont la sortie coïncide avec la seconde phase du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) en novembre 2005. La mise en place de l’infrastructure nécessaire à l’Internet des objets avance à grands pas (Figure 1). On peut prévoir que l’environnement de demain fourmillera de réseaux invisibles de micro-processeurs communiquant tous les uns avec les autres, sans que nous nous en rendions compte (Figure 2). Les technologies en vedette Bien que l’Internet des objets soit un concept relativement nouveau, les technologies qui le rendent possible existent depuis quelque temps déjà. De nouveaux marchés potentiels

C News Archive: 2012 W3C High Resolution Time, and Navigation Timing are W3C Recommendations 17 December 2012 The Web Performance Working Group has published two W3C Recommendations today. Navigation Timing. Learn more about the Rich Web Client Activity. HTML5 Definition Complete, W3C Moves to Interoperability Testing and Performance W3C published today the complete definition of the HTML5 and Canvas 2D specifications. To reduce browser fragmentation and extend implementations to the full range of tools that consume and produce HTML, W3C now embarks on the stage of W3C standardization devoted to interoperability and testing. The HTML Working Group also published first drafts of HTML 5.1, HTML Canvas 2D Context, Level 2, and main element, providing an early view of the next round of standardization. Guidance on Applying WCAG 2.0 to Non-Web ICT: Updated Draft Published 13 December 2012 WOFF File Format 1.0 is a W3C Recommendation The WebFonts Working Group has published a W3C Recommendation of WOFF File Format 1.0.

Doit-on préserver notre identité numérique ou bien l’embellir Depuis l’avènement du Web 2.0, il y a eu un engouement pour les réseaux sociaux. Tous ou presque se sont fait prendre… au piège ou au jeu? Je me demande alors si les réseaux sociaux sont néfastes pour notre identité numérique en tant que future enseignante. Je me suis longuement demandé si je devais fermer mon compte Facebook, mais notre professeur de TIC nous a justement dit que c’était trop tard: nous devions en profiter pour embellir notre image sur le Web. Par contre, doit-on réellement l’embellir ou bien la préserver? C’est la question à laquelle je m’attarderai dans ce texte. Identité numérique C’est l’avènement de la propagation de l’informatique qui a amené le terme d’identité numérique. Alors, lorsqu’on veut bien gérer notre identité numérique, selon l’ISIQ, il faut gérer toutes les composantes énumérées ci-dessus. Portfolio numérique Les effets négatifs qu’elle a eus chez une personne Pensez-vous que le Web n’a que des bons côtés? Mon opinion • Des réflexions Références TERRANOVA.

L’illétrisme numérique est un vrai problème de société Demandez à un quidam de citer un pharaon, un dinosaure, un druide gaulois et le père de tous les ordinateurs. Aucun n’est sujet de Toutankhamon, ne croise de tyrannosaure ou Panoramix mais tous pourront vous les nommer. S'ils ont tous un smartphone les noms de Turing ou Von Neumann ne leur viendront pas en tête. La « culture » circule sur des canaux numériques « Le monde a été digitalisé », s’exclamait Frédéric Kaplan fin 2012. Les médias de masse sont devenus numériques et utilisent le numérique pour élargir leur offre en la personnalisant. Une culture scientifique, technique, industrielle 2012 aurait été l’année du centième anniversaire d’Alan Turing. Une culture vivante Presque toutes les entreprises françaises de plus de 10 personnes sont informatisées. Un sujet d’exploration artistique et culturelle L’historien Friedrich Kittler affirmait que « [les gens] devraient maîtriser deux langages de programmation, afin de disposer de ce qui, en ce moment, constitue la culture ».

Related: