background preloader

Audacieux, ces proviseurs osent l'innovation et le changement

Audacieux, ces proviseurs osent l'innovation et le changement
Le système éducatif français est souvent égratigné pour son immobilisme et son manque d’imagination. Heureusement, ici et là, des proviseurs naviguent à contre-courant pour offrir à leur établissement une éducation à la fois innovante et performante. Démonstration ! France télévision est parti à la recherche de ces collèges qui cassent les codes et les habitudes pour mieux répondre aux besoins des élèves. Résultat ? Ce petit reportage très instructif ! Comme quoi, la volonté et l’audace peuvent faire des merveilles, pourvu qu’on les laisse s’exprimer ! Espérons que ce genre d’initiatives fasse des émules partout en France… Ils ont osé : ces proviseurs bouleversent les vieilles habitudes du système éducatif français !

http://positivr.fr/colleges-france-pedagogie-nouvelle/

Related:  L'importance d'un beau lieu décoré, ergonomique et coloréDes écoles inspirantes...EducationIFC 20 février 2017Hg_lycée

Pédagogie et ergonomie, une combinaison nécessaire Depuis longtemps les chercheurs en sciences de l’éducation étudient les effets de l’ergonomie sur l’apprentissage. Plusieurs études ont ainsi démontré que, selon le type de tâche et de public, la présentation des informations a tout intérêt à être variée pour un apprentissage optimal. Contrairement aux idées reçues, la technologie peut s’avérer parfois un véritable frein au transfert. Ergonomie et pédagogie doivent se marier à plusieurs niveaux pour parvenir à tirer le meilleur parti du savoir qui leur est proposé. L’ergonomie organisationnelle ou théorie de la pratique On pense d'abord à l’ergonomie des documents pédagogiques, mais le premier élément qui influence les apprenants est évidemment la salle de classe elle-même.

Les idées centrales du Modèle Sudbury Ce qui suit est basé sur une conférence donnée par Daniel Greenberg en 2005 lors d’un atelier pour membres du personnel d’écoles Sudbury et pour groupes fondateurs d’écoles Sudbury. La conférence entière est disponible sur CD sur le site de Sudbury Valley. La transcription ici traduite est aussi disponible en version originale sur le site de Sudbury Valley (ici).Daniel Greenberg (né en 1934) est un des fondateurs de l’École Sudbury Valley, qui sert de modèle à l’École Autonome. Il a publié de nombreux livres sur le modèle Sudbury et est régulièrement décrit comme « philosophe principal » parmi les fondateurs de l’école.

Ethnoclic.net, le site de l’association Ethnologues en herbe. L'association "Ethnologues en herbe" vous accueillera très prochainement sur son nouveau site. Entretemps n'hésitez pas à découvrir ici nos réalisations et ateliers jusqu'au printemps 2016. Mais pour les nouvelles fraîches, venez nous retrouver sur la page facebook de l'association. A très bientôt, ici, là-bas et ailleurs ! Bienvenue sur le site de l’Association Ethnologues en Herbe

Reconquérir les cours d’eau pour aménager la ville 1Les projets d’aménagement urbain actuels, « instruments privilégiés de la transformation de l’espace et de l’organisation du développement urbain » (Arab, 2007), sont souvent présentés par leurs maîtres d’ouvrage comme emblématiques de la mise en œuvre de nouveaux référentiels en matière d’urbanisme, en phase avec le paradigme du développement durable. Cette vertu supposée des projets d’aménagement urbain contemporains se déclinerait sur deux plans distincts. Sur le plan procédural d'une part, à travers les négociations et interactions qui s’établissent entre les différents acteurs qui portent des projets et contribuent à leur conception (Ascher, 2010). Sur le plan substantiel d’autre part avec l’accent mis sur de nouvelles priorités dans le contenu du projet d’aménagement : « urbanisme écologique » (Paquot, 2010), renouvellement urbain et densification, développement des mobilités douces, mixité sociale, etc.

Une école laboratoire pour améliorer le bien-être des élèves 103inShare Un apprentissage personnalisé, centré sur les intérêts et le bien-être de l’enfant : voilà ce que propose la Lab School, cette école primaire d’un nouveau genre qui doit ouvrir à Paris, à la rentrée 2017. Inspiré d’un concept et d’exemples américains, ce projet, le premier en France, est porté par une enseignante-chercheuse de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales), Pascale Haag. D’abord créée sous la forme d’un réseau, la Lab School est devenue, en juillet 2016, une association dont le siège social est établi à l’EHESS. Rassemblant une cinquantaine de membres, auxquels s’ajoutent les 500 « sympathisants » inscrits à la newsletter, la structure est aujourd’hui en résidence au Liberté Living Lab, un espace collaboratif dédié à l’innovation technologique et sociale (la « civic tech »), situé dans le Sentier, dans le 2e arrondissement parisien.

Pressenza - L’autodéfense intellectuelle sur les bancs de l’école Par Aude Raux pour Kaisen Les cours d’autodéfense intellectuelle ont été mis en place au collège Travail Langevin, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), à la rentrée scolaire 2015. Ces rencontres hors temps scolaire, animées par des intervenants issus de différentes disciplines, permettent aux élèves de se muscler le cerveau et d’affûter leur esprit critique. « La violence est l’arme des faibles » : telle est la punchline du poète latin Syrus (né vers 85 av J. Edumix : Mutualisons nos compétences. Le week-end dernier, j’ai eu la chance de participer à la première Edition d’Edumix. Voici en quelques lignes, un retour d’expérience. Edumix : Qu’est-ce que c’est ? Edumix, c’est un évènement créatif et participatif pour réinventer les lieux et les pratiques de l’enseignement. Durant 3 jours, des volontaires (chercheurs, acteurs locaux, créatifs, enseignants, élèves et parents d’élèves, ..) se sont réunis dans un établissement pour penser le collège de demain.

A’urba, 2016, Atlas de l’espace métropolitain de Bordeaux, Bordeaux, Mollat, 135 p. 1Les cartes ont un pouvoir fascinant. Je me souviens, petit, avoir longuement rêvé devant les cartes des départements du Larousse en 6 volumes de mes parents, hypnotisé par le dessin du territoire, la toile d’araignée terriblement déformée du réseau viaire, ou la zone hachurée qui figurait les plus grandes villes : zone mystérieuse et insondable où, on le devinait, palpitait une vie si complexe qu’elle en décourageait le cartographe. Plus tard, je découvris les atlas, et je ne me lassais pas de les feuilleter : ce même fonds reproduit à l’infini, si rassurant – le monde !

Architecture Observez ceux qui entrent dans une salle où se trouvent des rangées de tables et de chaises toutes orientées vers un tableau, ou à la rigueur disposées en U le long des murs : ils s'asseyent, parlent à voix basse ou se taisent, bougent peu. Ils sont à l'école. Chacun connaît son rôle, les limites à ne pas franchir et les espaces de transgression. Tout autre protocole d'apprentissage réclame un réaménagement coûteux en temps et en énergie. Pourquoi alors ne pas imaginer que ce soient les personnes qui se déplacent plutôt que le mobilier et le matériel ? Les appareils portables autorisent en effet la mobilité, y compris dans l'enceinte de l'établissement d'enseignement.

Web School Factory Pour cette rubrique Interview Business, j’avais depuis longtemps envie d’échanger avec une femme d’affaires expérimentée n’ayant rien à voir avec la mode. Quand j’en ai parlé à une ancienne collègue, elle m’a dit que je m’entendrais sûrement avec Anne Lalou. Je me suis renseignée sur son parcours. Diplômée de l’Essec, Anne a fait ses débuts à la banque Lazard pendant huit ans, puis a successivement été directrice de développement de grosses entreprises. En 2012, à 48 ans, elle a pris le virage de l’enseignement supérieur en créant la Web School Factory, une école parisienne post bac atypique, qui délivre un titre certifié de niveau I reconnu par l’Etat et qui ambitionne de devenir le « Stanford européen ».

Related: