background preloader

Pierre Janet 1859-1947

Pierre Janet 1859-1947
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Janet Pierre Janet (né le 30 mai 1859 à Paris – mort le 27 février 1947 dans la même ville) est d'abord un philosophe puis un psychologue et enfin un médecin français. C'est une figure majeure de la psychologie française du XIXe siècle. Il crée[1] le terme de subconscient[2] . Son modèle de l'inconscient attribue un rôle déterminant au traumatisme psychique dans l'amnésie et la dissociation des souvenirs. « Janet fut probablement le théoricien de l'hypnose et l'hypnothérapeute le plus intéressant de cette époque[4] » Biographie[modifier | modifier le code] Sa méthode d’investigation psychologique suit une démarche clinique expérimentale dans laquelle il recourt à l'hypnose avec des sujets reçus dans le cadre psychiatrique. Cours au Collège de France[modifier | modifier le code] Au Collège de France, Pierre Janet succède à Théodule Ribot à la chaire de psychologie expérimentale et comparée, qu'il occupe de 1902 à 1934. Related:  Cogniticiens, informaticiens, anthropologues (F-K)

Dynamique des relations interpersonnelles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dynamique des relations interpersonnelles est une théorie relationnelle -ou système D R I- et une méthode psycho-thérapeutique initiée par les psychosociologues américains Kurt Lewin et Moreno puis développée par l'École de Palo Alto[1], avant d'être reprise en France par des psychosociologues comme Roger Mucchielli. Présentation[modifier | modifier le code] La théorie des jeux Cette méthode d'approche des phénomènes relationnelles et de ses conséquences, repose sur l'analyse des interactions entre des personnes qui sont en phase de conflit ou de négociation et met en œuvre essentiellement les notions de pouvoir, d'attractivité et de décision. Elle nous ramène d'abord aux principes de la communication interpersonnelle et aux réseaux de communication, aux canaux utilisés pour 'se faire comprendre' et pour transmettre une information dans de bonnes conditions. Développement et contenu[modifier | modifier le code] Réseau de communication Leavitt

Richard Hamming Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hamming. Biographie[modifier | modifier le code] Plus tard de 1946 à 1976, il travailla pour les Laboratoires Bell où il travailla avec Claude Shannon. Il a été le fondateur de l' « Association for Computing Machinery » dont il fut aussi le président. Distinctions[modifier | modifier le code] 1968 : prix Turing décerné par l'ACM pour son travail sur la théorie des codes[1]1988 : médaille Richard Hamming décernée par l'IEEE pour sa contribution exceptionnelle à l'informatique[2]1996 : prix de la recherche fondamentale de la Fondation Eduard Rhein (en) pour le code de Hamming et la distance de Hamming[3] La médaille Richard Hamming est décernée par l'IEEE, pour honorer les contributions exceptionnelles à l'informatique et aux technologies de l'information. Citations[modifier | modifier le code] « Les machines devraient travailler. Notes et références[modifier | modifier le code]

Notion de Groupe : La Dynamique de groupe  Lewin (1947, 1951) est le premier à avoir tenté d'analyser la réalité sociale d'un groupe restreint, en envisageant celui-ci, selon la vision gestaltiste, comme un champ dynamique dans lequel les relations qu'entretiennent entre eux les membres d'un groupe reposent, non sur leurs ressemblances ou leurs différences, mais bien plus sur leur interdépendance. 1. Kurt Lewin, le précurseur Pour lui, le groupe représente un tout, au sein duquel un changement dans l'état de l'un de ses éléments, qu'il s'agisse des membres du groupe, de leur statut, de leur rôle ou des normes établies, change l'état de tous les autres. C'est en appliquant un modèle emprunté aux sciences physiques, plus spécialement à l’électromagnétisme, Que Kurt Lewin définit le groupe comme un champ de forces qui s’exercent à l’intérieur d’une zone de liberté laissée par les institutions sociales. 2. Les publications en langue anglaise se sont multipliées entre 1950 et 1960 (D. Les justifications tournent autour de deux thèmes.

Leo Kanner Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Léo Kanner en 1955. Leo Kanner[1], né le à Klekotow (aujourd'hui Klekotiv) en Empire austro-hongrois (aujourd'hui en Ukraine) et mort le à Sykesville (Maryland), est un pédopsychiatre connu pour avoir défini le tableau clinique de "l’autisme infantile précoce". Biographie[modifier | modifier le code] Il était père de deux enfants[4]. U.S.A[modifier | modifier le code] Ensuite, pour échapper à l'inflation frappant l’Allemagne [5], il émigre aux États-Unis en 1924 avec sa femme et sa fille. En 1935, il écrit Child Psychiatry, premier ouvrage de référence dans cette discipline en langue anglaise. Autisme[modifier | modifier le code] Huit ans plus tard, en 1943, il écrit un article, intitulé Autistic Disturbance of Affective Contact[6], où il postule à partir de 11 cas d'enfants suivis depuis 1938 que plusieurs troubles qui étaient auparavant dispersés sous des appellations variables, ne forment qu’une seule maladie. Puis, en 1956, L.

le champ dynamique du groupe (lewin) La notion d'interdépendance est centrale ici aussi. Les composants du champ du groupe sont ses membres, qui sont envisagés comme autant de champs individuels, mais aussi les rôles, les normes, les valeurs, les activités du groupe. Le groupe est composé de quatre sous systèmes en particulier : le sou système des tensions se découpant de type de tensions positives, qui pousse le groupe à la progression dans le sens de l'objectif part, est négatif, non directement référer à l'atteinte de l'objectif mais au fonctionnement du groupe, en particulier relationnel ou affectif. Le second sous système et le sous système des énergies. L'énergie latente à l'énergie qui pourrait être mobilisée et qui est potentiellement présente mais qui se traduit par des attitudes de retrait, des désinvestissements, des comportements d'attente. L'énergie disponible va être utilisée pour résoudre/réduire le système de tensions. Enfin, le sous système des activités distingue les procédures et les processus.

Kant a-t-il inventé les sciences cognitives ?#.UybCarN8RKM.twitter La référence à Emmanuel Kant revient régulièrement dans les sciences cognitives contemporaines. Filiation réelle ou coquetterie rhétorique ? Les sciences cognitives sont-elles kantiennes ? Pourtant, elle devrait être considérée comme de la plus haute importance par ceux qui se préoccupent du fonctionnement de l’esprit humain. Rappelons que dans sa Critique de la raison pure, Emmanuel Kant propose une théorie de la connaissance qui considère que notre esprit observe le monde à travers des catégories mentales préexistantes. Lewin : dynamique de la personne 1.1 dynamique de la personnel'accent mis sur la situation totale. Pour sa dynamique de la personne, Lewin s'est inspiré des conceptions de champs électromagnétiques pour modéliser des conduites humaines. Celle-ci pose que la dissolution des forces dans un environnement donné détermine ceux comme un objet possédant certaines propriétés fera dans cet environnement.Lewin impose que le comportement est fonction de la distribution et composition des forces qui décrit la relation entre la personne et l'environnement au moment "t" où le comportement se manifeste. La personne se trouve le centre d'un champ de forces en perpétuelle évolution ; c'est la théorie du champ (en anglais: field théory) pour Lewin, la personne est conçue comme un champ d'énergie complexe dans lequel tout comportement peut être lui-même conçu comme un changement de l'état du champ, pendant une unité de temps donné. On voit comment ces travaux ont pu soutenir la psychologie du développement de la personne. *Cf.

Why Kant Was Not A Cognitive Scientist | A Rigid Designator Andrew Brook has recently tried to assimilate Kant’s project in the Critique of Pure Reason into the current model of cognitive science. Basically, he claims that Kant was quite ahead of his time in that he regarded the common philosophical issues of his time as dead-ends. “Like contemporary cognitive science but radically unlike other philosophies of his own time, Kant was blithely unconcerned about the great questions about knowledge of the external world, skepticism, solipsism etc.” Instead, Kant is reported to have proceeded with assumptions more closely related to those of cognitive science. Transcendental idealism is founded upon Kant’s distinction between things as they appear to us and things as they are in themselves. Kant distinguishes transcendental idealism from other kinds of idealism. From transcendental idealism, it follows that there must be a priori concepts that we use in experience. Like this: Like Loading...

William James 1842-1902 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir James. William James Philosophe américain XIXe siècle-XXe siècle William James ( à New York - à Chocorua dans le New Hampshire) est un psychologue et philosophe américain, fils d'Henry James Sr., le disciple de Swedenborg, et frère aîné d'Henry James, romancier célèbre. William James est souvent présenté comme le fondateur de la psychologie en Amérique. Carrière universitaire[modifier | modifier le code] L'essentiel de la carrière universitaire de William James se déroule à Harvard où il est d'abord instructor (1872) puis professeur adjoint de physiologie (1876). Pragmatisme et vérité : l'utilité de la connaissance[modifier | modifier le code] Pour William James, il s’agit de découvrir pourquoi nous avons besoin d’idées fausses et d’idées vraies, plutôt que de savoir si les notions de vrai ou de faux sont pertinentes dans l’absolu. Monisme et pluralisme[modifier | modifier le code]

Douglas Hofstadter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Douglas Hofstadter en 2006 Douglas Richard Hofstadter, né le , est un universitaire américain. Biographie[modifier | modifier le code] Ses domaines d'intérêts comprennent les sujets relatifs à l'esprit, la créativité, la conscience, l'auto-référence, la traduction et les jeux mathématiques. Hofstadter semble ne pas publier beaucoup dans des périodiques académiques (à l'exception des publications du début de sa carrière de physicien, voir plus bas) ; il préfère en effet la liberté d'expression offerte par de plus grands ouvrages rassemblant ses idées. Lorsque Martin Gardner cessa d'écrire sa chronique Jeux Mathématiques (Mathematical Games) dans la revue Scientific American, Hoftstadter prit la relève avec une chronique intitulée Thèmes Métamagiques, dont la version anglaise Metamagical Themas est une anagramme de « Mathematical Games ». « [il] ne s'agit que d'une fantaisie personnelle. Travaux[modifier | modifier le code]

Jerry Fodor Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Fodor. Portrait de Jerry Fodor en 2007 Il est l'auteur d'ouvrages importants dans les sciences cognitives sur l'hypothèse de modularité de l'esprit et sur le langage de la pensée. Biographie[modifier | modifier le code] Jerry Fodor a reçu son diplôme de l'université Columbia en 1956 et a soutenu son doctorat en philosophie à l'université de Princeton en 1960 sous la direction de Hilary Putnam. Jerry Fodor a reçu le premier prix Jean-Nicod en 1993. Philosophie[modifier | modifier le code] Fodor défend depuis les années soixante un programme fonctionnaliste en philosophie de l'esprit et sciences cognitives. Dans The Language of Thought (1975), il expose l'hypothèse selon laquelle les représentations mentales doivent être analysées comme un langage mental (d'où le terme parfois utilisé de mentalese, mentalais). Il a aussi fait des arguments contre la « sélection naturelle », dans son livre What Darwin Got Wrong.

Emmanuel Kant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emmanuel Kant Philosophe occidental Époque moderne Biographie[modifier | modifier le code] Emmanuel Kant naît en 1724 à Königsberg en Prusse-Orientale (actuellement Kaliningrad en Russie) dans un milieu modeste : son père, d'origine écossaise, est sellier, et sa mère, décrite par Kant comme une femme très intelligente, est foncièrement piétiste. C'est là qu'il découvre Newton et la physique, preuve selon lui qu'une science a priori de la nature est possible (c’est-à-dire les mathématiques et la physique)[2]. En 1746, la mort de son père l’oblige à interrompre ses études pour donner des cours : il est engagé comme précepteur par des familles aisées et il accomplit cette tâche durant neuf ans. En 1755, il obtient une promotion universitaire et une habilitation grâce à une dissertation sur les principes premiers de la connaissance métaphysique. En 1781 paraît la première édition de la Critique de la raison pure.

Stephen Kosslyn Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Stephen Michael Kosslyn est un psychologue américain né en 1948. Il est actuellement John Lindsley Professor of Psychology in Memory of William James et doyen de Science Sociale à l'université Harvard ainsi que chercheur dans les domaines de la psychologie cognitive et des neurosciences cognitives. Stephen Kosslyn reçoit son Bachelor of Arts de psychologie en 1970 à l'UCLA et son doctorat en psychologie en 1974 à l'université Stanford ; son directeur de thèse est Gordon Bower. Il est surtout connu pour ses recherches et théories en imagerie mentale. Stephen Kosslyn a reçu plusieurs distinctions pour ses recherches, notamment le National Academy of Sciences Initiatives in Research Award et le Prix Jean-Louis Signoret. Articles connexes[modifier | modifier le code] Imagerie mentale Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de la psychologie

Wolfgang Köhler Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Wolfgang Köhler (Tallinn, - ) est un psychologue allemand et l'un des fondateurs de la psychologie de la forme avec Max Wertheimer et Kurt Koffka. Biographie[modifier | modifier le code] Wolfgang Köhler est né à Tallinn en Estonie de parents allemands. Il continue ses recherches sur l'audition à l'université de Francfort où il rencontre Max Wertheimer et Kurt Koffka, les deux autres fondateurs de la psychologie de la forme. À l'arrivée au pouvoir des nazis, il critique ouvertement leur politique raciste puis se voit contraint de quitter définitivement l'Allemagne en 1935. Il a reçu le premier Distinguished Scientific Contribution Award de l'American Psychological Association, organisation dont il est ensuite devenu le président. Le phénomène d'Insight[modifier | modifier le code] Article détaillé : Insight Isomorphisme psychophysique[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] W.

Related: