background preloader

Conomistes atterrés: Frédéric Lordon - une vidéo Actu et Politique

Conomistes atterrés: Frédéric Lordon - une vidéo Actu et Politique

http://www.dailymotion.com/video/xfa8ah

Related:  Frédéric Lordon - Médias

Frédéric Lordon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Frédéric Lordon en 2011. Frédéric Lordon est un économiste et sociologue français né le . Il est directeur de recherche au CNRS et chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE)[1]. Il est membre du collectif Les économistes atterrés. Biographie[modifier | modifier le code]

Ce que l’on apprend sur les Communs en lisant Frédéric Lordon – – S.I.Lex – C’est ma participation à Nuit Debout qui a fini par me donner envie d’ouvrir les livres de Frédéric Lordon, sans trop savoir ce que j’allais y trouver. C’est dans la BiblioDebout que j’ai commencé à feuilleter quelque uns de ces ouvrages, avant que l’ami Silvère Mercier ne me prête le livre Capitalisme, désir et servitude. Marx et Spinoza paru en 2010. La France en ruine ? Où en est la France par rapport à la crise économique ? Sommes nous en danger ou le dernier havre de stabilité dans la tourmente ? Que nous cache le gouvernement derrière son plan de « rigueur » ? Qu'est-ce qui nous attends au juste ? Ce que l’extrême droite ne nous prendra pas La colorimétrie des demi-habiles ne connaissant que deux teintes, toute mise en cause de l’Europe, fût-elle rendue au dernier degré du néolibéralisme, est le commencement d’une abomination guerrière, toute entrave au libre-échange est la démonstration manifeste d’une xénophobie profonde, toute velléité de démondialisation l’annonce d’un renfermement autarcique, tout rappel au principe de la souveraineté populaire la résurgence d’un nationalisme du pire, tout rappel au principe de la souveraineté populaire en vue d’une transformation sociale, la certitude (logique) du… national-socialisme, bien sûr ! Voilà sur quel fumier intellectuel prospère le commentariat européiste quand, à bout d’argument, il ne lui reste plus que des spectres à brandir. Souverainisme de droite, souverainisme de gauche « Repli national », en tout cas, est devenu le syntagme-épouvantail, générique parfait susceptible d’être opposé à tout projet de sortie de l’ordre néolibéral. Faucher la nation au FN

Manifeste d'économistes atterrés Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Manifeste d'économistes atterrés est un manifeste créé par un groupe d'économistes composé de Philippe Askenazy du CNRS ; Thomas Coutrot du conseil scientifique d'Attac ; André Orléan du CNRS et de l'EHESS, président de l'Association Française d'Économie Politique ; Henri Sterdyniak de l'OFCE ; qui, après la crise dite des subprimes, sont atterrés de voir que rien n'a changé dans les discours soutenant le libéralisme économique, ni dans les politiques économiques qui ont conduit à cette catastrophe[1]. « Nous étions très surpris après l'effondrement de Lehman de voir qu'on en était revenu deux ans après aux mêmes modèles qui avaient conduit le système au bord de l'effondrement. La sphère financière, sauvée par les États, imposait à nouveau des réformes structurelles, des ajustements brutaux aux populations. Toutes ces mesures ont été prises sans réflexion, sans mesurer les risques, sans remise en cause », dit Philippe Askenazy[1].

Quand les pauvres inventent une banque véritablement populaire - Face à la faillite du système financier, et si nous repartions de zéro ? C’est ce qu’ont osé faire les habitants d’une favela de Fortaleza, dans le Nordeste du Brésil. Depuis dix ans, leur banque communautaire, la banque Palmas, leur a permis de développer des activités économiques et de créer près de 2.000 emplois dans un quartier où il n’y avait auparavant ni eau, ni électricité, ni transport, et encore moins de services publics. Loin d’être une utopie lointaine et théorique, la banque Palmas a transformé la vie quotidienne des habitants. Elle est aussi la base d’un autre modèle de développement économique : une économie populaire, forcément solidaire, au service de tous et de la transformation du territoire. Une initiative qui essaime au Brésil comme au Venezuela.

Rencontres déconnomiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Rencontres déconnomiques constituent un forum d'échanges entre grand public et économistes alternatifs, organisées chaque année à Aix-en-Provence le premier week-end de juillet. Historique[modifier | modifier le code] Une poignée de firmes contrôle l’économie mondiale Légende: Les trois quarts des multinationales contrôlant l’économie mondiale sont des banques. (imagepoint Par Luigi Jorio, swissinfo.ch 147 multinationales contrôleraient pratiquement l'économie globale.

Frédéric Lordon – Blog de Paul Jorion Billet invité. Tout le monde en convient, la barre pour nous tenir en haleine est devenue très haute pour les romanciers et les scénaristes (même ceux de Game of Thrones !). Encore une fois la réalité dépasse la fiction, et de loin. Pensons aux précédentes campagnes, rythmées par des sondages et quelques échecs dans la dernière ligne droite – amplifiés par ces mêmes sondages (Chirac / Balladur par exemple). » Frédéric Lordon Le site Les-crises publie des analyses et des articles d’horizons variés afin d’élargir le champ d’information et de réflexion de ses lecteurs, afin de les aider à se faire eux-mêmes leur propre opinion, ce qui est la base de la citoyenneté. Les publier ne signifie nullement qu’ils reflètent systématiquement notre pensée. Nous ne sommes donc engagés que par les articles que nous rédigeons nous-mêmes, pas par ceux repris, et encore moins par l’intégralité des propos ou pensées des auteurs repris qu’ils auraient exprimés par ailleurs.

LORDON CONTRE LORDON - Lettre ouverte à Frédéric Lordon « Quant à cette banlieue élargie qu’on appelle la France, à cette banlieue plus élargie encore qu’on appelle l’Europe, à cette banlieue à la troisième puissance qu’on appelle le monde, [Paris] n’en sait pas le premier mot » Paul-Ernest de Rattier, Bordeaux, 1857, Paris n’existe pas Cher Frédéric, Frédéric, tu fais souvent œuvre de dégrisement contre les illusions bien intentionnées. Tes ouvrages comme L’intérêt souverain, La Malfaçon ou Imperium réalisent avec force ce désenivrement salutaire. Je crois que cette fois, c’est toi qu’il faut ramener à la lucidité !

Frédéric Lordon au Bondy Blog : “Avec Nuit Debout, le feu n’a pas pris” Frédéric Lordon est l’une des figures de Nuit Debout. Très peu bavard dans les médias, l’économiste, directeur de recherche au CNRS, a accepté de répondre au Bondy Blog dans un long entretien. Au menu : Nuit debout, mort d’Adama Traoré, héritage de Michel Rocard. Interview. Bondy Blog : Fin mars 2016, le mouvement Nuit Debout s’est posé place de la République et s’est étendu en France voire dans d’autres pays. Exprime-t-il “la puissance de la multitude”, telle que vous la définissez dans votre livre Imperium ?

Related: