background preloader

Neurosciences : comment notre cerveau réagit-il aux flux numériques ?

Related:  NEUROSCIENCES_APPRENTISSAGEApprentissage et neuroscience

Psychologie cognitive et Neurosciences: Mayer (2009). théorie de l’apprentissage multimédia – les douzes principes See on Scoop.it – Instructional Design Mayer (2009).théorie de l’apprentissage multimédia – les douzes principes Multimedia learning principes conception web design principe cohérence principe signalisation principe redondance principe continuité contiguité spatiale principe continuité… See on psychologie-cognitive.blogspot.fr J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème LA GRA­TUITE DES CONTENUS UNI­VER­SI­TAIRES est peut-​​être à nos portes ! See on Scoop.it - Apprentissage en ligneUn MOOC c’est un des leviers de trans­for­mation les plus per­cu­tants de l’enseignement supé­rieur, actuel­lement.

Ces neuromythes qui persistent dans les écoles Parmi les sciences récentes, les neurosciences sont les plus fascinantes et les plus compliquées. Logique puisqu'elles étudient littéralement le moteur des actions et pensées humaines : le cerveau. La société aimerait croire que la majorité de ses actes s'expliquent par un mécanisme cérébral ou un dysfonctionnement d'une partie de l'encéphale. Conséquemment, le système d'éducation s'intéresse de très près à tout ce qui touche le cortex pour voir comment ses découvertes peuvent transformer les méthodes d'apprentissage qui généreraient alors des cohortes de petits génies. Forcément, cette obsession pour notre matière grise mène, comme nous vous l'avions déjà mentionné, à des dérives. Il y est très facile de propager des mythes. L'exemple BrainGym Qu'est-ce que BrainGym? Des théories fausses ou abstraites Le cas BrainGym n'en est qu'un exemple parmi d'autres, qui continuent de véhiculer des interprétations fantaisistes des recherches scientifiques. Références : Ball, Philip. Buch, Prateek.

Examtime. Outil de creation et de partage de revisions pour les etudiants Examtime est une plateforme en ligne qui permet de créer, de partager et de découvrir des ressources éducatives pour les besoins de révision des étudiants. Examtime permet de manière simple et intuitive de créer des mindmaps ou cartes mentales, des flashcards, des quizs ou encore des notes interactives pour ses besoins propres ou pour les partager avec d’autres. L’aspect partage et collaboration sont très importants dans Examtime. Vous allez ainsi pouvoir créer des ressources mais aussi et surtout les échanger ou les partager avec les autres utilisateurs. Examtime fournit les outils adéquats pour créer des matériels pédagogiques à utiliser soi même ou à partager. L’outil fournit également un studio de création de flashcards ou cartes mémoires ainsi qu’un autre pour réaliser des quizs. Examtime propose enfin dans sa suite un outil pour prendre des notes et organiser ses idées. Au delà des outils, Examtime se présente comme un véritable réseau social dédié à l’apprentissage. Lien: Examtime

Neurosciences : les adolescents apprennent plus vite grâce au renforcement positif | Ado Zen Olivier Houdé signe un article sur les étonnants pouvoirs du cerveau des adolescents dans la magazine Cerveau & Psycho du mois de décembre. Il nous explique qu’entre 13 et 17 ans, le cerveau des ados déploie d’étonnantes capacités d’apprentissage s’il est correctement encouragé. Les adolescents ont le goût du risque, recherchent des sensations fortes, font preuve d’impulsivité car leur cerveau est en pleine construction et qu’il est particulièrement sensible aux récompenses. C’est ce qu’a révélé une étude menée par une équipe de chercheurs américains d’Harvard et de Columbia en s’appuyant sur l’imagerie par résonance magnétique pour tester leur capacité d’apprentissage. Il s’est avéré que lorsque les adolescent recevaient un retour positif sur une de leurs actions, ils étaient plus aptes à la mémoriser et la reproduire. A ce stade, il est important de redéfinir ce qu’est une récompense. Source :

Les dernières découvertes issues des Neurosciences | Le Blog de Kronos En matière de découverte sur le cerveau, la plasticité neuronale bouleverse notre vision du monde. Quasiment n’importe quelle zone du cerveau est réparable, modelable et remplaçable. Cette fantastique plasticité dépend essentiellement de notre goût pour la nouveauté et de notre capacité d’empathie. Dans sa dynamique d’innovation et d’accompagnement des transformations chez ses clients, Kronos souhaite s’enrichir des dernières découvertes issues des neurosciences pour les intégrer à ses différentes formes d’accompagnement. En effet, la plasticité cérébrale permet au cerveau de se reconstituer tout au long de sa vie, et sa dimension sociale lui confère une capacité à entrer en résonance avec les autres cerveaux. Contrairement à ce que l’on pensait, de nouveaux neurones sont produits tout au long de notre vie, c’est la neurogénèse adulte. Un neurone est opérationnel dès lors qu’il se relie par des synapses à d’autres neurones.

Le site pédagogique Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? La tâche la plus important des enseignants est de canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention de l’enfant. 2. 3. 4.

Les dernières découverts en neuroéducation Steeve Masson, chercheur canadien en neuroéducation, propose de répondre dans la vidéo ci-dessous à la question : en quoi mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner ? Cette vidéo dure 1 heure et 15 minutes et je vous en résume les grandes lignes dans plusieurs articles : Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (1/5) – Les dernières découvertes en neuroéducation Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (2/5) – Utiliser la neuroplasticité pour enseigner efficacement Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (3/5) – La lecture vue par les neurosciences Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (4/5) – L’inhibition dans l’apprentissage des sciences et de la logique Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (5/5) – 5 neuromythes invalidés par les neurosciences La plasticité du cerveau Dire que le cerveau est plastique signifie que le fait d’apprendre modifie la structure du cerveau. L’apprentissage est donc un mode dynamique.

Créer votre newsletter avec Mailchimp et WordPress Pourquoi ne pas lancer votre première newsletter ? Créer une lettre d’information au sein de votre site WordPress est un atout majeur pour votre communication : elle permet à la fois de fidéliser votre lectorat en lui faisant part de toutes vos publications, et de vous rapprocher en vous adressant de façon ciblée. Par rapport au médias sociaux traditionnels, la newsletter sera mieux suivie et vous permettra de vous exprimer plus amplement dans un environnement graphique à votre image. Après avoir connu plusieurs outils de newsletter, j’ai vraiment eu une révélation en découvrant l’ergonomie et la simplicité de WordPress. Vous pensiez qu’une newsletter nécessitait un effort de rédaction au rythme de vos publications ?

Revue de presse / Press Review La revue Science & Vie propose dans son édition d'avril 2013 (no 1147) un article intitulé Lecture, calcul, stress, rythmes scolaires : 6 leçons des neurosciences contre les idées reçues. L'article est écrit par le journaliste Pierre-Yves Bocquet. Extrait : « Culte de la note, méthode globale, bosse des maths... Une compréhension de plus en plus fine des rouages de notre cerveau met à bas nombre d'idées reçues sur nos apprentissage et ouvre des pistes pour aider nos enfants à mieux apprendre. Dis-moi comment ton cerveau apprend, je te dirai comment il faut t'enseigner. Pour en savoir davantage sur ce numéro d'avril marquant les 100 ans de la revue, visitez Bocquet, P.

Related: