background preloader

Prehistoire . En Images

Prehistoire . En Images
La préhistoire est un monde passionnant où dinosaures, mammifères, reptiles et hommes préhistoriques se sont livrés à un combat quotidien pour leur survie. C'est la période de l'histoire humaine qui a précédé l'apparition de l'écriture. La paléontologie est la science qui étudie les êtres vivants ayant peuplé la Terre au cours des temps géologiques, en se fondant principalement sur l'interprétation des fossiles. Paléontologie animale: Paléozoologie qui est l'étude des fossiles d'origine animale Paléontologie humaine: Paléoanthropologie qui tente de reconstituer le passé de la lignée humaine Paléontologie végétale: Paléobotanique qui est l'étude des végétaux fossiles Hommes préhistoriques Articles et photos sur la vie quotidienne de nos ancêtres. Hominidés Dinosaures Photos, vidéos sur les dinosaures. Planète Dinosaure Mammifères et oiseaux préhistoriques L' Entélodon ou l'oiseau carnivore Gastornis faisaient partie des espèces dominantes au Cénozoïque. Animaux préhistoriques Reptiles Requins Art

Première fréquentation - Phase 1 JeanClottes Spécialiste Mondial Art Rupestre La première phase est marquée par la réalisation de mains négatives. Après les quarante-six mains initialement signalées, nous en avons trouvé une vingtaine de nouvelles. Il s'agit chaque fois d'adultes. Les deux mains noires M18 et M19, près du Grand Puits © Photo Jean Clottes tous droits de reproduction interdit Ce fait bizarre fut diversement interprété au cours du 20ème siècle. Exemples de tracés digitaux à la voûte du secteur 202 © Photo Jean Clottes tous droits de reproduction interdit Pendant cette Phase 1, les occupants de la Grotte Cosquer ont couvert toutes les parois et les voûtes de tracés digitaux : partout où la surface était suffisamment molle, ils y ont laissé traîner leurs mains, dessinant des volutes et des quantités de traits parallèles, sans qu'on puisse y distinguer de figures construites.

L'arbre généalogique des Homininés Étude des fossiles Les fossiles ont semblé un temps confirmer la théorie de l'évolutionnisme. La découverte de Lucy, cette jeune Australopithèque âgée de 3,5 millions d'années, présentant une mosaïque remarquable de caractères intermédiaires entre le singe et l'homme, venait parfaitement s'insérer dans l'idée d'un passage étonnant de douceur et de continuité entre les "brutes épaisses" auxquelles on assimilait les singes et les êtres remarquables de finesse et de raffinement que nous étions. Mais ce n'est pas ce que nous disent les fossiles. Le plus ancien Homininé connu date de —7 millions d'années. Si, pour l'époque concernée, Sahelanthropus est seul chez lui, les choses vont rapidement changer. Exhumé en 1999, dans les collines Tugen au Kenya, à 50 kilomètres au nord de l'équateur, "Millenium ancestor" (—6 Ma), ou Orrorin a sans doute fini sa courte vie à demi dévoré par un carnassier. Mais qu'a-t-il de plus au juste? Extraits du cours d'Yves Coppens au collège de France 2002/2003

Des australopithèques et des hommes Les primates apparaissent à la fin de l’ère secondaire, il y a environ 70 millions d’années. Mais il faut attendre la dernière partie de l’ère tertiaire pour que des primates marchent debout. Ce sont des Hominidae (ou hominidés). D’après la génétique, dans notre «arbre généalogique », le rameau des bipèdes et celui des qua-drupèdes se seraient séparés depuis plus de 8 millions d’années. Les premiers hominidés connus sont très proches des premiers hommes. Ils sont appelés Aus-tralopithèques, c’est-à-dire « singes du Sud », le Sud en question étant celui de l’Afrique. Les australopithèques anciens Il est possible de regrouper ici deux espèces particulièrement anciennes. Lucy Lucy fut découverte par Yves Coppens et Donald Johanson lors de la série de campagnes de fouilles menée dans le Territoire des Afars en Ethiopie, et plus particulièrement sur le site de Hadar, découvert par Maurice Taïeb. Lucy est d’assez petite taille : de 1,20 à 1,25 mètre. Les australopithèques graciles

L'homme et le singe : Le mythe de l'évolution humaine L'australopithèque Les créatures, appelées par les évolutionnistes australopithèques, ne sont en fait rien d'autre qu'une espèce de singe disparue. Australopithèque signifie " singe du sud ". Appartenant à différentes catégories, toutes les espèces d'australopithèques sont des singes disparus qui ressemblent aux singes d'aujourd'hui. Les évolutionnistes affirment que bien que les australopithèques possèdent l'anatomie d'un singe, ils marchaient debout comme les humains. Des recherches intensives faites sur différents spécimens d'australopithèque par deux anatomistes de renommée mondiale d'Angleterre et des U.S.A., Lord Solly Zuckerman et le Pr. Les analyses détaillées dirigées par l'anthropologue américain Holly Smith en 1994 sur les dents d'un australopithèque ont indiqué que l'australopithèque était une espèce de singe.

Document sans titre DEPUIS de nombreuses années les médias font état de découvertes de vestiges fossiles d’humains aux traits simiesques. Des films nous retracent "comme si on y était", les grandes étapes conduisant de l'animal à l'homme moderne. La littérature regorge de planches dessinées représentant ce genre de créatures. S’agit-il des chaînons intermédiaires dans la lignée évolutive allant de l’animal à l’homme? Ces “hommes-singes” sont-ils nos ancêtres? Caricature de Charles Darwin (dictionnaire encyclopédique Alpha) En 1981, la revue Science déclarait : “Les témoignages scientifiques de base ne sont qu’une misérable petite collection d’ossements à partir desquels il faut reconstruire l’évolution de l’homme.” Mais les documents fossiles concernant les “hommes-singes” sont-ils aussi rares que cela? Toutefois, les savants n’ont-ils pas trouvé les “chaînons” indispensables qui relieraient les animaux simiesques à l’homme? L’“arbre généalogique” de l’homme Ce n’est toutefois plus le cas. Retour menu

Les premiers habitants de l'europe - Tautavel Les Premiers Habitants de l'Europe Centre d'interprétation Palais des Congrès de Tautavel Situé au coeur de la ville de Tautavel le Palais des Congrès présente depuis plusieurs années une exposition intitulée "Les Premiers Habitants de l'Europe". Prévue initialement pour être temporaire, cette exposition est restée sur place du fait de son succès, mais également par la richesse et la singularité des objets et reconstitutions présentées. Inauguré en juillet 2011, le Centre d’interprétation sur « Les Premiers Habitants de l’Europe » vous propose d’apprendre en éprouvant des sensations, tout au long de 1 700 000 années de Préhistoire, sur plus de 500 m² ! Tout au long des nombreuses salles de l'exposition vous découvrirez de manière chronologique l'histoire des premiers humains qui ont colonisé l'Europe, de la Géorgie à l'Espagne et passant bien sur par Tautavel ! La visite de l'exposition Premiers habitants de l'Europe

Les origines de l'Homme Les Origines de l'homme La Préhistoire mais qu'est-ce ? Des millions d'années durant lesquelles notre espèce, "le genre Homo", s'est différenciée peu à peu de la branche des Primates sans queue dont nous faisons partie, vivant notre propre évolution, laissant les Panidés (chimpanzés) vivre la leur. Bien sûr, reconnaître cette filiation n'a pas été simple ! Il a fallu que l'homme se départisse d'un sentiment de supériorité, et accepte que toutes les mythologies qui ont servi à expliquer ses origines ne soient que des visions mystiques, des métaphores, qui n'auraient jamais d'explication scientifique. Historique de la Préhistoire La préhistoire a plus de cent cinquante ans. Taxinomie La définition de l'espèce est biologique : elle décrit des êtres qui vivent. d'après Pascal Picq Tableau de l'évolution humaine selon Yves Coppens L'arbre des Primates sera sans doute encore modifié. Généralités Nous faisons partie, avec les chimpanzés et les gorilles, du groupe des Hominidés. Étude des fossiles

Related: