background preloader

GSK France

GSK France
Related:  GSK Glaxo SmithKline 2000alcacea

GlaxoSmithKline Canada Skip to Main Content <P>Do more, feel better. Live longer. </P><A href=" out more</A> Quoi de neuf? le 9 janvier 2014 ANOROMC ELLIPTAMC est approuvé pour le traitement de la MPOC au Canada le 17 décembre 2013 GSK annonce des changements dans ses pratiques de vente et de marketing à l'échelle mondiale pour s'assurer que les intérêts du patient viennent au premier plan le 5 décembre 2013 GSK lance un consortium mondial regroupant six centres de recherche sur le cancer de renom Chez GSK, nous mettons à profit vos compétences en leadership de façon à ce que vous puissiez réaliser votre plein potentiel. Apprenez-en davantage sur la façon de bâtir votre carrière chez GSK. Contactez-nous pour obtenir un formulaire de rétroaction ou des renseignements sur nos politiques connexes ou notre plan d'accessibilité pluriannuel. Recherche et développement Dans le monde entier, GlaxoSmithKline consacre près de 6,5 milliards de dollars chaque année à la R-D. Détails

Merck Bayer Schering Pharma Guide Médecine Douce Glaxo SmithKline Wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. GlaxoSmithKline GlaxoSmithKline (connu sous le sigle GSK) est une entreprise britannique, numéro 7 de l'industrie pharmaceutique mondiale. Elle résulte de la fusion entre Glaxo Wellcome et SmithKline Beecham en 2000. Histoire[modifier | modifier le code] En septembre 2013, GSK vend pour 700 millions de livres ses médicaments liés à la thrombose à Aspen Pharmacare, une entreprise sud-africaine[1]. En mars 2014, GSK augmente sa participation dans sa filiale indienne de 50,7 à 75 % pour 64 milliards de roupies, soit environ 1,05 milliard de dollars[2]. Chiffres clés[modifier | modifier le code] D’origine britannique[3], GSK emploie plus de 100 000 personnes dans 116 pays, dont plus de 15 000 chercheurs. Son chiffre d'affaires mondial, en 2008, s’élève à 24,3 milliards de livres[réf. souhaitée], pour un budget de R&D de 3,506 milliards de livres. Domaines thérapeutiques[modifier | modifier le code] Recherche et développement[modifier | modifier le code]

Watson Pharmaceuticals | Welcome to Watson! Vaccination contre les infections à HPV et risque de maladies auto-immunes : une étude Cnamts/ANSM rassurante Les résultats de l’étude réalisée conjointement par l’ANSM et l’Assurance Maladie, portant sur une cohorte de 2,2 millions de jeunes filles âgées de 13 à 16 ans, montrent que la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) par Gardasil ou Cervarix n’entraîne pas d’augmentation du risque global de survenue de maladies auto-immunes, confirmant ainsi les données de la littérature française et internationale. Une augmentation du risque de syndrome de Guillain-Barré après vaccination contre les infections à HPV apparaît toutefois probable. Ce syndrome est déjà identifié dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du produit. La vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) a pour objectif de protéger contre les maladies provoquées par ces virus. Deux vaccins contre les papillomavirus humains sont commercialisés en France : Gardasil qui protège contre les HPV de types 6, 11, 16 et 18 ; Cervarix qui protège contre les HPV de types 16 et 18.

2012 soupçons sur le vaccin PANDEMRIX Les soupçons s'accumulent contre le vaccin Pandemrix (commercialisé par le laboratoire GlaxoSmithKline) largement utilisé contre la grippe pandémique A(H1N1) en 2009, après une nouvelle étude française qui évoque un risque multiplié par quatre chez les personnes vaccinées de développer une maladie rare, la narcolepsie. "Notre étude conforte des études effectuées dans d'autres pays, notamment en Finlande et en Suède", commente le Dr Antoine Pariente, coordinateur de l'étude, qui fait partie d'une série d'études européennes rendues publiques jeudi 20 septembre à Stockholm. La narcolepsie est un trouble du sommeil caractérisé par une somnolence excessive au cours de la journée, avec des accès de sommeil incontrôlables. Elle peut s'accompagner de pertes soudaines du tonus musculaire (cataplexie). "Chez les moins de 19 ans, le risque pourrait être multiplié par 5 et chez les plus de 19 ans par 3,5, précise le Dr Pariente.

GSK a-t-elle peur que ses stratégies soient dévoilées? Voilà une question plus qu'intéressante quelques jours seulement après le numéro du "Question à la Une" de la RTBF sur les vaccins dans lequel on n'apprenait que GSK avait refusé toute interview... A partir de la 32ième minute d'émission, la RTBF diffuse un extrait d'une vidéo que nous lui avions communiquée et qui montraît l'ex PDG de la division vaccins de GSK, le baron Jean Stéphenne, raconter fièrement les dessous de l'essor financier de sa société. Il y expliquait alors tout sourire la méthode employée et basée sur le système des brevets du vaccin hépatite B qui permet à GSK de toucher des royalties sur tous les autres vaccins anti-hépatite B vendus par ses concurrents mais qui a également permis le juteux business du vaccin hexavalent, lui aussi concerné par ce brevet qui porte dès lors sur tout l'assemblage et plus sur le seul vaccin HB. Voici en effet ce que Jean Stéphenne disait dans cette séquence: POURQUOI si cette société n'a rien à se reprocher? de leur cynisme?

2010 signature d'1 contrat douteux avec la BELGIQUE Namur, le 6 mai 2010 Après des mois d’attente, le texte a enfin été dévoilé ! Il a révélé, jusqu’à l’écoeurement, de quoi les ministres et le gouvernement étaient capables : renier complètement les droits des citoyens au profit d’une industrie arrogante. Car le contrat, tel qu’il a été signé, regorge de clauses suspectes en faveur de GSK : absence de garantie sur la livraison, l’efficacité et la sécurité des produits, décharge de responsabilité, impossibilité pour le ministre de procéder au test des vaccins, mise hors jeu des juridictions judiciaires, absence de clause de résiliation, assurance de percevoir dans tous les cas 50% minimum du paiement de départ, relecture mutuelle des communiqués de presse avant diffusion, etc… Pour rappel, Mme Onkelinx avait pourtant dit que « le contrat n’a pas été signé à n’importe quel prix » le 17 février dernier sur la RTBF lors de l’émission Question à la Une [1]. Pour Initiative Citoyenne,

Ce soir à la télé : comment les labos fabriquent des maladies Dans les années 1930, Aldous Huxley décrivait dans « Le meilleur des mondes » une incroyable pilule : le soma. « Si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma. (…) Il y a toujours le soma qui vous permet de prendre un congé, de vous évader de la réalité. Et il y a toujours le soma pour calmer votre colère, pour vous réconcilier avec vos ennemis, pour vous rendre patients et vous aider à supporter les ennuis ». L’industrie pharmaceutique n’a pas encore mis au point ce médicament contre tous les maux du quotidien, à prendre chaque jour. Dans « Maladies à vendre », diffusé sur Arte ce mardi 8 novembre à 21 heures 50, Anne Georget et Mikkel Borch-Jacobsen décortiquent les rouages d’une industrie florissante. « Pour maintenir ses ventes, l’industrie pharmaceutique a trouvé plus simple d’inventer des maladies qui n’existent pas, et pour lesquelles elle propose des médicaments sans aucune efficacité. Comment le cholestérol est-il devenu une maladie aussi répandue ?

Enquête sur ses effets secondaires Vu la sous-déclaration notoire des effets secondaires de ce vaccin, nous faisons le choix d'initier une enquête indépendante afin de permettre à TOUTE personne victime de ce vaccin de témoigner anonymement (ou pas, suivant le choix de chacun) de ce qui lui est arrivé. Les résultats seront analysés par des médecins totalement indépendants et pas par des centres soit disant officiels mais qui sont pieds et poings liés avec des états qui ont signé des contrats secrets et contraignants avec les firmes pharmaceutiques (des contrats qui imposent des clauses de confidentialité sur la sécurité du produit notamment). Si vous êtes victime, que vous pensez l'être ou que vous connaissez des victimes ou, tout simplement pour donner un maximum de chances à ce questionnaire important de circuler, n'hésitez pas à en parler autour de vous! Enquête sur les effets secondaires du Pandemrix, télécharger ICI. Partager l'article ! inShare

Parkinson : le témoignage de Claude Choux, atteint de la maladie depuis 17 ans Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Chaque année en France, 25 000 nouveaux cas de la maladie de Parkinson sont diagnostiqués. Claude Choux a attendu l'âge de 69 ans pour tenter l'opération qui lui donne aujourd'hui un répit inespéré. Le JT INFANRIX HEXA accidents vaccinaux Belgique 2010/11 Samedi 8 décembre 2012 6 08 /12 /Déc /2012 18:40 Voir ce document confidentiel: ICI et notre communiqué de presse explicatif sur ce volumineux document. [English version of our press release] Répartition tout à fait inégale dans le temps des décès d’enfants après Infanrix hexa, ce qui constitue un signal de pharmacovigilance (la majorité de ces décès se concentrant dans les tout premiers jours qui suivent la vaccination) : Rapports de décès collectés par GSK après Infanrix Hexa entre le 23 octobre 2010 et le 22 octobre 2011. Rapports de décès collectés par GSK après Infanrix Hexa entre le 23 octobre 2009 et le 22 octobre 2010 (soit donc un total de 14+22= 36 décès recensés par GSK sur une période de 2 ans) La UNE de Vers l'Avenir de ce samedi 8 décembre 2012: L'Agence ment puisque GSK a reconnu le même jour que c'était bien confidentiel... Trois petites précisions additionnelles par rapport à ce qui a été écrit ci-dessus: Infanrix Hexa et ROR: témoignage d'une maman

Related: