background preloader

50 Ways to Use Twitter in the Classroom

50 Ways to Use Twitter in the Classroom
Many critics of Twitter believe that the 140-character microblog offered by the ubiquitous social network can do little for the education industry. They are wrong. K-12 teachers have taken advantage of Twitter’s format to keep their classes engaged and up-to-date on the latest technologies. The following projects provide you and your students with 50 ways to Twitter in the classroom to create important and lasting lessons. 1. One of the simplest ways that teachers can use Twitter in the classroom involves setting up a feed dedicated exclusively to due dates, tests or quizzes. 2. Subscribe to different mainstream and independent news feeds with different biases as a way to compare and contrast how different perspectives interpret current events and issues. 3. Set up an interesting assignment requesting that students set up Twitter for education lists following feeds relevant to their career goals and keep a daily journal on any trends that crop up along the way. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

Twitter en classe : une pratique qui séduit professeurs et élèves | VousNousIls Ils sont nombreux à avoir emboîté le pas de Laurence Juin, l’une des premières enseignantes à avoir pris conscience du potentiel pédagogique de l’outil de micro-blogging. Cette professeure d’histoire-géographie et de français en lycée professionnel a en effet depuis près de deux ans pleinement intégré Twitter à son enseignement. Aujourd’hui, même si les « Twittclasses » (1) restent relativement marginales (seules 72 « Twittclasses » francophones, de la maternelle à l’enseignement supérieur, sont référencées), un nombre croissant de projets pédagogiques se construisent autour du réseau social le plus actif du Web.

Twitter sur les bancs d'école | Daphnée Dion-Viens Des élèves de cinquième secondaire de Québec pourraient être les premiers à rédiger leurs devoirs de français... en 140 caractères. L'enseignante Annie Côté a décidé d'utiliser le site Internet Twitter pour les encourager à écrire en plongeant dans l'univers de la twittérature. Depuis lundi, 55 élèves de l'école secondaire Saint-Pierre et des Sentiers à Charlesbourg doivent publier un devoir de français sous forme de tweet. Cette semaine, ils devaient rendre hommage à quelqu'un ou à quelque chose en 140 caractères, espaces et ponctuation inclus (voir plus bas). «Dans mes cours, les élèves sont souvent tentés d'envoyer des textos avec leur téléphone cellulaire. L'enseignante de français leur a donc demandé de développer leur style littéraire en fignolant «une phrase jolie et bien écrite sur un thème précis», un exercice qui demande un peu plus d'efforts que de taper quelques mots en vitesse lors d'une séance de clavardage. Twittérature M. Pour M. Hommages en 140 caractères

Twitter, ou l’art de la double énonciation … (theatrum mundi) Persuadée grâce à @frompennylane et @AmandineTer de l’intérêt pédagogique de Twitter, je me suis lancée dans l’aventure des #twittclasses, et plutôt deux fois qu’une : récemment avec mes élèves de Terminale Littéraire (@littlyc) et ce matin avec mes élèves de BTS Compta-Gestion 2ème année (@BTSGeneration). A priori, donc, vu le profil des deux classes, deux projets pédagogiques radicalement différents. Peut-être… mais d’ores et déjà le point commun que j’ai vu et ressenti tout de suite, c’est la dimension sociale de l’outil. Ça a l’air très banal ce que je dis, bien sûr, mais c’est vraiment la clé de voûte qui sous-tend le projet et permet sa réussite ou le jette à toute vitesse dans l’échec. Social c’est-à-dire qu’il vous permet de communiquer. 1. 2. 3. 4. Or, le dialogue par l’outil Twitter se fait vers deux types de destinataires, et dans deux situations de communication différentes, mais toujours avec une double énonciation : 1. 2. Et donc vous savez quoi ? To be continued …

Dossier : Les 50 Twitter à suivre pour une bonne veille pédagogique Avec la rentrée scolaire, arrive pour les enseignants l’heure des bonnes résolutions ou de la remise en question. Cette année beaucoup ont décidés de commencer à utiliser le pas forcément inutile Twitter , cet outil de communication social qui déchire les passions. Malgré la simplicité « de façade » de l’application beaucoup ne savent pas encore comment l’exploiter au mieux. Pour utiliser au mieux l’outil, vous devez à tout moment vous rappeler que Twitter est un outil de communication sociale et non un outil de communication personnelle (personnal branding). Pour ce faire, plus vous aurez d’amis actifs et « de qualité », plus votre veille et votre flux d’informations sera intéressant. A cet effet, en guise de boite à outil du débutant, nous avons sélectionnés un panel de ce qui se fait de mieux en français pour le monde de l’éducation. Nous imaginons aussi que certains veilleur, pédagogues, enseignants ou institutions vont se sentir lésés par le choix effectués.

Expérience d’utilisation de Twitter en classe de cycle 3, à l’école primaire de Crotenay, Jura. En vue d’une classe de découverte à Paris, j’ai mis en place avec l’aide de Bertrand Formet, animateur Tice de la circonscription un projet d’utilisation de Twitter avec mes élèves de cycle 3 en mai 2010. J’ai tenté de partager ici, cette expérience avec vous, en décrivant la mise en place de ce projet pédagogique, les séances menées en classe et leur bilan, mes inquiétudes, mes surprises... Depuis la rentrée 2010, les élèves tweetent au quotidien, retour sur cette pratique... Un grand merci à Laurence Juin, professeur au lycée Doriole de La Rochelle, dont les analyses publiées sur son blog m’ont permis d’adapter ce projet à l’école primaire et m’ont donné envie à mon tour de mutualiser cette première expérience. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions et remarques, vos contributions nous seront utiles !

Ma onzième année

Related: