background preloader

Les espaces ruraux délaissés

Les espaces ruraux délaissés
Related:  4. Les dynamiques des espaces rurauxEn France, des esp. rurx entre initiative locales et pol. europ.

Natalité  : vers la fin de l’exception française Les naissances baissent pour la troisième année de suite. Le taux de fécondité passe à 1,88 enfant par femme, s’éloignant du seuil de renouvellement de la population. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Dupont Est-ce une mauvaise passe ou la fin d’une époque ? Deux facteurs expliquent cette évolution : une baisse de la natalité et une hausse de la mortalité. Pour quelle raison ? Lire aussi : L’espérance de vie des femmes en léger recul Baisse des allocations familiales Autre explication conjoncturelle possible : les coups de rabot portés à la politique d’aides aux familles pendant le quinquennat de François Hollande. Dans le même temps, moins de 50 000 nouvelles places de garde pour les jeunes enfants ont été créées depuis 2012 (contre 275 000 promises). Lire aussi : Les taux de fécondité européens à la lumière des politiques familiales Précarité du marché du travail Dernière hypothèse : un changement plus profond des comportements chez les jeunes générations.

Découvrir le Périgord en cours de français - Une vidéo à didactiser TV5MONDE Voix off Ce week-end en Périgord commence par une balade au fil de l'eau. Descendre tout doucement le cour de la Dordogne c'est un voyage dans un autre monde. Touriste n°1 Ouais on est bien. Démographie en France : 67,2 millions d’habitants mais moins de bébés Une croissance de 233.000 personnes (+0,3%) sur un an et un nombre de français qui atteint les 67,2 millions d’habitants au 1er janvier 2018. Mais peut-être aussi la fin de l’exception française en ce qui concerne les naissances. Pour la troisième année consécutive, l’Insee enregistre dans son bilan démographique 2017, une baisse de la natalité. Le nombre de naissances a diminué de 17 000 en 2017, après une baisse de 15 000 l’année précédente. A lire aussi : Nouvelle-Aquitaine : une croissance démographique sauvée par les nouveaux arrivants Cette évolution s’explique par une réduction de la fécondité pour la troisième année consécutive, à 1,88 enfant par femme contre 1,92 en 2016 et deux enfants en 2014. La France reste néanmoins le pays européen le plus fécond, précise l’Insee, qui se base sur les chiffres de 2015, derniers disponibles au niveau européen. Vieillissement de la population Progression de l’espérance de vie

« Les espaces ruraux en France » : indications bibliographiques À l'occasion de la parution de la nouvelle question « Les espaces ruraux en France » au programme des concours de recrutement à partir de la rentrée 2018, Géoconfluences propose une bibliographie indicative sur ce thème. Les ressources recensées ici font la part belle aux publications numériques en accès libre et de mise en ligne récente. Toutefois les ouvrages fondamentaux ou les articles les plus anciens mais présentant un intérêt potentiel en version papier ont été indiqués. De même, les ressources numériques en accès payant via des portails en ligne ont aussi été retenues car elles sont accessibles par les sites des bibliothèques universitaires. Enfin, si la priorité a été bien évidemment donnée aux travaux des géographes, une certaine place a été aussi réservée aux autres travaux disciplinaires dans la mesure où leurs analyses permettaient de mieux saisir, comprendre et maîtriser des catégories et structures participant de l'organisation des espaces, territoires et sociétés.

Territoire des animaux, territoire des hommes : aspects et enjeux du retour des grands prédateurs Les animaux font partie de ces "oubliés de la géographie" (N. Blanc et M. Cohen, 2001). Même la biogéographie, qui a su replacer ses approches dans un cadre social et culturel, néglige le champ de la grande faune, ce qui est déploré par Paul Arnould (1994). Pourtant, nombre d'espèces animales posent des problèmes territoriaux, écologiques et socio-culturels. L'ours (Ursus arctos), le loup (Canis lupus) et le lynx (Lynx lynx), encore largement présents sur le territoire français au XVIIIe siècle, ont quasiment tous disparu au milieu du XXe siècle, victimes de la chasse, du piégeage, de la destruction des milieux naturels et seuls quelques ours persistaient dans les Pyrénées. Après avoir abordé les conditions et le contexte du retour des prédateurs sauvages en France, nous verrons en quoi ces espèces emblématiques sont des analyseurs des évolutions de certains territoires et de notre société, puis nous ouvrirons sur les perspectives qu'offre leur conservation. Une théorie du complot Notes

Entre bagarres et projet de ZAD, le futur surf park d'une petite ville de Loire-Atlantique fait des vagues La tranquillité des rues de Saint-Père-en-Retz a été perturbée ces derniers mois par un projet de parc de loisirs permettant de faire du surf sur une vague artificielle. Ce dernier divise autant les habitants de la commune que les militants écologistes. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ? "Le contexte est pourri, c'est devenu impossible." La publicité alléchante pour les amateurs de glisse s'est vite attiré les foudres des écologistes qui dénoncent un projet "énergivore" et "inutile". Cela ressemblait à une mêlée de rugby, la bagarre a duré cinq minutes sous le regard des gendarmes.Yoann Morice, du collectif Terres communesà franceinfo L'altercation violente fait plusieurs blessés, dont l'exploitant du terrain. Quel est donc ce projet de surf park qui provoque tant d'hostilité ? "Ce projet est absurde. On tente de faire rimer économie et écologie.Le président de la société Nouvelle vagueà franceinfo

Comment promouvoir le dynamisme économique des espaces ruraux ? Découvrez les préconisations du CESE Les situations des espaces ruraux de France métropolitaine sont contrastées. La notion peut aller de territoires isolés et très peu denses à des communes de densité moyenne proches de grandes villes. La plupart voient augmenter leur population. Leur économie comporte une part importante d’activités productives, agricoles, artisanales et industrielles. Les Comités interministériels aux ruralités des 13 mars et 14 septembre 2015 ont défini 67 mesures pour les territoires ruraux. La réforme territoriale avait pour objectif de clarifier le partage des compétences entre collectivités : la région devient seule responsable de la stratégie économique sur son territoire. Les espaces ruraux sont pour notre pays une richesse. L'avis a été adopté à l'unanimité. Guillaume de Russé est président délégué du Conseil départemental de la Vienne et maire honoraire de Montmorillon.

Le périurbain au centre de la question urbaine Laurent Cailly introduit son propos en rappelant que le périurbain est associé à un processus migratoire. Il s'agit d'une catégorie d’espace associée à un mode d’habiter constituant un phénomène d’ampleur et qui pose d'emblée un problème de définition. 1 français sur 5 (ou sur 4) vit dans une commune périurbaine. Le périurbain représente près d’1/3 des communes. Le géographe souligne que le périurbain bouleverse notre modèle urbain hérité : étalement, polycentrisme, flux et réseaux, segmentation fonctionnelle et sociale accrue. A revers de cette représentation péjorative et accusatrice du périurbain, Laurent Cailly propose de répondre à deux hypothèses : la plupart des critiques adressées au périurbain dépassent le périurbain : le périurbain est un miroir grossissant des dynamiques urbaines. 1. 1.1 La révolution périurbaine est toujours en marche (Cf. Le périurbain trouve son origine dans le processus d’exurbanisation résidentielle des classes moyennes, principalement des familles. (CF.

Les espaces ruraux - Réviser une notion - Géographie Avec la dilatation de l'espace urbain en France, que reste-t-il de l'espace rural ? I. Heurs et malheurs de l'espace rural • Les espaces ruraux peuvent être définis en négatif des espaces urbains : tout ce qui n'est pas dans une aire urbaine est de l'espace rural, de la campagne. • Les densités rurales ont donc beaucoup diminué, notamment pendant le dernier siècle avec le déclin de l'emploi agricole. • Toutefois, les espaces ruraux de régions dynamiques (littoral atlantique, Midi, Alpes et Alsace) tendent, de nouveau, depuis une dizaine d'années, à gagner des habitants. II. • L'espace rural n'est pas uniforme. • Les « nouvelles campagnes » sont plus éloignées, mais bien desservies par des axes de communications de qualité. • En revanche, l'espace « rural profond », éloigné des aires urbaines, mal desservi, isolé dans des régions peu dynamiques, comme les zones de montagne ou la diagonale du vide (des Ardennes aux Pyrénées), est encore en déclin. III.

La gentrification rurale, un regard critique sur les évolutions des campagnes françaises Bibliographie | citer cet article Le regard porté sur les espaces ruraux français de la part de géographes et sociologues a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Les relations avec la ville, les modes de vie, la périurbanisation, ont fait que les espaces ruraux , longtemps considérés essentiellement comme agricoles et peu dynamiques, sont progressivement devenus des espaces attractifs et porteurs de nouvelles dynamiques. Si un premier tournant de ce changement peut être identifié dans les années 1970 avec les installations de néo-ruraux dans certaines campagnes du Sud de la France, c’est à partir des années 1990 que les données des recensements et les enquêtes de terrain montrent un renouveau, à la fois démographique, social et économique. 1. En France, les études sur les processus de gentrification ont essentiellement porté sur les espaces urbains. 1.1. 1.2. Figure 1. 1.3. Pourtant, une des facettes de ce renouveau est justement la gentrification. 2. 2.1. Figure 4. 2.2.

Typologie des campagnes françaises et des espaces à enjeux spécifiques (littoral et montagne) Mis à jour le 26/07/2012 Une nouvelle typologie des campagnes françaises a été réalisée en 2011, à la demande de la Datar, par un groupement de laboratoires de recherche, afin de prendre en compte leurs récentes évolutions socio-économiques. L'étude a aussi permis de dresser des typologies pour les espaces à enjeux spécifiques que sont la montagne et le littoral. Pour réaliser cette étude, les indicateurs retenus sont issus de trois entrées thématiques :- l’espace, les populations et les conditions de vie autour des relations villes/campagnes, des dynamiques démographiques, de l’accessibilité, de la mobilité… ;- les dynamiques économiques : marché de l’emploi, appareil productif, agriculture, tourisme ;- et, le cadre paysager, abordé par l’occupation du sol et son évolution, et le relief.Il en est ressorti trois typologies thématiques traduites en trois cartes qui ont ensuite été synthétisées pour aboutir à la typologie générale des campagnes métropolitaines françaises.

La France face aux risques de la bétonisation galopante Article réservé aux abonnés C’était l’une des mesures phares du « plan biodiversité » présenté en juillet 2018 par le gouvernement : « Atteindre l’objectif de zéro artificialisation nette. » Un engagement exigeant qu’à terme, les surfaces prélevées sur les espaces naturels, agricoles ou forestiers par les constructions et infrastructures de toutes sortes (bâtiments, routes, parkings, voies ferrées, entrepôts, centres commerciaux…) soient compensées par des surfaces équivalentes rendues à la nature. Cette mesure n’était toutefois assortie d’aucun calendrier. Début mai, le rapport de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité (IPBES), alertant sur l’effondrement du vivant, a poussé le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, à réaffirmer cette ambition : « J’ai demandé un bilan très précis pour fixer des objectifs en matière de lutte contre l’artificialisation », annonçait-il alors.

Le massif des Écrins, représentations et valorisation d’une haute montagne alpine Bibliographie | citer cet article Le massif des Écrins et le massif du Mont-Blanc sont les deux plus hauts ensembles de montagne alpine du territoire français, avec les seuls sommets français supérieurs à 4 000 m et les glaciers qui les accompagnent. Ils incarnent la haute montagne française par excellence. Comme pour toute partie du territoire, les hautes montagnes bénéficient de représentations sociales qui peuvent être perçues par les publications écrites, visuelles, des enquêtes, donnant naissance à une « image » du lieu. Je me baserai sur la définition des représentations sociales donnée par Denise Jodelet (1997) : « Une forme de connaissance, socialement élaborée et partagée, ayant une visée pratique et concourant à la construction d’une réalité commune à un ensemble social… Elles circulent dans les discours, sont portées par les mots, véhiculées dans les messages et images médiatiques, cristallisées dans les conduites et les agencements matériels ou spatiaux ». 1. 1.1. 1.2. 1.3.

Périurbain Le terme de périurbain qualifie, en France, un type d’espace caractérisé par sa situation d’entre-deux, entre l’espace rural et la « banlieue ». Caractérisé par une bonne « accessibilité », ce type d’espace combine plusieurs caractéristiques singulières : des densités intermédiaires tant du point de vue de la population que des activités et de l’emploi, une imbrication des espaces bâtis et non bâtis incluant de nombreux espaces « naturels » et agricoles, une surreprésentation de l’habitat individuel, que ce soit sous la forme d’une urbanisation diffuse ou d’ensembles pavillonnaires, et des pratiques spatiales dominées par des déplacements motorisés, combinant des pratiques régulières à la fois de la ville et des espaces « naturels ». les logiques de marché (rôle des banques, du secteur du bâtiment et des travaux publics…), les politiques publiques (soutien à la maison individuelle, construction d’infrastructures, protection des espaces « naturels »…) Références Indovina F. Jaillet M.

Related: