background preloader

Les espaces ruraux délaissés

Les espaces ruraux délaissés
Related:  En France, des esp. rurx entre initiative locales et pol. europ.

« Les espaces ruraux en France » : indications bibliographiques À l'occasion de la parution de la nouvelle question « Les espaces ruraux en France » au programme des concours de recrutement à partir de la rentrée 2018, Géoconfluences propose une bibliographie indicative sur ce thème. Les ressources recensées ici font la part belle aux publications numériques en accès libre et de mise en ligne récente. Toutefois les ouvrages fondamentaux ou les articles les plus anciens mais présentant un intérêt potentiel en version papier ont été indiqués. Chose nouvelle par rapport aux bibliographies précédentes, nous proposons une organisation par thèmes d’abord et par type de ressources ensuite, en associant sous une même entrée thématique des ressources publiques ou institutionnelles (rapports, sites officiels, notes de l’Insee…) et ressources universitaires (thèses accessibles en ligne, articles, ouvrages…). Autre nouveauté, la bibliographie propose des encadrés permettant d’approfondir un aspect spécifique du champ d’étude. dernière mise à jour : mai 2021.

Complément d'enquête. L’eldorado des campagnes Cet article date de plus de six ans. Publié le 18/03/2016 09:53 Mis à jour le 18/03/2016 09:56 Durée de la vidéo : 16 min. Article rédigé par Marre d’une vie à l’étroit ? Marre d’une vie à l’étroit ? Des histoires aux airs de conte de fées, mais des projets qui n'ont rien de fantaisiste portés par des diplômés bien intégrés. Entre bagarres et projet de ZAD, le futur surf park d'une petite ville de Loire-Atlantique fait des vagues La tranquillité des rues de Saint-Père-en-Retz a été perturbée ces derniers mois par un projet de parc de loisirs permettant de faire du surf sur une vague artificielle. Ce dernier divise autant les habitants de la commune que les militants écologistes. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?Cliquez ici pour nous alerter ! "Le contexte est pourri, c'est devenu impossible." La publicité alléchante pour les amateurs de glisse s'est vite attiré les foudres des écologistes qui dénoncent un projet "énergivore" et "inutile". Cela ressemblait à une mêlée de rugby, la bagarre a duré cinq minutes sous le regard des gendarmes.Yoann Morice, du collectif Terres communesà franceinfo L'altercation violente fait plusieurs blessés, dont l'exploitant du terrain. Quel est donc ce projet de surf park qui provoque tant d'hostilité ? "Ce projet est absurde. On cherche à sortir notre commune du marasme. * Le prénom a été modifié.

Les astuces pour lutter contre la désertification des commerces de proximité dans les campagnes C'est une tendance lourde : les commerces de proximité disparaissent des campagnes. Si à l'échelle nationale, tout va bien selon les chiffres de l'Insee (600 000 commerces en 2008), "le tableau est plus terne" dans le monde rural, rapporte Julie Beckrich. Une commune sur deux n'a plus de commerce "alors que c'est justement là qu'on en aurait le plus besoin". Néanmoins, certains villages ont trouvé de bonnes méthodes pour la survie de leurs commerces. A Woignarue (Somme), la cantine scolaire a été installée dans le bar-restaurant. Une option où tout le monde y gagne : la mairie, le patron et les enfants. A Sornac (Corrèze), le maire a racheté la station-essence du village pour 150 000 euros dans l'espoir de créer du trafic. Le JT

Le périurbain au centre de la question urbaine Laurent Cailly introduit son propos en rappelant que le périurbain est associé à un processus migratoire. Il s'agit d'une catégorie d’espace associée à un mode d’habiter constituant un phénomène d’ampleur et qui pose d'emblée un problème de définition. 1 français sur 5 (ou sur 4) vit dans une commune périurbaine. Le périurbain représente près d’1/3 des communes. Le géographe souligne que le périurbain bouleverse notre modèle urbain hérité : étalement, polycentrisme, flux et réseaux, segmentation fonctionnelle et sociale accrue. Il constitue un modèle d’urbanisation controversé et jugé pathogène. A revers de cette représentation péjorative et accusatrice du périurbain, Laurent Cailly propose de répondre à deux hypothèses : la plupart des critiques adressées au périurbain dépassent le périurbain : le périurbain est un miroir grossissant des dynamiques urbaines. 1. 1.1 La révolution périurbaine est toujours en marche (Cf. 1.2 1990-2010 : des formes renouvelées (CF. (Cf. (Cf. 2. (Cf. (Cf. 3.

Les chiffres clés – Agence Bio L’Agence BIO collecte, centralise, analyse et partage les données du secteur Bio. Grâce à la notification des opérateurs qui se convertissent au Bio et sur la base de données des organismes certificateurs, elle assure le suivi du nombre d’acteurs et de leur activité, ainsi que des surfaces allouées au Bio. Elle produit également des études stratégiques et économiques pour éclairer les décisions des entreprises et des pouvoirs publics : L’observatoire nationale du Bio (ONAB) assure une mission d’information statistique du secteur, déléguée par le Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. L’ONAB s’appuie sur un réseau d’observatoires régionaux de l’agriculture biologique. L’annuaire permet de géolocaliser partout en France une ferme, un distributeur ou un fournisseur certifiés bio.

La gentrification rurale, un regard critique sur les évolutions des campagnes françaises Bibliographie | citer cet article Le regard porté sur les espaces ruraux français de la part de géographes et sociologues a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Les relations avec la ville, les modes de vie, la périurbanisation, ont fait que les espaces ruraux , longtemps considérés essentiellement comme agricoles et peu dynamiques, sont progressivement devenus des espaces attractifs et porteurs de nouvelles dynamiques. Si un premier tournant de ce changement peut être identifié dans les années 1970 avec les installations de néo-ruraux dans certaines campagnes du Sud de la France, c’est à partir des années 1990 que les données des recensements et les enquêtes de terrain montrent un renouveau, à la fois démographique, social et économique. La « renaissance rurale », titre du livre de Bernard Kayser (1990), devient alors l’expression emblématique des nouvelles dynamiques des campagnes françaises. 1. 1.1. 1.2. Figure 1. 1.3. 2. 2.1. Figure 4. Figure 5. 2.2. 2.3. Figure 6.

La France face aux risques de la bétonisation galopante Article réservé aux abonnés C’était l’une des mesures phares du « plan biodiversité » présenté en juillet 2018 par le gouvernement : « Atteindre l’objectif de zéro artificialisation nette. » Un engagement exigeant qu’à terme, les surfaces prélevées sur les espaces naturels, agricoles ou forestiers par les constructions et infrastructures de toutes sortes (bâtiments, routes, parkings, voies ferrées, entrepôts, centres commerciaux…) soient compensées par des surfaces équivalentes rendues à la nature. Cette mesure n’était toutefois assortie d’aucun calendrier. Début mai, le rapport de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité (IPBES), alertant sur l’effondrement du vivant, a poussé le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, à réaffirmer cette ambition : « J’ai demandé un bilan très précis pour fixer des objectifs en matière de lutte contre l’artificialisation », annonçait-il alors.

Périurbain Le terme de périurbain qualifie, en France, un type d’espace caractérisé par sa situation d’entre-deux, entre l’espace rural et la « banlieue ». Caractérisé par une bonne « accessibilité », ce type d’espace combine plusieurs caractéristiques singulières : des densités intermédiaires tant du point de vue de la population que des activités et de l’emploi, une imbrication des espaces bâtis et non bâtis incluant de nombreux espaces « naturels » et agricoles, une surreprésentation de l’habitat individuel, que ce soit sous la forme d’une urbanisation diffuse ou d’ensembles pavillonnaires, et des pratiques spatiales dominées par des déplacements motorisés, combinant des pratiques régulières à la fois de la ville et des espaces « naturels ». les logiques de marché (rôle des banques, du secteur du bâtiment et des travaux publics…), les politiques publiques (soutien à la maison individuelle, construction d’infrastructures, protection des espaces « naturels »…) Références Indovina F. Jaillet M.

Le monde rural, vu comme un territoire délaissé mais idéal de vie pour de nombreux Français, selon un sondage Une enquête IFOP pour l’association Familles rurales, présentée mardi 9 octobre, illustre les différences de perception du monde rural selon qu’il est vu par l’ensemble des Français ou par les habitants des campagnes. « Difficultés » versus « qualité de vie » Ainsi, pour 46 % des Français interrogés, la ruralité est d’abord synonyme de « difficultés socio-économiques et de nuisances », quand elle évoque au contraire bien-être et « qualité de vie » pour 62 % des ruraux. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Avec le tiers-lieu, « des jeunes gens font revivre Lavaveix-les-Mines » Inversement, 59 % des Français estiment le monde rural « en déclin », contre seulement 43 % des ruraux, dans cette enquête en partenariat avec France Info. Pour tous, la France des campagnes arrive, en revanche, en tête des territoires « délaissés », devant « la France des banlieues » et celle des villes petites et moyennes. Le manque de services publics, problème numéro un « Vie idéale » pour 81 % des Français

Le baromètre de la cohésion des territoires : comprendre les dynamiques et les fragilités qui traversent la France - L'Observatoire des Territoires Mis à jour le 18/07/2018 À l’occasion de la 3e Conférence nationale des territoires, le 12 juillet, à Paris, le Baromètre de la cohésion des territoires ainsi que le rapport qui l’accompagne ont été présentés par Serge Morvan, commissaire général à l’égalité des territoires. Ce baromètre, dont une première version avait été présentée lors de la précédente CNT a depuis évolué en s’appuyant sur les travaux menés avec les associations d’élus et universitaires du conseil d’orientation de l’Observatoire des territoires. Un outil de diagnostic et d’analyse des territoires L’exploitation de ce baromètre doit contribuer à la construction d’un véritable diagnostic partagé sur l’état de la cohésion du territoire national. Le choix des échelles d’observation, pour caractériser le degré de cohésion entre et à l’intérieur des territoires est tributaire de la disponibilité des données, en particulier aux échelles fines.

Revitalisation des centres-bourgs | Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales Un programme de soutien expérimental pour revitaliser les centres-bourgs Si certaines villes moyennes et bourgs ont su conserver leur dynamisme et leur capacité d’attractivité, nombreux sont ceux qui présentent des signes de perte de vitalité. Cela se traduit notamment par des taux élevés de logements vacants, la fermeture de nombreux commerces, le vieillissement des résidents, l’appauvrissement des services au public. Paradoxalement, ces polarités urbaines disposent d’atouts considérables et constituent des zones de développement et d’investissement à venir. Aussi, le ministère a mis en place une démarche de revitalisation des centres-bourgs pour réaffirmer leur l’identité et y relancer l’habitat, le travail et la consommation. 54 communes concernées Trois objectifs

Les Assises des ruralités, c'est quoi? c'est quoi, les ruralités ? Twitter est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. ✓ Autoriser Autoriser Facebook est désactivé. Il n’est plus possible, aujourd’hui, d’avoir une approche unique et uniforme sur la ruralité. Aujourd'hui, il n’y a plus une France rurale, mais des ruralités multiples. Ces ruralités sont touchées par de profondes mutations qui dynamisent certaines et fragilisent d’autres. Répartition de la population sur le territoire français (France métropolitaine) en 2011, en nombre d’habitants Répartition des communes sur le territoire français (France métropolitaine) en 2011, en nombre de communes Pourquoi des Assises des ruralités ? Afin d’appréhender cette diversité et de répondre aux attentes des habitants des territoires ruraux, le Gouvernement a lancé le 12 septembre 2014 les Assises des ruralités. Le 12 septembre 2014, Manuel Valls et Sylvia Pinel lancent les Assises des ruralités à Fère-Champenoise, dans la Marne - (c) AFP

La plus grande ferme urbaine d’Europe ouvrira au printemps 2020 à Paris Trente espèces de plantes différentes soignées par une vingtaine de jardiniers, le tout cultivé avec des méthodes biologiques… On pourrait se croire à la campagne, mais le projet est parisien. La capitale s’apprête en effet à accueillir la plus grande ferme urbaine d’Europe. Nichée sur les toits du Parc des expositions, porte de Versailles, cette oasis urbaine de 14 000 mètres carrés, encore en construction, devrait produire jusqu’à une tonne de fruits et légumes par jour en haute saison. Avant son ouverture prévue au printemps 2020, The Guardian fait un point d’étape. Lire aussi Article réservé à nos abonnés Toits végétalisés, arbres plantés... Bar perché et visites pédagogiques « L’objectif est de faire de cette ferme un modèle de production durable reconnu mondialement, explique au quotidien britannique Pascal Hardy, fondateur d’Agripolis, l’entreprise agricole urbaine à l’origine du projet. La rentabilité en question Le rêve de l’autosuffisance Le Monde

Related: