background preloader

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle
Related:  Actualités & thématiques sur la formationCadre formation professionnelleDroit de la formation

La loi sur la réforme de la formation professionnelle – A la Une ! – Actualités Cette nouvelle réforme pousse plus loin ce qui avait déjà été mis en œuvre en 2009 pour orienter les financements vers les salariés qui en ont le plus besoin (bas niveaux de qualification, salariés des TPE). Elle amène aussi des nouveautés : les entreprises passent d’une obligation de payer à une obligation de former et donne une place accrue au dialogue social et à l’initiative du salarié. Enfin, nouveauté de taille, les mécanismes de financement et de représentativité des organisations syndicales et patronales sont revus. La réforme en 10 points 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. La réforme en quelques dates 14 décembre 2013 : signature d’un Accord national interprofessionnel (ANI) par les partenaires sociaux : Medef, UPA, CFDT, CFTC, FO, CGC, à l’exception de la CGT, côté syndical et de la CGPME, côté patronal. 6 janvier 2014 : transmission d’un avant-projet de loi sur la formation professionnelle au Conseil d'Etat. 22 janvier 2014 : présentation du projet de loi en Conseil des ministres.

formation professionnelle, Ani, accord national interprofessionnel, compte personnel de formation. Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale Où en est-on ? La loi a été promulguée le 5 mars 2014. Elle a été publiée au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. du 6 mars 2014. L’Assemblée nationale avait adopté, le 26 février 2014, le texte mis au point par la commission mixte paritaire, le Sénat l’avait définitivement adopté le 27 février 2014. Présenté en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. le 22 janvier 2014 par M. De quoi s'agit-il ? Le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. a été présenté à la suite de l’accord national interprofessionnel sur la formation professionnelle du 14 décembre 2013. La loi crée un compte personnel de formation qui suivra chaque personne tout au long de sa vie professionnelle (même en cas de chômage, contrairement au droit individuel à la formation "DIF" qui est supprimé).

Formation gestion de la formation La récente réforme de la formation professionnelle fait évoluer les métiers de la formation. Une parfaite connaissance des dispositifs et des obligations de l'employeur reste indispensable. Les exigences relaties à l'efficience de l'investissement formation se trouvent renforcées. Les processus d'élaboration du plan de formation et d'entretiens professionnels doivent permettre de répondre à la fois aux enjeux de l'entreprise et aux besoins individuels. Le programme de la formation 1 Utiliser de façon opérationnelle les textes de la formation professionnelle Les textes légaux et conventionnels applicables. 2 Identifier les modalités d'accès à la formation Le plan de formation. 3 Élaborer le plan de formation Établir un processus d'élaboration du plan adapté à l'entreprise. 4 Consulter le comité d'entreprise et communiquer sur le plan de formation Adopter une présentation dynamique du plan. 5 Accompagner les salariés Informer les salariés sur les dispositifs. Suivre le réalisé du plan.

Réforme de la formation pro en animation La réforme de la formation professionnelle en animation Le Monde.fr en date du 16.10.2014 a partagé un nouvel épisode de dessine moi l’éco ayant pour thème la réforme de la formation professionnelle. Cette animation, en plus d’être très bien conçue est très claire. Quels seront les nouveaux droits des salariés et des demandeurs d’emploi ? En quoi consiste la réforme de la formation… par lemondefr Soutenez-nous : Partagez ! Romain Gibert Passionné des TIC et autres innovations appliquées à la formation, je me définis comme un critique e-learning (ou cri-TIC E-learning ! Dictionnaire du CPF - Compte personnel de formation Également appelé convention de branche est un texte contractuel conclu par les représentants des salariés et des employeurs pour des entreprises d’un même secteur d’activité. Cet accord porte sur les conditions de travail et d’emploi ainsi que sur les garanties sociales accordées aux salariés. Elle peut être nationale, régionale ou départementale, catégorielle et sectorielle. Un accord d’entreprise (3 ans maximum), pourra prévoir que l’employeur consacre une fraction au moins égale à 0.2% au financement (CPF) de ses salariés et à son abondement. Les formations suivies en dehors du temps de travail ne nécessiteront pas l’accord de l’employeur. L’employeur répondra dans les délais fixés par décret. Alimentation (du CPF) Le compte sera alimenté à hauteur de 24 heures de formation par année de travail à temps complet jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures. Notons qu’il existera des possibilités d’abondement des droits acquis par l’employeur, le salarié ou par d’autres organismes.

L’essentiel de la réforme de la formation professionnelle Le compte personnel de formation (CPF) crédité chaque année, à hauteur de 150 heures maximum sur 7 ans remplacera le DIF (Droit Individuel à la Formation) à partir du 1er janvier 2015. Ce compte rattache les droits à la formation à la personne et non plus au contrat de travail. Il pourra être ouvert dès l'âge de 16 ans, suivra la personne, même au chômage ou après un changement d'emploi, et sera transférable d’une entreprise à une autre. La loi prévoit la tenue tous les deux ans d’un entretien professionnel pour l’ensemble des salariés. Obligatoire, il a pour objectif d’étudier les perspectives d'évolution professionnelle des salariés. L’accès à un conseil en évolution professionnelle est aussi prévu et pourra être dispensé gratuitement par des institutions telles que Pôle emploi ou l’APEC. En outre, la loi réforme le financement de la formation, notamment par la création d’une contribution unique et obligatoire de1% de la masse salariale pour les entreprises de plus de 10 salariés.

Une formation pour tous, tous pour la formation Entrée en vigueur le 1er janvier 2015 , la réforme de la formation professionnelle bouleverse la façon dont sont envisagées les compétences des salariés. En entreprise de nombreux acteurs sont concernés par cette évolution. Revue de qui doit faire quoi. La loi du 5 mars 2014 réforme la formation continue en profondeur. Le calendrier de la réforme Depuis mars 2014, les entretiens professionnels bisannuels sont obligatoires. 31 janvier 2015 Date limite pour informer les salariés qu’ils doivent saisir leur reliquat d’heures de droit individuel de formation (DIF) sur leur compte personnel de formation (CPF) en ligne. 31 janvier 2016 Application des nouveaux taux de cotisation, assis sur les salaires 2015. 31 mars 2016 Les 24 premières heures du CPF pourront être utilisées. 31 décembre 2020 Date limite pour utiliser ses heures de DIF. Le directeur des ressources humaines "Nous continuerons car nous avons de gros besoins en formation, notamment en numérique Le manager de proximité Le salarié

La nouvelle aide à l'apprentissage réservée aux entreprises de moins de 50 salariés C'était l'une des annonces fortes de la 3e conférence sociale: une nouvelle aide financière de 1 000 € pour toute embauche d'un premier apprenti. Un amendement au projet de loi sur la simplification de la vie des entreprises, adopté à l'Assemblée nationale, apporte des précisions sur cette nouvelle aide. Quelles conditions pour bénéficier de cette nouvelles aide à l'apprentissage? L'aide sera finalement réservée aux entreprises de moins de 50 salariés. L'amendement adopté hier soir en séance prévoit qu'elle sera versée aux seules entreprises qui justifieront, à la date de conclusion du contrat, ne pas avoir employé d'apprentis depuis le 1er juillet de l'année précédente dans l'établissement du lieu de travail de l'apprenti. S'agissant des contrats conclus entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2015, l'aide sera due sous réserve que l'accord de branche soit étendu avant le 30 juin 2015. Sécuriser les dérogations individuelles à la durée minimale de 24 heures Le texte finalisé à la rentrée

Related: