background preloader

Georges Brassens - Mourir pour des idées

Georges Brassens - Mourir pour des idées

http://www.youtube.com/watch?v=p-ZI28nbSDQ

Related:  Chansons

Frappe Avec Ta Tête par Daniel Balavoine Sous la torture Derrière les murs Les yeux remplis d'effroi L'homme aux vœux purs Souffre et endure Les coups sourds de la loi Noyés par les bulles rouges Ses mots muets S'élèvent et s'écrasent sur la paroi L'écrivain plie mais ne rompt pas Ressent une étrange douleur dans les doigts Délire en balbutiant qui vivra vaincra (Refrain) Dans la cellule du poète Quand le geôlier vient près de lui Quand plus personne ne s'inquiète L'homme que l'on croyait endormi Frappe avec sa tête A court d'idées Ils t'ont coupé Et ta langue et les doigts Pour t'empêcher De t'exprimer Mais ils ne savent pas Qu'on ne se bat pas Contre les hommes Qui peuvent tout surtout pour ce qu'ils croient Et l'homme infirme retrouve sa voix Défie le monde en descendant de sa croix Et sort la liberté de l'anonymat

Vidéo Johnny Hallyday " Que je T'aime " de jakouille50 (Musique - jakouille50 Le Chant des Partisans par Yves Montand Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines? Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne? Ohé! partisans, ouvriers et paysans, C'est l'alarme! Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes! Montez de la mine, descendez des collines, camarades! El pueblo unido jamás será vencido Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. El pueblo unido jamás será vencido (« Le peuple uni ne sera jamais vaincu ») est une chanson chilienne écrite par le groupe Quilapayún et composée par le musicien Sergio Ortega. Elle a été enregistrée pour la première fois par Quilapayún en juillet 1973. Au fil du temps cette chanson est devenue un symbole d'unité et de solidarité populaire pour des citoyens opprimés de tous pays luttant pour la liberté et l'égalité, dépassant son rapport direct avec le Chili. Elle a été traduite en plusieurs langues.

Canciones del bando republicano - Rojo y Azul La canciones republicanas del periodo comprendido entre el inicio y el final de la Guerra Civil Española son casi tantas como personas que las cantaron. La transmisión oral y las características de los actores provocaron que un misma canción variase según se cantaba en Madrid o en Barcelona o si quien la cantaba era un miembro del Partido comunista o de la FAI. Por ello, hemos seleccionado algunas de las más conocidas en su versión más extendida, aun sabiendo que, de esta forma, nos dejamos muchas en el tintero. Ay, Carmela Audio Player Paroles et traduction Bob Dylan : Blowin' In The Wind Paroles et traduction de «Blowin' In The Wind» Blowin' In The Wind (Soufflé Dans Le Vent) How many roads must a man walk downCombien de routes un homme doit-il parcourirBefore you call him a man ?

Related: